Set-OutlookProvider

 

S’applique à :Exchange Server 2016

Dernière rubrique modifiée :2016-03-31

Cette cmdlet est disponible uniquement dans Exchange Server 2016 sur site.

Utilisez la cmdlet Set-OutlookProvider pour définir des paramètres globaux spécifiques à l’aide de l’attribut msExchOutlookProvider sur l’objet msExchAutoDiscoverConfig dans Active Directory.

Pour plus d'informations sur les jeux de paramètres dans la section Syntaxe ci-après, voir SyntaxeSyntaxe de cmdlet Exchange.

Set-OutlookProvider -Identity <OutlookProviderIdParameter> [-CertPrincipalName <String>] [-Confirm [<SwitchParameter>]] [-DomainController <Fqdn>] [-Name <String>] [-OutlookProviderFlags <None | ServerExclusiveConnect>] [-RequiredClientVersions <String[]>] [-Server <String>] [-TTL <Int32>] [-WhatIf [<SwitchParameter>]]

Cet exemple modifie la durée de validité des paramètres du service de découverte automatique valides pour msExchAutoDiscoverConfig du fournisseur Microsoft Outlook.

Set-OutlookProvider -Identity msExchAutoDiscoverConfig -TTL 2

La cmdlet Set-OutlookProvider crée les paramètres globaux pour le service de découverte automatique. Elle définit l’objet AutoDiscoverConfig sous l’objet Global Settings dans Active Directory et les attributs spécifiés dans les paramètres indiqués dans la section Paramètres.

Des autorisations doivent vous être attribuées avant de pouvoir exécuter cette cmdlet. Bien que tous les paramètres de cette cmdlet soient répertoriés dans cette rubrique, il est possible que vous n’ayez pas accès à certains paramètres s’ils ne sont pas inclus dans les autorisations qui vous ont été attribuées. Pour voir les autorisations qui vous sont nécessaires, voir Entrée « Paramètres de configuration du service de découverte automatique » dans la rubrique Autorisations des clients et des périphériques mobiles.

 

Paramètre Obligatoire Type Description

Identity

Obligatoire

Microsoft.Exchange.Configuration.Tasks.OutlookProviderIdParameter

Le paramètre Identity spécifie la valeur ADIDParameter du protocole MAPI pour lequel vous voulez définir des paramètres globaux.

CertPrincipalName

Facultatif

System.String

Le paramètre CertPrincipalName spécifie le nom principal du certificat SSL (Secure Sockets Layer) requis pour la connexion à Exchange à partir d’un emplacement externe.

Ce paramètre est utilisé uniquement pour les clients Outlook Anywhere.

Confirm

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur Confirm spécifie s’il faut afficher ou masquer l’invite de confirmation. L’incidence de ce commutateur sur la cmdlet varie selon que la cmdlet requiert une confirmation avant de poursuivre.

  • Les cmdlets destructives (par exemple, les cmdlets Remove-*) ont une pause intégrée qui vous oblige à confirmer la commande avant de poursuivre. Pour ces cmdlets, vous pouvez ignorer l’invite de confirmation à l’aide de cette syntaxe exacte : -Confirm:$false.

  • La plupart des autres cmdlets (par exemple, les cmdlets New-* et Set-*) n’ont pas de pause intégrée. Pour ces cmdlets, la spécification du commutateur Confirm sans valeur introduit une pause qui vous oblige à confirmer la commande avant de poursuivre.

DomainController

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Fqdn

Le paramètre DomainController spécifie le contrôleur de domaine qui est utilisé par cette cmdlet pour lire ou écrire les données dans Active Directory. Vous identifiez le contrôleur de domaine par son nom de domaine complet (FQDN). Par exemple : dc01.contoso.com.

Name

Facultatif

System.String

Le paramètre Name spécifie un nom commun pour l’objet Outlook Provider Configuration. Il peut s’agir d’un nom familier facilitant l’identification.

OutlookProviderFlags

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Directory.SystemConfiguration.OutlookProviderFlags

Le paramètre OutlookProviderFlags indique le mode de connexion des clients Outlook au serveur Exchange. La valeur peut être définie sur ServerExclusiveConnect, ExternalClientsRequireSSL, InternalClientsRequireSSL ou None pour effacer les indicateurs. La valeur recommandée est None, qui est également le paramètre par défaut.

RequiredClientVersions

Facultatif

System.String[]

Le paramètre RequiredClientVersions indique la version minimale de Microsoft Outlook autorisée à se connecter au serveur Exchange. Ces informations figurent dans la réponse de découverte automatique à la demande de connexion client. L’entrée valide pour ce paramètre est "<MinimumVersion>, <ExpirationDate>".

<MinimumVersion> est la version d’Outlook au format xx.x.xxxx.xxxx. Par exemple, pour spécifier Outlook 2010 Service Pack 2 (SP2), utilisez la valeur 14.0.7012.1000.

<ExpirationDate> est la date/heure UTC à laquelle les connexions établies par les anciennes versions de Outlook seront bloquées. La date-heure UTC est représentée au format de date-heure ISO 8601 : yyyy-mm-ddyyyy-mm-ddThh:mm:ss.fffhh:mm:ss.fffZ, où yyyyyyyyy = année, mmmm = mois, dddd = jour, T indique le début du composant temps, hhhh = heure, mmmm = minute, ssss = seconde, ffffff = fractions de seconde et Z correspond à Zulu (qui est une autre manière de désigner le temps universel).

"14.0.7012.1000, 2014-01-01T12:00:00Z" est un exemple de valeur valide pour ce paramètre.

Server

Facultatif

System.String

Le paramètre Server spécifie le serveur de boîte aux lettres devant être utilisé pour les clients Outlook Anywhere.

TTL

Facultatif

System.Int32

Le paramètre TTL spécifie la durée (en heure) de validité des paramètres spécifiés.

Si une valeur est spécifiée, les paramètres sont redécouverts via la découverte automatique après la durée spécifiée avec ce paramètre. Une valeur égale à 0 indique qu’aucune nouvelle découverte n’est requise. La valeur par défaut est 1 heure.

WhatIf

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur WhatIf simule les actions de la commande. Vous pouvez utiliser ce commutateur pour afficher les modifications qui se produiraient sans réellement appliquer ces modifications. Il n’est pas nécessaire de spécifier une valeur pour ce commutateur.

Pour visualiser les types d’entrées acceptés par cette cmdlet, consultez la rubrique Types d’entrée et de sortie de la cmdlet d’Exchange Management Shell. Si le champ Type d’entrée pour une cmdlet est vide, la cmdlet n’accepte pas les données d’entrée.

Pour visualiser les types de retours, également appelés types de sorties, acceptés par cette cmdlet, consultez la rubrique Types d’entrée et de sortie de la cmdlet d’Exchange Management Shell. Si le champ Type de sortie est vide, la cmdlet ne renvoie pas de données.

 
Afficher: