Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Vue d’ensemble du démarrage de cible iSCSI

Publication: février 2012

Mis à jour: février 2012

S'applique à: Windows Server 2012, Windows Storage Server 2012

Un serveur cible iSCSI vous permet d’effectuer un démarrage réseau de plusieurs ordinateurs à partir d’une seule image de système d’exploitation stockée dans un emplacement centralisé. Cela contribue à améliorer l’efficacité, la simplicité de gestion, la disponibilité et la sécurité. iSCSI Software Target dans Windows Server 2012 peut démarrer des centaines d’ordinateurs à l’aide d’une seule image de système d’exploitation. En outre, il offre les avantages suivants :

Grâce aux disques virtuels de différenciation, vous pouvez utiliser une seule image de système d’exploitation, à savoir l’image finale (gold), pour démarrer jusqu’à 256 ordinateurs. À titre d’exemple, dans un déploiement de Windows Server 2008 R2 HPC Edition, l’image du système d’exploitation est d’environ 20 Go. Dans un déploiement classique, deux lecteurs de disque en miroir servent de volume de démarrage. Avec un système d’exploitation occupant environ 40 Go d’espace disque par instance, vous avez besoin d’approximativement 10 To d’espace de stockage (uniquement pour l’image du système d’exploitation) pour démarrer 256 ordinateurs. Toutefois, avec le démarrage via iSCSI Software Target, vous utilisez 40 Go pour l’image de base du système d’exploitation et 2 Go pour les disques durs virtuels de différenciation par instance de serveur, soit un total de 552 Go pour les images de systèmes d’exploitation. Cela permet de gagner plus de 90 % d’espace de stockage juste pour les images de systèmes d’exploitation.

Les images de systèmes d’exploitation contrôlées permettent de gagner en fiabilité et en simplicité de gestion. Certaines entreprises exigent que les données soient sécurisées par un verrouillage physique du stockage dans un emplacement centralisé. Dans ce scénario, les serveurs accèdent aux données à distance, y compris pour l’image du système d’exploitation. Avec le démarrage via iSCSI Software Target, les administrateurs peuvent gérer de manière centralisée les images de démarrage des systèmes d’exploitation et contrôler les applications à placer dans l’image finale (gold).

Déploiement rapide. Dans la mesure où l’image finale (gold) est une image de système d’exploitation créée à l’aide de l’outil Sysprep, lorsque les ordinateurs démarrent à partir de l’image finale (gold), ils ignorent la phase d’installation et de copie des fichiers qui a lieu pendant l’installation de Windows pour passer directement à la phase de personnalisation. Au cours de nos tests, nous avons déployé 256 ordinateurs en 34 minutes.

Récupération rapide. Dans la mesure où les images de systèmes d’exploitation sont hébergées sur le serveur cible iSCSI, si le client sans disque doit être remplacé, le nouvel ordinateur peut pointer vers l’image du système d’exploitation et démarrer immédiatement.

Un démarrage SAN est une solution offerte par de nombreux fournisseurs. Dans Windows Server 2012, la nouvelle fonctionnalité iSCSI Software Target offre cette possibilité de démarrage réseau sur n’importe quel matériel standard.

Cette fonctionnalité ne nécessite pas de matériel spécifique. Dans les centres de données, où ont lieu des déploiements à grande échelle, la conception doit être validée par rapport à un matériel spécifique. Pour référence, les tests internes de Microsoft indiquent que pour un déploiement avec démarrage iSCSI sur 256 ordinateurs, 24 disques de 15 000 tours par minute configurés en RAID 10 sont requis pour le stockage. Une bande passante réseau de 10 Go est optimale. L’estimation générale est de 60 serveurs de démarrage iSCSI par gigaoctet de carte réseau. Toutefois, aucune carte réseau de démarrage iSCSI n’est nécessaire pour ce scénario. En l’absence de prise en charge par la carte réseau, un chargeur de démarrage logiciel peut être utilisé (par exemple le microprogramme de démarrage open source iPXE).

iSCSI Software Target peut être installé dans le cadre du rôle de serveur de fichiers.

La simplification de la gestion est assurée par le Gestionnaire de serveur. Pour l’automatisation, vous pouvez utiliser les applets de commande Windows PowerShell correspondantes.

 

Type de contenu Références

Évaluation du produit

<lien vers la page de commercialisation principale>|<guide du labo de test>|<guide de l’utilisateur précoce>|<guide du réviseur>|<études de cas>|<FAQ>|<labos virtuels>|<informations sur les raisons de la mise à niveau>|<tarification et licences>|<avantages>|<vue d’ensemble des scénarios>

Planification

<rubriques des scénarios de conception/de planification>

Déploiement

<rubriques des scénarios de déploiement/d’installation/de configuration>

Opérations

<rubriques des opérations>|<guide de création de scripts>

Résolution des problèmes

<Best Practices Analyzer>|<erreurs et événements>|<guide de résolution des problèmes>

Sécurité

<guide de sécurité>

Outils et paramètres

<applets de commande Windows PowerShell (exemple : page de navigation pour votre technologie)>|<outils en ligne de commande>|<paramètres du Pare-feu Windows>|<paramètres de stratégie de groupe>

Ressources de la communauté

<blogs>|<forums>|<Wiki TechNet>|<centre de scripts>

Technologies connexes

<services de domaine Active Directory (AD DS)>|<Hyper-V>|<services Bureau à distance>

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2014 Microsoft