New-ForeignConnector

 

S’applique à :Exchange Server 2016

Dernière rubrique modifiée :2016-03-31

Cette cmdlet est disponible uniquement dans Exchange Server 2016 sur site.

Utilisez la cmdlet New-ForeignConnector pour créer un connecteur étranger dans le service de transport d'un serveur de boîtes aux lettres.

New-ForeignConnector -AddressSpaces <MultiValuedProperty> -Name <String> [-Confirm [<SwitchParameter>]] [-DomainController <Fqdn>] [-IsScopedConnector <$true | $false>] [-SourceTransportServers <MultiValuedProperty>] [-WhatIf [<SwitchParameter>]]

Cet exemple crée un connecteur étranger avec les propriétés suivantes :

  • Nom de connecteur : connecteur étranger de Contoso

  • Espace d’adressage : « c = US ; a = Fabrikam ; P = Contoso »

  • Type d’espace d’adressage : X.400

  • Coût d’espace d’adressage : 5

  • Serveurs de transport source : Hub01 et Hub02

New-ForeignConnector -Name "Contoso Foreign Connector" -AddressSpaces "X400:c=US;a=Fabrikam;P=Contoso;5" -SourceTransportServers Hub01,Hub02

Un connecteur étranger utilise un répertoire de dépôt dans le service de transport d'un serveur de boîtes aux lettres pour envoyer des messages à un serveur de messagerie local n’utilisant pas SMTP comme mécanisme de transport principal. Ces serveurs de messagerie sont appelés serveurs de passerelle étrangers. Les serveurs de passerelle de télécopie tiers sont des exemples de serveurs de passerelle étrangers. Les espaces d’adressage affectés à un connecteur étranger peuvent être SMTP ou non-SMTP.

Des autorisations doivent vous être attribuées avant de pouvoir exécuter cette cmdlet. Bien que tous les paramètres de cette cmdlet soient répertoriés dans cette rubrique, il est possible que vous n’ayez pas accès à certains paramètres s’ils ne sont pas inclus dans les autorisations qui vous ont été attribuées. Pour voir les autorisations qui vous sont nécessaires, voir entrée « Connecteurs étrangers » dans la rubrique Autorisations de flux de messagerie.

 

Paramètre Obligatoire Type Description

AddressSpaces

Obligatoire

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Le paramètre AddressSpaces spécifie les noms de domaine auxquels le connecteur étranger envoie des messages. La syntaxe complète pour la saisie de chaque espace d’adressage est la suivante : <AddressSpaceType>:<AddressSpace>;<AddressSpaceCost>

  • AddressSpaceType : Le type d'espace d'adressage peut être SMTP, X400 ou toute autre chaîne de texte. Si vous omettez le type d’espace d’adressage, un type d’espace d’adressage SMTP est utilisé par défaut.

  • AddressSpace : Pour les types d'espaces d'adressages SMTP, l'espace d'adressage que vous entrez doit être conforme à la norme RFC 1035. Par exemple, *, *.com et *.contoso.com sont autorisés, mais *contoso.com ne l’est pas. Pour les types d’espaces d’adressage X.400, l’espace d’adressage que vous entrez doit être conforme à la norme RFC 1685, tel que o=MySite;p=MyOrg;a=adatum;c=us. Pour toutes les autres valeurs de type d’adresse, vous pouvez entrer du texte pour l’espace d’adressage.

  • AddressSpaceCost : La plage d’entrée valide pour le coût s’étend de 1 à 100. Plus le coût est bas, meilleur est l’itinéraire. Si vous omettez le coût d’espace d’adressage, un coût de 1 est utilisé par défaut. Si vous entrez un espace d’adressage non SMTP contenant le caractère point-virgule (;), vous devez spécifier le coût d’espace d’adressage.

Si vous spécifiez le type d’espace d’adressage ou le coût d’espace d’adressage, vous devez insérer l’espace d’adressage entre guillemets ("). Par exemple, les entrées d’espace d’adressage suivantes sont équivalentes :

  • "SMTP:contoso.com;1"

  • "contoso.com;1"

  • "SMTP:contoso.com"

  • contoso.com

Vous pouvez spécifier plusieurs espaces d’adressage en les séparant par des virgules, par exemple : contoso.com,fabrikam.com. Si vous spécifiez le type d’espace d’adressage ou le coût d’espace d’adressage, vous devez insérer l’espace d’adressage entre guillemets ("), par exemple : "contoso.com;2","fabrikam.com;3".

Pour ajouter ou supprimer une ou plusieurs valeurs des espaces d'adressage sans affecter les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : @{Add="<value1>","<value2>"...; Remove="<value1>","<value2>"...}.

Name

Requis

System.String

Le paramètre Name spécifie le nom du connecteur étranger.

Confirm

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur Confirm spécifie s’il faut afficher ou masquer l’invite de confirmation. L’incidence de ce commutateur sur la cmdlet varie selon que la cmdlet requiert une confirmation avant de poursuivre.

  • Les cmdlets destructives (par exemple, les cmdlets Remove-*) ont une pause intégrée qui vous oblige à confirmer la commande avant de poursuivre. Pour ces cmdlets, vous pouvez ignorer l’invite de confirmation à l’aide de cette syntaxe exacte : -Confirm:$false.

  • La plupart des autres cmdlets (par exemple, les cmdlets New-* et Set-*) n’ont pas de pause intégrée. Pour ces cmdlets, la spécification du commutateur Confirm sans valeur introduit une pause qui vous oblige à confirmer la commande avant de poursuivre.

DomainController

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Fqdn

Le paramètre DomainController spécifie le contrôleur de domaine qui est utilisé par cette cmdlet pour lire ou écrire les données dans Active Directory. Vous identifiez le contrôleur de domaine par son nom de domaine complet (FQDN). Par exemple : dc01.contoso.com.

Le paramètre DomainController n’est pas pris en charge sur les serveurs de transport Edge. Un serveur de transport Edge utilise l’instance locale de Active Directory Lightweight Directory Services (AD LDS) pour lire et écrire des données.

IsScopedConnector

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre IsScopedConnector indique la disponibilité du connecteur pour d'autres serveurs de boîtes que lettres. Si la valeur de ce paramètre est $false, tous les serveurs de boîtes aux lettres de l’organisation Exchange peuvent utiliser le connecteur. Si la valeur de ce paramètre est $true, seuls des serveurs de boîtes aux lettres se trouvant dans le même site Active Directory peuvent utiliser le connecteur. La valeur par défaut est $false.

SourceTransportServers

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Le paramètre SourceTransportServers spécifie les noms des serveurs de boîtes aux lettres qui utilisent ce connecteur étranger. Le fait d’avoir un connecteur étranger unique hébergé sur plusieurs serveurs garantit la tolérance de panne et une disponibilité élevée en cas de défaillance de l’un des serveurs de boîtes aux lettres. La valeur par défaut de ce paramètre est le nom du serveur sur lequel ce connecteur étranger a été installé initialement.

Pour saisir plusieurs valeurs et remplacer les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : <value1>,<value2>.... Si les valeurs contiennent des espaces ou requièrent des guillemets, vous devez utiliser la syntaxe suivante : "<value1>","<value2>"....

Pour ajouter ou supprimer une ou plusieurs valeur(s) sans affecter les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : @{Add="<value1>","<value2>"...; Remove="<value1>","<value2>"...}.

WhatIf

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur WhatIf simule les actions de la commande. Vous pouvez utiliser ce commutateur pour afficher les modifications qui se produiraient sans réellement appliquer ces modifications. Il n’est pas nécessaire de spécifier une valeur pour ce commutateur.

Pour visualiser les types d’entrées acceptés par cette cmdlet, consultez la rubrique Types d’entrée et de sortie de la cmdlet d’Exchange Management Shell. Si le champ Type d’entrée pour une cmdlet est vide, la cmdlet n’accepte pas les données d’entrée.

Pour visualiser les types de retours, également appelés types de sorties, acceptés par cette cmdlet, consultez la rubrique Types d’entrée et de sortie de la cmdlet d’Exchange Management Shell. Si le champ Type de sortie est vide, la cmdlet ne renvoie pas de données.

 
Afficher: