Exporter (0) Imprimer
Développer tout
Développer Réduire
Cet article a fait l'objet d'une traduction manuelle. Déplacez votre pointeur sur les phrases de l'article pour voir la version originale de ce texte. Informations supplémentaires.
Traduction
Source

sys.objects (Transact-SQL)

Contient une ligne pour chaque objet défini par l'utilisateur avec une étendue de schéma et créé dans une base de données.

Remarque Remarque

sys.objects n'affiche pas les déclencheurs DDL car ceux-ci ne sont pas définis avec une étendue de schéma. Tous les déclencheurs, DML et DDL, se trouvent dans sys.triggers. sys.triggers prend en charge un ensemble de règles définissant l'étendue des noms pour les différents types de déclencheurs.

S'applique à : SQL Server (SQL Server 2008 jusqu'à la version actuelle, Base de données SQL Windows Azure (version initiale jusqu'à la version actuelle).

Nom de la colonne

Type de données

Description

name

sysname

Nom de l'objet.

object_id

int

Numéro d'identification de l'objet. Unique dans une base de données.

principal_id

int

ID du propriétaire, si celui-ci est différent du propriétaire du schéma. Par défaut, le propriétaire du schéma détient les objets contenus dans le schéma. Cependant, il est possible de spécifier un autre propriétaire à l'aide de l'instruction ALTER AUTHORIZATION qui permet de changer de propriétaire.

Prend la valeur NULL en l'absence d'un autre propriétaire.

Prend la valeur NULL si le type de l'objet est un des types suivants :

C = Contrainte CHECK

D = DEFAULT (contrainte ou autonome)

F = Contrainte FOREIGN KEY

PK = Contrainte PRIMARY KEY

R = Règle (ancienne, autonome)

TA = Déclencheur d'assembly (intégration CLR)

TR = Déclencheur SQL

UQ = Contrainte UNIQUE

schema_id

int

ID du schéma dans lequel se trouve l'objet.

Les objets système compris dans l'étendue du schéma sont toujours contenus dans les schémas sys ou INFORMATION_SCHEMA.

parent_object_id

int

Identificateur de l'objet auquel appartient cet objet.

0 = Il ne s'agit pas d'un objet enfant.

type

char(2)

Type d'objet :

AF = Fonction d'agrégation (CLR)

C = Contrainte CHECK

D = DEFAULT (contrainte ou autonome)

F = Contrainte FOREIGN KEY

FN = Fonction scalaire SQL

FS = Fonction scalaire d'assembly (CLR)

FT = Fonction table d'assembly (CLR)

IF = Fonction table en ligne SQL

IT = Table interne

P = Procédure stockée SQL

PC = Procédure stockée d'assembly (CLR)

PG = Repère de plan

PK = Contrainte PRIMARY KEY

R = Règle (ancienne, autonome)

RF = Procédure de filtre de réplication

S = Table de base système

SN = Synonyme

SO = Objet séquence

S'applique à : SQL Server 2012 et SQL Server 2014.

SQ = File d'attente du service

TA = Déclencheur d'assembly DML (CLR)

TF = Fonction table SQL

TR = Déclencheur DML SQL

TT = Type de table

U = Table (définie par l'utilisateur)

UQ = Contrainte UNIQUE

V = Vue

X = Procédure stockée étendue

type_desc

nvarchar(60)

Description du type d'objet :

AGGREGATE_FUNCTION

CHECK_CONSTRAINT

CLR_SCALAR_FUNCTION

CLR_STORED_PROCEDURE

CLR_TABLE_VALUED_FUNCTION

CLR_TRIGGER

DEFAULT_CONSTRAINT

EXTENDED_STORED_PROCEDURE

FOREIGN_KEY_CONSTRAINT

INTERNAL_TABLE

PLAN_GUIDE

PRIMARY_KEY_CONSTRAINT

REPLICATION_FILTER_PROCEDURE

RULE

SEQUENCE_OBJECT

S'applique à : SQL Server 2012 et SQL Server 2014.

SERVICE_QUEUE

SQL_INLINE_TABLE_VALUED_FUNCTION

SQL_SCALAR_FUNCTION

SQL_STORED_PROCEDURE

SQL_TABLE_VALUED_FUNCTION

SQL_TRIGGER

SYNONYM

SYSTEM_TABLE

TABLE_TYPE

UNIQUE_CONSTRAINT

USER_TABLE

VIEW

create_date

datetime

Date de création de l'objet.

modify_date

datetime

Date de la dernière modification de l'objet avec l'instruction ALTER. Si l'objet est une table ou une vue, modify_date change également lorsqu'un index cluster sur la table ou la vue est créé ou modifié.

is_ms_shipped

bit

Un composant SQL Server interne a créé l'objet.

is_published

bit

L'objet est publié.

is_schema_published

bit

Seul le schéma de l'objet est publié.

Vous pouvez appliquer les fonctions intégrées OBJECT_ID, OBJECT_NAME et OBJECTPROPERTY() aux objets affichés dans sys.objects.

Il existe une version de cet affichage avec le même schéma, appelé sys.system_objects, qui affiche les objets système. Un autre affichage, appelé sys.all_objects, affiche les objets système et utilisateur. Ces trois affichages catalogue ont la même structure.

Dans cette version de SQL Server, un index étendu, tel qu'un index XML ou un index spatial, est considéré comme une table interne dans sys.objects (type = IT et type_desc = INTERNAL_TABLE). Pour un index étendu :

  • name correspond au nom interne de la table d'index.

  • parent_object_id est l'object_id de la table de base.

  • Les colonnes is_ms_shipped, is_published et is_schema_published sont définies sur 0.

La visibilité des métadonnées dans les affichages catalogue est limitée aux éléments sécurisables qu'un utilisateur détient ou pour lesquels des autorisations lui ont été accordées. Pour plus d'informations, consultez Configuration de la visibilité des métadonnées.

A.Retour de tous les objets modifiés au cours des N derniers jours

Avant d'exécuter la requête suivante, remplacez <database_name> et <n_days> par des valeurs valides.

USE <database_name>;
GO
SELECT name AS object_name 
  ,SCHEMA_NAME(schema_id) AS schema_name
  ,type_desc
  ,create_date
  ,modify_date
FROM sys.objects
WHERE modify_date > GETDATE() - <n_days>
ORDER BY modify_date;
GO

B.Retour des paramètres d'une fonction ou d'une procédure stockée spécifique

Avant d'exécuter la requête suivante, remplacez <database_name> et <schema_name.object_name> par des noms valides.

USE <database_name>;
GO
SELECT SCHEMA_NAME(schema_id) AS schema_name
    ,o.name AS object_name
    ,o.type_desc
    ,p.parameter_id
    ,p.name AS parameter_name
    ,TYPE_NAME(p.user_type_id) AS parameter_type
    ,p.max_length
    ,p.precision
    ,p.scale
    ,p.is_output
FROM sys.objects AS o
INNER JOIN sys.parameters AS p ON o.object_id = p.object_id
WHERE o.object_id = OBJECT_ID('<schema_name.object_name>')
ORDER BY schema_name, object_name, p.parameter_id;
GO

C.Retour de toutes les fonctions définies par l'utilisateur dans une base de données

Avant d'exécuter la requête suivante, remplacez <database_name> par un nom de base de données valide.

USE <database_name>;
GO
SELECT name AS function_name 
  ,SCHEMA_NAME(schema_id) AS schema_name
  ,type_desc
  ,create_date
  ,modify_date
FROM sys.objects
WHERE type_desc LIKE '%FUNCTION%';
GO

D.Retour du propriétaire de chaque objet dans un schéma.

Avant d'exécuter la requête suivante, remplacez toutes les occurrences de <database_name> et <schema_name> par des noms valides.

USE <database_name>;
GO
SELECT 'OBJECT' AS entity_type
    ,USER_NAME(OBJECTPROPERTY(object_id, 'OwnerId')) AS owner_name
    ,name 
FROM sys.objects WHERE SCHEMA_NAME(schema_id) = '<schema_name>'
UNION 
SELECT 'TYPE' AS entity_type
    ,USER_NAME(TYPEPROPERTY(SCHEMA_NAME(schema_id) + '.' + name, 'OwnerId')) AS owner_name
    ,name 
FROM sys.types WHERE SCHEMA_NAME(schema_id) = '<schema_name>' 
UNION
SELECT 'XML SCHEMA COLLECTION' AS entity_type 
    ,COALESCE(USER_NAME(xsc.principal_id),USER_NAME(s.principal_id)) AS owner_name
    ,xsc.name 
FROM sys.xml_schema_collections AS xsc JOIN sys.schemas AS s
    ON s.schema_id = xsc.schema_id
WHERE s.name = '<schema_name>';
GO
Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2014 Microsoft