Skip to main content

Windows Server 2003 et Windows XP x64 Service Pack 2

Présentation technique

Paru le 19 avril 2007

Windows Server 2003 Service Pack 2 (SP2) est fidèle à l'initiative Trustworthy Computing Initiative de Microsoft et illustre l'engagement de Microsoft à créer continuellement des produits logiciels avec une sécurité améliorée, une fiabilité accrue et une gestion simplifiée. Windows Server 2003 SP2 s'appuie sur les résultats impressionnants du système d'exploitation Windows Server 2003 déjà récompensé en intégrant un grand nombre d'adaptations en plus des mises à jour cumulatives. Le déploiement de SP2 aidera les entreprises de tous les secteurs et de tous les segments à améliorer la sécurité, accroître la fiabilité et simplifier l'administration par la réduction dirigée de la surface d'attaque.

Sur cette page
Présentation de Service PackPrésentation de Service Pack
Notions de base sur Service PackNotions de base sur Service Pack
Présentation techniquePrésentation technique
Installation de Windows Server 2003 Service Pack 2, version autonomeInstallation de Windows Server 2003 Service Pack 2, version autonome
RésuméRésumé
Liens apparentésLiens apparentés

Présentation de Service Pack

Microsoft s'engage à créer des solutions logicielles qui optimisent la sécurité, la fiabilité et la productivité des ressources informatiques des entreprises. Dans l'environnement actuel des entreprises, la sécurité des systèmes informatiques est primordiale. Les entreprises et les consommateurs partagent une quantité croissante de données cruciales et s'appuient sur la communication des données pour leurs activités et affaires. Bien que la sécurité des systèmes informatiques ait une valeur intrinsèque, une infrastructure sécurisée peut également améliorer la fiabilité des serveurs afin de faire face à la demande croissante des commerces et des industries. De plus, les améliorations en matière de fiabilité qui résultent d'une infrastructure correctement sécurisée permettent d'augmenter la productivité des administrateurs. Windows Server 2003 SP2 est un ensemble de mises à jour et d'améliorations en matière de sécurité par rapport au système d'exploitation Windows Server 2003 qui répond à ces trois besoins en s'attaquant au défi principal d'une sécurité client constante : la gestion des mises à jour.

Windows Server 2003 Service Pack 2 est disponible en mise à jour autonome à installer sur un serveur Windows Server 2003 existant ou bien en tant qu'installation intégrée au système d'exploitation. La version intégrée de Windows Server 2003 SP2 est livrée sur deux CD ; l'un contenant Windows Server 2003 version intégrée avec SP1 et l'autre contenant les composants Windows Server 2003 Release 2. La mise à jour autonome de Service Pack 2 est disponible en téléchargement sur le Centre de téléchargement Microsoft et Windows Update. Il est également possible de commander la mise à jour autonome sur CD.

Pour obtenir des informations sur le mode de mise à niveau de votre système d'exploitation de serveur spécifique avec SP2, consultez le tableau des scénarios pris en charge dans Scénarios pris en charge.

SP2 contient le dernier pack de mises à jour pour vous aider à améliorer la sécurité, la fiabilité et la performance des systèmes d'exploitation suivants :

  • Windows Server 2003, toutes les éditions (32 bits x86)

  • Windows Server 2003, pour les éditions Itanium

  • Windows Server 2003 x64 Editions

  • Windows Server 2003 R2 Editions

  • Windows Server 2003 Storage Server R2 Edition

  • Windows Server 2003 Compute Cluster Edition

  • Windows Server 2003 pour Small Business Servers R2 Edition

  • Windows XP Professionnel x64 Edition

Remarque
Windows Server 2003 Service Pack 2 remplace Windows Server 2003 R2 (basé sur SP1) et devrait être installé sur tous les serveurs afin d'atteindre des niveaux de sécurité et de fonctionnalité optimaux. Windows Server 2003 R2 fournit des fonctionnalités de serveur supplémentaires pour une gestion de serveur de succursale simplifiée, une gestion des accès et des identités améliorée et des coûts de gestion de stockage réduits.

Haut de page Haut de page

Notions de base sur Service Pack

Dans le cadre de l'effort d'amélioration constante des logiciels Microsoft, des mises à jour et des correctifs sont créés et publiés pour les problèmes connus. Pour simplifier le déploiement des serveurs, un grand nombre de ces correctifs sont regroupés dans un package unique, appelé Service Pack, qui est prêt à être installé. Les Services Packs sont cumulatifs, ce qui signifie que chaque nouveau Service Pack contient tous les correctifs inclus dans les Services Packs précédents plus les nouveaux correctifs.

Généralement, les Services Packs sont simplement un moyen de distribuer des mises à jour de produits. Bien qu'ils fournissent des ajouts de fonctionnalités incrémentielles, ils contiennent généralement des mises à jour dont le but est d'améliorer la fiabilité des systèmes, la sécurité, la stabilité et la compatibilité des programmes. Conformément à cette définition, Windows Server 2003 Service Pack 2 inclut des mises à jour destinées à améliorer l'expérience des clients avec le produit tout en contenant une série minimale de fonctionnalités à valeur ajoutée pour augmenter les performances du système et améliorer les fonctionnalités.

Que contient le Service Pack 2 ?

Le Service Pack 2 permet d'avoir un accès pratique et total aux dernières mises à jour, améliorations et aux nouvelles fonctionnalités de Windows Server 2003. Chacun de ces composants permet aux clients de tirer parti au mieux de la sécurité, de la fiabilité et des performances optimisées de Windows Server 2003.

Mises à jour

La gestion des mises à jour est l'un des grands défis de sécurité informatique. En dépit des défis que représente leur gestion, les mises à jour continueront à jouer un rôle crucial dans la sécurisation des technologies de l'information des entreprises tant que la technologie de sécurité ne sera pas en mesure d'anticiper chaque stratégie d'attaque et de neutraliser chaque vulnérabilité. Une mise à jour fréquente est primordiale pour pouvoir traiter les problèmes de sécurité au moment où ils sont détectés. En regroupant et en accumulant ces mises à jour dans le Service Pack 2, Microsoft offre à ses clients la dernière protection disponible pour Windows Server 2003.

Outre l'ensemble des mises à jour des bulletins de sécurité publiées précédemment, le Service Pack 2 installe tous les correctifs publiés depuis Windows Server 2003 RTM et plusieurs fonctionnalités et améliorations clés demandées par les clients.

Nouvelles fonctionnalités :

  • Pack de mise en réseau évolutive (SNP)

  • XMLLite

Améliorations des fonctionnalités existantes

Les améliorations par rapport à Windows Server 2003 Service Pack 2 comprennent :

  • Services de déploiement Windows (WDS)

  • Activation de l'authentification du « Pare-feu par port »

  • Microsoft Management Console 3.0 (MMC 3.0)

  • Wireless Protected Access 2 (WPA2)

  • Outil iCACLS

  • Extension des références Windows Server 2003 Datacenter

  • Publication de Packs multilingues (MUI) pour assurer une plus grande compatibilité entre la langue de base et MUI

  • Améliorations des performances pour les serveurs SQL Server

  • Options de détectabilité améliorées dans MSConfig

  • Gestion améliorée du filtre IPSec

  • Améliorations des performances sous Windows Virtualization

  • Augmentation du stockage par défaut pour la mise en file d'attente de messages

  • Améliorations des tests de Service de nom de domaine DCDIAG

  • Nouveaux événements pour comptes de service de cluster

Chacune de ces mises à jour, améliorations et nouvelles fonctionnalité fournies avec Windows Server 2003 SP2 sera abordée en détails dans les sections suivantes.

De plus, Windows Server 2003 SP2 Service Pack 2 prend en charge 9 nouvelles langues localisées pour les références de Windows Server 2003 x64.

Pourquoi les entreprises doivent-elles déployer le Service Pack 2 ?

Le Service Pack 2 est un moyen gratuit pour les entreprises d'améliorer Windows Server 2003. Le Service Pack 2 traite les vulnérabilités connues de Windows Server 2003 et renforce ses fonctionnalités complémentaires pour optimiser sa sécurité, sa fiabilité et ses performances. Alors que Windows Server 2003 Service Pack 1 avait intégré certaines modifications majeures nécessitant des tests d'application considérables et introduit quelques problèmes de compatibilités, le Service Pack 2 est considéré comme un Service Pack Microsoft standard dont le but est de n'entraîner que peu de changements en matière de fonctionnalités du système tout en améliorant l'utilisation générale du système d'exploitation Windows Server 2003 par les clients.

Ce Service Pack contient toutes les mises à jour des bulletins de sécurité précédentes, installe tous les correctifs individuels publiés depuis Windows Server 2003 RTM et fournit des correctifs pour optimiser la fiabilité, la robustesse et la sécurité. Le Service Pack 2 contient également plusieurs fonctionnalités clés demandées par les clients.

Windows Server 2003 Service Pack 2 se révèle particulièrement utile pour les entreprises prévoyant de tester et de déployer Windows Vista et Windows Server « Longhorn ». SP2 contient des améliorations importantes pour prendre en charge le déploiement et la gestion de Windows Vista et de Windows Server 2003 SP2.

Configuration requise

En général, la configuration requise pour Windows Server 2003 Service Pack  2 correspond à la configuration requise pour le système Windows Server 2003 détaillée ci-dessous.

Configuration requise pour Windows Server 2003 version intégrée avec SP2
Configuration requiseWeb EditionStandard EditionEnterprise EditionDatacenter Edition

Vitesse minimale du processeur

133 MHz

133 MHz

133 MHz pour les ordinateurs x86

733 MHz pour les ordinateurs Itanium

400 MHz pour les ordinateurs x86

733 MHz pour les ordinateurs Itanium

Vitesse recommandée du processeur

550 MHz

550 MHz

733 MHz

733 MHz

Quantité minimale de RAM

128 Mo

128 Mo

128 Mo

512 Mo

Quantité minimale de RAM recommandée

256 Mo

256 Mo

256 Mo

1 Go

Quantité maximale de RAM

2 Go

4 Go

64 Go pour les ordinateurs x86

2 To pour les ordinateurs x64 et ia64

128 Go pour les ordinateurs x86

2 To pour les ordinateurs x64 et ia64

Nombre de processeurs pris en charge

Jusqu'à 2

Jusqu'à 4

Jusqu'à 8

Système supportant un minimum de 2 processeurs

Maximum de 64

Espace disque requis pour l'installation

1,2 Go pour l'installation réseau

2,9 Go pour l'installation CD

1,2 Go pour l'installation réseau

2,9 Go pour l'installation CD

1,2 Go pour l'installation réseau

2,9 Go pour l'installation CD

1,2 Go pour l'installation réseau

2,9 Go pour l'installation CD

Scénarios pris en charge

Le CD Windows Server 2003 Service Pack 2 contient trois CD qui prennent en charge la plupart des scénarios de mise à niveau.

Disque 1

Windows Server 2003 version intégrée
avec Service Pack 2

Disque 2

Windows Server 2003
Version 2 CD2

Disque 3

Windows Server 2003
Service Pack 2 Mise à jour autonome

 

Le tableau suivant répertorie les mises à jour prises en charge pour Windows Server 2003 Service Pack 2

Système d'exploitation/SP de baseMigration vers le système d'exploitation/SP
 

Windows Server 2003 RTM

Windows Server 2003 SP1

Windows Server 2003 R2

Windows Server 2003 R2 SP2

Windows 2000 SP4

Mise à niveau Windows Server 2003 RTM

Windows Server 2003 version intégrée avec SP1

Windows Server 2003
version intégrée avec SP1 et

Disque 2

Disque 1Disque 2

Windows Server 2003 RTM

Non disponible

Windows Server 2003 Service Pack 1 Mise à jour autonome

Mise à jour Windows Server 2003 SP1 et

Disque 2

Disque 1Disque 2

OU

Disque 2Disque 3

OU R2 RTM et

Disque 3

Windows Server 2003 SP1

Non disponible

Non disponible

Disque 2Disque 2Disque 3

Windows Server 2003 R2

Non disponible

Non disponible

Non disponible

Disque 3

 

Système d'exploitation/SP de baseMigration vers le système d'exploitation/SP

*

Windows XP Pro (x64) RTM

Windows XP Pro (x64) SP2

Windows XP Pro (x86)1

Non disponibleNon disponible

Windows XP Pro (x64)

Non disponibleDisque 3
1Windows Server 2003 Service Pack 2 peut également mettre à jour les versions x64 de Windows XP Professionnel. Microsoft propose un Service Pack distinct pour Windows XP x86.

Tableau des prises en charge

Références de Windows Server 2003X86X64IA64

Windows Server 2003 Standard Edition

Windows Server 2003 R2, Standard Edition

 

Windows Server 2003 R2 Standard Edition KN*

  

Windows Server 2003 Édition Entreprise

Windows Server 2003 R2 Enterprise Edition

 

Windows Server 2003 R2 Enterprise Edition KN*

  

Windows Server 2003 Datacenter Edition

Windows Server 2003 R2 Datacenter Edition

 

Windows Server 2003 Web Edition

  

Windows Server 2003 Compute Cluster Edition

  

Windows Server 2003 Storage Server R2 Edition

 

Windows Server 2003 Édition Small Business Servers R2

  

Windows XP Professionnel x64 Edition

  

*Édition de la Commission coréenne de commerce équitable

Tableau de la distribution des versions

Variantes de SP2ArchitectureTéléchargement en ligneCD autonomeCD intégré

Package mise à jour Service Pack 2

X86, X64, IA64

 

Windows Server 2003 Web Edition version intégrée avec SP2

X86

  

Windows Server 2003 R2 version intégrée avec SP2

X86

  

Windows Server 2003 R2 version intégrée avec SP2

X64

  

Windows Server 2003 version intégrée avec SP2

IA64

  

Windows XP Professionnel version intégrée avec SP2

X64

  

Haut de page Haut de page

Présentation technique

Windows Server 2003 Service Pack 2 est une combinaison de mises à jour de sécurité, de mises à jour des fonctionnalités et de nouvelles fonctionnalités. Le Service Pack 2 contient toutes les mises à jour des bulletins de sécurité Windows Server 2003 et les correctifs individuels publiés depuis la version RTM initiale du système d'exploitation. Les sections suivantes explorent en détail les nouvelles fonctionnalités du Service Pack 2 et les améliorations apportées aux fonctionnalités existantes.

Nouvelles fonctionnalités incluses dans le Service Pack 2

Microsoft profite de l'occasion offerte par la publication du Service Pack 2 pour ajouter de nouvelles fonctionnalités à Windows Server 2003.

Pack de mise en réseau évolutive

Les entreprises ont assisté à une croissance rapide du trafic sur les réseaux internes et externes. La croissance du trafic est due, au moins en partie, aux applications professionnelles réseau, aux solutions de sauvegarde et de stockage réseau et à l'utilisation croissante de médias comme la vidéoconférence, les présentations audio et vidéo et une gamme d'autres solutions de grande valeur.

Le déploiement d’Ethernet puis du Gigabit Ethernet étend la bande passante disponible afin de faire face à cette demande mais plus le réseau présente un débit important, plus la charge sur les serveurs s'accroît. La prise en charge d'une mise en réseau plus rapide devient un défi de plus en plus crucial.

Microsoft Windows Server 2003 SP2 inclut le Pack de mise en réseau évolutive qui aide à faire face à la montée du trafic sans surcharger les ressources processeurs. Pour ce faire, le Pack de mise en réseau évolutive prend en charge les technologies de mise en réseau s'attachant à éliminer les goulots d'étranglement du système d'exploitation associés au traitement des paquets. Voici les améliorations apportées par ce package :

  • Déchargement TCP Chimney. Le déchargement TCP Chimney transfère de façon automatique le traitement du trafic TCP (Transmission Control Protocol) avec état à une carte réseau spécialisée qui implémente un « moteur de déchargement TCP » (TOE). Pour les connexions à long terme avec des charges utiles de paquet importantes, comme celles associées aux charges de travail des serveurs de fichiers, des sauvegardes et des stockages et aux autres applications ayant un contenu important, le déchargement TCP Chimney réduit fortement la surcharge du processeur en déléguant les tâches de traitement de paquet réseau, y compris la segmentation et le réassemblage des paquets à la carte réseau. En utilisant le déchargement TCP Chimney, vous allégez le processeur qui peut se consacrer à d’autres tâches telles que la prise en charge d'un plus grand nombre de sessions utilisateurs ou le traitement des requêtes d'application avec une latence plus faible.

  • Mise à l'échelle côté réception. La mise à l'échelle côté réception permet de partager le traitement du trafic de mise en réseau entrant (reçu) entre plusieurs processeurs en utilisant les nouvelles améliorations du matériel d'interface réseau. La mise à l'échelle côté réception peut équilibrer dynamiquement la charge du trafic réseau entrant lorsque la charge du système ou les conditions réseau varient. Toute application ayant un trafic de mise en réseau entrant important et qui est exécutée sur un hôte multiprocesseur, tel qu'un serveur Web ou un serveur de fichiers, peut tirer profit de la mise à l'échelle côté réception.

  • NetDMA. NetDMA permet de gérer efficacement la mémoire via le déchargement de l'accès direct à la mémoire (DMA) sur les serveurs équipés d'une technologie de support telle que la Technologie d'accélération d'E/S d'Intel (I/OAT).

Le Pack de mise en réseau évolutive de Microsoft Windows Server 2003 aide les professionnels de l'informatique à accorder les besoins de leurs clients avec les capacités de leurs investissements d'infrastructure existants. Le Pack de mise en réseau évolutive permet à ces professionnels de l'informatique de répondre plus facilement aux demandes des clients internes sans avoir à modifier l'architecture de la topologie réseau et les configurations des serveurs ou à apporter des modifications laborieuses aux applications et aux services existants.

Le Pack de mise en réseau évolutive permet aux professionnels de l'informatique d'être flexibles dans leur choix de technologies adaptées à leurs besoins sans devoir changer de fournisseur de matériel. Dans le cadre du projet de mise en réseau évolutive de Microsoft, le Pack de mise en réseau évolutive pose les bases architecturales de la future évolutivité du réseau et des innovations en matière de performance de Windows Server 2003, Windows Vista et Windows Server « Longhorn ».

Pour plus d'informations sur le Pack de mise en réseau évolutive, consultez la page http://www.microsoft.com/snp.

XmlLite

La bibliothèque XmlLite permet aux développeurs de créer des applications XML très performantes présentant un haut niveau d'interopérabilité avec les autres applications compatibles avec la norme XML 1.0. Les objectifs principaux de XmlLite sont la simplicité d'utilisation, la performance et la conformité aux normes.

XmlLite fonctionne avec n'importe quel langage Windows pouvant utiliser des bibliothèques de liens dynamiques (DLL). Néanmoins, Microsoft recommande le langage C++. XmlLite contient tous les fichiers de support nécessaires pour utiliser le langage C++, mais si vous souhaitez utiliser d'autres langages, des tâches supplémentaires sont nécessaires.

Microsoft fournit plusieurs analyseurs XML :

  • XmlLite (natif)

  • MSXML (SAX2) (natif)

  • System.XML.XmlReader (géré)

Les implémentations du modèle DOM (Document Object Model) suivantes intègrent des analyseurs :

  • MSXML (DOM)

  • System.XML (XmlDocument)

XML peut être utilisé comme format d'enregistrement de documents, tels que les documents Word de Microsoft Office et peut également être utilisé pour coder des données pour des appels de méthodes de regroupement d'un ordinateur à l'autre (SOAP). Les entreprises peuvent utiliser le langage XML pour envoyer et recevoir des commandes d'achat et des factures. Les technologies Web peuvent utiliser le langage XML pour envoyer des données entre le serveur Web et le navigateur Web client. Les serveurs de base de données peuvent renvoyer les données des requêtes en langage XML afin qu'elles soient traitées par d'autres applications. En raison de sa flexibilité, le format XML peut être utilisé dans une large gamme de scénarios.

Les scénarios d'utilisation peuvent être généralement divisés en deux catégories :

  • Certains scénarios utilisent des documents XML provenant de sources externes. On ne sait donc pas si ces documents XML sont valides. Dans ces scénarios, la vérification de la validité est importante. Généralement, les développeurs utilisent des schémas XSD ou les Définitions de type de document (DTD) pour vérifier la validité. Les performances sont parfois réduites, mais l’application peut ainsi être sûre qu’elle reçoit un document XML valide. Ce scénario s’applique à toutes les applications qui enregistrent ou chargent des documents.

  • Certains systèmes de logiciel utilisent le langage XML comme un magasin de données ou un moyen de communication. Dans ce cas, le développeur sait que le document XML est valide, peut-être parce qu'une autre partie du système (qui est sous le contrôle du même développeur ou de la même entreprise) a généré le langage XML. La question de la validité du document n'est pas au centre des préoccupations. Un exemple de cette approche s'applique lorsque le système de logiciel s'exécute sur une batterie de serveurs et que le langage XML est utilisé pour communiquer entre les différents serveurs et processus. Autre exemple, lorsqu'une application relativement compliquée doit enregistrer et récupérer une grande quantité d'informations. Le développeur contrôle complètement le format du document XML.

Puisque XmlLite a pour objectif d’améliorer les performances, cette bibliothèque est particulièrement bien adaptée aux scénarios du second type. XmlLite permet aux développeurs d'écrire un code (rapide) efficace pour lire et écrire des documents XML. Dans la plupart des cas, XmlLite analyse un document plus rapidement que DOM dans MSXML ou que SAX2 dans MSXML.

Améliorations apportées aux fonctionnalités existantes de Windows Server 2003

Services de déploiement Windows (WDS)

Windows Server 2003 SP2 inclut la version mise à jour et remaniée des Services d'installation à distance (RIS), désormais nommée Services de déploiement Windows (WDS), permettant aux entreprises de se préparer à Windows Vista et Windows « Longhorn ». WDS assure le stockage, la gestion et le déploiement d'images utilisant le nouveau format d'image Windows, WIM.

Les Services de déploiement Windows intègrent plusieurs améliorations de l'ensemble des fonctionnalités RIS. Ces changements sont les suivants :

  • Prise en charge native de Windows PE comme système d'exploitation d'amorçage

  • Prise en charge native du format de fichier WIM (Windows Imaging)

  • Composant serveur PXE extensible et plus performant

  • Nouveau menu amorçage client pour la sélection des systèmes d'exploitation d'amorçage

Les Services de déploiement Windows réduisent le coût total de possession (TCO) et la complexité des déploiements en fournissant une solution complète pour déployer les systèmes d'exploitation Windows sur des ordinateurs sans système d'exploitation. WDS prend en charge les environnements mixtes incluant Microsoft Windows XP et Microsoft Windows Server 2003.

Pour aider à décrire le niveau de fonctionnalité associé aux différentes configurations possibles des Services de déploiement Windows suite à des installations propres et des mises à niveau de RIS, l’administration et l’exploitation des serveurs sont classées en trois catégories appelées modes serveurs.

Le mode compatible WDS (Services de déploiement Windows) a un fonctionnement équivalent à celui des Services d'installation à distance (RIS) ; il s'agit de binaires WDS avec des fonctionnalités RIS. Dans ce mode, seul OSChooser sera présent comme système d'exploitation de démarrage. Par conséquent, seules les images RISETUP et RIPREP sont prises en charge. Du point de vue de la gestion, les nouveaux outils des Services de déploiement Windows ne seront pas utilisés ; les utilitaires hérités RIS représentent le seul moyen de gérer le serveur. Le mode compatible Services de déploiement Windows ne peut exister que sur Windows Server 2003.

  • Environnement de démarrage = OSChooser

  • Types d'images : RISETUP et RIPREP

  • Administration = RIS toolset

Le mode mixte des Services de déploiement Windows décrit un état de serveur où OSChooser et les images de démarrage de Windows PE sont disponibles. Dans ce mode, l'accès aux anciens types d'images RISETUP et RIPREP sera possible via OSChooser. De plus, vous pouvez accéder au nouveau format WIM par une image de démarrage de Windows PE (l'image de démarrage de Windows PE de Windows Server « Longhorn » avec le client Services de déploiement Windows). Du point de vue du client, un menu de démarrage permettra la sélection dans RIS ou dans Windows PE de Windows Server « Longhorn ». Du point de vue de la gestion, un administrateur peut utiliser les outils de gestion hérités pour gérer les images RISETUP et RIPREP et utiliser les nouveaux outils de gestion des Services de déploiement Windows pour gérer toutes les facettes du serveur ainsi que les images WIM. Le mode mixte des Services de déploiement Windows ne peut exister que sur Windows Server 2003.

  • Environnement de démarrage = OSChooser & Windows PE

  • Types d'images : WIM, RISETUP et RIPREP

  • Administration = RIS toolset et WDS MGMT

Le mode natif des Services de déploiement Windows décrit un serveur des Services de déploiement Windows contenant uniquement des images de démarrage de Windows PE. Dans ce mode, OSChooser ne sera pas présent et les images de WIM sont le seul type d'images pris en charge pouvant être déployées sur les clients. La gestion du serveur se fera à partir des nouveaux utilitaires de gestion des Services de déploiement Windows. Le mode natif des Services de déploiement Windows peut exister sur Windows Server 2003 et Windows Server « Longhorn ». Sur Windows Server « Longhorn » il s'agit seul mode serveur des Services de déploiement Windows pris en charge.

  • Environnement de démarrage = Windows PE

  • Types d'images : WIM

  • Administration = WDS MGMT

La transition entre les modes serveur indique un chemin de migration clair entre les fonctionnalités RIS existantes et les nouvelles fonctionnalités dédiées aux Services de déploiement Windows qui existera dans Windows Server « Longhorn »

La transition des fonctionnalités purement RIS au mode hérité des Services de déploiement Windows (fichiers binaires des Services de déploiement Windows mais avec des fonctionnalités semblables à RIS) intervient lorsqu'un serveur RIS existant est mis à niveau avec des bits des Services de déploiement Windows. À partir de cet instant, l’utilisation des outils d’administration WDS (Services de déploiement Windows) tels que MMC et CLI pour initialiser le serveur fait passer WDS en mode mixte. Le passage au mode natif s'effectue lorsque les types d'images héritées sont converties au format WIM et que la fonctionnalité OSChooser est désactivée (par la commande /forceNative).

Microsoft Management Console 3.0 (MMC 3.0)

Microsoft Management Console 3.0 (MMC 3.0) est une structure permettant d'unifier et simplifier les tâches de gestion système quotidiennes sous Windows par des menus, des barres d’outils, une navigation et des flux de travail disponibles dans des outils divers. Les outils MMC (appelés composants logiciels enfichables) peuvent être utilisés pour administrer des réseaux, des ordinateurs, des services, des applications et d'autres composants système. MMC n'exécute pas de fonctions d'administration mais héberge une variété de composants enfichables Windows et non Microsoft qui remplissent ces fonctions.

Microsoft Management Console 3.0 réduit le coût d'administration des applications WINDOWS en fournissant une console simple d'utilisation, complète et intégrée qui héberge une large gamme d'outils d'administration Windows et non Microsoft. Pour les administrateurs, MMC 3.0 propose des performances, une fiabilité et une détectabilité d'actions contextuelles optimisées. Pour les développeurs, MMC 3.0 réduit le coût associé au développement des composants en limitant le code nécessaire et la durée de conception des composants.

MMC 3.0 fournit une infrastructure servant à écrire des composants logiciels enfichables .NET pour la gestion d'applications. Le modèle de programmation .NET simplifie le développement des composants. L'écriture d'un composant dans MMC 3.0 nécessite beaucoup moins de lignes de code que dans les versions précédentes. Des lignes de code moins nombreuses et plus structurées peuvent contribuer à une maintenance simplifiée et au débogage plus aisé des composants enfichables.

Le tableau suivant répertorie les améliorations qui font de MMC 3.0 un environnement de développement plus riche que son prédécesseur, MMC 2.0.

Développement plus simple

MMC 3.0 réduit considérablement les coûts de développement des composants logiciels enfichables. Le codage et l'utilisation d'un composant prend moins de temps.

Un nouveau volet, appelé volet d'actions, est disponible. Il affiche les commandes disponibles pour le nœud sélectionné et l'objet sélectionné dans l'affichage des résultats. Le volet d'actions offre au développeur de composants enfichables davantage de clarté pour la communication des facettes de la tâche de gestion à l'utilisateur final.

Les composants MMC 3.0 fournissent une expérience administrative simplifiée aux utilisateurs finaux.

Vous pouvez isoler les domaines de processus et d'application.

MMC 3.0 propose des capacités d'hébergement de Windows Forms.

Fiabilité accrue

La détection des problèmes liés aux composants logiciels enfichables est améliorée.

Il est plus simple de déboguer et d'améliorer le code des composants enfichables car les actions sont enregistrées dans un journal.

MMC 3.0 permet d'isoler les composants enfichables qui ne répondent plus à partir de la console de MMC centrale.

Composants plus riches

Des vues dotées de fonctionnalités plus riches peuvent être créées à l'aide de l'un des quatre types de vues disponibles : liste, Windows Forms, HTML et message.

Prise en charge intégrée de WinForm.

MMC 3.0 s'intègre parfaitement à Winform, contrairement aux anciennes vues OCX qui étaient disponibles dans MMC 2.0.

Des conseils sur la conception sont disponibles dans Visual Studio pour la définition des vues.

Des instructions sont disponibles sur la disposition et les comportements standard.

Il est plus facile de maintenir la cohérence dans la conception des différents composants logiciels enfichables, ce qui donne un résultat plus lisse pour les utilisateurs finaux.

Utilisabilité améliorée

Ces facteurs contribuent à améliorer l'utilisabilité :

  • Présence d'une interface utilisateur asynchrone

  • Personnalisation plus simple des consoles

  • Détectabilité des actions

  • Obtention immédiate d'états et commentaires robustes.

Wireless Protected Access 2 (WPA2)

Microsoft a publié la mise à jour de Wireless Protected Access 2 pour Windows XP Service Pack 2 en avril 2005. Le Service Pack 2 ajoute cette fonctionnalité principalement pour une utilisation avec les éditions Windows XP x64. Wireless Protected Access 2 permet la prise en charge de la nouvelle certification Wi-Fi Alliance pour améliorer la sécurité des liaisons sans fil. WPA2 facilite la connexion aux espaces publics sécurisés et équipés d'un accès à Internet sans fil, appelés « points d'accès Wi-Fi ».

WPA2 est une certification de produit disponible via Wi-Fi Alliance qui garantit la compatibilité de l'équipement sans fil avec la norme IEEE 802.11i. Le produit de certification WPA2 remplace formellement Wired Equivalent Privacy (WEP) et les autres composants de sécurité de la norme IEEE 802.11 originale. La certification WPA2 prend en charge les composants de sécurité obligatoires supplémentaires de la norme IEEE 802.11i qui ne sont pas encore inclus pour les produits qui prennent en charge WPA.

L'implémentation de Windows Server 2003 Service Pack 2 de WPA2 prend en charge les fonctionnalités suivantes de la norme IEEE WPA2 :

  • WPA2 Entreprise utilisant l'authentification IEEE 802.1X et WPA2 Personal via une clé pré-partagée (PSK).

  • AES (Advanced Encryption Standard) utilisant le protocole CCMP (Counter Mode – Cipher Block Chaining – Message Authentication Code) qui renforce la confidentialité des données, l'authentification de l'origine des données et l'intégrité des données pour les cadres sans fil.

  • Utilisation facultative du cache de la clé principale (PMK) et mise en cache opportuniste de la PMK. Dans ce type de cache, les clients sans fil et les points d'accès sans fil (AP) mettent en cache les résultats des authentifications 802.1X. L'accès est donc beaucoup plus rapide lorsqu'un client sans fil se reconnecte à un point d'accès sans fil auprès duquel il s'est déjà authentifié précédemment.

  • Utilisation facultative la pré-authentification. Dans la pré-authentification, un client sans fil WPA2 peut exécuter une authentification 802.1X avec d’autres points d'accès sans fil à proximité, alors qu’il est toujours connecté à son premier point d’accès

Version améliorée de l'outil CACLS

ICACLS est une mise à niveau de l'outil CACLS dans Windows Server 2003 SP2 que vous pouvez utiliser pour réinitialiser les listes de contrôle de compte (ACL) sur les fichiers de la Console de récupération et pour sauvegarder des ACL. Contrairement à CACLS, ICACLS propage correctement les créations et les modifications vers des ACL héritées. D'autres informations sur les utilisations et les commandes pour ICACLS sont accessibles en exécutant « icacls/? » à l'invite de commande.

Autres améliorations des fonctionnalités existantes

ModificationDescription

Activation de l'authentification du « Pare-feu par port »

L'authentification du pare-feu par port sécurise le trafic entre l'environnement extranet et les données internes qui sont protégées à l'aide de l'isolation de domaine IPSec. L'installation de Service Pack 2 active cette fonctionnalité par défaut.

Améliorations des performances pour SQL Server

Le Service Pack 2 améliore les performances de SQL Server 2005 lorsque le server est soumis à des charges de travail intenses. L'installation de Service Pack 2 active ces améliorations par défaut.

Options de détectabilité améliorées dans MSConfig

MSConfig propose désormais un onglet supplémentaire qui constitue un point de lancement unique des outils de support communs qui faciliteront la découverte de diagnostics. L'installation du SP2 active ces améliorations par défaut.

Gestion améliorée du filtre IPSec

Service Pack 2 permet de réduire les filtres à gérer dans un scénario d'isolation de domaine et de serveur en réduisant leur nombre de plusieurs centaines à 2. Il supprime également la nécessité d'une maintenance permanente des filtres due à des modifications d'infrastructure. L'installation de Service Pack 2 active cette amélioration par défaut.

Améliorations des performances sous Windows Virtualization

Le Service Pack 2 améliore les performances lorsque le taux d'accès APIC (Advanced Processor Interrupt Control) est élevé, Windows Server 2003 fonctionnant comme système d'exploitation multiprocesseur hébergé sous Windows Virtualization.

Augmentation du stockage par défaut pour la mise en file d'attente de messages

La limite de stockage par défaut pour la mise en file d'attente de messages est passée à 1 gigaoctet (Go). Si vous choisissez d'avoir une limite de stockage supérieure à 1 Go, vous pouvez configurer le paramètre de limite de stockage dans Microsoft Management Console (MMC) sur l'onglet Général des propriétés de mise en file d'attente des messages.

Améliorations des tests de Service de nom de domaine DCDIAG

De nouvelles options ont été ajoutées aux tests de Service de nom de domaine (DNS) de Dcdiag.exe. Ces nouvelles options sont /x et /xsl:xslfile.xsl ou /xsl:xsltfile.xslt. Elles génèrent des balises XML lorsque les tests sont exécutés avec l'option /test:dns. Vous pouvez utiliser ce nouveau mécanisme de production pour analyser plus facilement le journal détaillé que les tests de DNS génèrent.

Nouveaux événements pour comptes de service de cluster

Un nouvel événement de journal des événements a été créé pour traiter certaines situations dans lesquelles le Compte de service de cluster est excessivement limité par la stratégie de domaine. La nouvelle référence d'événement est 1239. Le texte de l'événement inclut des informations de dépannage.

Prise en charge de nouvelles versions

Prise en charge de différentes langues

Le Service Pack 2 contient 9 nouvelles langues localisées pour les références de Windows Server 2003 x64. Sans SP2, Windows Server 2003 prend uniquement en charge l'anglais et le japonais. Les nouvelles langues pour Windows Server 2003 x64 comprennent l'allemand, le français, le coréen, le chinois traditionnel, le chinois simplifié, l'espagnol, l'italien, le russe et le portugais (brésilien). Ces modules linguistiques ne sont pas disponibles pour Windows XP Professionnel x64 Edition qui continuera d'être pris en charge uniquement en anglais et japonais.

Extension des références Windows Server 2003 Datacenter

Avec Windows Server 2003 Service Pack 2, trois références supplémentaires sont mises à la disposition des clients titulaires de licence en volume. Les références de Datacenter sont :

  • Windows Server 2003 R2 Datacenter Edition avec SP2

  • Windows Server 2003 R2 Datacenter x64 Edition avec SP2

  • Windows Server 2003 Datacenter Edition avec SP2 pour les systèmes Itanium

Haut de page Haut de page

Installation de Windows Server 2003 Service Pack 2, version autonome

Cette section fournit des informations sur les tâches de préinstallation recommandées avant l'installation et un aperçu des écrans qui apparaissent pendant l'installation de Windows Server 2003 Service Pack 2.

Remarque : Cette procédure s'applique uniquement à l'installation de la version autonome de SP2 sur des configurations Windows Server 2003 existantes. Pour des instructions plus détaillées sur les diverses méthodes de déploiement, consultez les notes de publication du CD d'installation.

Tâches de préinstallation

  1. Consultez les notes de publication pour SP2. Elles contiennent des informations importantes que vous devez connaître avant de vous lancer dans l'installation. Ces notes décrivent des problèmes connus liés au service pack 2. Ces notes sont aussi disponibles dans l'article de la Base de connaissances 914961.

  2. Vérifiez l'espace disque requis. Voici une indication approximative de l'espace minimum requis pour l'installation de SP2.

     Espace disque requis si vous installez Windows Server 2003 SP2 à partir d'un dossier partagé sur le réseau (SPCD) :Espace disque requis si vous installez Windows Server 2003 SP2 à partir du CD Windows 2003 SP2 (Signé SPCD)

    Service Pack

    600 Mo

    1 750 Mo

    Espace de travail

    256 Mo

    256 Mo

    Espace disque requis total

    1 200 Mo

    2 900 Mo

  3. Sauvegardez vos serveurs. Votre sauvegarde doit inclure toutes données et informations de configuration nécessaires pour que votre ordinateur fonctionne. Il est important d'effectuer une sauvegarde des informations de configuration pour les serveurs, notamment pour ceux qui constituent l’épine dorsale de l’infrastructure, comme le serveur DHCP (Dynamic Host Configuration Protocole). Lorsque vous effectuez la sauvegarde, veillez à inclure les partitions de démarrage et système ainsi que l'état du système. Une autre façon de sauvegarder des informations de configuration consiste à créer une sauvegarde complète du système pour la récupération automatique du système.

  4. Déconnectez les périphériques des onduleurs. Si vous avez un onduleur connecté à votre ordinateur cible, déconnectez le câble en série avant d'exécuter l'installation. Le processus d’installation tente en effet de détecter automatiquement les périphériques connectés aux ports série et les onduleurs peuvent provoquer des problèmes.

  5. Désactivez votre antivirus. Si vous n'êtes pas connecté à un réseau ou à Internet et si vous souhaitez réduire la durée de l'installation, vous pouvez désactiver votre antivirus. Veillez à activer l'antivirus après avoir installé SP2.

  6. Désinstallez toute version préliminaire ou bêta de Windows Server 2003 SP2.

  7. Fermez tous les programmes ouverts.

Installation

L’Assistant d’installation de la mise à jour pour Windows Server 2003 SP2 guide les clients grâce à des étapes simples et familières. Les images suivantes détaillent ce processus d'installation tel qu'il apparaît aux utilisateurs.


Figure 1. Installation de Service Pack 2 : écran de départ.

Après avoir accepté le contrat de licence, l'installation crée une sauvegarde des fichiers système afin que vous puissiez désinstaller le Service Pack le cas échéant.


Figure 2. Installation de Service Pack 2 : sauvegarde

L'Assistant d'installation de mise à jour logicielle affiche une progression durant le processus d'installation. Il inspecte la configuration de serveur et installe les fichiers. Une fois l'installation terminée, vous devez redémarrer. Le dernier écran de l'Assistant d'installation donne au client le choix de redémarrer son ordinateur ultérieurement, s'il le souhaite.


Figure 3. Fin de l'installation de Service Pack 2.

Haut de page Haut de page

Résumé

Windows Server 2003 Service Pack 2 s'inscrit dans le cadre du projet Trustworthy Computing de Microsoft pour le système d'exploitation Windows Server 2003. SP2 illustre l'engagement de Microsoft à créer continuellement des produits logiciels avec une sécurité améliorée, une fiabilité accrue et une gestion simplifiée. Le Service Pack 2 comporte des mises à jour cumulatives du système dans un package simple et il intègre de nombreuses adaptations et de nouvelles fonctionnalités, y compris Microsoft Management Console 3.0, les Services de déploiement Windows et Wireless Protected Access 2. Les clients exécutant de nouvelles installations et ceux disposant de déploiements existants de Windows Server 2003 profiteront de ces nouvelles fonctionnalités.

Haut de page Haut de page

Liens apparentés

Consultez les ressources suivantes pour plus d'informations :

Des informations de support sont disponibles :

Pour bénéficier des dernières informations sur Windows Server 2003, consultez le site Web Windows Server 2003 : http://www.microsoft.com/windowsserver2003. Parmi les ressources disponibles sur le site, de nombreux articles techniques décrivent les technologies et les fonctionnalités de Windows Server 2003. Connectez-vous directement à la page des Présentations techniques à : http://www.microsoft.com/windowsserver2003/techinfo/overview.


Haut de page Haut de page

Microsoft réalise une enquête en ligne pour comprendre votre opinion sur le site Web de. Si vous choisissez de participer, l’enquête en ligne vous sera présentée lorsque vous quitterez le site Web de.

Souhaitez-vous y participer ?