Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Nouveautés (Reporting Services)

Microsoft SQL Server 2008 R2 introduit de nombreuses nouvelles fonctionnalités et améliorations qui augmentent les capacités de création de rapports des personnes qui développent des solutions de création de rapports.

SQL Server 2008 R2 étant une mise à niveau de version secondaire de SQL Server 2008, nous vous recommandons d'examiner également le contenu de la section SQL Server 2008.

Les fonctionnalités Reporting Services suivantes sont nouvelles dans SQL Server 2008 R2.

Intégration SharePoint

Collaboration et réutilisation

Sources de données

Visualisation des données

Disposition du rapport et traitement

Agrégats, expressions et fonctions

Outils de création de rapports

Plans d'actualisation du cache

Améliorations apportées au Gestionnaire de rapports

Business Intelligence Development Studio

Nouveau point de terminaison de service Web

Nouveau schéma RDL (Report Definition Language)

Intégration SharePoint

Reporting Services avec l'intégration SharePoint comporte plusieurs nouvelles fonctionnalités. Cela inclut une prise en charge pour plusieurs zones SharePoint, une prise en charge pour le service de journalisation universel de SharePoint, une nouvelle extension de données, un concepteur de requêtes pour les Listes SharePoint comme une source de données, et une prise en charge pour du texte de droite à gauche avec l'arabe et l'hébreu dans l'interface utilisateur SharePoint. L'extension de données Listes SharePoint prend en charge l'obtention de données des technologies SharePoint : listes SharePoint pour SharePoint Foundation 2010, SharePoint Server 2010, Windows SharePoint Services 3.0 et Office SharePoint Server  2007.

Pour plus d'informations, consultez Nouveautés (Reporting Services en mode intégré SharePoint).

Collaboration et réutilisation

Reporting Services fournit des nouvelles fonctionnalités qui permettent et améliorent la collaboration et la réutilisation dans l'environnement de création de rapports.

Parties de rapports

Les parties de rapports sont des éléments de rapport que vous stockez sur un serveur de rapports ou sur un site SharePoint intégré avec un serveur de rapports. Vous pouvez les réutiliser dans plusieurs rapports et les mettre à jour sur le serveur.

La partie de rapport que vous ajoutez à votre rapport gère une relation à l'instance de la partie de rapport sur le site ou serveur au moyen d'un ID unique.

Les parties de rapports permettent aux groupes de travail d'utiliser les différents rôles et forces des membres de leur équipe. Par exemple, une personne peut créer des graphiques et les enregistrer sous forme de parties de rapports que d'autres peuvent réutiliser dans leurs rapports.

Pour plus d'informations, consultez Parties de rapport dans le Concepteur de rapports (SSRS).

Datasets partagés.

Les datasets partagés sont un nouveau type d'élément de serveur de rapports qui peut récupérer des données de sources de données partagées qui se connectent à des sources de données externes. Un dataset partagé offre un moyen de partager une requête pour fournir un jeu cohérent de données pour plusieurs rapports. La requête de dataset peut inclure des paramètres de dataset. Vous pouvez configurer un dataset partagé pour mettre en cache les résultats de la requête pour des combinaisons de paramètres spécifiques lors de la première utilisation ou en spécifiant une planification. Vous pouvez utiliser la mise en cache de datasets partagés en association avec la mise en cache de rapports et les sources de données de rapports pour mieux gérer l'accès à une source de données.

Comme les parties de rapports, un dataset partagé ajouté à un rapport gère une relation à la définition du dataset sur le serveur de rapports. Contrairement aux parties de rapports, lorsque la définition est modifiée, vous n'avez pas à accepter les mises à jour. Tous les rapports qui ont la relation utilisent toujours la définition de dataset partagé sur le serveur de rapports.

Pour plus d'informations, consultez Gestion de Datasets partagés.

Sources de données

Reporting Services prend en charge trois nouveaux types de sources de données : Microsoft SQL Azure, Microsoft SQL Server Parallel Data Warehouse et Liste Microsoft SharePoint.

Visualisation des données

Reporting Services offre trois nouveaux moyens de visualiser des données dans les rapports : plans, graphiques sparkline et barres de données, et indicateurs.

Mappages

Le Concepteur de rapports comprend un Assistant Carte et un Assistant Couche pour vous permettre d'ajouter des cartes et des couches à votre rapport afin de visualiser les données sur un arrière-plan géographique. Une couche affiche des éléments cartographiques basés sur des données spatiales à partir d'une carte de la bibliothèque de cartes, d'une requête SQL Server qui retourne des données spatiales SQL Server ou d'un fichier de formes ESRI (Environmental Systems Research Institute). Les éléments cartographiques peuvent être des polygones représentant des zones, des lignes représentant des trajets ou des itinéraires, ou des points représentant des emplacements tels que des magasins ou des villes. Vous pouvez également ajouter un arrière-plan d'affichage basé sur des mosaïques Microsoft Bing Maps.

Après avoir mis en relation des éléments cartographiques avec les données du rapport, vous pouvez spécifier des règles pour les éléments cartographiques de chaque couche afin de contrôler la couleur, la taille, la largeur ou le type de marqueur. Par exemple, vous pouvez ajouter une carte à bulles qui fait varier la taille des bulles indiquant les emplacements des magasins en fonction de leur chiffre des ventes, ou un carte analytique en couleur qui affiche les données sociodémographiques de la clientèle pour des régions géographiques.

Vous pouvez ajouter des étiquettes, des légendes, des titres, une échelle de couleurs et une échelle des distances pour aider vos utilisateurs à interpréter l'affichage de la carte. Vous pouvez ajouter des fonctionnalités interactives telles que des info-bulles et des liens d'extraction, ou fournir des paramètres permettant à un utilisateur de contrôler interactivement la visibilité de chaque couche.

Dans un rapport cartographique, vous pouvez utiliser l'Assistant Carte pour configurer une couche existante. Vous pouvez modifier le type de carte, les règles de visualisation des données et le champ de correspondance qui spécifie la relation entre des données spatiales et des données analytiques. La page de l'Assistant Spécifiez les champs de correspondance pour les données spatiales et les données analytiques affiche des données à la fois de la source de données spatiale et de la source de données analytique pour vous aider à choisir le champ selon lequel établir la correspondance.

Pour plus d'informations, consultez Cartes (Générateur de rapports version 3.0 et SSRS), Assistant Carte et Assistant Couche (Générateur de rapports version 3.0 et SSRS) et Procédure : ajouter, modifier ou supprimer une carte ou une couche (Générateur de rapports version 3.0 et SSRS).

Graphiques sparkline et barres de données

Les graphiques sparkline et barres de données sont des graphiques simples qui transmettent beaucoup d'informations dans un petit espace, souvent inclus avec le texte. Ils sont souvent utilisés dans les tables et les matrices. Ils tirent leur impact de l'affichage d'un grand nombre d'entre eux en même temps et de la possibilité de les comparer rapidement, au lieu de les examiner séparément. Les valeurs hors norme sont ainsi plus visibles. Chaque graphique sparkline représente souvent plusieurs points de données dans le temps. Les barres de données peuvent représenter plusieurs points de données, mais en général n'en illustrent qu'un seul. Chaque graphique sparkline présente en général une série unique. Vous ne pouvez pas ajouter de graphique sparkline à un groupe de détails dans une table. Étant donné que les graphiques sparkline affichent des données agrégées, ils doivent entrer dans une cellule associée à un groupe.

Les graphiques sparkline et barres de données ont les mêmes éléments de graphique de base de catégories, séries et valeurs, mais ils n'ont aucune légende, ligne d'axe, étiquette ni graduation.

Pour plus d'informations, consultez Graphiques sparkline et barres de données (Générateur de rapports version 3.0 et SSRS).

Indicateurs

Les indicateurs sont des jauges minimales qui communiquent en un coup d'œil l'état d'une valeur de donnée unique. Les icônes qui représentent des indicateurs et leurs états sont visuellement efficaces, même lorsqu'elles sont utilisées dans les petites tailles. Les indicateurs peuvent être utilisés directement dans les tableaux de bord ou les rapports de forme libre, mais ils sont utilisés le plus souvent dans les tables ou les matrices pour visualiser des données dans les lignes ou les colonnes.

Les indicateurs peuvent afficher des tendances à l'aide d'images directionnelles telles que les flèches, des évaluations à l'aide d'icônes incrémentielles telles que les étoiles et des états à l'aide d'images telles que les feux de signalisation ou coches. Les indicateurs sont disponibles dans le Générateur de rapports version 3.0 et le Concepteur de rapports.

Pour plus d'informations, consultez Indicateurs (Générateur de rapports version 3.0 et SSRS).

Disposition du rapport et rendu

Reporting Services fournit de nouvelles fonctionnalités qui vous aident à créer des rapports qui ont l'apparence souhaitée et peuvent être utilisés de différentes façons, telles que la source de flux de données, et exportés vers Microsoft Excel.

Attribution de noms aux onglets de feuille de calcul Excel

Les propriétés de rapports et sauts de page vous permettent de générer les noms des onglets de feuille de calcul lorsque vous exportez des rapports vers Excel. Vous pouvez fournir un nom de page initial d'un rapport qui peut être exporté comme nom par défaut d'onglets de feuille de calcul ou utiliser des sauts de page et des noms de page pour fournir des noms différents pour chaque onglet de feuille de calcul. Pour plus d'informations, consultez Présentation de la pagination dans Reporting Services (Générateur de rapports version 3.0 et SSRS).

Rendu des rapports dans des flux de données

L'extension de rendu Atom de Reporting Services restitue les données de rapports dans un document de service Atom, qui répertorie les sources de données contenant les données du rapport. Cette extension est utilisée pour générer des sources de données compatibles avec Atom pouvant être lues et échangées avec des applications qui prennent en charge les sources de données générées à partir de rapports. Par exemple, le client PowerPivot peut utiliser des sources de données générées à partir de sources de données compatibles Atom.

L'utilisation de données de rapports en tant que sources de données vous offre une méthode supplémentaire pour fournir des données aux applications lorsque ces données ne sont pas facilement accessibles via des fournisseurs de données clients, ou lorsque vous préférez masquer la complexité de la source de données et faciliter l'utilisation des données.

Vous pouvez exporter des données de rapport dans un document de service Atom et des sources de données à partir du Gestionnaire de rapports ou d'un site SharePoint intégré avec Reporting Services. Pour plus d'informations, consultez Génération de flux de données à partir de rapports (Générateur de rapports version 3.0 et SSRS).

Pagination du rapport

Les sauts de page sur les régions de données de tableau matriciel (table, matrice et liste), les groupes et les rectangles vous permettent de mieux contrôler la pagination du rapport. Les pages de rapport, délimitées par les sauts de page, peuvent avoir des noms différents et une numérotation redéfinie. À l'aide des expressions, les noms et numéros des pages peuvent être mis à jour dynamiquement lorsque le rapport est exécuté. Vous pouvez également désactiver les sauts de page totalement ou selon des valeurs d'expression.

Pour plus d'informations, consultez Présentation de la pagination dans Reporting Services (Générateur de rapports version 3.0 et SSRS).

Rotation du texte de 270 degrés

Les zones de texte peuvent maintenant pivoter de 270 degrés. Les zones de texte autonomes dans un en-tête ou un pied de page de rapport, le corps du rapport ou les zones de texte dans les cellules de tables et matrices peuvent afficher un texte écrit verticalement et de bas en haut. Cette rotation vous aide à créer des rapports plus lisibles, à ajuster plus de colonnes sur un rapport imprimé avec une taille de page fixe et à créer des rapports avec un contenu plus graphique. Pour plus d'informations, consultez Zones de texte (Générateur de rapports version 3.0 et SSRS).

Agrégats, expressions et fonctions

Calcul des agrégats d'agrégats

Vous pouvez créer des expressions qui calculent un agrégat d'un agrégat. Par exemple, vous pouvez calculer les ventes mensuelles moyennes pour l'année à l'aide de l'expression =Avg(Sum(Fields!Sales.Value,"Month"),"Year")dans une cellule dans l'en-tête de groupe de lignes associé à un groupe selon l'année.

En utilisant cette fonctionnalité pour les graphiques et jauges imbriqués dans une table, vous pouvez aligner des axes horizontal et vertical pour les graphiques et des échelles pour les jauges. Vous effectuez cette opération en calculant les valeurs maximale et minimale des valeurs agrégées afin que les éléments imbriqués utilisent les mêmes plages.

Pour plus d'informations, consultez Référence aux fonctions d'agrégation (Générateur de rapports version 3.0 et SSRS) et Présentation de l'étendue des expressions pour les totaux, les agrégats et les collections intégrées (Générateur de rapports version 3.0 et SSRS).

Prise en charge améliorée des expressions

Une nouvelle collection Globals et une nouvelle propriété pour les variables de rapport sont présentées dans cette version.

Les éléments supplémentaires suivants ont été ajoutés à la collection globals intégrée.

  • OverallPageNumber et OverallTotalPages   Prise en charge de la numérotation des pages pour l'intégralité du rapport rendu. Les nouvelles propriétés relatives aux sauts de page contrôlent le mode de numérotation des pages pour les sauts de page définis sur les éléments de rapport. Pour plus d'informations, consultez Pagination du rapport plus loin dans cette rubrique.

  • PageName   Prise en charge de l'attribution de noms aux pages. Pour plus d'informations, consultez Attribution de noms aux onglets de feuille de calcul Excel plus loin dans cette rubrique.

  • RenderFormat   Prise en charge des informations spécifiées pour le convertisseur.

Pour plus d'informations, consultez Utilisation de références à des champs Globals et Users prédéfinis (Report Builder 3.0 et SSRS).

Les variables de rapport ont maintenant une propriété en lecture seule définie par défaut. Les générateurs d'expressions avancées peuvent effacer cette option pour conserver la valeur d'une variable de rapport pendant une session de rapport. Cela revient à définir la propriété Writable pour une variable de rapport dans RDL. Les variables de rapport sont toujours calculées une fois, puis recalculées chaque fois que le rapport est traité. Cette propriété offre un moyen de rendre les données persistantes lors du rendu de rapport, des modifications de pages et de certains types d'interventions de l'utilisateur. La valeur de la variable est définie lorsque le rapport est de nouveau traité, mais est conservée dans la session active. Dans le code personnalisé, vous pouvez spécifier la valeur de la variable à l'aide de la fonction SetValue.

Pour plus d'informations, consultez Utilisation de références à des collections de variables de rapport et de groupe (Générateur de rapports version 3.0 et SSRS).

Fonctions de recherche

Les expressions dans les régions de données peuvent désormais inclure des références à Fonction Lookup (Générateur de rapports version 3.0 et SSRS), Fonction LookupSet (Générateur de rapports version 3.0 et SSRS) et Fonction Multilookup (Générateur de rapports version 3.0 et SSRS). Ces fonctions de recherche peuvent récupérer des valeurs d'un dataset ayant des paires nom/valeur, mais n'étant pas lié à la région de données. Pour plus d'informations, consultez Présentation de l'étendue des expressions pour les totaux, les agrégats et les collections intégrées (Générateur de rapports version 3.0 et SSRS).

Outils de création de rapports

Le Générateur de rapports et le Concepteur de rapports incluent plusieurs fonctionnalités nouvelles et améliorées.

Création de requêtes

Le concepteur de requêtes graphique mis à jour utilisé pour créer des requêtes qui récupèrent les données de rapport des bases de données Microsoft SQL Server, Microsoft SQL Azure et Microsoft SQL Server Parallel Data Warehouse fournissent une interface utilisateur pour créer des relations personnalisées entre des tables associées et non liées. Le concepteur de requêtes facilite également l'inclusion d'agrégats et de regroupement qui résument des données dans les requêtes. Pour plus d'informations, consultez Interface utilisateur du Concepteur de requêtes relationnelles (Générateur de rapports version 3.0).

Le nouveau concepteur de requêtes graphique pour le type de source de données Liste Microsoft SharePoint permet de créer facilement des requêtes qui récupèrent les données de rapport dans des listes SharePoint. Le concepteur de requêtes répertorie les champs dans chaque élément de liste SharePoint sur un site SharePoint que vous pouvez inclure dans la requête et vous permet de définir des filtres à appliquer pour limiter les données que la requête retourne. Pour plus d'informations, consultez Concepteur de requêtes de liste SharePoint.

Aperçu des rapports dans le Générateur de rapports version 3.0

Le Générateur de rapports version 3.0 offre une meilleure expérience en matière d'aperçu. L'introduction de sessions d'édition permet de réutiliser les datasets mis en cache lors de l'aperçu des rapports. Cela signifie que les rapports sont restitués plus rapidement lorsque des datasets mis en cache sont utilisés. Les sessions d'édition sont liées à un rapport, ce qui permet d'utiliser des références relatives et des références de sous-rapport dans les rapports.

Pour plus d'informations, consultez Aperçu des rapports dans le Générateur de rapports version 3.0 sur msdn.microsoft.com.

Simplification de la création et de la modification des rapports

Les informations d'identification d'exécution, spécifiées dans les propriétés de la source de données d'un rapport, peuvent ne pas être appropriées pour des tâches de conception telles que la création de requêtes et l'aperçu des rapports. Le Générateur de rapports version 3.0 fournit une interface utilisateur permettant de modifier les informations d'identification lorsqu'il ne peut pas se connecter à la source de données.

Pour plus d'informations, consultez Boîte de dialogue Propriétés de la source de données, Général (Générateur de rapports version 3.0) sur msdn.microsoft.com.

Plans d'actualisation du cache

Les plans d'actualisation du cache vous permettent de mettre en cache des rapports ou des résultats de requête de datasets partagés lors de la première utilisation ou par une planification. Vous pouvez planifier le cache à l'aide d'une planification spécifique aux éléments ou une planification partagée. En créant des plans d'actualisation du cache pour des combinaisons de paramètres couramment utilisées, vous pouvez aider à améliorer la récupération des données ainsi que les temps de réponse d'affichage des rapports.

Dans les versions antérieures, la mise en cache planifiée était réalisée à l'aide du fournisseur de remise NULL. Les plans d'actualisation du cache, vous permettent de gérer et de planifier la mise en cache des rapports séparément des abonnements de rapport.

Pour plus d'informations, consultez Options d'actualisation du cache (Gestionnaire de rapports).

Améliorations apportées au Gestionnaire de rapports

Le Gestionnaire de rapports a été mis à jour dans cette version afin d'améliorer le confort de l'utilisateur, grâce notamment à une nouvelle apparence et une plus grande convivialité. La modification la plus importante ayant été apportée au Gestionnaire de rapports réside dans la mise à jour de la mise en page et du jeu de couleurs, ce qui facilite la navigation pour la gestion des propriétés de rapport et des éléments de serveur de rapports. Vous pouvez utiliser un nouveau menu déroulant dans chaque rapport ou élément de serveur de rapports d'un dossier afin d'accéder aux différentes options de configuration pour le rapport ou l'élément que vous choisissez.

L'outil propose toujours les mêmes tâches de gestion et de texte qui vous sont familières, mais offre un plus grand confort d'utilisation, notamment grâce aux améliorations suivantes :

  • Amélioration du flux de travail pour l'affichage et la gestion des rapports et des éléments de serveur de rapports grâce à un nouveau menu déroulant permettant d'accéder à différentes options de configuration pour chaque rapport ou élément de serveur de rapports d'un dossier.

  • Plus besoin de restituer un rapport avant d'accéder à ses propriétés dans la vue par défaut afin de les configurer.

  • Davantage d'espace pour la Visionneuse de rapports lors du rendu de rapports.

  • Une barre d'outils mise à jour pour la visionneuse de rapports, avec notamment des mises à jour aux contrôles de barre d'outils, ainsi que la possibilité d'exporter des données de rapport vers des sources de données et un document de service Atom.

Pour plus d'informations sur le Gestionnaire de rapports, notamment sur les procédures de navigation et la description des options de l'application, consultez les rubriques sous Aide F1 du Gestionnaire de rapports.

Business Intelligence Development Studio

Business Intelligence Development Studio autorise le fonctionnement avec les deux rapports SQL Server 2008 et SQL Server 2008 R2, ainsi qu'avec les projets Report Server dans la version SQL Server 2008 R2 de Business Intelligence Development Studio. Vous pouvez vous ouvrir, enregistrer, afficher un aperçu et déployer les deux versions des rapports ou projets Report Server. Vous définissez les propriétés du projet Report Server pour spécifier la version du serveur de rapports en vue de déployer des rapports à la procédure à suivre pour gérer les avertissements et erreurs qui peuvent se produire lors de la mise à niveau d'un rapport de SQL Server 2008 vers SQL Server 2008 R2, ou de la restauration d'un rapport de SQL Server 2008 R2 vers SQL Server 2008. Pour plus d'informations, consultez Génération de rapports dans Business Intelligence Development Studio.

Nouveau point de terminaison de service Web

Le serveur de rapports inclut un nouveau point de terminaison de gestion nommé ReportingService2010. Ce point de terminaison fusionne les fonctionnalités des points de terminaison ReportingService2006 et ReportingService2005, et peut prendre en charge des opérations de gestion du serveur de rapports à la fois en mode natif et en mode intégré SharePoint. Il inclut également de nouvelles fonctionnalités présentées dans SQL Server 2008 R2, telles que les datasets partagés et l'actualisation du cache.

Pour plus d'informations, consultez Points de terminaison du service Web Report Server.

Nouveau schéma RDL (Report Definition Language)

Le schéma RDL (Report Definition Language) inclut un nouvel élément <ReportSections>, ainsi que des éléments qui définissent l'élément de rapport cartographique. Dans cette version, seuls les rapports qui comportent une section de rapport peuvent être ouverts dans le Générateur de rapports version 3.0 ou le Concepteur de rapports dans Business Intelligence Development Studio.

Pour plus d'informations, consultez Référence du langage de définition de rapport (RDL).

Microsoft SQL Server 2008 Reporting Services introduit de nombreuses nouvelles fonctionnalités et améliorations qui augmentent les capacités de création de rapports des personnes qui développent des solutions de création de rapports.

Nouveautés de la création de rapports

Introduit les régions de données Tablix, Chart et Gauge. Introduit également la prise en charge du format RTF, de nouveaux types de sources de données et le Générateur de rapports 2.0, qui offre de nombreuses nouvelles fonctionnalités telles qu'une disposition de données et une visualisation améliorées, dans un environnement de création semblable à Office. Pour finir, cette rubrique décrit les modifications incrémentielles apportées aux outils de création et au langage RDL (Report Definition Language) qui permettent à un créateur de rapport de tirer pleinement parti des nouvelles fonctionnalités de traitement.

Nouveautés dans le traitement des rapports et le rendu

Présente de nouvelles extensions de rendu pour Microsoft Word et les améliorations apportées aux extensions de rendu Excel et CSV. Cette rubrique décrit également les modifications importantes apportées au processeur de rapports qui améliorent la performance et l'évolutivité des grands rapports.

Nouveautés dans l'architecture et les outils de serveur de rapports

Introduit la nouvelle architecture de serveur de rapports qui inclut la prise en charge native des fonctionnalités précédemment fournies par les Services Internet (IIS).

Nouveautés dans le domaine de la programmabilité de Report Server

Introduit une nouvelle extension serveur qui fournit un prétraitement des définitions de rapports, plus de nouvelles méthodes du point de terminaison ReportServer2006 qui éliminent l'écart de fonctionnalités qui existait précédemment entre les serveurs de rapports en mode natif et en mode intégré SharePoint.

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Microsoft réalise une enquête en ligne pour recueillir votre opinion sur le site Web de MSDN. Si vous choisissez d’y participer, cette enquête en ligne vous sera présentée lorsque vous quitterez le site Web de MSDN.

Si vous souhaitez y participer,
Afficher:
© 2014 Microsoft