TechNet Magazine > Accueil > Tous les numéros > 2008 > June >  L'informatique dans l'entreprise: 10 façon...
L'informatique dans l'entreprise 10 façons de devenir un leader écologique
Michael Walsh and Eliza Walsh


Il semble que toutes les entreprises parlent de leurs efforts écologiques. L'informatique peut jouer un rôle clé : en créant une excellente opportunité d'initier un changement et devenir un leader d'opinion dans votre entreprise et secteur. Mais par où commencer ? Voici 10 façons de devenir un leader efficace en matière d'environnement et de développement durable.
Familiarisez-vous avec les problèmes
La première étape consiste à développer une expertise étendue et approfondie dans les domaines du développement durable et de l'informatique écologique. En tant que professionnel de l'informatique, vous devriez commencer par bien comprendre comment réduire l'impact écologique de l'informatique, notamment la gestion de l'alimentation, la consolidation matérielle et le traitement écologique des déchets.
En tant que leader écologique, vous devez également envisager de quelles façons les logiciels et le matériel peuvent aider à réduire l'impact des opérations au-delà du service informatique. Peut-être travaillez-vous en étroite collaboration avec des directeurs RH, des avocats et des responsables commerciaux pour définir des stratégies s'attaquant à l'impact écologique global de l'entreprise (qui peuvent aller des stratégies de voyages d'affaires aux règlements concernant les émissions de Co2).
Des individus à l'intérieur et à l'extérieur de votre entreprise s'attendront à ce que vous ayez une expertise technique dans les domaines de l'environnement, de l'entreprise et des secteurs dans lesquels votre entreprise opère. Vous devrez donc évaluer votre compréhension du développement durable et de l'informatique viable de même que les besoins uniques de votre entreprise à court et long termes.
Si vous êtes nouveau dans l'entreprise ou que vous occupez un nouveau poste, vous ferez probablement l'objet de pressions (réelles ou perçues) pour agir rapidement. C'est surtout le cas dans les entreprises qui n'ont pas encore vraiment fait leurs preuves dans le domaine de l'écologie (et souhaitent maintenant le faire).
Vous devez résister à la tentation d'avancer trop rapidement. Ceci peut vous coûter votre crédibilité et celle de l'entreprise. Concentrez-vous à court terme sur des problèmes urgents et remettez la communication d'initiatives stratégiques jusqu'à ce que vous soyez prêt ou jusqu'à ce que votre période d'échauffement soit terminée.

Évaluez votre entreprise de façon objective
L'étape suivante consiste à évaluer de manière critique le développement durable de votre entreprise ou de votre secteur. Pour ce faire, vous devrez engager des intervenants clés et d'autres personnes d'influence à l'intérieur et à l'extérieur de l'entreprise.
Vous devrez développer un réseau de contacts internes et externes : des gens qui peuvent vous permettre de définir l'écosystème des intervenants. Ils peuvent vous aider à comprendre la position de l'entreprise en ce qui concerne le développement durable.
En fonction de vos responsabilités, vous devrez peut-être rechercher la position de votre entreprise en ce qui concerne la conformité (actuelle et future) aux règlements, normes et lois écologiques. Vous devrez peut-être mesurer la position de votre entreprise sur le plan de vos attentes en matière de concurrence et d'analyse. Vous devriez également comprendre comment les clients, partenaires, organisations gouvernementales et défenseurs de clients influents perçoivent votre entreprise et ses efforts écologiques. Et vous pourriez avoir besoin de déterminer les contraintes technologiques, financières et écologiques actuelles et futures en ce qui concerne votre initiative.
En fonction de la taille et du budget de votre entreprise, il faudra peut-être envisager d'autres recherches. Les études internes, les groupes de discussion et recherches de tiers peuvent fournir des points de vue constructifs. Ils peuvent vous aider à mieux comprendre la satisfaction des employés en ce qui concerne les actions écologiques passées de l'entreprise, où se place votre entreprise par rapport à la concurrence et où il existe des opportunités de marché latentes. Cependant, la plus grande valeur potentielle ici est la possibilité pour les recherches de tiers de valider ou réfuter les opinions de vos intervenants clés.

Fixez-vous un objectif et un délai pour y parvenir
À présent, vous pouvez commencer à comprendre où votre entreprise doit se placer, à la fois à court terme et à long terme. Pour démarrer, vous pouvez vous fixer des délais d'un an et de cinq ans, respectivement, avant de commencer à ajuster ces délais en fonction de vos besoins spécifiques. Il faut surtout retenir que l'environnement n'est absolument pas un problème à court terme et ceux qui se placent uniquement à court terme rendent un très mauvais service à leur entreprise, leurs actionnaires, leurs partenaires et leurs clients.
Pour déterminer où votre entreprise doit se positionner à la fois d'ici un an et d'ici cinq ans, vous devez déterminer le paysage commercial actuel et futur auquel vous faites face. Ceci inclut la culture de l'entreprise, les objectifs commerciaux à court et long termes, les contraintes budgétaires actuelles et futures, les projets d'expansion géographique et les modifications de l'environnement légal et réglementaire de votre secteur.
Ainsi, un centre de données fournit un contexte sur le conflit opposant prise de décisions tactiques et positionnement stratégique. Auparavant, l'espace était le souci majeur pour la conception de centres de données. Cependant, au cours des dernières années, l'alimentation a remplacé progressivement l'espace comme facteur limitant la croissance et est devenu un coût opérationnel en augmentation. Les opérateurs de centres de données, se rendant compte des implications à long terme de l'importance croissante du pouvoir, ont pris des mesures pour atténuer les inefficacités d'énergie, en introduisant par exemple des changements radicaux dans la gestion des centres de données qui contredisaient le facteur décisionnel basé sur l'espace. Dans certains cas, les investissements faits pour atténuer les coûts d'alimentation entraînaient des frais à court terme considérables par rapport à la gestion du paradigme existant. Cependant, avec la hausse significative des prix de l'énergie, les opérateurs de centres de données qui ont modifié de manière proactive la gestion des centres de données il y a quelques années sont maintenant considérés comme des visionnaires et leurs entreprises ont plus que compensé les investissements initiaux.

Développez une vision et une stratégie
Il vous faut maintenant développer une vision et une stratégie. Évidemment, celles-ci doivent résulter de votre compréhension de la position actuelle et de la position souhaitée de l'entreprise. Lorsque vous définissez la vision et la stratégie, ne les considérez pas comme étant de nature perpétuelle. L'engagement de votre entreprise envers l'environnement sera sans doute durable, mais votre vision et votre stratégie ne le seront probablement pas. Elles feront face à des révisions majeures dues à des variables internes et externes, telles que des exigences réglementaires changeantes, des modifications de la perception des clients et une évolution des besoins de l'entreprise. Avec l'essor des initiatives écologiques d'entreprises, il est important d'aligner la vision informatique et la stratégie sur une plus grande vision et stratégie d'entreprise.
Lorsque vous définissez la vision, vous définissez la direction que doit prendre votre entreprise. Vous devez choisir vos mots soigneusement pour qu'ils soient intentionnels, concis et cohérents, sans être exhaustifs. La vision n'a pas pour but de couvrir tout ce que fera votre entreprise en matière d'environnement. Elle doit couvrir uniquement les problèmes qui doivent être mentionnés pour orienter correctement vos employés et partenaires. Une déclaration de mission (ou déclaration de vision) est souvent utilisée pour communiquer une vision. Il est essentiel que vous commenciez à communiquer votre vision durant les six premiers mois.
En définissant la stratégie, vous ne définissez pas simplement la direction, mais vous établissez également les objectifs de l'entreprise tout en indiquant les investissements qui seront faits pour atteindre ces objectifs. Il existe des modèles qui peuvent vous aider à formuler un plan stratégique. Deux des meilleurs modèles pour les problèmes de développement durable sont les modèles SWOT (Strengths, Weaknesses, Opportunities, Threats - Forces, Faiblesses, Opportunités et Menaces) et PESTLE (Politique, Economique, Social, Technologique, Légal et Ecologique). Vous pouvez ensuite définir la stratégie dans un document, tel qu'un plan stratégique.
Notez que les responsables qui sollicitent largement des commentaires sur leur vision et leur stratégie auprès d'opposants et de partisans avant la publication d'une déclaration ont plus de chances de réussir. C'est surtout vrai pour ceux qui répondent aux commentaires des opposants dans leur plan final.

Promotion des impératifs de l'entreprise
La promotion ne doit pas attendre que votre vision et votre stratégie soient publiées. Elle doit commencer le jour où vous prenez votre poste. Après la publication de votre vision et de votre stratégie, cependant, vous devrez occuper un rôle plus public, à la fois en interne et à l'extérieur. Au début, vous, ou un représentant, devrez communiquer votre vision aux groupes influents, tels que les employés, les analystes, les médias, les partenaires, les clients et les défenseurs de clients. Vous devrez les inspirer et les motiver pour qu'ils croient en votre vision et votre stratégie et les persuader que votre stratégie est dans le meilleur intérêt de votre entreprise et des publics visés.
Vous devrez déplacer votre attention sur les éléments individuels de la stratégie à un moment donné. Tout au long du processus, vous devez également tenir ces publics visés informés, en leur signalant des jalons significatifs preuves du succès, en communiquant des modifications de la stratégie et en parlant franchement des défis auxquels votre entreprise ou votre secteur dans son ensemble fait face.
Attendez-vous à ce que chaque public présente des intérêts et besoins différents. Bien que vous deviez vous adresser aux besoins et intérêts spécifiques de chaque public, votre vision et votre stratégie sous-jacentes doivent rester cohérentes. Ceci vous aidera à rallier plus efficacement les divers publics ciblés à votre cause.
Résistez à l'envie de communiquer des « besoins d'entreprise » contradictoires pour apaiser des publics différents. Les responsables qui agissent de cette manière n'obtiendront aucune crédibilité sur ces problèmes. Ceci peut restreindre votre efficacité dans l'introduction de changements. Au pire, ceci peut compromettre la crédibilité de toute l'entreprise. La figure 1 montre sept façons de faire passer votre message de manière efficace.
Figure 1 Sept façons de faire passer votre message (Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Gestion de votre message
Lorsque vous promouvez votre vision et votre stratégie, considérez le professionnalisme et l'intégrité de vos messages internes et externes. L'environnement et le développement durable sont autant liés à la responsabilité sociale de l'entreprise qu'au développement de produits, aux services, à la vente et à la commercialisation. Même si votre entreprise vous a attribué la direction écologique fonctionnellement, sans vous donner une responsabilité directe des efforts de citoyenneté en matière de développement durable, vous devez agir en supposant que vous serez soumis aux mêmes normes qu'un responsable de citoyenneté.
Ne sous-estimez pas la passion de votre public externe pour les problèmes écologiques et sa connaissance des pratiques écologiques de l'entreprise. Plus important encore, vous ne devez pas sous-estimer sa capacité à détruire votre communication si elle manque d'intégrité ou si elle promet trop ou trop peu. Autrement, votre entreprise risque d'être taxée d'hypocrite.
Par conséquent, il vous faut une stratégie de communications qui incorpore un processus de révision incluant des experts internes qui peuvent vous fournir des commentaires avant que vous ne preniez une position publique. Votre stratégie de communications doit encadrer les éléments clés de votre message, sous la forme, par exemple, d'une feuille d'information écologique d'entreprise, d'un cadre de messages, d'une liste de porte-parole approuvés et de points de conversation. La stratégie de communication, qui est la clé d'une structure et d'une cohérence claires, doit être complétée peu après le développement de votre vision et de votre stratégie. Il est avantageux de placer des responsabilités personnelles sur les principaux propriétaires des messages.

Gestion facilité par des mesures
Il est important que vous gériez les responsabilités qui rentrent dans le cadre de votre vision et de votre stratégie. Qu'il s'agisse d'opérations, de développement de produits ou des ventes et de la commercialisation, vous devez définir les facteurs qui ont un impact sur votre capacité à atteindre vos objectifs. Ces facteurs doivent être organisés dans une liste concise et mis en correspondance avec le plan stratégique global. Vous devrez ensuite utiliser ces facteurs comme base qualitative et/ou quantitative et établir des mesures de suivi qui permettent une analyse future. Ces mesures doivent être gérées activement.
Les responsabilités pour l'établissement de rapports sur ces mesures de suivi doivent être définies clairement et vous devriez organiser des réunions régulières incluant tous les intervenants clés. Les intervenants peuvent ensuite discuter de l'impact des mesures de suivi sur la santé du plan stratégique, ce qui est rendu possible par la mise en correspondance des mesures avec les facteurs et ensuite des facteurs avec les éléments individuels du plan stratégique.
Malheureusement, de nombreux responsables écologiques s'apercevront que leur entreprise n'est pas préparée pour prendre en charge de telles mesures de suivi avec les outils de mesure. Mais ces outils sont nécessaires pour fournir les données qualitatives et quantitatives dont vous avez besoin pour analyser et produire des rapports sur les efforts écologiques. Par conséquent, vous devez développer des outils de mesure spécialisés, que ce soit par une modification des processus de l'entreprise, par le déploiement d'une technologie de collaboration et de mesure ou par le développement d'outils internes personnalisés.
Sans le soutien de la direction en ce qui concerne les investissements de l'entreprise dans ces outils de mesure, vous ferez probablement face à des décisions coûts-avantages sérieuses pour savoir s'il faut que les bons outils de mesure aient la priorité sur le recrutement de personnel supplémentaire.

Analyse et rapport sur l'impact écologique
Le rassemblement des données quantitatives et qualitatives permet une analyse approfondie. Cette analyse est essentielle pour les organisateurs qui souhaitent comprendre le succès de leurs initiatives et l'impact de leurs actions sur la société ou son secteur.
Le paysage réglementaire, normalisateur, légal et de rapports en matière d'environnement est en constante mutation et place de plus en plus de pression sur les entreprises pour qu'elles publient des informations détaillées sur leurs problèmes écologiques. En ayant les outils et processus nécessaires en place pour prendre en charge la gestion, la mesure et l'analyse, vous facilitez le rassemblement des informations exigées pour les rapports annuels, les classifications requises et les rapports volontaires de l'entreprise sur le développement durable. Il est donc important que vous compreniez quelles sont vos exigences de rapports et ce qu'elle seront à l'avenir, pour que vous puissiez investir dans une infrastructure de gestion, mesure, analyse et rapports intégrée qui évoluera en même temps que les besoins de votre entreprise.
La technologie pour l'analyse et la création de rapports est très importante pour les entreprises cherchant à s'imposer en tant que leaders d'opinion. Les logiciels jouent un rôle essentiel dans ce domaine, en particulier les logiciels utilisés pour la gestion écologique, la conception de processus, la collecte de données, la manipulation de données, la détection à distance, la collaboration, la visualisation et la présentation.
Les logiciels disponibles dans le commerce doivent parfois être personnalisés pour des applications spécifiques dans l'espace écologique. Ainsi, des investissements significatifs dans le domaine de la technologie peuvent être nécessaires pour permettre une infrastructure de gestion, mesure, analyse et rapports intégrée.

Soyez un leader d'opinion
Le leadership d'opinion est une chose que chaque responsable écologique doit aspirer à atteindre. Il existe plusieurs types de leaders d'opinion (voir exemples à la figure 2), mais ils ont tous un point commun : leur expertise ne découle pas d'un titre mais plutôt de leur expérience dans la prise de mesures et l'introduction de changements avec intégrité et franchise.
Figure 2 Types de leaders d'opinion (Cliquez sur l'image pour l'agrandir)
L'écosystème de développement durable global compte sur des leaders d'opinion pour initier des changements. Avec un vaste réseau de contacts dans des organisations gouvernementales, non gouvernementales, industrielles et de défense des consommateurs, un leader d'opinion peut connecter des parties influentes pour résoudre des problèmes nécessitant une collaboration étroite. Un leader d'opinion connaît bien un grand nombre de problèmes écologiques émergents qui inquiètent la communauté mondiale et est capable de présenter ces problèmes à un public mondial.
Pour finir, un leader d'opinion prévoit des solutions à des problèmes importants qui doivent attirer l'attention de l'ensemble du secteur. Le développement de ces solutions peut nécessiter l'influence et la collaboration avec d'autres, y compris des concurrents, et peut pousser votre propre entreprise sur de nouveaux marchés, mais le résultat est que les leaders d'opinion peuvent initier des changements d'ordre global.

Restez à l'écoute de l'actualité
Il s'agit d'une discipline émergente et les connaissances changent régulièrement. Une crédibilité continue nécessitera une compréhension érudite des diverses perspectives scientifiques, stratégiques, légales, économiques, technologiques et commerciales promues par d'autres leaders écologiques. Elle ne requerra pas nécessairement une conformité aux opinions prédominantes du jour, mais plutôt la promotion de perspectives uniques basées sur une compréhension experte du développement durable et de l'informatique écologique. Cette intégrité fera la différence étant donné le nombre croissant de leaders écologiques (ou personnes prétendant être des leaders d'opinion) du secteur.
Un responsable confirmé doit également pouvoir confier des responsabilités à des subordonnés possédant les connaissances spécifiques sur un sujet particulier et référer les politiques de l'environnement à des représentants supérieurs lorsque cela est nécessaire. Si les réunions régulières avec vos supérieurs et les rapports garantiront que vous maintenez une connaissance complète des efforts de votre entreprise en matière de développement durable, il est essentiel que vous sachiez quand parler au nom de l'entreprise. Ceci nécessite une bonne compréhension de vos engagements fondamentaux et est une caractéristique reflétant la responsabilité sincère que vous avez de soutenir les convictions concernant l'environnement auxquelles s'attend votre public.

Michael Walsh est responsable de produit environnemental senior chez Microsoft.
Eliza Walsh est consultante en stratégies de communications et a auparavant occupé un poste de spécialiste en communications pour Microsoft en Chine.
© 2008 Microsoft Corporation and CMP Media, LLC. Tous droits réservés. Toute reproduction, totale ou partielle, est interdite sans autorisation préalable..
Page view tracker