Exporter (0) Imprimer
Développer tout
Cet article a fait l'objet d'une traduction manuelle. Déplacez votre pointeur sur les phrases de l'article pour voir la version originale de ce texte. Informations supplémentaires.
Traduction
Source

Établir une session de mise en miroir de bases de données au moyen de l'authentification Windows (Transact-SQL)

État de la rubrique : certaines informations de cette rubrique constituent une documentation préliminaire et peuvent faire l'objet de modifications dans les versions à venir. Ces informations préliminaires décrivent les nouvelles fonctionnalités ou les modifications apportées à des fonctionnalités existantes de Microsoft SQL Server 2014.

Remarque Remarque

Cette fonctionnalité sera supprimée dans une prochaine version de Microsoft SQL Server. Évitez d'utiliser cette fonctionnalité dans de nouveaux travaux de développement et prévoyez de modifier les applications qui utilisent actuellement cette fonctionnalité. Utilisez plutôt Groupes de disponibilité AlwaysOn.

Après avoir préparé la base de données miroir (voir Préparer une base de données miroir pour la mise en miroir (SQL Server)), vous pouvez établir une session de mise en miroir de bases de données. Le principal, le serveur miroir et le serveur témoin doivent être trois instances distinctes, ayant chacune un système d'hébergement qui lui est propre.

Important Important

Il est recommandé de configurer la mise en miroir de la base de données pendant les heures creuses, car la configuration de la mise en miroir peut avoir une incidence sur les performances.

Remarque Remarque

Une instance de serveur peut participer à plusieurs sessions simultanées de mise en miroir de bases de données avec des partenaires identiques ou différents. Une instance de serveur peut être partenaire dans certaines sessions et témoin dans d'autres. L'instance du serveur miroir doit être en train d'exécuter la même édition de SQL Server comme instance de serveur principal. La mise en miroir de bases de données n'est pas disponible dans toutes les éditions de Microsoft SQL Server. Pour obtenir une liste des fonctionnalités prises en charge par les éditions de SQL Server, consultez Fonctionnalités prises en charge par les éditions de SQL Server 2014. En outre, nous vous conseillons vivement d'exécuter les instances sur des systèmes comparables pouvant gérer des charges de travail identiques.

Pour établir une session de mise en miroir de bases de données

  1. Création de la base de données miroir Pour plus d'informations, consultez Préparer une base de données miroir pour la mise en miroir (SQL Server).

  2. Configurez la sécurité sur chaque instance de serveur.

    Chaque instance de serveur participant à une session de mise en miroir de bases de données requiert un point de terminaison de mise en miroir de bases de données. Si le point de terminaison n'existe pas, vous devez le créer.

    Remarque Remarque

    Le type d'authentification utilisé pour la mise en miroir de la base de données par une instance de serveur est une propriété de son point de terminaison de mise en miroir de bases de données. Deux types de sécurité de transport sont disponibles pour la mise en miroir de bases de données : Authentification Windows ou authentification basée sur les certificats. Pour plus d'informations, consultez Sécurité du transport de la mise en miroir de bases de données et des groupes de disponibilité AlwaysOn (SQL Server).

    Sur chaque serveur partenaire, assurez-vous de la présence d'un point de terminaison pour la mise en miroir. Indépendamment du nombre de sessions de mise en miroir à prendre en charge, l'instance du serveur ne peut avoir qu'un seul point de terminaison de mise en miroir de bases de données. Si vous envisagez d'utiliser cette instance de serveur exclusivement pour les partenaires de sessions de mise en miroir, vous pouvez attribuer le rôle de partenaire au point de terminaison (ROLE=PARTNER). Si vous comptez aussi utiliser ce serveur comme témoin dans d'autres sessions, attribuez au point de terminaison le rôle ALL.

    Pour exécuter une instruction SET PARTNER, le paramètre STATE des points de terminaison des deux partenaires doit avoir la valeur STARTED.

    Pour savoir si une instance de serveur dispose d'un point de terminaison de mise en miroir de bases de données et pour connaître son rôle et son état (sur cette instance), utilisez l'instruction Transact-SQL suivante :

    SELECT role_desc, state_desc FROM sys.database_mirroring_endpoints
    
    ImportantImportant

    Ne reconfigurez pas un point de terminaison de mise en miroir de base de données en cours d'utilisation. Si le point de terminaison de mise en miroir de base de données existe et est déjà utilisé, nous vous recommandons d'utiliser ce point de terminaison pour toute session établie sur l'instance du serveur. La suppression d'un point de terminaison en cours d'utilisation peut entraîner son redémarrage et perturber les connexions des sessions existantes, ce qui peut être perçu comme une erreur par les autres instances de serveurs. Cela est particulièrement important en mode haute sécurité avec basculement automatique, où la reconfiguration d'un point de terminaison sur un partenaire peut déclencher un basculement. Par ailleurs, si un témoin a été défini pour une session, la suppression du point de terminaison de la mise en miroir de bases de données peut provoquer la perte du quorum par le serveur principal de cette session ; si cela se produit, la base de données est mise en mode hors connexion et ses utilisateurs sont déconnectés. Pour plus d'informations, consultez Quorum : effets d'un témoin sur la disponibilité de la base de données (mise en miroir de bases de données).

    Si un des partenaires n'a pas de point de terminaison, consultez Créer un point de terminaison de mise en miroir de bases de données pour l'authentification Windows (Transact-SQL).

  3. Si des instances de serveurs s'exécutent sous différents comptes d'utilisateurs de domaine, chaque instance requiert une connexion à la base de données master de toutes les autres. Si la connexion n'existe pas, vous devez la créer. Pour plus d'informations, consultez Autoriser l'accès sur le réseau à un point de terminaison de mise en miroir de bases de données au moyen de l'authentification Windows (SQL Server).

  4. Pour définir le serveur principal comme partenaire sur la base de données miroir, connectez-vous au serveur miroir et exécutez l'instruction suivante :

    ALTER DATABASE <database_name> SET PARTNER =<server_network_address>

    sachant que <database_name> est le nom de la base de données à mettre en miroir (ce nom est identique sur les deux partenaires) et <server_network_address>, l'adresse réseau du serveur principal.

    La syntaxe pour une adresse réseau de serveur est la suivante :

    TCP://<system-address>:<port>

    où <system-address> est une chaîne qui identifie de façon non ambiguë l'ordinateur de destination, et <port> le numéro de port utilisé par le point de terminaison de la mise en miroir de l'instance de serveur partenaire. Pour plus d'informations, consultez Spécifier une adresse réseau de serveur (mise en miroir de bases de données).

    Par exemple, sur l'instance de serveur miroir, l'instruction ALTER DATABASE suivante définit le partenaire comme instance de serveur principal d'origine. Le nom de la base de données est AdventureWorks, l'adresse système est DBSERVER1 (nom du système du partenaire) et le port utilisé par le point de terminaison de la mise en miroir de la base de données du partenaire est 7022 :

    ALTER DATABASE AdventureWorks 
       SET PARTNER = 'TCP://DBSERVER1:7022'
    

    Cette instruction prépare le serveur miroir à former une session lorsqu'il sera contacté par le serveur principal.

  5. Pour définir le serveur miroir comme partenaire sur la base de données principale, connectez-vous au serveur principal et exécutez l'instruction suivante :

    ALTER DATABASE <database_name> SET PARTNER =<server_network_address>

    Pour plus d'informations, consultez l'étape 4.

    Par exemple, sur l'instance de serveur principal, l'instruction ALTER DATABASE suivante définit le partenaire comme instance de serveur miroir d'origine. Le nom de la base de données est AdventureWorks, l'adresse système est DBSERVER2 – nom du système du partenaire, et le port utilisé par le point de terminaison de la mise en miroir de la base de données du partenaire est 7025 :

    ALTER DATABASE AdventureWorks SET PARTNER = 'TCP://DBSERVER2:7022'
    

    La saisie de cette instruction sur le serveur principal démarre la session de mise en miroir des bases de données.

  6. Par défaut, les sessions sont définies sur une sécurité des transactions totale (valeur de SAFETY définie sur FULL), la session est donc démarrée en mode haute sécurité sans basculement automatique. Pour reconfigurer la session pour qu'elle s'exécute en mode haute sécurité avec basculement automatique ou en mode haute performance asynchrone, procédez comme suit :

Remarque Remarque

L'exemple suivant établit une session de mise en miroir de base de données entre partenaires d'une base de données miroir existante. Pour plus d'informations sur la création d'une base de données miroir, consultez Préparer une base de données miroir pour la mise en miroir (SQL Server)=.

L'exemple montre les étapes de base à suivre pour créer une session de mise en miroir de bases de données sans témoin. Les deux partenaires sont les instances de serveur par défaut présentes sur deux systèmes informatiques (PARTNERHOST1 et PARTNERHOST5). Ces deux instances partenaires exécutent le même compte d'utilisateur de domaine Windows (MYDOMAIN\dbousername).

  1. Sur l'instance de serveur principal (instance par défaut sur PARTNERHOST1), créez un point de terminaison qui prend en charge tous les rôles par le biais du port 7022 :

    --create an endpoint for this instance
    CREATE ENDPOINT Endpoint_Mirroring
        STATE=STARTED 
        AS TCP (LISTENER_PORT=7022) 
        FOR DATABASE_MIRRORING (ROLE=ALL)
    GO
    --Partners under same domain user; login already exists in master.
    
  2. Sur l'instance de serveur miroir (instance par défaut sur PARTNERHOST5), créez un point de terminaison qui prend en charge tous les rôles par le biais du port 7022 :

    --create an endpoint for this instance
    CREATE ENDPOINT Endpoint_Mirroring
        STATE=STARTED 
        AS TCP (LISTENER_PORT=7022) 
        FOR DATABASE_MIRRORING (ROLE=ALL)
    GO
    --Partners under same domain user; login already exists in master.
    
  3. Sur l'instance de serveur principal (sur PARTNERHOST1), procédez à la sauvegarde de la base de données :

    BACKUP DATABASE AdventureWorks 
        TO DISK = 'C:\AdvWorks_dbmirror.bak' 
        WITH FORMAT
    GO
    
  4. Sur l'instance de serveur miroir (sur PARTNERHOST5), restaurez la base de données :

    RESTORE DATABASE AdventureWorks 
        FROM DISK = 'Z:\AdvWorks_dbmirror.bak' 
        WITH NORECOVERY
    GO
    
  5. Après avoir créé la sauvegarde complète de base de données, vous devez créer une sauvegarde du journal sur la base de données principale. Par exemple, l'instruction Transact-SQL suivante sauvegarde le journal dans le même fichier utilisé par la sauvegarde de base de données antérieure :

    BACKUP LOG AdventureWorks 
        TO DISK = 'C:\AdventureWorks.bak' 
    GO
    
  6. Avant de démarrer la mise en miroir, vous devez appliquer la sauvegarde de journal requise (et les sauvegardes de journaux suivantes).

    Par exemple, l'instruction Transact-SQL suivante restaure le premier journal à partir de C:\AdventureWorks.bak :

    RESTORE LOG AdventureWorks 
        FROM DISK = 'C:\ AdventureWorks.bak' 
        WITH FILE=1, NORECOVERY
    GO
    
  7. Sur l'instance de serveur miroir, définissez l'instance de serveur sur PARTNERHOST1 comme étant le partenaire (ce qui en fait le serveur principal initial) :

    USE master;
    GO
    ALTER DATABASE AdventureWorks 
        SET PARTNER = 
        'TCP://PARTNERHOST1:7022'
    GO
    
    ImportantImportant

    Une session de mise en miroir de bases de données s'exécute par défaut en mode synchrone, ce qui dépend de la sécurité des transactions totale (SAFETY défini sur FULL). Pour qu'une session s'exécute en mode hautes performances asynchrone, définissez SAFETY sur OFF. Pour plus d'informations, consultez Modes de fonctionnement de la mise en miroir de bases de données.

  8. Dans l'instance de serveur principal, définissez l'instance de serveur sur PARTNERHOST5 comme étant le partenaire (ce qui en fait le serveur miroir initial) :

    USE master;
    GO
    ALTER DATABASE AdventureWorks 
        SET PARTNER = 'TCP://PARTNERHOST5:7022'
    GO
    
  9. Si vous avez l'intention d'utiliser le mode haute sécurité avec basculement automatique, vous pouvez éventuellement définir l'instance de serveur témoin. Pour plus d'informations, consultez Ajouter un témoin de mise en miroir de bases de données à l'aide de l'authentification Windows (Transact-SQL).

Remarque Remarque

Pour voir un exemple complet illustrant la configuration de la sécurité, la préparation de la base de données miroir, la définition des partenaires et l'ajout d'un témoin, consultez Configuration de la de mise en miroir de bases de données (SQL Server).

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2014 Microsoft