Set-SystemMessage

 

S’applique à :Exchange Server 2016

Dernière rubrique modifiée :2017-05-16

Cette cmdlet est disponible uniquement dans Exchange Server 2016 sur site.

Utilisez la cmdlet Set-SystemMessage pour modifier les messages système personnalisés. Les messages système sont des notifications d’état de remise (également appelés messages DSN, de remise, d’échec ou de non-remise) et des messages de quota.

Set-SystemMessage -Identity <SystemMessageIdParameter> [-Confirm [<SwitchParameter>]] [-DomainController <Fqdn>] [-Name <String>] [-Original <SwitchParameter>] [-Text <String>] [-WhatIf [<SwitchParameter>]]

Cet exemple modifie le texte du message système personnalisé en anglais du code d’état étendu 5.3.5 pour les expéditeurs internes.

Set-SystemMessage En\Internal\5.3.5 -Text "The recipient email system can't process this email message. Please contact your system administrator for more information."

Cet exemple modifie le texte du message de quota WarningMailbox personnalisé en anglais.

Set-SystemMessage En\WarningMailbox -Text "Your mailbox has exceeded the warning limit specified by your email administrator. Please reduce the size of your mailbox."

Des autorisations doivent vous être attribuées avant de pouvoir exécuter cette cmdlet. Bien que tous les paramètres de cette cmdlet soient répertoriés dans cette rubrique, il est possible que vous n’ayez pas accès à certains paramètres s’ils ne sont pas inclus dans les autorisations qui vous ont été attribuées. Pour voir les autorisations qui vous sont nécessaires, voir Entrée « DSN » dans la rubrique Autorisations de flux de messagerie.

 

Paramètre Obligatoire Type Description

Identity

Obligatoire

Microsoft.Exchange.Configuration.Tasks.SystemMessageIdParameter

Le paramètre Identity permet d’indiquer le message système personnalisé à modifier. Vous pouvez utiliser n’importe quelle valeur permettant d’identifier le message système de manière unique. Par exemple :

  • Identity

  • Nom unique (DN)

  • GUID

La valeur de l’identité d’un message système utilise l’un des formats suivants :

  • Messages système pour les codes d’état étendus   <Language>\<Internal | External>\<DSNcode>. Par exemple : En\Internal\5.1.2 ou Ja\External\5.1.2.

  • Messages système pour les quotas   <Language>\<QuotaMessageType>. Par exemple, En\ProhibitSendReceiveMailBox.

<Language>   Pour obtenir la liste de codes des langues prises en charge, reportez-vous à l’article relatif aux langues prises en charge pour les notifications d’échec de remise et les messages de quota.

<DSNcode>   Les valeurs valides sont 4.x.y ou 5.x.y, où x et y sont des nombres comprenant un à trois chiffres. Pour afficher les codes système étendus qui sont actuellement utilisés par les messages système personnalisés, exécutez la commande Get-SystemMessage. Pour générer la liste des codes d’état étendus par défaut qui sont utilisés par Exchange, exécutez la commande suivante : Get-SystemMessage -Original | Select-Object -Property Identity,DsnCode,Language,Text | ConvertTo-Html > "C:\My Documents\Default DSNs.html".

<QuotaMessageType>   Les valeurs valides sont les suivantes :

Quotas de taille de boîte aux lettres :

ProhibitSendReceiveMailBox   Une boîte aux lettres dépasse sa limite ProhibitSendReceiveQuota.

ProhibitSendMailbox   Une boîte aux lettres dépasse sa limite ProhibitSendQuota.

WarningMailbox   Une boîte aux lettres dépasse sa limite IssueWarningQuota lorsqu’elle a une limite ProhibitSendQuota ou ProhibitSendReceiveQuota configurée.

WarningMailboxUnlimitedSize   Une boîte aux lettres dépasse sa limite IssueWarningQuota lorsqu’elle n’a aucune limite ProhibitSendQuota ou ProhibitSendReceiveQuota configurée.

Quotas de taille de dossier public :

ProhibitPostPublicFolder   Un dossier public dépasse sa limite ProhibitPostQuota.

WarningPublicFolder   Un dossier public dépasse sa limite IssueWarningQuota lorsqu’il a une limite ProhibitPostQuota configurée.

WarningPublicFolderUnlimitedSize   Un dossier public dépasse sa limite IssueWarningQuota lorsqu’il n’a pas de limite ProhibitPostQuota configurée.

Nombre maximal de messages par dossier de boîte aux lettres :

ProhibitReceiveMailboxMessagesPerFolderCount   Une boîte aux lettres dépasse sa limite MailboxMessagesPerFolderCountReceiveQuota.

WarningMailboxMessagesPerFolderCount une boîte aux lettres dépasse sa limite MailboxMessagesPerFolderCountWarningQuota lorsqu’il a une limite MailboxMessagesPerFolderCountReceiveQuota configurée.

WarningMailboxMessagesPerFolderUnlimitedCount   Une boîte aux lettres dépasse sa limite MailboxMessagesPerFolderCountWarningQuota lorsqu’elle n’a pas de limite MailboxMessagesPerFolderCountReceiveQuota configurée.

Nombre maximal de sous-dossiers par dossier de boîte aux lettres :

ProhibitReceiveFolderHierarchyChildrenCountCount   Une boîte aux lettres dépasse sa limite FolderHierarchyChildrenCountReceiveQuota.

WarningFolderHierarchyChildrenCount   Une boîte aux lettres dépasse sa limite FolderHierarchyChildrenCountWarningQuota lorsqu’elle a une limite FolderHierarchyChildrenCountReceiveQuota configurée.

WarningFolderHierarchyChildrenUnlimitedCount   Une boîte aux lettres dépasse sa limite FolderHierarchyChildrenCountWarningQuota lorsqu’elle n’a pas de limite FolderHierarchyChildrenCountReceiveQuota configurée.

ProhibitReceiveFoldersCount   Une boîte aux lettres dépasse sa limite FoldersCountReceiveQuota.

WarningFoldersCount   Une boîte aux lettres dépasse sa limite FoldersCountWarningQuota lorsqu’elle a une limite FoldersCountReceiveQuota configurée.

WarningFoldersCountUnlimited   Une boîte aux lettres dépasse sa limite FoldersCountWarningQuota lorsqu’elle n’a pas de limite FoldersCountReceiveQuota configurée.

Nombre maximal de niveaux (profondeur) dans un dossier de boîte aux lettres :

ProhibitReceiveFolderHierarchyDepth   Une boîte aux lettres dépasse sa limite FolderHierarchyDepthWarningQuota.

WarningFolderHierarchyDepth   Une boîte aux lettres dépasse sa limite FolderHierarchyDepthWarningQuota lorsqu’elle a une limite FolderHierarchyDepthReceiveQuota configurée.

WarningFolderHierarchyDepthUnlimited   Une boîte aux lettres dépasse sa limite FolderHierarchyDepthWarningQuota lorsqu’elle n’a pas de limite FolderHierarchyDepthReceiveQuota configurée.

Confirm

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur Confirm spécifie s’il faut afficher ou masquer l’invite de confirmation. L’incidence de ce commutateur sur la cmdlet varie selon que la cmdlet requiert une confirmation avant de poursuivre.

  • Les cmdlets destructives (par exemple, les cmdlets Remove-*) ont une pause intégrée qui vous oblige à confirmer la commande avant de poursuivre. Pour ces cmdlets, vous pouvez ignorer l’invite de confirmation à l’aide de cette syntaxe exacte : -Confirm:$false.

  • La plupart des autres cmdlets (par exemple, les cmdlets New-* et Set-*) n’ont pas de pause intégrée. Pour ces cmdlets, la spécification du commutateur Confirm sans valeur introduit une pause qui vous oblige à confirmer la commande avant de poursuivre.

DomainController

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Fqdn

Le paramètre DomainController spécifie le contrôleur de domaine qui est utilisé par cette cmdlet pour lire ou écrire les données dans Active Directory. Vous identifiez le contrôleur de domaine par son nom de domaine complet (FQDN). Par exemple : dc01.contoso.com.

Le paramètre DomainController n’est pas pris en charge sur les serveurs de transport Edge. Un serveur de transport Edge utilise l’instance locale de Active Directory Lightweight Directory Services (AD LDS) pour lire et écrire des données.

Name

Facultatif

System.String

Le paramètre Name indique un nom descriptif pour le message système. La longueur maximale est de 64 caractères. Si la valeur contient des espaces, placez-la entre guillemets).

Original

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur Original spécifie si l’utilisation du message système personnalisé doit être suspendue et si l’utilisation du message système par défaut doit débuter. Il n’est pas nécessaire de spécifier une valeur pour ce commutateur.

Ce commutateur est utile lorsque vous souhaitez conserver le message système personnalisé sans l’utiliser.

Ce commutateur fonctionne uniquement avec les messages système personnalisés pour les valeurs de code d’état étendu par défaut (pas les nouvelles).

Text

Facultatif

System.String

Le paramètre Text spécifie le texte dans le message système personnalisé. Le texte doit expliquer pourquoi le message système a été envoyé, ainsi que toutes les actions que l’utilisateur doit effectuer.

Ce paramètre peut contenir du texte et des balises HTML. La longueur maximale est de 512 caractères (ce qui inclut l’ensemble du texte et des balises HTML).

Les balises HTML suivantes sont disponibles :

  • <B> et </B> (gras)

  • <EM> et </EM> (italique)

  • <BR> (saut de ligne)

  • <P> et </P> (paragraphe)

  • <A HREF="url"> et </A> (lien hypertexte)

    Remarque : vous devez placer la chaîne de texte complète entre apostrophes (et non entre guillemets) si vous utilisez cette balise. Dans le cas contraire, vous recevez une erreur (en raison de la présence de guillemets dans la balise).

Utilisez les codes d’échappement suivants pour les caractères spéciaux indiqués ci-dessous :

  • &lt; pour <.

  • &gt; pour >.

  • &quot; pour ".

  • &amp; pour &.

Voici un exemple de valeur pour ce paramètre qui utilise des caractères spéciaux et des balises HTML :

'You tried to send a message to a <B>disabled</B> mailbox. Please visit <A HREF="https://it.contoso.com">Internal Support</A> or contact &quot;InfoSec&quot; for more information.'

WhatIf

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur WhatIf simule les actions de la commande. Vous pouvez utiliser ce commutateur pour afficher les modifications qui se produiraient sans réellement appliquer ces modifications. Il n’est pas nécessaire de spécifier une valeur pour ce commutateur.

Pour visualiser les types d’entrées acceptés par cette cmdlet, consultez la rubrique Types d’entrée et de sortie de la cmdlet d’Exchange Management Shell. Si le champ Type d’entrée pour une cmdlet est vide, la cmdlet n’accepte pas les données d’entrée.

Pour visualiser les types de retours, également appelés types de sorties, acceptés par cette cmdlet, consultez la rubrique Types d’entrée et de sortie de la cmdlet d’Exchange Management Shell. Si le champ Type de sortie est vide, la cmdlet ne renvoie pas de données.

 
Afficher: