Exporter (0) Imprimer
Développer tout
Cet article a fait l'objet d'une traduction manuelle. Déplacez votre pointeur sur les phrases de l'article pour voir la version originale de ce texte. Informations supplémentaires.
Traduction
Source

Configurer SQL Server sur une installation Server Core

Cette section fournit des références aux rubriques qui vous guident pour la configuration et la gestion d'une installation Server Core.

Certaines fonctionnalités de SQL Server 2014 ne sont pas prises en charge en mode Server Core. Une partie de ces fonctionnalités peuvent être installées sur un ordinateur client ou un serveur différent qui n'exécute pas Server Core, et être connectées aux services de moteur de base de données installés sur Server Core.

Pour plus d'informations sur la configuration et la gestion d'une installation Server Core à distance, consultez les rubriques suivantes :

Cette section fournit des informations sur l'installation des mises à jour de SQL Server 2014 sur un ordinateur Windows Server Core. Il est recommandé que les clients évaluent et installent les dernières mises à jour de SQL Server en temps voulu pour s'assurer que les systèmes sont à jour avec des mises à jour de sécurité les plus récentes. Pour plus d'informations sur l'installation de SQL Server 2014 sur un ordinateur Windows Server Core, consultez Installer SQL Server 2014 sur Server Core.

Voici deux scénarios d'installation des mises à jour du produit :

Installation des mises à jour de SQL Server 2014 pendant une nouvelle installation

Le programme d'installation de SQL Server prend en charge uniquement les installations par invite de commandes sur le système d'exploitation Server Core. Pour plus d'informations, consultez Installer SQL Server 2014 à partir de l'invite de commandes.

Le programme d'installation de SQL Server intègre les dernières mises à jour du produit avec l'installation principale, de sorte que le produit principal et les mises à jour applicables sont installés en même temps. Pour plus d'informations sur les mises à jour du produit, consultez Mises à jour de produit dans l'installation de SQL Server 2014.

Une fois que le programme d'installation a détecté les versions les plus récentes des mises à jour applicables, il les télécharge et les intègre dans le processus d'installation de SQL Server en cours. La fonctionnalité de mise à jour du produit peut extraire une mise à jour, un Service Pack, ou un Service Pack et la mise à jour cumulative.

Spécifiez les paramètres UpdateEnabled et UpdateSource pour inclure les dernières mises à jour du produit à l'installation principale. Reportez-vous à l'exemple suivant pour activer les mises à jour du produit pendant l'exécution du programme d'installation de SQL Server :

Setup.exe /qs /ACTION=Install /FEATURES=SQLEngine,Replication /INSTANCENAME=MSSQLSERVER /SQLSVCACCOUNT="<DomainName\UserName>" /SQLSVCPASSWORD="<StrongPassword>" /SQLSYSADMINACCOUNTS="<DomainName\UserName>" /AGTSVCACCOUNT="NT AUTHORITY\Network Service" /UpdateEnabled=True /UpdateSource=”<SourcePath>” /IACCEPTSQLSERVERLICENSETERMS

Installation des mises à jour de SQL Server 2014 après qu'il a déjà été installé

Sur une instance installée de SQL Server 2014, nous vous recommandons d'appliquer les dernières mises à jour de sécurité et mises à jour critique comprenant les versions générales de distribution (GDRs) et les Services Pack (SP). Différentes mises à jour cumulatives et mises à jour de sécurité doivent être adoptées au cas par cas, « si nécessaires ». Évaluez si la mise à jour est nécessaire, puis appliquez-la.

Appliquez une mise à jour à partir de l'invite de commandes en remplaçant <package_name> par le nom de votre package de mise à jour :

  • Mettez à jour une seule instance de SQL Server et tous les composants partagés. Vous pouvez spécifier l'instance à l'aide du paramètre InstanceName ou du paramètre InstanceID.

    <package_name>.exe /qs /IAcceptSQLServerLicenseTerms /Action=Patch /InstanceName=MyInstance
    
  • Mettez à jour les composants partagés de SQL Server uniquement :

    <package_name>.exe /qs /IAcceptSQLServerLicenseTerms /Action=Patch
    
  • Mettez à jour toutes les instances de SQL Server sur l'ordinateur et tous les composants partagés :

    <package_name>.exe /qs /IAcceptSQLServerLicenseTerms /Action=Patch /AllInstances
    

L'application Application sqlservr démarre, arrête, suspend et poursuit une instance de SQL Server à partir d'une invite de commandes.

Vous pouvez également utiliser les services .Net pour démarrer et arrêter les services SQL Server.

Les groupes de disponibilité AlwaysOn doivent être activés pour qu'une instance de serveur utilise les groupes de disponibilité comme solution de haute disponibilité et de récupération d'urgence. Pour plus d'informations sur la gestion des groupes de disponibilité AlwaysOn, consultez Activer et désactiver les groupes de disponibilité AlwaysOn (SQL Server).

Utilisation du Gestionnaire de configuration SQL Server à distance

Les étapes qui suivent doivent être effectuées sur un PC exécutant l'édition cliente de Windows 7 ou une version ultérieure, ou bien un autre serveur sur lequel l'interpréteur de commandes graphique de serveur est installé (c.-à-d., une installation complète de Windows Server 2008 R2 ou une installation de Windows Server 8 avec la fonctionnalité d'interpréteur de commandes graphique de serveur activée).

  1. Ouvrez la Gestion de l'ordinateur. Pour ouvrir la Gestion de l'ordinateur, effectuez l'une des actions suivantes :

    1. Sur Windows 7, Windows Server 2008, ou Windows Server 2008 R2 :

      1. Cliquez sur Démarrer, pointez sur Tous les programmes, puis sur Outils d'administration et choisissez Gestion de l'ordinateur.

      2. Dans le menu Démarrer, cliquez sur Exécuter, tapez COMPMGMT.MSC, puis cliquez sur OK.

    2. Sur Windows 8 avec l'interpréteur de commandes graphique de serveur activé :

      1. Placez votre souris dans le coin inférieur gauche de l'écran et cliquez avec le bouton droit lorsque vous voyez apparaître l'icône de recouvrement en forme d'étoile.

      2. Sélectionnez Gestion de l'ordinateur dans le menu contextuel.

  2. Dans l'arborescence de la console, cliquez avec le bouton droit sur Gestion de l'ordinateur, puis cliquez sur Se connecter à un autre ordinateur.

  3. Dans la boîte de dialogue Sélectionner un ordinateur, tapez le nom de l'ordinateur Server Core que vous voulez gérer ou cliquez sur Parcourir pour le localiser, puis cliquez sur OK.

  4. Dans l'arborescence de la console, sous Gestion de l'ordinateur de l'ordinateur Server Core, cliquez sur Services et applications.

  5. Double-cliquez sur le Gestionnaire de configuration SQL Server.

  6. Dans le Gestionnaire de configuration SQL Server, cliquez sur Services SQL Server, cliquez avec le bouton droit sur SQL Server (<nom de l'instance>), où <nom de l'instance> est le nom d'une instance de serveur local pour laquelle vous souhaitez activer les groupes de disponibilité AlwaysOn, puis cliquez sur Propriétés.

  7. Sélectionnez l'onglet Haute disponibilité AlwaysOn.

  8. Vérifiez que champ Nom du cluster de basculement Windows contient le nom du nœud de cluster de basculement local. Si ce champ est vide, cette instance de serveur ne prend pas actuellement en charge les groupes de disponibilité AlwaysOn. L'ordinateur local n'est pas un nœud de cluster, le cluster WSFC a été arrêté, ou cette édition de SQL Server 2014 ne prend pas en charge les groupes de disponibilité AlwaysOn.

  9. Activez la case à cocher Activer les groupes de disponibilité AlwaysOn, puis cliquez sur OK.

  10. Le Gestionnaire de configuration SQL Server enregistre votre modification. Ensuite, vous devez redémarrer manuellement le service SQL Server. Cela vous permet de choisir l'heure de redémarrage la plus adaptée aux besoins de l'entreprise. Lorsque le service SQL Server redémarre, AlwaysOn est activé, et la propriété de serveur IsHadrEnabled a la valeur 1.

Remarque Remarque
  • Vous devez posséder les droits d'utilisateur appropriés, ou vous devez avoir l'autorisation appropriée sur l'ordinateur cible pour vous connecter à cet ordinateur.

  • Le nom de l'ordinateur que vous gérez apparaît entre parenthèses en regard de Gestion d'ordinateur dans l'arborescence de la console.

Utilisation des applets de commande PowerShell pour activer les groupes de disponibilité AlwaysOn

L'applet de commande PowerShell Enable-SqlAlwaysOn sert à activer la fonctionnalité Groupe de disponibilité AlwaysOn sur une instance de SQL Server. Si Groupes de disponibilité AlwaysOn est activé pendant que le service SQL Server est en cours d'exécution, le service Moteur de base de données doit être redémarré pour terminer les modifications. Sauf si vous spécifiez le paramètre -Force, l'applet de commande vous demande si vous voulez redémarrer le service ; en cas d'annulation, aucune opération ne se produit.

Vous devez disposer des autorisations d'administrateur pour exécuter cette applet de commande.

Vous pouvez utiliser l'une des syntaxes suivantes pour activer les groupes de disponibilité AlwaysOn pour une instance de SQL Server :

Enable-SqlAlwaysOn [-Path <string>] [-Credential <PSCredential>] [-Force] [-NoServiceRestart] [-Confirm] [-WhatIf] [<Commom Parameters>]
Enable-SqlAlwaysOn -InputObject <Server> [-Credential <PSCredential>] [-Force] [-NoServiceRestart] [-Confirm] [-WhatIf] [<Commom Parameters>]
Enable-SqlAlwaysOn [-ServerInstance <string>] [-Credential <PSCredential>] [-Force] [-NoServiceRestart] [-Confirm] [-WhatIf] [<Commom Parameters>]

La commande PowerShell suivante active les groupes de disponibilité AlwaysOn sur une instance de SQL Server (Ordinateur\instance) :

Enable-SqlAlwaysOn -Path SQLSERVER:\SQL\Machine\Instance

Effectuez les actions décrites ci-dessous pour configurer l'accès à distance d'une instance de SQL Server 2014 qui s'exécute sur Windows Server 2008 R2 Server Core SP1.

Activer les connexions distantes sur l'instance de SQL Server

Pour activer les connexions distantes, utilisez SQLCMD.exe localement et exécutez les instructions suivantes sur l'instance de Server Core :

  • EXEC sys.sp_configure N'remote access', N'1'

    GO

  • RECONFIGURE WITH OVERRIDE

    GO

Activer et démarrer le service SQL Server Browser

Par défaut, le service Browser est désactivé. Si elle est désactivée sur une instance de SQL Server s'exécutant sur Server Core, exécutez la commande suivante à partir de l'invite de commandes pour l'activer :

sc config SQLBROWSER start= auto

Après activation, exécutez la commande suivante à partir de l'invite de commandes pour démarrer le service :

net start SQLBROWSER

Créer des exceptions dans le pare-feu Windows

Pour créer des exceptions pour l'accès à SQL Server dans le pare-feu Windows, suivez les étapes spécifiées dans Configurer le Pare-feu Windows pour autoriser l'accès à SQL Server.

Activer TCP/IP sur l'instance de SQL Server

Le protocole TCP/IP peut être activé via Windows PowerShell pour une instance de SQL Server sur Server Core. Procédez comme suit :

  1. Sur un ordinateur qui exécute Windows Server 2008 R2 Server Core SP1, lancez le Gestionnaire des tâches.

  2. Dans l'onglet Applications, cliquez sur Nouvelle tâche.

  3. Dans la boîte de dialogue Créer une nouvelle tâche, tapez sqlps.exe dans le champ Ouvrir, puis cliquez sur OK. Cela ouvre la fenêtre Microsoft SQL Server Powershell.

  4. Dans la fenêtre Microsoft SQL Server Powershell, exécutez le script suivant pour activer le protocole TCP/IP :

$smo = 'Microsoft.SqlServer.Management.Smo.'
$wmi = new-object ($smo + 'Wmi.ManagedComputer')
# Enable the TCP protocol on the default instance.  If the instance is named, replace MSSQLSERVER with the instance name in the following line.
$uri = "ManagedComputer[@Name='" + (get-item env:\computername).Value + "']/ServerInstance[@Name='MSSQLSERVER']/ServerProtocol[@Name='Tcp']"
$Tcp = $wmi.GetSmoObject($uri)
$Tcp.IsEnabled = $true
$Tcp.Alter()
$Tcp

Sur un ordinateur distant, démarrez SQL Server Profiler et sélectionnez Nouvelle trace dans le menu Fichier, l'application affiche la boîte de dialogue Se connecter au serveur, dans laquelle vous pouvez spécifier l'instance de SQL Server, résidant sur l'ordinateur Server Core, à laquelle vous souhaitez vous connecter. Pour plus d'informations, consultez Démarrer SQL Server Profiler.

Pour plus d'informations sur les autorisations requises pour exécuter SQL Server Profiler, consultez Autorisations nécessaires pour exécuter SQL Server Profiler.

Pour obtenir des détails supplémentaires sur SQL Server Profiler, consultez SQL Server Profiler.

Vous pouvez utiliser SQL Server Management Studio ou Transact-SQL à distance pour définir un audit. Une fois l'audit créé et activé, la cible reçoit des entrées. Pour plus d'informations sur la création et la gestion d'audits SQL Server, consultez SQL Server Audit (moteur de base de données).

Vous pouvez utiliser les utilitaires d'invite de commandes suivants pour écrire des opérations SQL Server sur un ordinateur Server Core. Le tableau suivant contient la liste des utilitaires d'invite de commandes fournis avec SQL Server pour Server Core :

Utilitaire

Description

Installé dans

Utilitaire bcp

Utilisé pour copier des données entre une instance de Microsoft SQL Server et un fichier de données dans un format spécifié par l'utilisateur.

<lecteur>:\Program Files\Microsoft SQL Server\120\ Tools\Binn

Utilitaire dtexec

Sert à configurer et à exécuter un package Integration Services.

<lecteur>:\Program Files\Microsoft SQL Server\120\ DTS\Binn

Utilitaire dtutil

Utilisé pour gérer les packages SSIS.

<lecteur>:\Program Files\Microsoft SQL Server\120\ DTS\Binn

Utilitaire osql

Vous permet d'entrer des instructions, des procédures système et des fichiers de script Transact-SQL à l'invite de commandes.

<lecteur>:\Program Files\Microsoft SQL Server\120\ Tools\Binn

Application sqlagent90

Utilisé pour démarrer SQL Server Agent à partir d'une invite de commandes.

<drive>:\Program Files\Microsoft SQL Server\<instance_name>\MSSQL\Binn

Utilitaire sqlcmd

Vous permet d'entrer des instructions, des procédures système et des fichiers de script Transact-SQL à l'invite de commandes.

<lecteur>:\Program Files\Microsoft SQL Server\120\ Tools\Binn

Utilitaire SQLdiag

Sert à recueillir des informations de diagnostic pour le service de support technique Microsoft.

<lecteur>:\Program Files\Microsoft SQL Server\120\ Tools\Binn

Utilitaire sqlmaint

Sert à exécuter des plans de maintenance de bases de données créés dans des versions précédentes de SQL Server.

<drive>:\Program Files\Microsoft SQL Server\MSSQL12.MSSQLSERVER\MSSQL\Binn

Utilitaire sqlps

Sert à exécuter des commandes et des scripts PowerShell. Charge et inscrit le fournisseur PowerShell SQL Server et les cmdlets.

<lecteur>:\Program Files\Microsoft SQL Server\120\ Tools\Binn

Application sqlservr

Sert à démarrer et arrêter une instance de Moteur de base de données à partir de l'invite de commandes pour le dépannage.

<drive>:\Program Files\Microsoft SQL Server\MSSQL12.MSSQLSERVER\MSSQL\Binn

Vous pouvez utiliser Utilitaire SQLdiag pour collecter des fichiers journaux et des fichiers de données à partir de SQL Server et depuis d'autres types de serveurs, mais aussi analyser vos serveurs au fil des jours ou trouver des solutions à des problèmes spécifiques les concernant. SQLdiag a été conçu pour accélérer et simplifier la collecte d'informations de diagnostic pour les services d'assistance Microsoft.

Vous pouvez lancer l'utilitaire dans l'invite de commandes d'administrateur sur Server Core, à l'aide de la syntaxe spécifiée dans la rubrique : Utilitaire SQLdiag.

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Microsoft réalise une enquête en ligne pour recueillir votre opinion sur le site Web de MSDN. Si vous choisissez d’y participer, cette enquête en ligne vous sera présentée lorsque vous quitterez le site Web de MSDN.

Si vous souhaitez y participer,
Afficher:
© 2014 Microsoft