Enable-DistributionGroup

 

S’applique à :Exchange Server 2016

Dernière rubrique modifiée :2016-03-31

Cette cmdlet est disponible uniquement dans Exchange Server 2016 sur site.

La cmdlet Enable-DistributionGroup permet d’activer la messagerie pour les groupes de sécurité universels et les groupes de distribution universels existants qui ne sont pas encore à extension messagerie.

Pour plus d'informations sur les jeux de paramètres dans la section Syntaxe ci-après, voir SyntaxeSyntaxe de cmdlet Exchange.

Enable-DistributionGroup -Identity <GroupIdParameter> [-Alias <String>] [-Confirm [<SwitchParameter>]] [-DisplayName <String>] [-DomainController <Fqdn>] [-PrimarySmtpAddress <SmtpAddress>] [-WhatIf [<SwitchParameter>]]

Cet exemple active la messagerie du groupe de distribution universel nommé Distribution Group1.

Enable-DistributionGroup -Identity "Distribution Group1"

La cmdlet Enable-DistributionGroup active la messagerie pour les groupes de distribution universels et les groupes de sécurité universels existants, en ajoutant les attributs de messagerie requis par Exchange. Les groupes de sécurité à extension messagerie et les groupes de distribution sont visibles par les autres cmdlets *-DistributionGroup et par les cmdlets *-DistributionGroupMember.

Des autorisations doivent vous être attribuées avant de pouvoir exécuter cette cmdlet. Bien que tous les paramètres de cette cmdlet soient répertoriés dans cette rubrique, il est possible que vous n’ayez pas accès à certains paramètres s’ils ne sont pas inclus dans les autorisations qui vous ont été attribuées. Pour voir les autorisations qui vous sont nécessaires, voir Entrée « Groupes de distribution » dans la rubrique Autorisations des destinataires.

 

Paramètre Obligatoire Type Description

Identity

Obligatoire

Microsoft.Exchange.Configuration.Tasks.GroupIdParameter

Le paramètre Identity spécifie le groupe de distribution universel ou le groupe de sécurité universel dont vous voulez activer la messagerie. Vous pouvez utiliser n’importe quelle valeur qui identifie de manière unique le groupe.

Par exemple :

  • Nom

  • Nom complet

  • Nom unique (DN)

  • Nom unique canonique

  • GUID

Alias

Facultatif

System.String

Le paramètre Alias spécifie l’alias Exchange (également appelé pseudonyme de messagerie) pour le destinataire. Cette valeur identifie le destinataire en tant qu’objet à extension messagerie et ne doit pas être confondue avec plusieurs adresses de messagerie pour le même destinataire (également appelées adresses proxy). Un destinataire ne peut avoir qu’une seule valeur Alias.

La valeur de Alias peut contenir des lettres, des chiffres et les caractères !, #, $, %, &, ’, *, +, -, /, =, ?, ^, _, `, {, |, } et ~. Les points (.) sont autorisés, mais chacun d’entre eux doit être entouré par d’autres caractères valides (par exemple, help.desk). Les caractères Unicode de U+00A1 à U+00FF sont également autorisés. La longueur maximale de la valeur Alias est de 64 caractères.

Lorsque vous créez un destinataire sans spécifier d’adresse de messagerie, la valeur Alias que vous spécifiez est utilisée pour générer l’adresse de messagerie principale (<alias>@<domain>). Les caractères Unicode pris en charge sont mappés à des caractères de texte US-ASCII plus adaptés. Par exemple, U+00F6 (ö) est remplacé par oe dans l’adresse de messagerie principale.

Si vous n’utilisez pas le paramètre Alias lorsque vous créez un destinataire, la valeur d’un autre paramètre obligatoire est utilisée pour la valeur de propriété Alias :

  • Destinataires avec comptes d’utilisateur (par exemple, des boîtes aux lettres d’utilisateur et des utilisateurs de messagerie)   La partie gauche du paramètre MicrosoftOnlineServicesID ou UserPrincipalName est utilisée. Par exemple, helpdesk@contoso.com entraîne la valeur de propriété Aliashelpdesk.

  • Destinataires sans comptes d’utilisateur (par exemple, des boîtes aux lettres de salle, les contacts de messagerie et des groupes de distribution)   La valeur du paramètre Name est utilisée. Les espaces sont supprimées et les caractères non pris en charge sont convertis en points d’interrogation (?).

Si vous modifiez la valeur Alias d’un destinataire existant, l’adresse de messagerie principale est automatiquement mise à jour uniquement dans les environnements locaux, où le destinataire est soumis à des stratégies d’adresse de messagerie (la propriété EmailAddressPolicyEnabled est True pour le destinataire).

noteRemarque :
Le paramètre Alias ne génère ou ne met jamais à jour l’adresse de messagerie principale d’un contact de messagerie ou d’un utilisateur de messagerie.

Confirm

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur Confirm spécifie s’il faut afficher ou masquer l’invite de confirmation. L’incidence de ce commutateur sur la cmdlet varie selon que la cmdlet requiert une confirmation avant de poursuivre.

  • Les cmdlets destructives (par exemple, les cmdlets Remove-*) ont une pause intégrée qui vous oblige à confirmer la commande avant de poursuivre. Pour ces cmdlets, vous pouvez ignorer l’invite de confirmation à l’aide de cette syntaxe exacte : -Confirm:$false.

  • La plupart des autres cmdlets (par exemple, les cmdlets New-* et Set-*) n’ont pas de pause intégrée. Pour ces cmdlets, la spécification du commutateur Confirm sans valeur introduit une pause qui vous oblige à confirmer la commande avant de poursuivre.

DisplayName

Facultatif

System.String

Le paramètre DisplayName spécifie le nom complet du groupe. Le nom complet est visible dans le Centre d’administration Exchange et dans les listes d’adresses. La longueur maximale est de 256 caractères. Si la valeur contient des espaces, mettez le nom entre guillemets (").

DomainController

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Fqdn

Le paramètre DomainController spécifie le contrôleur de domaine qui est utilisé par cette cmdlet pour lire ou écrire les données dans Active Directory. Vous identifiez le contrôleur de domaine par son nom de domaine complet (FQDN). Par exemple : dc01.contoso.com.

PrimarySmtpAddress

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.SmtpAddress

Le paramètre PrimarySmtpAddress spécifie l’adresse de messagerie de retour principale qui est utilisée pour le destinataire. S’ils sont disponibles sur cette cmdlet, vous ne pouvez pas utiliser les paramètres EmailAddresses et PrimarySmtpAddress dans la même commande.

Par défaut, l’adresse SMTP principale est générée en fonction de la stratégie d’adresse de messagerie par défaut et de la valeur du paramètre Alias ou de la propriété Name. Si vous utilisez le paramètre PrimarySmtpAddress pour spécifier l’adresse de messagerie principale, la propriété EmailAddressPolicyEnabled est définie sur la valeur False, ce qui signifie que les adresses de messagerie de ce groupe ne seront pas mises à jour automatiquement par les stratégies d’adresse de messagerie.

WhatIf

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur WhatIf simule les actions de la commande. Vous pouvez utiliser ce commutateur pour afficher les modifications qui se produiraient sans réellement appliquer ces modifications. Il n’est pas nécessaire de spécifier une valeur pour ce commutateur.

Pour visualiser les types d’entrées acceptés par cette cmdlet, consultez la rubrique Types d’entrée et de sortie de la cmdlet d’Exchange Management Shell. Si le champ Type d’entrée pour une cmdlet est vide, la cmdlet n’accepte pas les données d’entrée.

Pour visualiser les types de retours, également appelés types de sorties, acceptés par cette cmdlet, consultez la rubrique Types d’entrée et de sortie de la cmdlet d’Exchange Management Shell. Si le champ Type de sortie est vide, la cmdlet ne renvoie pas de données.

 
Afficher: