Set-ForeignConnector

 

S’applique à :Exchange Server 2016

Dernière rubrique modifiée :2016-03-31

Cette cmdlet est disponible uniquement dans Exchange Server 2016 sur site.

Utilisez la cmdlet Set-ForeignConnector pour modifier un connecteur étranger dans le service de transport d'un serveur de boîtes aux lettres.

Set-ForeignConnector -Identity <ForeignConnectorIdParameter> [-AddressSpaces <MultiValuedProperty>] [-Comment <String>] [-Confirm [<SwitchParameter>]] [-DomainController <Fqdn>] [-DropDirectory <String>] [-DropDirectoryQuota <Unlimited>] [-Enabled <$true | $false>] [-Force <SwitchParameter>] [-IsScopedConnector <$true | $false>] [-MaxMessageSize <Unlimited>] [-Name <String>] [-RelayDsnRequired <$true | $false>] [-SourceTransportServers <MultiValuedProperty>] [-WhatIf [<SwitchParameter>]]

Cet exemple configure une limite de taille de message de 10 Mo sur le connecteur étranger existant (en l’occurrence, le connecteur pour les télécopies).

Set-ForeignConnector "Fax Connector" -MaxMessageSize 10MB

Un connecteur étranger utilise un répertoire de dépôt dans le service de transport d'un serveur de boîtes aux lettres pour envoyer des messages à un serveur de messagerie local n’utilisant pas SMTP comme mécanisme de transport principal. Ces serveurs de messagerie sont appelés serveurs de passerelle étrangers. Les serveurs de passerelle de télécopie tiers sont des exemples de serveurs de passerelle étrangers. Les espaces d’adressage affectés à un connecteur étranger peuvent être SMTP ou non-SMTP.

Des autorisations doivent vous être attribuées avant de pouvoir exécuter cette cmdlet. Bien que tous les paramètres de cette cmdlet soient répertoriés dans cette rubrique, il est possible que vous n’ayez pas accès à certains paramètres s’ils ne sont pas inclus dans les autorisations qui vous ont été attribuées. Pour voir les autorisations qui vous sont nécessaires, voir entrée « Connecteurs étrangers » dans la rubrique Autorisations de flux de messagerie.

 

Paramètre Obligatoire Type Description

Identity

Obligatoire

Microsoft.Exchange.Configuration.Tasks.ForeignConnectorIdParameter

Le paramètre Identity spécifie le connecteur étranger que vous voulez modifier. Le paramètre Identity peut prendre l’une des valeurs suivantes pour l’objet connecteur étranger :

  • GUID

  • Nom du connecteur

  • ServerName\ConnectorName

AddressSpaces

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Le paramètre AddressSpaces spécifie les noms de domaine auxquels le connecteur étranger envoie des messages. La syntaxe complète pour la saisie de chaque espace d’adressage est la suivante : AddressSpaceType>:<AddressSpace>;<AddressSpaceCost

  • AddressSpaceType : Le type d'espace d'adressage peut être SMTP, X400 ou toute autre chaîne de texte. Si vous omettez le type d’espace d’adressage, un type d’espace d’adressage SMTP est utilisé par défaut.

  • AddressSpace: Pour les types d'espaces d'adressages SMTP, l'espace d'adressage que vous entrez doit être conforme à la norme RFC 1035. Par exemple, *, *.com et *.contoso.com sont autorisés, mais *contoso.com ne l’est pas. Pour les types d’espaces d’adressage X.400, l’espace d’adressage que vous entrez doit être conforme à la norme RFC 1685, tel que o=MySite;p=MyOrg;a=adatum;c=us. Pour toutes les autres valeurs de type d’adressage, vous pouvez entrer un texte quelconque pour l’espace d’adressage.

  • AddressSpaceCost  : La plage d’entrée valide pour le coût s’étend de 1 à 100. Plus le coût est bas, meilleur est l’itinéraire. Si vous omettez le coût d’espace d’adressage, un coût de 1 est utilisé par défaut. Si vous entrez un espace d’adressage non-SMTP contenant le caractère point-virgule ( ; ), vous devez spécifier le coût d’espace d’adressage.

Si vous spécifiez le type d’espace d’adressage ou le coût d’espace d’adressage, vous devez insérer l’espace d’adressage entre guillemets ("). Par exemple, les entrées d’espace d’adressage suivantes sont équivalentes :

  • "SMTP:contoso.com;1"

  • "contoso.com;1"

  • "SMTP:contoso.com"

  • contoso.com

Vous pouvez spécifier plusieurs espaces d’adressage en les séparant par des virgules, par exemple : contoso.com,fabrikam.com. Si vous spécifiez le type d’espace d’adressage ou le coût d’espace d’adressage, vous devez insérer l’espace d’adressage entre guillemets ("), par exemple : "contoso.com;2","fabrikam.com;3".

Pour ajouter ou supprimer une ou plusieurs valeurs des espaces d'adressage sans affecter les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : @{Add="<value1>","<value2>"...; Remove="<value1>","<value2>"...}.

Comment

Facultatif

System.String

Le paramètre Comment permet d’insérer un commentaire. Si la valeur que vous saisissez contient des espaces, insérez des guillemets ("). Par exemple : "This is an admin note".

Confirm

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur Confirm spécifie s’il faut afficher ou masquer l’invite de confirmation. L’incidence de ce commutateur sur la cmdlet varie selon que la cmdlet requiert une confirmation avant de poursuivre.

  • Les cmdlets destructives (par exemple, les cmdlets Remove-*) ont une pause intégrée qui vous oblige à confirmer la commande avant de poursuivre. Pour ces cmdlets, vous pouvez ignorer l’invite de confirmation à l’aide de cette syntaxe exacte : -Confirm:$false.

  • La plupart des autres cmdlets (par exemple, les cmdlets New-* et Set-*) n’ont pas de pause intégrée. Pour ces cmdlets, la spécification du commutateur Confirm sans valeur introduit une pause qui vous oblige à confirmer la commande avant de poursuivre.

DomainController

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Fqdn

Le paramètre DomainController spécifie le contrôleur de domaine qui est utilisé par cette cmdlet pour lire ou écrire les données dans Active Directory. Vous identifiez le contrôleur de domaine par son nom de domaine complet (FQDN). Par exemple : dc01.contoso.com.

Le paramètre DomainController n’est pas pris en charge sur les serveurs de transport Edge. Un serveur de transport Edge utilise l’instance locale de Active Directory Lightweight Directory Services (AD LDS) pour lire et écrire des données.

DropDirectory

Facultatif

System.String

Le paramètre DropDirectory spécifie le nom du répertoire de dépôt utilisé par ce connecteur étranger. Tous les messages sortants envoyés aux espaces d’adressage définis par ce connecteur étranger sont placés dans le répertoire de dépôt spécifié. Deux éléments contrôlent l’emplacement du répertoire de dépôt pour chaque connecteur étranger :

  • paramètre RootDropDirectoryPath dans la cmdlet Set-TransportService : Cette option est utilisée pour tous les connecteurs étrangers présents sur le serveur de boîtes aux lettres. La valeur du paramètre RootDropDirectoryPath peut être un chemin local ou un chemin UNC (Universal Naming Convention) pour un serveur distant.

  • Paramètre DropDirectory configuré dans la cmdlet Set-ForeignConnector : Cette valeur est associée à chaque connecteur étranger présent sur le serveur.

Par défaut, le paramètre RootDropDirectoryPath est vide. Cela indique que la valeur de RootDropDirectoryPath est le dossier d’installation d’Exchange 2010. Le chemin par défaut du dossier d’installation d’Exchange 2010 est C:\Program Files\Microsoft\Exchange Server\. Par défaut, la valeur du paramètre DropDirectory est le nom du connecteur étranger.

Si la valeur du paramètre DropDirectory ne contient pas d’informations de chemin absolu, l’emplacement du répertoire de dépôt est défini par la combinaison des paramètres DropDirectory et RootDropDirectoryPath. Si la valeur du paramètre DropDirectory contient des informations de chemin absolu, la valeur du paramètre RootDropDirectoryPath ne doit pas être spécifiée. L’emplacement du répertoire de dépôt est défini uniquement par la valeur du paramètre DropDirectory.

Le répertoire de dépôt n’est pas créé automatiquement. Vous devez par conséquent créer manuellement chaque dossier de répertoire de dépôt.

Le répertoire de dépôt doit avoir les autorisations suivantes :

  • Service réseau : Contrôle total

  • Système : Contrôle total

  • Administrateurs : Contrôle total

DropDirectoryQuota

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Unlimited

Le paramètre DropDirectoryQuota spécifie la taille maximale de tous les fichiers de messages dans le répertoire de dépôt. Une fois la valeur spécifiée atteinte, aucun nouveau fichier de message ne peut être copié dans le répertoire de dépôt tant que les messages existants sont remis et supprimés.

Lorsque vous entrez une valeur, qualifiez-la à l’aide de l’une des unités suivantes :

  • B (octets)

  • KB (kilo-octets)

  • MB (mégaoctets)

  • GB (gigaoctets)

  • TB (téraoctets)

Les valeurs non qualifiées sont généralement traitées comme des octets, mais les petites valeurs peuvent être arrondies au kilo-octet le plus proche.

La plage d’entrée valide pour ce paramètre s’étend de 1 à 2147483647 octets. Si vous entrez la valeur unlimited, aucune limite de taille de message n’est imposée au répertoire de dépôt. La valeur par défaut est unlimited.

Enabled

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre Enabled spécifie s’il faut activer le connecteur. Les valeurs valides sont $true ou $false. La valeur par défaut est $true.

Force

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur Force spécifie s’il faut supprimer les messages d’avertissement ou de confirmation. Vous pouvez utiliser ce commutateur pour exécuter des tâches par programme, lorsqu’une intervention administrative est inappropriée. Il n’est pas nécessaire de spécifier une valeur pour ce commutateur.

IsScopedConnector

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre IsScopedConnector indique la disponibilité du connecteur pour d'autres serveurs de boîtes que lettres. Si la valeur de ce paramètre est $false, tous les serveurs de boîtes aux lettres de l’organisation Exchange peuvent utiliser le connecteur. Si la valeur de ce paramètre est $true, seuls des serveurs de boîtes aux lettres se trouvant dans le même site Active Directory peuvent utiliser le connecteur. La valeur par défaut est $false.

MaxMessageSize

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Unlimited

Le paramètre MaxMessageSize spécifie la taille maximale des messages qui peuvent transiter par ce connecteur étranger.

Lorsque vous entrez une valeur, qualifiez-la à l’aide de l’une des unités suivantes :

  • B (octets)

  • KB (kilo-octets)

  • MB (mégaoctets)

  • GB (gigaoctets)

  • TB (téraoctets)

Les valeurs non qualifiées sont généralement traitées comme des octets, mais les petites valeurs peuvent être arrondies au kilo-octet le plus proche.

Si vous entrez la valeur unlimited, aucune limite de taille de message n’est imposée au connecteur étranger. La valeur par défaut est unlimited. La plage d’entrée valide pour ce paramètre s’étend de 0 à 2147483647 kilo-octets. Si vous définissez la valeur du paramètre MaxMessageSize sur 0, vous désactivez effectivement le connecteur étranger. Cependant, si vous définissez la valeur du paramètre MaxMessageSize sur 0 lorsque la valeur de l’attribut Enabled est $true, des erreurs du journal d’événements se produisent. La méthode préférée pour désactiver le connecteur étranger consiste à utiliser le paramètre Enabled.

Name

Facultatif

System.String

Le paramètre Name spécifie un nom descriptif pour le connecteur étranger.

RelayDsnRequired

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre RelayDsnRequired spécifie si une notification d’état de remise relayée est requise par le connecteur étranger lors de l’écriture de messages dans le répertoire de dépôt. Les valeurs valides pour ce paramètre sont $true ou $false. La valeur par défaut est $false.

SourceTransportServers

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Le paramètre SourceTransportServers spécifie les noms des serveurs de boîtes aux lettres qui utilisent ce connecteur étranger. S’il existe un connecteur étranger unique sur plusieurs serveurs de boîtes aux lettres exécutant le service de transport, vous disposez d’une tolérance de panne et d’une capacité élevées si l’un de ces serveurs est défaillant. La valeur par défaut de ce paramètre est le nom du serveur de boîte aux lettres sur lequel ce connecteur étranger a été installé initialement.

Pour saisir plusieurs valeurs et remplacer les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : <value1>,<value2>.... Si les valeurs contiennent des espaces ou requièrent des guillemets, vous devez utiliser la syntaxe suivante : "<value1>","<value2>"....

Pour ajouter ou supprimer une ou plusieurs valeur(s) sans affecter les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : @{Add="<value1>","<value2>"...; Remove="<value1>","<value2>"...}.

WhatIf

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur WhatIf simule les actions de la commande. Vous pouvez utiliser ce commutateur pour afficher les modifications qui se produiraient sans réellement appliquer ces modifications. Il n’est pas nécessaire de spécifier une valeur pour ce commutateur.

Pour visualiser les types d’entrées acceptés par cette cmdlet, consultez la rubrique Types d’entrée et de sortie de la cmdlet d’Exchange Management Shell. Si le champ Type d’entrée pour une cmdlet est vide, la cmdlet n’accepte pas les données d’entrée.

Pour visualiser les types de retours, également appelés types de sorties, acceptés par cette cmdlet, consultez la rubrique Types d’entrée et de sortie de la cmdlet d’Exchange Management Shell. Si le champ Type de sortie est vide, la cmdlet ne renvoie pas de données.

 
Afficher: