Mise en quarantaine du courrier indésirable dans Exchange 2016

[Cette rubrique est une documentation préliminaire et peut être modifiée dans les versions ultérieures. Des rubriques vides sont incluses comme espaces réservés. N’hésitez pas à nous transmettre vos commentaires. Envoyez-nous un e-mail à l’adresse ExchangeHelpFeedback@microsoft.com.]  

S’applique à :Exchange Server 2016

Découvrez comment la mise en quarantaine du courrier indésirable dans Exchange 2016 permet à un administrateur d’examiner les messages suspects.

De nombreuses organisations sont tenues, en vertu d’exigences légales et réglementaires, de conserver ou de remettre tous les messages électroniques légitimes. Dans Exchange Server 2016, la mise en quarantaine du courrier indésirable est une fonctionnalité de l’agent de filtrage du contenu qui réduit le risque de perte de messages entrants légitimes en fournissant un emplacement de stockage temporaire pour les messages identifiés comme courrier indésirable. La mise en quarantaine du courrier indésirable est restée sensiblement la même par rapport à Exchange Server 2010.

Les messages identifiés comme courrier indésirable par l’agent de filtrage du contenu sont consignés dans une notification d’échec de remise (également appelée notification d’état de remise, notification d’état de remise ou notification de non-remise) et déposés dans la boîte aux lettres de mise en quarantaine du courrier indésirable désignée à l’intérieur de l’organisation. Les administrateurs peuvent utiliser MicrosoftOutlook pour examiner les messages présents dans la boîte aux lettres de mise en quarantaine du courrier indésirable et prendre les mesures nécessaires. Par exemple, vous pouvez supprimer les messages ou rediriger les messages légitimes vers leurs destinataires. En outre, vous pouvez configurer la boîte aux lettres de mise en quarantaine des messages indésirables afin de supprimer automatiquement les messages à l’issue d’une période déterminée.

Pour utiliser la mise en quarantaine du courrier indésirable, suivez les étapes suivantes :

  1. Vérifiez que le filtrage de contenu est activé.

  2. Créez une boîte aux lettres conçue pour la mise en quarantaine du courrier indésirable.

  3. Spécifiez la boîte aux lettres de mise en quarantaine du courrier indésirable.

  4. Définissez le seuil de mise en quarantaine SCL.

  5. Gérez la boîte aux lettres de mise en quarantaine du courrier indésirable.

  6. Ajustez le seuil de mise en quarantaine SCL selon les besoins.

Pour plus d'informations, consultez la rubrique Configuration d’une boîte aux lettres de mise en quarantaine du courrier indésirable.

L’agent de filtrage du contenu évalue les messages entrants et applique un seuil de probabilité de courrier indésirable (SCL) à chaque message. Le seuil de probabilité de courrier indésirable est une valeur numérique comprise entre 0 et 9, 0 indiquant les messages les moins susceptibles d’être du courrier indésirable et 9 les messages les plus susceptibles d’être du courrier indésirable. Vous pouvez configurer l’agent de filtrage du contenu pour qu’il prenne des mesures de plus en plus importantes si la valeur SCL augmente. Par exemple :

  • SCL de 8 ou plus   Supprimer silencieusement le message.

  • SCL de 7   Rejeter le message avec une notification d’échec de remise.

  • SCL de 6   Mettre en quarantaine le message.

  • SCL de 5   Mettre le message dans le dossier Courrier indésirable de l’utilisateur.

  • SCL de 4 ou moins   Déposer le message dans la boîte de réception de l’utilisateur.

Pour plus d’informations, consultez la rubrique Niveaux du seuil de probabilité de courrier indésirable (SCL) Exchange.

Lorsque vous analysez la boîte aux lettres de mise en quarantaine du courrier indésirable, vous pouvez afficher les résultats du filtrage du courrier indésirable en inspectant les cachets de blocage du courrier indésirable (champs d’en-tête X) appliqués au message. Pour plus d’informations, consultez la rubrique Affichage des cachets de blocage du courrier indésirable dans Outlook. Vous pouvez alors ajuster les niveaux SCL afin de filtrer plus précisément le courrier indésirable entrant dans votre organisation. Par exemple :

  • Trop de messages légitimes sont envoyés dans la boîte aux lettres de mise en quarantaine du courrier indésirable (trop de faux positifs).

  • Trop de courriers indésirables évidents sont envoyés dans la boîte aux lettres de mise en quarantaine (trop peu de courriers indésirables sont rejetés ou supprimés).

Pour récupérer un faux positif dans la boîte aux lettres de mise en quarantaine du courrier indésirable et le remettre au destinataire prévu, consultez les rubriques suivantes :

 
Afficher: