Exporter (0) Imprimer
Développer tout
Développer Réduire
Cet article a fait l'objet d'une traduction manuelle. Déplacez votre pointeur sur les phrases de l'article pour voir la version originale de ce texte. Informations supplémentaires.
Traduction
Source

Groupes de fichiers et fichiers de base de données

État de la rubrique : certaines informations de cette rubrique constituent une documentation préliminaire et peuvent faire l'objet de modifications dans les versions à venir. Ces informations préliminaires décrivent les nouvelles fonctionnalités ou les modifications apportées à des fonctionnalités existantes de Microsoft SQL Server 2014.

Chaque base de données SQL Server possède au moins deux fichiers de système d'exploitation : un fichier de données et un fichier journal. Les fichiers de données contiennent des données et des objets tels que des tables, des index, des procédures stockées et des vues. Les fichiers journaux contiennent les informations nécessaires pour récupérer toutes les transactions de la base de données. Les fichiers de données peuvent être regroupés dans des groupes de fichiers à des fins d'allocation et d'administration.

Les bases de données SQL Server possèdent trois types de fichiers, comme indiqué dans le tableau suivant. 

Fichier

Description

Primaire

Le fichier de données primaire contient les informations de démarrage de la base de données, et il pointe vers les autres fichiers de la base de données. Les objets et les données utilisateur peuvent être stockés dans ce fichier ou dans des fichiers de données secondaires. Chaque base de données comprend un fichier de données primaire. L'extension de fichier recommandée est .mdf.

Secondaire

Les fichiers de données secondaires sont facultatifs, définis par l'utilisateur, et ils stockent les données utilisateur. Les fichiers secondaires peuvent être utilisés pour répartir des données sur plusieurs disques en plaçant chaque fichier sur un lecteur de disque distinct. En outre, si la taille d'une base de données excède la taille maximale autorisée pour un fichier Windows, vous pouvez avoir recours aux fichiers secondaires afin que la base de données puisse continuer à croître.

L'extension de nom de fichier recommandée pour les fichiers de données secondaires est . ndf.

Journal des transactions

Les fichiers journaux des transactions contiennent les informations du journal qui sont utilisées pour la restauration de la base de données. Chaque base de données doit posséder au moins un fichier journal. L'extension de fichier recommandée pour les journaux des transactions est .ldf.

Par exemple, il est possible de créer une base de données simple (appelée Sales) incluant un fichier primaire qui contient toutes les données et tous les objets, et un fichier journal qui contient les informations du journal des transactions. Ou encore, il est possible de créer une base de données plus complexe (appelée Orders) incluant un fichier primaire et cinq fichiers secondaires. Les données et les objets de la base de données sont répartis dans les six fichiers, et les quatre fichiers journaux contiennent les informations du journal des transactions.

Par défaut, les données et les journaux des transactions sont placés sur le même lecteur et leur chemin est identique, ceci afin de gérer les systèmes comportant un seul disque. Cependant, cette configuration n'est pas forcément optimale pour les environnements de production. Nous vous recommandons de placer les fichiers de données et les fichiers journaux sur des disques distincts.

Chaque base de données possède un groupe de fichiers primaire. Celui-ci contient le fichier de données primaire et tous les fichiers secondaires qui n'ont pas été placés dans d'autres groupes de fichiers. Il est possible de créer des groupes de fichiers définis par l'utilisateur pour regrouper des fichiers de données à des fins d'administration, d'allocation des données et de placement.

Par exemple, trois fichiers (Data1. ndf, Data2. ndf et Data3. ndf) peuvent être créés sur trois lecteurs, respectivement, puis affectés au groupe de fichiers fgroup1. Une table peut alors être créée spécialement pour le groupe de fichiers fgroup1. Les requêtes portant sur des données de la table seront réparties sur les trois disques, ce qui permettra d'améliorer les performances. Une amélioration similaire des performances pourra être obtenue en créant un fichier unique sur un jeu de bandes RAID (Redundant Array of Independent Disks). Cependant, les fichiers et les groupes de fichiers vous permettent d'ajouter facilement des fichiers sur de nouveaux disques.

Tous les fichiers de données sont stockés dans les groupes de fichiers répertoriés dans le tableau suivant.

Groupe de fichiers

Description

Primaire

Groupe de fichiers qui contient le fichier primaire. Toutes les tables système sont allouées au groupe de fichiers primaire.

Défini par l'utilisateur

Groupe de fichiers créé par l'utilisateur lorsque celui-ci crée la base de données ou lorsqu'il la modifie ultérieurement.

Groupe de fichiers par défaut

Lorsque des objets sont créés dans la base de données, sans spécifier le groupe de fichiers auquel ils appartiennent, ces objets sont affectés au groupe de fichiers par défaut. À tout moment, un groupe de fichiers précis est désigné comme étant le groupe de fichiers par défaut. Les fichiers du groupe de fichiers par défaut doivent être suffisamment volumineux pour contenir tous les nouveaux objets qui ne sont pas affectés à d'autres groupes de fichiers.

Le groupe de fichiers PRIMARY est le groupe de fichiers par défaut sauf s'il est modifié par l'instruction ALTER DATABASE. Les objets et tables système restent affectés au groupe de fichiers PRIMARY, et non au nouveau groupe par défaut.

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2014 Microsoft