Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Vue d’ensemble de la réplication Hyper-V

Publication: mai 2012

Mis à jour: mai 2012

S'applique à: Windows Server 2012

Cette rubrique décrit comment déployer la réplication Hyper-V, nouvelle fonctionnalité de Hyper-V qui permet de répliquer toutes les modifications apportées à un ordinateur virtuel sur un ordinateur virtuel homologue hébergé sur un serveur différent. Elle aborde les décisions de planification de base et inclut les étapes de préparation d’un environnement virtualisé pour la réplication, la configuration et l’activation de la réplication, le test du déploiement, l’exécution des basculements planifiés et la réponse aux basculements non planifiés.

Vouliez-vous dire…

La réplication Hyper-V fournit la réplication asynchrone des ordinateurs virtuels Hyper-V entre deux serveurs d’hébergement. Sa configuration est simple. Par ailleurs, elle ne nécessite ni stockage partagé ni matériel de stockage particulier. Toute charge de travail serveur pouvant être virtualisée dans Hyper-V peut être répliquée. La réplication fonctionne sur n’importe quel réseau IP ordinaire, et les données répliquées peuvent être chiffrées pendant la transmission. La réplication Hyper-V fonctionne avec les serveurs autonomes, les clusters de basculement ou une combinaison des deux. Les serveurs peuvent être physiquement colocalisés ou séparés géographiquement. Il n’est pas nécessaire que les serveurs physiques figurent dans le même domaine. Par ailleurs, un serveur physique peut très bien ne pas être joint à un domaine.

Dans ce scénario, nous définissons deux sites : le « site principal », qui est l’emplacement où se situe généralement l’environnement virtualisé ; et le « site de réplication », qui est l’emplacement du serveur qui reçoit les données répliquées. Au niveau du site principal, le serveur principal est le serveur physique qui héberge un ou plusieurs ordinateurs virtuels principaux. Au niveau du site de réplication, le serveur réplica héberge de façon similaire les ordinateurs virtuels de réplication.

Une fois que la réplication est configurée et activée, une copie initiale des données des ordinateurs virtuels principaux doit être envoyée aux ordinateurs virtuels de réplication. Il s’agit de la « réplication initiale ». Vous pouvez effectuer cette opération soit directement sur le réseau, soit en copiant les données sur un périphérique physique et en le transportant sur le site de réplication.

Lorsque la réplication est en cours, les modifications apportées au niveau des ordinateurs virtuels principaux sont transmises périodiquement sur le réseau aux ordinateurs virtuels de réplication. La fréquence exacte varie selon la durée nécessaire pour terminer un cycle de réplication (qui dépend, entre autres choses, du débit de réseau) ; mais, en général, la réplication a lieu environ toutes les 5 à 15 minutes.

Vous pouvez choisir de déplacer les opérations de n’importe quel ordinateur virtuel principal vers l’ordinateur virtuel de réplication correspondant à tout moment. Dans ce cas, nous parlons de « basculement planifié ». Dans un basculement planifié, toutes les modifications non répliquées sont d’abord copiées sur l’ordinateur virtuel de réplication. L’ordinateur virtuel principal est fermé. De cette façon, il n’y a aucune perte de données. Après le basculement planifié, l’ordinateur virtuel de réplication prend le contrôle de la charge de travail ; pour fournir à l’ordinateur virtuel qui traite à présent la charge de travail une protection semblable, configurez la « réplication inverse » de manière à renvoyer les modifications à l’ordinateur virtuel principal (une fois qu’il revient en ligne).

Si le serveur principal échoue de manière inattendue, peut-être en raison d’une défaillance matérielle importante ou d’une catastrophe naturelle, vous pouvez faire appel aux ordinateurs virtuels de réplication pour qu’ils prennent le contrôle de la charge de travail. On parle dans ce cas de « basculement non planifié ». Dans le cadre d’un basculement non planifié, il existe un risque de perte de données, car les modifications qui n’ont pas encore été répliquées n’ont pas pu être copiées.

La réplication Hyper-V est si simple et flexible, elle peut être utilisée dans un large éventail de scénarios potentiels de complexité variable. Certains exemples comprennent notamment :

Siège et succursale

Dans ce scénario, il existe deux sites : un siège social et une ou plusieurs succursales situés dans différents lieux géographiques. Tirant parti des charges de travail virtualisées, la réplication Hyper-V peut être utilisée pour fournir un support en cas de récupération d’urgence pour les succursales. Les serveurs présents à l’un des sites peuvent être en cluster ou autonomes.

Dans cette situation, les opérations quotidiennes sur les ordinateurs virtuels s’exécuteraient sur un serveur principal au siège. Dans le cas où le serveur principal serait mis hors connexion pour une raison quelconque, chaque succursale disposerait d’un serveur réplica en veille afin de gérer la charge de travail à sa place.

Ce scénario peut prendre en charge une montée en puissance afin d’impliquer des centres de données importants comptant de nombreux serveurs sans nécessiter des activités de gestion différentes en matière de réplication Hyper-V.

Cloud hébergé

Dans ce scénario, le fournisseur d’hébergement configure un serveur réplica dans son centre de données qui reçoit les données de réplication à partir d’un nombre de serveurs principaux exécutant des charges de travail virtualisées sur les sites des différents clients. Le serveur réplica du fournisseur d’hébergement offre ainsi une capacité de récupération d’urgence aux clients abonnés.

Afin de garantir la sécurité aux clients, ce scénario impliquerait l’authentification basée sur des certificats utilisant des certificats probablement traités par un serveur de certificats séparé appartenant au fournisseur d’hébergement. En outre, la fonctionnalité de groupe de confiance de réplication permet au fournisseur d’hébergement de séparer les données répliquées de chaque client, en utilisant des emplacements de stockage et un marquage distincts afin d’éviter le mélange des données appartenant aux différents clients.

Vous pouvez configurer la réplication des ordinateurs virtuels Hyper-V tant que vous avez deux serveurs Windows Server 2012 physiques qui prennent en charge le rôle Hyper-V. Les deux serveurs peuvent être physiquement colocalisés ou se trouver dans des lieux géographiques très distincts. Le serveur principal ou le serveur réplica, ou les deux à la fois, peuvent faire partie d’un cluster de basculement ; de plus, ce cas de figure prend en charge des environnements autonomes et en cluster mixtes.

Aucun logiciel spécial, autre que Windows Server 2012, n’est requis. Si vous prévoyez d’utiliser l’authentification basée sur les certificats (requis pour les données répliquées à chiffrer pendant les transmissions), vous aurez besoin d’un certificat approprié, qui peut être soit local et auto-signé, soit fourni par un serveur de certificats dans votre déploiement.

Ce tableau contient des liens vers des ressources associées qui explorent d’autres aspects de cette fonctionnalité, y compris des blogs et des forums où vous pourrez accéder aux informations les plus récentes.

 

Type de contenu Références

Évaluation du produit

Windows Server 2012| Comprendre et dépanner la réplication Hyper-V

Planification

Comprendre et dépanner la réplication Hyper-V| Vues d’ensemble des fonctionnalités

Déploiement

Comprendre et dépanner la réplication Hyper-V

Opérations

Comprendre et dépanner la réplication Hyper-V

Résolution des problèmes

Comprendre et dépanner la réplication Hyper-V

Sécurité

Comprendre et dépanner la réplication Hyper-V

Outils et paramètres

Module Hyper-V pour Windows PowerShell

Ressources de la communauté

Blog Virtual PC Guy’s de Ben Armstrong| Blog Hyper-V and virtualization de John Howard| Blog de Tony Soper| Blog ThePosterGuy de Martin McClean| Portail Hyper-V sur TechNet Wiki

Technologies connexes

Vue d’ensemble d’Hyper-V | Vue d’ensemble de la mise à jour adaptée aux clusters

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2014 Microsoft