Skip to main content
Optimisation d'infrastructure Technet : L'optimisation d'infrastructure Microsoft étape par étape
Paru le 28 mars 2006 | Dernière mise à jour le 30 août 2006

Selon les analystes, plus de 70 % d'un budget informatique normal est consacré à l'infrastructure, notamment aux serveurs, aux systèmes d'exploitation, au stockage et à la mise en réseau. Ajoutez à cela la nécessité d'actualiser et de gérer les postes de travail et les périphériques mobiles, et voilà une série de défis uniques auxquels l'infrastructure informatique doit répondre.

Le modèle d'optimisation d'infrastructure aide les clients à comprendre et à améliorer l'état de leur infrastructure informatique, et décrit les implications en termes de coût, de risque de sécurité et de souplesse opérationnelle.

Sur cette page

Contexte
Présentation du modèle d'optimisation d'infrastructure
Fonctionnement du modèle
Le modèle d'optimisation d'infrastructure et Microsoft Operations Framework

Contexte

L'infrastructure informatique est un actif stratégique et la base critique sur laquelle le logiciel repose pour fournir les services et les applications utilisateur dont une entreprise a besoin pour fonctionner efficacement et prospérer. Pour de nombreuses entreprises, la croissance et la rapidité de développement des nouvelles technologies ont conduit à des infrastructures de centres de données et de postes de travail trop complexes, peu flexibles et difficiles à gérer, ainsi qu'à des coûts non seulement élevés, mais également fixes, quels que soient les besoins de l'entreprise.

La plupart des organisations reconnaissent l'importance d'une infrastructure informatique optimisée et économique et ont essayé de rationaliser la leur et d'augmenter leur efficacité opérationnelle par le biais d'initiatives telles que la consolidation des centres de données, la standardisation des postes de travail, l'implémentation de meilleures pratiques informatiques, etc. Ces initiatives menées indépendamment par les services informatiques ne peuvent, à elles seules, garantir des améliorations durables exigées par les activités. Afin d'atteindre une amélioration soutenue dans leur infrastructure informatique, les entreprises doivent adopter une vue stratégique à long terme et lier la maturité et les améliorations de leur infrastructure à leurs besoins généraux.

Présentation du modèle d'optimisation d'infrastructure

Le modèle d'optimisation d'infrastructure aide les clients à réduire de manière considérable les coûts de leur infrastructure informatique en passant d'un environnement non-géré à un environnement dynamique. La sécurité passe de l'état « extrêmement vulnérable » qui caractérise une infrastructure de base à l'état « dynamiquement proactif » reflétant une infrastructure plus mûre. La gestion de l'infrastructure informatique passe d'un processus hautement manuel et réactif à un processus hautement automatisé et proactif.

Microsoft et ses partenaires peuvent fournir les technologies, les processus et les procédures requis pour aider les clients à optimiser leur infrastructure. Les processus passent d'un état fragmenté ou non existant à un état optimisé et reproductible. La capacité du client à utiliser la technologie pour améliorer l'agilité de son entreprise et son efficacité est renforcée lorsqu'il passe de l'état fondamental à l'état dynamique, facilitant ainsi le travail du personnel informatique et des directeurs et créant de nouvelles opportunités commerciales.

Infrastructure Optimization Model

En collaborant avec Microsoft et en utilisant ce modèle comme infrastructure, une entreprise comprendra rapidement la valeur stratégique et les avantages métier qu'elle peut obtenir lorsqu'elle passe d'un niveau de maturité « de base » (dans lequel l'infrastructure informatique est généralement considérée comme étant un centre de coûts) à un état de maturité plus « dynamique », dans lequel la valeur ajoutée de l'infrastructure informatique est bien appréciée et est considérée comme un actif stratégique qui aide à trouver de nouveaux débouchés.

Fonctionnement du modèle

Le modèle d'optimisation d'infrastructure s'appuie sur les méthodes recommandées dans l'industrie et sur les propres expériences de Microsoft avec ses clients. L'un des objectifs primordiaux de Microsoft lors la création du modèle d'optimisation d'infrastructure était le développement d'une méthode simple destinée à utiliser une infrastructure de maturité flexible et capable de servir de point de référence pour les capacités techniques et la valeur ajoutée.

La première étape de l'utilisation du modèle est d'évaluer le niveau de maturité que vous avez atteint. Une fois ce niveau déterminé, l'étape suivante consiste à utiliser le modèle pour mettre au point un plan de progression vers chaque niveau de maturité afin d'atteindre un niveau de réalisation d'avantages métier maximal.

Infrastructure de base : « Nous combattons les incendies »

L'infrastructure informatique de base se caractérise par des processus manuels et localisés, un contrôle central minimal ainsi que des stratégies et normes informatiques non existantes ou non appliquées en matière de sécurité, de sauvegarde, de gestion et déploiement de la marque, etc. Il existe un manque général de connaissance des détails de l'infrastructure actuellement en place ou des stratégies les plus à même de l'améliorer. La santé générale des applications et services est inconnue en raison d'un manque d'outils et de ressources. Il n'existe pas de moyen de partager les connaissances au sein du service informatique. Les clients disposant d'une infrastructure de base maîtrisent très difficilement leur environnement, encourent des coûts de gestion des ordinateurs et des serveurs considérables, sont généralement très réactifs aux menaces de sécurité et bénéficient d'un impact minimal en termes de capacité de l'entreprise à tirer le meilleur parti des ressources informatiques. Généralement, tous les correctifs, déploiements de logiciels et services sont fournis à un prix exorbitant.

Les clients qui passent de ce type d'infrastructure à une infrastructure standardisée peuvent réduire leurs dépenses de façon spectaculaire en :

  • Mettant en place des normes de développement, des stratégies et des méthodes soumis à une politique de conformité.

  • Réduisant les risques en matière de sécurité par l'adoption d'une méthode de défense « en profondeur » : une approche multicouche de la sécurité au niveau du périmètre, des serveurs, des ordinateurs de bureau et des applications.

  • Automatisant les tâches manuelles et laborieuses.

  • Adoptant les méthodes recommandées en vigueur telles que celles de la bibliothèque ITIL (IT Infrastructure Library), du SANS (SysAdmin, Audit, Network and Security Institute), etc.

  • Essayant transformer le service informatique en actif stratégique plutôt qu'en fardeau.

Êtes-vous ce genre de client ?

Infrastructure standardisée : « Nous commençons à maîtriser les choses »

L'infrastructure standardisée introduit des contrôles par l'usage de normes et de stratégies de gestion des ordinateurs de bureau et serveurs, par le mode d'introduction des machines sur le réseau et par l'usage de services d'annuaire Active Directory pour gérer les ressources, les stratégies de sécurité et l'accès. Les clients qui se sont « standardisés » ont compris la valeur d'une telle infrastructure et l'importance des stratégies, mais conservent, toutefois, leur attitude réactive. Généralement, tous les correctifs, déploiements de logiciels et services de maintenance des postes de travail sont fournis par une approche « intervention moyenne » , à un coût compris entre moyen et élevé. Toutefois, ils disposent d'un inventaire matériel et logiciel raisonnable et commencent à gérer les licences. Les mesures de sécurité sont renforcées par un périmètre verrouillé, mais la sécurité interne peut toujours être exposée à un risque.

Les clients passent de cet état standardisé à un état rationalisé en gagnant le contrôle de leur infrastructure et mettant en place des stratégies et des processus proactifs qui les préparent à réagir à toute opportunité ou catastrophe. La gestion des services est un concept et l'entreprise prend des mesures pour la mettre en œuvre. La technologie commence également à jouer un rôle plus important et adopte une infrastructure rationalisée qui est considérée comme un actif plutôt qu'un fardeau.

Êtes-vous ce genre de client ?

Infrastructure rationalisée : « Nous facilitons les activités »

L'infrastructure rationalisée réduit au minimum les coûts de gestion des postes de travail et des serveurs et utilise des processus et stratégies suffisamment sophistiqués pour commencer à jouer un grand rôle dans le support et le développement des activités. La sécurité est très proactive et répond aux menaces et défis rapidement et logiquement.

L'approche de déploiement « zéro intervention » réduit les coûts, le temps requis pour les opérations de déploiement et les problèmes techniques. Le nombre de scénarios est minimal et le processus de gestion de postes de travail peu compliqué. Les entreprises disposent d'un inventaire matériel et logiciel bien précis et n'achètent que les licences et les ordinateurs dont elles ont besoin.

La sécurité est extrêmement proactive, les stratégies et le contrôle strictement appliqués, des postes de travail au serveur, du pare-feu à l'extranet.

Les clients gagnent en productivité en passant de cet état rationalisé à un état dynamique. Les avantages liés au déploiement de nouvelles technologies capables de relever les défis et de gérer les opportunités sont énormes. La gestion des services est appliquée à quelques services, l'entreprise prenant des mesures pour assurer une mise en œuvre plus large dans le service informatique. Les clients qui envisagent le passage à un état dynamique recherchent généralement une infrastructure informatique capable de leur fournir des opportunités commerciales.

Êtes-vous ce genre de client ?

Infrastructure dynamique : « Nous sommes un actif stratégique »

Les clients disposant d'une infrastructure dynamique sont entièrement conscients du rôle stratégique que celle-ci joue dans la gestion de leur entreprise et le renforcement de leur productivité. Les coûts sont entièrement contrôlés. L'intégration entre les utilisateurs et les données, les postes de travail et les serveurs sont de rigueur, ainsi que la collaboration entre les utilisateurs et les départements, et les utilisateurs mobiles bénéficient d'un niveau de service pratiquement identique, où qu'ils se trouvent.

Les processus sont entièrement automatisés et souvent intégrés à la technologie elle-même, ce qui permet au service informatique de s'aligner sur les besoins de l'entreprise. Les investissements supplémentaires dans la technologie confèrent à l'entreprise des avantages spécifiques, rapides et mesurables.

L'usage de logiciels de type « self-provisioning » et de systèmes de quarantaine pour assurer la gestion des correctifs et leur conformité aux stratégies de sécurité en vigueur permet à l'entreprise dynamique d'automatiser ses processus, renforçant ainsi la fiabilité, réduisant les coûts et améliorant les niveaux de service.

En augmentant le caractère « dynamique » de leur infrastructure, les clients peuvent proposer un meilleur niveau de service, jouir d'un avantage compétitif et se donner des objectifs plus ambitieux. La gestion des services est appliquée à tous les services importants, et des contrats de niveau de service et analyses régulières des opérations sont mis en place.

Êtes-vous ce genre de client ?

Le modèle d'optimisation d'infrastructure et Microsoft Operations Framework

MOF (Microsoft Operations Framework) offre des recommandations opérationnelles permettant aux organisations d'obtenir la fiabilité, la disponibilité, la simplicité de support et la facilité de gestion des systèmes des produits et technologies Microsoft. Tandis que le modèle d'optimisation d'infrastructure décrit les technologies et les étapes clés que les entreprises peuvent utiliser pour aller de l'avant, le MOF se concentre sur le personnel et les processus nécessaires pour améliorer une infrastructure informatique. Ensemble, le modèle d'optimisation d'infrastructure et le MOF constituent un guide complet que les professionnels de l'informatique peuvent utiliser dans leurs efforts d'optimisation.

Pour plus d'informations, consultez le site de Microsoft Operations Framework.

Liens utiles