Exporter (0) Imprimer
Développer tout
Cet article a fait l'objet d'une traduction manuelle. Déplacez votre pointeur sur les phrases de l'article pour voir la version originale de ce texte. Informations supplémentaires.
Traduction
Source

Créer une base de données du serveur de rapports (Gestionnaire de configuration de SSRS)

Le mode natif de Reporting Services utilise deux bases de données relationnelles SQL Server pour le stockage des objets et des métadonnées du serveur de rapports. Une base de données est utilisée pour le stockage principal et l'autre pour le stockage des données temporaires. Les bases de données sont créées ensemble et liées par le nom. Avec une instance par défaut de SQL Server, les bases de données sont nommées reportserver et reportservertempdb. Les deux bases de données sont collectivement appelées « base de données de serveur de rapports » ou « catalogue du serveur de rapports ».

Le mode SharePoint de Reporting Services inclut une troisième base de données utilisée pour les métadonnées d'alerte des données. Les trois bases de données sont créées pour chaque application de service Reporting Services. Par ailleurs, les noms de bases de données incluent par défaut un GUID qui représente l'application de service. Voici des exemples de noms des trois bases de données en mode SharePoint :

  • ReportingService_90a9f37075544f22953c4a62e4a9f370

  • ReportingService_90a9f37075544f22953c4a62e4a9f370TempDB

  • ReportingService_90a9f37075544f22953c4a62e4a9f370_Alerting

Important Important

N'écrivez pas d'applications qui exécutent des requêtes sur la base de données du serveur de rapports. La base de données du serveur de rapports n'est pas un schéma public. La structure des tables peut changer d'une version à la suivante. Si vous écrivez une application qui nécessite un accès à la base de données du serveur de rapports, utilisez toujours les API Reporting Services pour accéder à la base de données du serveur de rapports.

Les vues du journal des exécutions constituent une exception à cette règle. Pour plus d'informations, consultez Journal des exécutions du serveur de rapports et vue ExecutionLog3.

Mode natif : vous pouvez créer la base de données du serveur de rapports en mode natif en procédant comme suit :

  • Automatiquement : utilisez l'Assistant Installation de SQL Server, si vous choisissez l'option d'installation de la configuration par défaut. Dans l'Assistant Installation de SQL Server, localisez Installer et configurer dans la page d'options d'installation du serveur de rapports. Si vous avez choisi l'option Installer uniquement, vous devez utiliser le Gestionnaire de configuration Reporting Services pour créer la base de données.

  • Manuellement : utilisez le Gestionnaire de configuration Reporting Services. Vous devez créer la base de données du serveur de rapports manuellement si vous utilisez un Moteur de base de données SQL Server distant pour héberger la base de données. Pour plus d'informations, consultez Créer une base de données du serveur de rapports en mode natif (Gestionnaire de configuration de SSRS).

Mode SharePoint : la page d'options d'installation du serveur de rapports n'offre que l'option Installer uniquement pour le mode SharePoint. Cette option installe tous les fichiers Reporting Services ainsi que le service partagé Reporting Services. L'étape suivante consiste à créer au moins une application de service Reporting Services de l'une des manières suivantes :

SQL Server est utilisé pour héberger les bases de données du serveur de rapports. L'instance du Moteur de base de données SQL Server peut être soit locale, soit distante. Voici les versions prises en charge du Moteur de base de données SQL Server qui permettent d'héberger les bases de données du serveur de rapports :

  • SQL Server 2012

  • SQL Server 2008 R2

  • SQL Server 2008

  • SQL Server 2005

Pour créer la base de données du serveur de rapports sur un ordinateur distant, vous devez configurer la connexion de manière à employer un compte d'utilisateur de domaine ou un compte de service pouvant accéder au réseau. Si vous décidez d'utiliser une instance SQL Server distante, réfléchissez avec soin aux informations d'identification que le serveur de rapports devra utiliser pour se connecter à l'instance SQL Server. Pour plus d'informations, consultez Configurer une connexion à la base de données du serveur de rapports (Gestionnaire de configuration de SSRS).

Important Important

Le serveur de rapports et l'instance SQL Server hébergeant la base de données du serveur de rapports peuvent appartenir à des domaines différents. Dans le cadre d'un déploiement Internet, il est courant d'utiliser un serveur situé derrière un pare-feu. Si vous configurez un serveur de rapports de manière à accéder à Internet, utilisez les informations d'identification SQL Server pour vous connecter à l'instance de SQL Server située derrière le pare-feu et recourez à IPSEC pour sécuriser la connexion.

Lors de la création d'une base de données de serveur de rapports, soyez conscient que certaines éditions de SQL Server ne peuvent pas être utilisées pour héberger la base de données. Pour plus d'informations, consultez la section relative à la configuration requise par l'édition SQL Server de la base de données du serveur de rapports dans Fonctionnalités prises en charge par les éditions de SQL Server 2014.

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Microsoft réalise une enquête en ligne pour recueillir votre opinion sur le site Web de MSDN. Si vous choisissez d’y participer, cette enquête en ligne vous sera présentée lorsque vous quitterez le site Web de MSDN.

Si vous souhaitez y participer,
Afficher:
© 2014 Microsoft