Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Mettre à l’échelle la recherche pour les sites Internet dans SharePoint Server 2013

SharePoint 2013
 

S’applique à : SharePoint Server 2013

Dernière rubrique modifiée : 2014-05-28

Résumé : déterminez la configuration matérielle requise et passez en revue les considérations liées à la montée en charge des topologies de recherche SharePoint des sites Internet à des fins de performance et de disponibilité.

Cet article répertorie la configuration matérielle minimale requise pour les ordinateurs virtuels et les serveurs physiques des topologies de recherche pour des sites Internet.

Cet article fournit également des conseils de base sur la montée en charge des topologies de recherche à des fins de performance et de disponibilité.

Contenu de cet article :

Cet article répertorie la configuration minimale requise et explique comment et quand monter en charge des topologies de recherche pour les sites Internet.

Pour obtenir des exemples de topologies, voir les diagrammes techniques Architectures de recherche de sites Internet pour SharePoint Server 2013.

Pour obtenir une vue d’ensemble et une description des composants de recherche et de l’architecture de recherche globale, voir Vue d’ensemble de la recherche dans SharePoint Server 2013 et le diagramme technique Architectures de recherche pour SharePoint Server 2013.

Les tableaux suivants indiquent la configuration matérielle requise pour les serveurs qui hébergent une topologie de recherche moyenne pour des sites Internet. La configuration matérielle s’applique aux éléments suivants :

  • Serveurs d’applications et serveurs web qui contiennent des composants de recherche.

  • Serveurs de base de données qui contiennent des bases de données de recherche.

La quantité minimale de mémoire vive (RAM) requise indiquée pour un serveur qui héberge un composant de recherche correspond à la quantité totale de mémoire vive (RAM) requise pour ce serveur. Par exemple, si vous hébergez un composant de traitement de contenu, un composant d’administration de recherche et un composant d’analyse sur un serveur, la quantité totale de mémoire vive (RAM) minimale requise pour ce serveur est de 24 Go.

Chaque serveur doit disposer d’une quantité d’espace disque suffisante pour l’installation de base du système d’exploitation Windows Server et pour les diagnostics (tels que la journalisation, le débogage, la création de vidages de mémoire, etc.). Pour une utilisation en mode production, le serveur doit également disposer d’espace disque disponible supplémentaire pour les opérations quotidiennes et le fichier de page. Suivez les conseils relatifs à l’espace disque disponible et à la taille de fichier de page correspondant à votre installation de Windows Server.

RemarqueRemarque :
L’exemple de topologie de recherche moyenne est optimisé pour le matériel physique, mais vous pouvez également le déployer sur des machines virtuelles.

Serveurs d’applications et serveurs web qui hébergent des composants de recherche

Composant de recherche sur le serveur physique Mémoire vive Disque dur Processeur

Composant d’index

48 Go pour chaque serveur de la batterie de serveurs qui héberge un composant d’index, un composant de traitement des requêtes et le serveur web frontal.

500 Go d’espace disque supplémentaire, de préférence un volume ou une partition de disque séparé.

Tous les composants :

64 bits, 4 cœurs minimum, 8 cœurs recommandés.

Composant de traitement de l’analyse

24 Go pour chaque serveur de la batterie de serveurs qui héberge un composant de traitement de l’analyse, un composant d’analyse, un composant de traitement du contenu et/ou un composant d’administration de la recherche.

300 Go d’espace disque supplémentaire, de préférence un volume ou une partition de disque séparé.

Composant d’analyse

Composant de traitement de contenu

Voir la configuration requise pour le composant de gestion de l’analyse.

80 Go pour le lecteur système.

Composant de traitement des requêtes

Voir la configuration requise pour le composant d’index.

Composant d’administration de la recherche

Voir la configuration requise pour le composant de gestion de l’analyse.

Serveurs de base de données hébergeant des bases de données de recherche

Composant Configuration minimale requise

Processeur

64 bits, 4 cœurs pour les petites topologies.

64 bits, 8 cœurs pour les topologies moyennes.

Mémoire vive

8 Go pour les petites topologies.

16 Go pour les topologies moyennes.

Disque dur

80 Go pour le lecteur système.

L’espace disque dépend de la quantité de contenu.

Une topologie de sites Internet moyenne (FIS) est optimisée pour une taille de corpus de 3 400 000 éléments, traitant approximativement entre 100 et 200 documents par seconde, selon la langue, et un modèle d’utilisation de 85 pages consultées par seconde, ce qui correspond à 100 requêtes par seconde.

Considérations liées aux performances

Que considérer ? Pourquoi est-ce si important ?

Cache

La requête et ses résultats sont mis en cache avec Windows Server AppFabric dans des paires clé/valeur : la requête correspond à la clé et les résultats correspondent à la valeur. Pour chaque requête, il existe un ratio de cache d’environ 50 %. Cela signifie que si vous avez un modèle d’utilisation de 200 requêtes par seconde, environ 100 requêtes sont envoyées à l’index de recherche tandis que les 100 autres requêtes sont mises en cache. Les résultats provenant du cache ont une latence des requêtes inférieure à celle des requêtes que vous avez récupérées à partir de l’index de recherche. Par exemple, les résultats des requêtes de première page souvent exécutées ont de fortes chances d’être mis en cache.

Analyse continue

Nous vous recommandons d’activer l’analyse continue avec un intervalle d’une minute, plutôt que l’intervalle par défaut de 15 minutes. Vous pouvez uniquement activer l’analyse continue sur des sources de contenu SharePoint.

Accès anonyme

Avec l’accès anonyme, les utilisateurs n’ont pas besoin d’utiliser des informations d’identification pour se connecter à un site Internet SharePoint. Les requêtes anonymes sont mises en cache, si bien qu’elles sont moins coûteuses en raison d’une latence des requêtes moindre. Vous devez activer l’accès anonyme à deux emplacements : sur le composant web frontal et sur le site.

Latence des requêtes

La latence des requêtes est influencée par la mise en cache, l’accès anonyme et d’autres facteurs tels que le nombre et la complexité des règles de requête appliquées et déclenchées. En outre, considérez les disques sur lesquels l’index de recherche est stocké ; un disque qui comporte plusieurs broches peut améliorer la vitesse d’accès du disque et réduire la latence des requêtes.

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.
Afficher:
© 2014 Microsoft