Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Présentation du workflow Windows PowerShell

Mis à jour: août 2012

S'applique à: Windows 8, Windows Server 2012

Les professionnels de l’informatique et les développeurs automatisent souvent la gestion de leurs environnements comportant plusieurs ordinateurs en exécutant des séquences de tâches ou des workflows de longue durée qui peuvent affecter plusieurs ordinateurs ou périphériques gérés en même temps. Les workflows Windows PowerShell® permettent aux professionnels de l’informatique et aux développeurs de tirer profit des workflows avec les fonctionnalités et la simplicité d’automatisation de Windows PowerShell.

Le workflow Windows PowerShell est un nouvel ensemble de fonctionnalités fourni avec Windows Server® 2012 et Windows 8 en tant que partie de Windows PowerShell 3.0.

Un workflow est une séquence d’étapes programmées et connectées qui effectuent des tâches de longue durée ou requièrent la coordination de plusieurs étapes sur plusieurs ordinateurs. Le workflow Windows PowerShell permet aux professionnels de l’informatique et aux développeurs de créer des séquences d’activités de gestion de plusieurs ordinateurs, ou des étapes uniques dans un workflow (lesquelles sont longues, reproductibles, fréquentes, parallèles, pouvant être interrompues et pouvant être redémarrées) sous la forme de workflows. Par conception, les workflows peuvent être suspendus et repris suite à une suspension ou interruption accidentelle, telle qu’une indisponibilité du réseau, un redémarrage de l’ordinateur ou une coupure de courant. Les workflows sont portables ; ils peuvent être soit exportés vers des fichiers XAML, soit importés à partir de ce type de fichier.

Les configurations de session personnalisées permettent aux workflows ou aux activités présentes dans un workflow d’être exécutés par des professionnels de l’informatique délégués ou subalternes. Les configurations de session peuvent contenir différentes informations d’identification de compte d’utilisateur qui sont passées à des nœuds gérés à différentes étapes d’un workflow, en fonction des besoins.

Windows PowerShell, intégré pour la première fois dans la version de Windows Vista® et de Windows Server® 2008, est un moteur Automation distribuée, un interpréteur de ligne de commande et un langage de script basé sur Microsoft® .NET Framework. Il est conçu spécialement pour automatiser la gestion de Windows.

Windows Workflow Foundation (WWF) 4.0 fournit l’infrastructure déclarative permettant la création d’une logique d’application et de service, et donne aux développeurs un langage de niveau supérieur pour la gestion des tâches asynchrones et parallèles, ainsi qu’un autre traitement complexe. Windows Workflow Foundation 4.0 inclut des modifications significatives apportées aux précédentes versions de la technologie qui étaient fournies avec .NET Framework 3.0 et 3.5. Pour plus d’informations, voir la rubrique relative aux Nouveautés de Windows Workflow Foundation 4.0 (http://go.microsoft.com/fwlink/?LinkID=251922).

La liste suivante décrit un grand nombre des avantages du workflow Windows PowerShell. Grâce au workflow Windows PowerShell, il est possible d’automatiser la distribution, l’orchestration et l’accomplissement de tâches sur plusieurs ordinateurs, ce qui permet aux utilisateurs et aux administrateurs de se concentrer sur des tâches de niveau supérieur.

  • Automatiser des tâches séquencées et longues

    Orchestration et surveillance à distance de tâches dont l’exécution est longue. L’état et progression des activités (étapes dans un workflow) sont visibles à tout moment.

  • Récupération de défaillance automatisée

    Le workflow survit aux interruptions planifiées et non planifiées, telles que les redémarrages de l’ordinateur. Vous pouvez suspendre un workflow en cours d’exécution, puis redémarrer ou reprendre le workflow à partir du point auquel il a été suspendu. Persistance : l’état et les métadonnées du workflow sont enregistrés (ou persistants) à des points spécifiques (au début, à la fin et à chaque point spécifié par l’auteur) afin que vous puissiez reprendre le workflow à partir de la dernière tâche persistante au lieu de redémarrer le workflow depuis le début.

  • Se connecter et se déconnecter

    Les utilisateurs peuvent se connecter à la session de workflow et s’en déconnecter, mais le workflow reste en cours d’exécution. Par exemple, vous pouvez fermer la session sur l’ordinateur client ou redémarrer ce dernier, et surveiller le workflow en cours d’exécution à partir d’un autre ordinateur (tel qu’un ordinateur personnel) sans interrompre le workflow. Les utilisateurs peuvent se connecter au serveur et s’en déconnecter, mais le workflow reste en cours d’exécution.

  • Gestion de plusieurs ordinateurs

    Appliquez des tâches de workflow simultanément à des centaines de nœuds gérés. Le workflow Windows PowerShell ajoute automatiquement des paramètres communs aux workflows, tels que le paramètre de workflow commun PSComputerName, pour activer des scénarios de gestion de plusieurs ordinateurs. Pour plus d’informations sur les paramètres prêts à l’emploi disponibles pour les workflows, voir l’Annexe.

  • Exécution en une seule tâche de processus de bout en bout complexes

    Vous pouvez combiner des scripts associés qui implémentent l’ensemble d’un scénario dans un seul workflow.

  • Planification des tâches

    Les tâches de workflow peuvent être planifiées et déclenchées lorsque des conditions spécifiques sont respectées, comme avec tout autre script ou toute autre applet de commande Windows PowerShell.

Les workflows sont utiles lorsque vos tâches présentent les exigences suivantes :

  • Coordination des tâches longues

  • Reproductibles, fréquentes, parallèles, pouvant être suspendues, pouvant être abandonnées et/ou pouvant être redémarrées

  • Robustesse

  • Résistantes et récupérables

  • Fonctionnalité de suspension et de reprise

  • Persistance de la sortie, de l’état et des métadonnées

  • Poursuite après le redémarrage de l’ordinateur

  • Nécessité pour certaines tâches, ou toutes, d’exécuter un workflow préexistant dans un environnement Windows PowerShell

  • Évolution possible vers des centaines de nœuds gérés

Les workflows sont exécutés comme n’importe quelle autre commande Windows PowerShell. Les workflows, qui sont disposés au-dessus de l’infrastructure de travaux Windows PowerShell existante, s’exécutent en tant que travaux Windows PowerShell. Vous utilisez des applets de commande Job pour gérer les workflows pendant qu’ils sont en cours d’exécution.

Voir aussi

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2014 Microsoft