Exporter (0) Imprimer
Développer tout
Développer Réduire

Planification des services cloud dans Configuration Manager

Mis à jour: août 2013

S'applique à: System Center 2012 Configuration Manager SP1, System Center 2012 R2 Configuration Manager

noteRemarque
Les informations contenues dans cette rubrique s'appliquent uniquement à System Center 2012 Configuration Manager SP1 et System Center 2012 R2 Configuration Manager.

À compter de System Center 2012 Configuration Manager SP1, vous pouvez utiliser des services cloud pour simplifier la gestion des ressources et réduire le nombre de points de distribution distants que vous déployez dans une hiérarchie. Pour planifier l'utilisation d'une infrastructure cloud (utilisation de rôles de système de site avec Windows Azure, par exemple), aidez-vous des informations figurant dans les sections ci-dessous.

À compter de Configuration Manager SP1, vous pouvez utiliser un service cloud dans Windows Azure pour héberger les rôles de système de site suivants :

Les rôles de système de site hébergés par Windows Azure sont appelés des « services cloud de système de site ». Ces services cloud s'opposent aux serveurs de système de site, puisque ces derniers correspondent à des ordinateurs installés sur site, que vous gérez dans votre environnement réseau.

Pour pouvoir héberger un rôle de système de site dans un service cloud, vous devez disposer d'un abonnement Windows Azure et configurer Windows Azure de façon à prendre en charge les rôles de système de site. Pour utiliser Windows Azure avec des rôles de système de site, vous devez obtenir un certificat de gestion à télécharger vers Windows Azure. Le certificat de gestion permet à Configuration Manager de communiquer avec le service cloud. Pour connaître les autres composants requis, consultez la rubrique consacrée à la planification d'un rôle de système de site installé en tant que service cloud.

Lorsque vous utilisez un service cloud pour héberger un rôle de système de site, vous n'avez pas besoin de prévoir le matériel sur lequel le rôle de système de site sera installé. Le service cloud de Windows Azure remplace ce matériel. Par exemple, dans le cas d'un point de distribution, vous définissez la quantité d'espace de stockage devant être utilisée par le point de distribution, puis vous indiquez quand Configuration Manager doit générer des alertes basées sur les seuils de transfert de données. Vous spécifiez également la région Windows Azure desservie par chaque point de distribution cloud. Par exemple, vous pouvez déployer un point de distribution cloud dans la région Amérique du Nord et un deuxième point de distribution en Asie.

En général, un rôle de système de site installé en tant que service cloud présente un problème principal : la gestion des coûts liés au compte Windows Azure hébergeant ce service cloud. Par conséquent, pour chaque service cloud utilisé, envisagez de surveiller les frais courants liés au stockage des données dans le cloud et aux transferts de données à partir des services cloud de système de site que vous utilisez avec Configuration Manager. Pour plus d'informations, voir Coûts liés à l'utilisation d'un service cloud avec Configuration Manager. Consultez également les détails de votre abonnement Windows Azure.

Lorsque vous utilisez un service cloud, anticipez les dépenses liées au stockage et aux transferts de données opérés par les clients Configuration Manager. System Center 2012 Configuration Manager ne contrôle pas les dépenses liées à l'utilisation d'un service cloud et Configuration Manager n'ajoute pas les coûts supplémentaires liés à l'accès au service cloud. Pour évaluer l'ensemble des coûts, prenez en compte les détails de votre compte et de votre abonnement Windows Azure, ainsi que les quantités de données que vous stockez et les limites de téléchargement imposées aux clients.

Pour plus d'informations sur Windows Azure, voir Windows Azure dans la bibliothèque MSDN.

Configuration Manager utilise des certificats pour préparer votre contenu dans Windows Azure et accéder à ce contenu, mais aussi pour gérer les services que vous utilisez. Configuration Manager chiffre les données que vous stockez dans Windows Azure, mais n'introduit pas d'autres contrôles de sécurité ni d'autres contrôles de données, au-delà de ceux mis en place par Windows Azure. Pour plus d'informations sur les fonctionnalités de sécurité de Windows Azure, voir la documentation de Windows Azure.

Les rubriques suivantes figurant sur le site Web TechNet vous aideront à mieux comprendre les fonctionnalités de sécurité de Windows Azure :

-----
For additional resources, see Information and Support for Configuration Manager.

Tip: Use this query to find online documentation in the TechNet Library for System Center 2012 Configuration Manager. For instructions and examples, see Search the Configuration Manager Documentation Library.
-----
Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.
Afficher:
© 2014 Microsoft