TechNet Magazine > Accueil > Tous les numéros > 2008 > February >  La vie secrète de Windows: Se débarra...
La vie secrète de Windows Se débarrasser des rebuts
Raymond Chen


Cela n'arrive pas souvent , mais de temps à autre une ancienne fonction est supprimée, sans trop de cérémonie de la part de l'équipe de produit. Dans Windows® XP, par exemple, l'interface permettant de paramétrer un motif pour le Bureau a été supprimée. La fonctionnalité sous-jacente est encore présente, si vous parvenez à écrire un programme qui appelle SystemParametersInfo(SPI_SETDESKPATTERN), mais il n'y a plus d'interface intégrée. Pourquoi le motif du Bureau a-t-il été supprimé du panneau de configuration du Bureau ?
Notre recherche indique que pratiquement plus personne n'utilisait ces motifs. Ils étaient plus populaires lorsque la mémoire était plus chère et que les utilisateurs ne voulaient pas gaspiller un quart de la mémoire de la machine pour un fichier bitmap de papier peint de 1 Mo. Un tout petit motif monochrome 8×8 reproduit de nombreuses fois à l'écran offrait un certain niveau de personnalisation sur un écran 640×480, à un coût très inférieur.
Cependant, les modifications survenues au cours des années ont rendu les motifs de moins en moins attrayants. Évidemment, les ordinateurs ont maintenant beaucoup plus de mémoire qu'en 1983. De plus, (c'est aussi une évidence), les moniteurs fonctionnent avec des résolutions beaucoup plus élevées qu'auparavant. Un joli petit motif pied-de-poule ressemble en gros à une tâche grise lorsqu'il est affiché sur un écran 1600×1200.
Et ce n'est pas la seule ancienne fonctionnalité qui est passée à la trappe. Les fichiers bribes en sont un autre exemple. Introduits dans Windows 95, les fichiers bribes apparaissent comme des fragments de documents capturés dans un fichier. Ce fragment de fichier est en fait un objet OLE. L'idée derrière les fichiers bribes était que vous pouviez, par exemple, souligner une partie du texte dans un programme de traitement de texte et le faire glisser sur le bureau où un fichier bribe était alors créé. Par la suite, vous pouviez prendre ce fichier bribe et le faire glisser à nouveau dans le traitement de texte ou un autre programme, et le texte que vous aviez utilisé pour créer le fichier bribe était inséré dans le nouveau document. C'était en quelque sorte un copier-coller, sauf qu'au lieu de stocker les données temporairement sur le presse-papiers, elles étaient enregistrées dans un fichier.
  
En fait, une fois que vous aviez créé ce fichier bribe, la seule chose que vous pouviez vraiment faire était le déposer dans un autre document, de la même façon que tout ce que vous pouvez faire avec quelque chose dans le presse-papiers, c'est le coller quelque part. À un moment donné, quelqu'un a ajouté une fonctionnalité permettant de double-cliquer sur le fichier bribe, le faisant s'ouvrir dans l'application où il avait été créé au départ. (Le contenu pouvait être n'importe quoi, donc le seul moyen d'afficher le fichier bribe était d'utiliser le programme qui l'avait créé au départ).
Je ne sais pas si cette fonctionnalité a été ajoutée comme outil de débogage ou pour que les utilisateurs puissent voir ce qu'il y avait dans un fichier bribe sans avoir à créer un document factice pour l'y déposer. Quoi qu'il en soit, les auteurs de virus adoraient cette possibilité « d'ouvrir l'application qui a créé le fichier bribe au départ » parce qu'elle leur permettait de créer un fichier bribe et de le garnir de données qui disaient « L'application originale est cmd.exe et le fragment de document est ce fichier de commandes ». Lorsque quelqu'un double-cliquait sur ce fichier bribe particulier pour voir ce qu'il contenait, la visionneuse de bribes transmettait un fichier de commandes au processeur de commandes et disait : « Ouvrez ceci et montrez-le à l'utilisateur ».
Compte tenu de l'historique des fichiers bribes, l'équipe de l'interpréteur de commandes a entrepris de supprimer cette fonctionnalité dans Windows Vista®. Pour cela, l'équipe a dû enquêter sur la popularité des fichiers bribes dans le monde « réel ». Donc l'équipe de l'interpréteur de commandes a demandé au groupe de support produit de vérifier les journaux du groupe pour voir combien de gens appelaient avec des questions sur les fichiers bribes. La théorie était qu'une fonctionnalité populaire génère des appels d'assistance, contrairement aux fonctionnalités impopulaires (parce que personne ne les utilise). Les fichiers bribes, en particulier, ne font pas exactement partie de la catégorie de fonctionnalités dont l'intuitivité est « flagrante », si bien qu'un petit nombre d'appels ne pouvait être justifié par « Eh bien, la fonctionnalité est si évidente que personne n'a besoin d'aide pour l'utiliser ! »
La réponse est revenue du groupe de support produit. Au cours de l'année précédente, le groupe avait reçu un total de quatre appels. Et tous disaient en substance : « J'ai créé ce fichier bizarre. Qu'est-ce que c'est et comment m'en débarrasser ? »

Raymond Chen, The Old New Thing, et son livre du même titre (Addison-Wesley, 2007) traitent de l’historique de Windows et de la programmation Win32. Cela fait un bon moment que Raymond vous a vu et il se demande comment va la famille.
© 2008 Microsoft Corporation et CMP Media, LLC. Tous droits réservés. Toute reproduction, totale ou partielle, est interdite sans autorisation préalable.
Page view tracker