Get-SystemMessage

 

S’applique à :Exchange Server 2016

Dernière rubrique modifiée :2017-05-16

Cette cmdlet est disponible uniquement dans Exchange Server 2016 sur site.

Utilisez la cmdlet Get-SystemMessage pour afficher les messages système par défaut ou personnalisés. Les messages système sont des notifications d’état de remise (également appelés messages DSN, de remise, d’échec ou de non-remise) et des messages de quota.

Get-SystemMessage [-Original <SwitchParameter>] <COMMON PARAMETERS>
Get-SystemMessage [-Identity <SystemMessageIdParameter>] <COMMON PARAMETERS>
COMMON PARAMETERS: [-DomainController <Fqdn>]

Cet exemple affiche la liste récapitulative de tous les messages système personnalisés dans votre organisation.

Get-SystemMessage

Cet exemple affiche des informations détaillées sur la notification d’échec de remise personnalisée spécifiée (combinaison de valeurs de langue, de public et de code d’état amélioré).

Get-SystemMessage En\Internal\5.3.2 | Format-List

Cet exemple affiche des informations détaillées sur le message de quota personnalisé spécifié (combinaison de valeurs de langue et de quota).

Get-SystemMessage En\WarningMailbox | Format-List

Cet exemple génère la liste de tous les messages système par défaut dans toutes les langues dans un fichier HTML nommé C:\My Documents\Default System Messages.html.

Get-SystemMessage -Original | Select-Object -Property Identity,DsnCode,Language,Text | ConvertTo-Html > "C:\My Documents\Default System Messages.html"

Vous devez générer la liste dans un fichier, car elle est très longue, et vous recevez des erreurs si les modules de prise en charge linguistique nécessaires ne sont pas installés.

Les notifications d’échec de remise sont envoyées aux expéditeurs de messages électroniques n’ayant pas atteint leur destinataire. Les messages de quota sont adressés aux utilisateurs dont les boîtes aux lettres ou les dossiers publics ont atteint le quota spécifique d’avertissement, d’interdiction d’envoi ou d’interdiction de réception. Les notifications d’échec de remise et messages de quota personnalisés remplacent les messages par défaut intégrés dans Exchange.

Des autorisations doivent vous être attribuées avant de pouvoir exécuter cette cmdlet. Bien que tous les paramètres de cette cmdlet soient répertoriés dans cette rubrique, il est possible que vous n’ayez pas accès à certains paramètres s’ils ne sont pas inclus dans les autorisations qui vous ont été attribuées. Pour voir les autorisations qui vous sont nécessaires, voir Entrée « DSN » dans la rubrique Autorisations de flux de messagerie.

 

Paramètre Obligatoire Type Description

DomainController

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Fqdn

Le paramètre DomainController spécifie le contrôleur de domaine qui est utilisé par cette cmdlet pour lire ou écrire les données dans Active Directory. Vous identifiez le contrôleur de domaine par son nom de domaine complet (FQDN). Par exemple : dc01.contoso.com.

Le paramètre DomainController n’est pas pris en charge sur les serveurs de transport Edge. Un serveur de transport Edge utilise l’instance locale de Active Directory Lightweight Directory Services (AD LDS) pour lire et écrire des données.

Identity

Facultatif

Microsoft.Exchange.Configuration.Tasks.SystemMessageIdParameter

Le paramètre Identity spécifie le message système personnalisé à afficher. Vous pouvez utiliser n’importe quelle valeur permettant d’identifier le message système de manière unique. Par exemple :

  • Identity

  • Nom unique (DN)

  • GUID

Vous ne pouvez pas utiliser ce paramètre avec le commutateur Original.

La valeur de l’identité d’un message système utilise l’un des formats suivants :

  • Messages système pour les codes d’état étendus   <Language>\<Internal | External>\<DSNcode>. Par exemple : En\Internal\5.1.2 ou Ja\External\5.1.2.

  • Messages système pour les quotas   <Language>\<QuotaMessageType>. Par exemple, En\ProhibitSendReceiveMailBox.

<Language>   Pour obtenir la liste de codes des langues prises en charge, reportez-vous à l’article relatif aux langues prises en charge pour les notifications d’échec de remise et les messages de quota.

<DSNcode>   Les valeurs valides sont 4.x.y ou 5.x.y, où x et y sont des nombres comprenant un à trois chiffres.

<QuotaMessageType>   Les valeurs valides sont les suivantes :

Quotas de taille de boîte aux lettres :

ProhibitSendReceiveMailBox   Une boîte aux lettres dépasse sa limite ProhibitSendReceiveQuota.

ProhibitSendMailbox   Une boîte aux lettres dépasse sa limite ProhibitSendQuota.

WarningMailbox   Une boîte aux lettres dépasse sa limite IssueWarningQuota lorsqu’elle a une limite ProhibitSendQuota ou ProhibitSendReceiveQuota configurée.

WarningMailboxUnlimitedSize   Une boîte aux lettres dépasse sa limite IssueWarningQuota lorsqu’elle n’a aucune limite ProhibitSendQuota ou ProhibitSendReceiveQuota configurée.

Quotas de taille de dossier public :

ProhibitPostPublicFolder   Un dossier public dépasse sa limite ProhibitPostQuota.

WarningPublicFolder   Un dossier public dépasse sa limite IssueWarningQuota lorsqu’il a une limite ProhibitPostQuota configurée.

WarningPublicFolderUnlimitedSize   Un dossier public dépasse sa limite IssueWarningQuota lorsqu’il n’a pas de limite ProhibitPostQuota configurée.

Nombre maximal de messages par dossier de boîte aux lettres :

ProhibitReceiveMailboxMessagesPerFolderCount   Une boîte aux lettres dépasse sa limite MailboxMessagesPerFolderCountReceiveQuota.

WarningMailboxMessagesPerFolderCount une boîte aux lettres dépasse sa limite MailboxMessagesPerFolderCountWarningQuota lorsqu’il a une limite MailboxMessagesPerFolderCountReceiveQuota configurée.

WarningMailboxMessagesPerFolderUnlimitedCount   Une boîte aux lettres dépasse sa limite MailboxMessagesPerFolderCountWarningQuota lorsqu’elle n’a pas de limite MailboxMessagesPerFolderCountReceiveQuota configurée.

Nombre maximal de sous-dossiers par dossier de boîte aux lettres :

ProhibitReceiveFolderHierarchyChildrenCountCount   Une boîte aux lettres dépasse sa limite FolderHierarchyChildrenCountReceiveQuota.

WarningFolderHierarchyChildrenCount   Une boîte aux lettres dépasse sa limite FolderHierarchyChildrenCountWarningQuota lorsqu’elle a une limite FolderHierarchyChildrenCountReceiveQuota configurée.

WarningFolderHierarchyChildrenUnlimitedCount   Une boîte aux lettres dépasse sa limite FolderHierarchyChildrenCountWarningQuota lorsqu’elle n’a pas de limite FolderHierarchyChildrenCountReceiveQuota configurée.

ProhibitReceiveFoldersCount   Une boîte aux lettres dépasse sa limite FoldersCountReceiveQuota.

WarningFoldersCount   Une boîte aux lettres dépasse sa limite FoldersCountWarningQuota lorsqu’elle a une limite FoldersCountReceiveQuota configurée.

WarningFoldersCountUnlimited   Une boîte aux lettres dépasse sa limite FoldersCountWarningQuota lorsqu’elle n’a pas de limite FoldersCountReceiveQuota configurée.

Nombre maximal de niveaux (profondeur) dans un dossier de boîte aux lettres :

ProhibitReceiveFolderHierarchyDepth   Une boîte aux lettres dépasse sa limite FolderHierarchyDepthWarningQuota.

WarningFolderHierarchyDepth   Une boîte aux lettres dépasse sa limite FolderHierarchyDepthWarningQuota lorsqu’elle a une limite FolderHierarchyDepthReceiveQuota configurée.

WarningFolderHierarchyDepthUnlimited   Une boîte aux lettres dépasse sa limite FolderHierarchyDepthWarningQuota lorsqu’elle n’a pas de limite FolderHierarchyDepthReceiveQuota configurée.

Original

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur Original filtre les résultats en fonction des messages système par défaut intégrés dans Exchange. Il n’est pas nécessaire de spécifier une valeur pour ce commutateur.

Vous ne pouvez pas utiliser ce commutateur avec le paramètre Identity.

Pour visualiser les types d’entrées acceptés par cette cmdlet, consultez la rubrique Types d’entrée et de sortie de la cmdlet d’Exchange Management Shell. Si le champ Type d’entrée pour une cmdlet est vide, la cmdlet n’accepte pas les données d’entrée.

Pour visualiser les types de retours, également appelés types de sorties, acceptés par cette cmdlet, consultez la rubrique Types d’entrée et de sortie de la cmdlet d’Exchange Management Shell. Si le champ Type de sortie est vide, la cmdlet ne renvoie pas de données.

 
Afficher: