Exporter (0) Imprimer
Développer tout
Développer Réduire
Cet article a fait l'objet d'une traduction manuelle. Déplacez votre pointeur sur les phrases de l'article pour voir la version originale de ce texte. Informations supplémentaires.
Traduction
Source

sp_attach_db (Transact-SQL)

Attache une base de données à un serveur.

Important Important

Cette fonctionnalité sera supprimée dans une prochaine version de Microsoft SQL Server. Évitez d'utiliser cette fonctionnalité dans de nouveaux travaux de développement et prévoyez de modifier les applications qui utilisent actuellement cette fonctionnalité. Nous vous recommandons d'utiliser plutôt CREATE DATABASE database_name FOR ATTACH. Pour plus d'informations, consultez CREATE DATABASE (SQL Server Transact-SQL).

Remarque Remarque

Pour recréer plusieurs fichiers journaux lorsqu'un ou plusieurs d'entre eux possèdent un nouvel emplacement, utilisez CREATE DATABASE database_name FOR ATTACH_REBUILD_LOG.

Remarque relative à la sécurité Remarque relative à la sécurité

Nous vous recommandons de ne pas attacher ni restaurer de bases de données provenant de sources inconnues ou non approuvées. Ces bases de données peuvent contenir du code malveillant susceptible d'exécuter du code Transact-SQL indésirable ou de provoquer des erreurs en modifiant le schéma ou la structure physique des bases de données. Avant d'utiliser une base de données issue d'une source inconnue ou non approuvée, exécutez DBCC CHECKDB sur la base de données sur un serveur autre qu'un serveur de production et examinez également le code, notamment les procédures stockées ou le code défini par l'utilisateur, de la base de données.

S'applique à : SQL Server (SQL Server 2008 via la version actuelle).

Icône Lien de rubrique Conventions de la syntaxe Transact-SQL

sp_attach_db [ @dbname= ] 'dbname'
    , [ @filename1= ] 'filename_n' [ ,...16 ] 

[ @dbname= ] 'dbnam '

Nom de la base de données à attacher au serveur. Le nom doit être unique. dbname est de type sysname, avec NULL comme valeur par défaut.

[ @filename1= ] 'filename_n'

Nom physique, y compris le chemin d'accès, d'un fichier de base de données. filename_n est de type nvarchar(260), avec NULL comme valeur par défaut. Jusqu'à 16 noms de fichier peuvent être spécifiés. Les noms de paramètres démarrent à @filename1 et augmentent jusqu'à @filename16. La liste des noms de fichiers doit comprendre au moins le fichier primaire. Le fichier primaire contient les tables système pointant vers d'autres fichiers dans la base de données. Elle doit aussi comprendre tous les fichiers qui ont été déplacés après que la base de données fut détachée.

Remarque Remarque

Cet argument crée un mappage vers le paramètre FILENAME de l'instruction CREATE DATABASE. Pour plus d'informations, consultez CREATE DATABASE (SQL Server Transact-SQL).

Lorsque vous attachez une base de données SQL Server 2005 qui contient des fichiers catalogue de texte intégral à une instance de serveur SQL Server 2014, les fichiers catalogue sont attachés à partir de leur emplacement précédent avec les autres fichiers de base de données, les mêmes que dans SQL Server 2005. Pour plus d'informations, consultez Mise à niveau de la fonction de recherche en texte intégral.

0 (succès) ou 1 (échec)

La procédure stockée sp_attach_db doit être exécutée uniquement sur des bases de données qui ont été préalablement détachées du serveur de base de données au moyen d'une opération sp_detach_db explicite ou sur des bases de données copiées. Si vous avez spécifié plus de 16 fichiers, utilisez CREATE DATABASE database_name FOR ATTACH ou CREATE DATABASE database_name FOR_ATTACH_REBUILD_LOG. Pour plus d'informations, consultez CREATE DATABASE (SQL Server Transact-SQL).

Tout fichier non spécifié est considéré comme se trouvant à son dernier emplacement identifié. Pour utiliser un fichier à un emplacement différent, vous devez spécifier ce nouvel emplacement.

Une base de données créée dans une version plus récente de SQL Server ne peut pas être attachée à des versions antérieures.

Remarque Remarque

Un instantané de base de données ne peut être détaché ni attaché.

Lorsque vous attachez une base de données répliquée qui a été copiée au lieu d'être détachée, tenez compte des conditions suivantes :

  • Si vous attachez la base de données à la même version et à la même instance de serveur que celles de la base de données d'origine, aucune opération supplémentaire n'est nécessaire.

  • Si vous attachez la base de données à la même instance de serveur alors que sa version a été mise à niveau, vous devez exécuter sp_vupgrade_replication pour mettre à jour la réplication à la fin de l'opération de rattachement.

  • Si vous attachez la base de données à une instance de serveur différente, sans tenir compte de la version, vous devez exécuter sp_removedbreplication pour supprimer la réplication, une fois l'opération de rattachement effectuée.

Lorsqu'une base de données est attachée ou restaurée pour la première fois à une nouvelle instance de SQL Server, une copie de la clé principale de la base de données (chiffrée par la clé principale du service) n'est pas encore stockée sur le serveur. Vous devez utiliser l'instruction OPEN MASTER KEY pour déchiffrer la clé principale de la base de données (DMK). Une fois la clé DMK déchiffrée, vous avez la possibilité d'activer le déchiffrement automatique dans le futur en exécutant l'instruction ALTER MASTER KEY REGENERATE pour fournir au serveur une copie de la clé DMK chiffrée avec la clé principale du service (SMK). Lorsqu'une base de données a été mise à niveau à partir d'une version antérieure, la clé DMK doit être régénérée de façon à utiliser le nouvel algorithme AES. Pour plus d'informations sur la régénération de la clé DMK, consultez ALTER MASTER KEY (Transact-SQL). La durée nécessaire pour régénérer la clé DMK à mettre à niveau vers AES dépend du nombre d'objets protégés par la clé DMK. La régénération de la clé DMK à mettre à niveau vers AES est nécessaire une seule fois et n'a aucune incidence sur les régénérations ultérieures effectuées dans le cadre d'une stratégie de rotation de clés.

Pour plus d'informations sur la gestion des autorisations lorsqu'une base de données est attachée, consultez CREATE DATABASE (SQL Server Transact-SQL).

Dans l'exemple suivant, des fichiers sont attachés depuis AdventureWorks2012 au serveur en cours.

EXEC sp_attach_db @dbname = N'AdventureWorks2012', 
    @filename1 = 
N'C:\Program Files\Microsoft SQL Server\MSSQL12.MSSQLSERVER\MSSQL\Data\AdventureWorks2012_Data.mdf', 
    @filename2 = 
N'C:\Program Files\Microsoft SQL Server\MSSQL12.MSSQLSERVER\MSSQL\Data\AdventureWorks2012_log.ldf';
Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Microsoft réalise une enquête en ligne pour recueillir votre opinion sur le site Web de MSDN. Si vous choisissez d’y participer, cette enquête en ligne vous sera présentée lorsque vous quitterez le site Web de MSDN.

Si vous souhaitez y participer,
Afficher:
© 2014 Microsoft