Cet article a fait l’objet d’une traduction automatique. Pour afficher l’article en anglais, activez la case d’option Anglais. Vous pouvez également afficher le texte anglais dans une fenêtre contextuelle en faisant glisser le pointeur de la souris sur le texte traduit.
Traduction
Anglais

Set-Mailbox

 

S’applique à :Exchange Online, Exchange Server 2016

Dernière rubrique modifiée :2017-10-04

Cette cmdlet est disponible dans Exchange Server 2016 sur site et dans le service en nuage. Certains paramètres peuvent être propres à un environnement ou à un autre.

La cmdlet Set-Mailbox permet de modifier les paramètres de boîtes aux lettres existantes.

Pour plus d'informations sur les jeux de paramètres dans la section Syntaxe ci-après, voir SyntaxeSyntaxe de cmdlet Exchange.

Set-Mailbox -Identity <MailboxIdParameter> <COMMON PARAMETERS>

Set-Mailbox -Identity <MailboxIdParameter> <COMMON PARAMETERS>

Set-Mailbox -Identity <MailboxIdParameter> <COMMON PARAMETERS>

Set-Mailbox -Identity <MailboxIdParameter> -RecalculateInactiveMailbox <SwitchParameter> <COMMON PARAMETERS>

Set-Mailbox -Identity <MailboxIdParameter> -RemoveDelayHoldApplied <SwitchParameter> <COMMON PARAMETERS>

COMMON PARAMETERS: [-AcceptMessagesOnlyFrom <MultiValuedProperty>] [-AcceptMessagesOnlyFromDLMembers <MultiValuedProperty>] [-AcceptMessagesOnlyFromSendersOrMembers <MultiValuedProperty>] [-AccountDisabled <$true | $false>] [-AddressBookPolicy <AddressBookMailboxPolicyIdParameter>] [-Alias <String>] [-AntispamBypassEnabled <$true | $false>] [-ApplyMandatoryProperties <SwitchParameter>] [-Arbitration <SwitchParameter>] [-ArbitrationMailbox <MailboxIdParameter>] [-ArchiveDatabase <DatabaseIdParameter>] [-ArchiveDomain <SmtpDomain>] [-ArchiveName <MultiValuedProperty>] [-ArchiveQuota <Unlimited>] [-ArchiveStatus <None | Active>] [-ArchiveWarningQuota <Unlimited>] [-AttributesToClear <SetMailbox+ClearableADAttributes[]>] [-AuditAdmin <MultiValuedProperty>] [-AuditDelegate <MultiValuedProperty>] [-AuditEnabled <$true | $false>] [-AuditLog <SwitchParameter>] [-AuditLogAgeLimit <EnhancedTimeSpan>] [-AuditOwner <MultiValuedProperty>] [-AuditStorageEndTimeUTC <DateTime>] [-AuditStorageStartTimeUTC <DateTime>] [-AuditStorageState <None | Online | Offline>] [-AuxAuditLog <SwitchParameter>] [-BypassModerationFromSendersOrMembers <MultiValuedProperty>] [-CalendarLoggingQuota <Unlimited>] [-CalendarRepairDisabled <$true | $false>] [-CalendarVersionStoreDisabled <$true | $false>] [-ClientExtensions <$true | $false>] [-Confirm [<SwitchParameter>]] [-CreateDTMFMap <$true | $false>] [-CustomAttribute1 <String>] [-CustomAttribute10 <String>] [-CustomAttribute11 <String>] [-CustomAttribute12 <String>] [-CustomAttribute13 <String>] [-CustomAttribute14 <String>] [-CustomAttribute15 <String>] [-CustomAttribute2 <String>] [-CustomAttribute3 <String>] [-CustomAttribute4 <String>] [-CustomAttribute5 <String>] [-CustomAttribute6 <String>] [-CustomAttribute7 <String>] [-CustomAttribute8 <String>] [-CustomAttribute9 <String>] [-Database <DatabaseIdParameter>] [-DataEncryptionPolicy <DataEncryptionPolicyIdParameter>] [-DefaultPublicFolderMailbox <RecipientIdParameter>] [-DeliverToMailboxAndForward <$true | $false>] [-DisplayName <String>] [-DomainController <Fqdn>] [-DowngradeHighPriorityMessagesEnabled <$true | $false>] [-DumpsterMessagesPerFolderCountReceiveQuota <Int32>] [-DumpsterMessagesPerFolderCountWarningQuota <Int32>] [-ElcProcessingDisabled <$true | $false>] [-EmailAddresses <ProxyAddressCollection>] [-EmailAddressPolicyEnabled <$true | $false>] [-EnableRoomMailboxAccount <$true | $false>] [-EndDateForRetentionHold <DateTime>] [-ExtendedPropertiesCountQuota <Int32>] [-ExtensionCustomAttribute1 <MultiValuedProperty>] [-ExtensionCustomAttribute2 <MultiValuedProperty>] [-ExtensionCustomAttribute3 <MultiValuedProperty>] [-ExtensionCustomAttribute4 <MultiValuedProperty>] [-ExtensionCustomAttribute5 <MultiValuedProperty>] [-ExternalOofOptions <InternalOnly | External>] [-FederatedIdentity <String>] [-FolderHierarchyChildrenCountReceiveQuota <Int32>] [-FolderHierarchyChildrenCountWarningQuota <Int32>] [-FolderHierarchyDepthReceiveQuota <Int32>] [-FolderHierarchyDepthWarningQuota <Int32>] [-FoldersCountReceiveQuota <Int32>] [-FoldersCountWarningQuota <Int32>] [-Force <SwitchParameter>] [-ForwardingAddress <RecipientIdParameter>] [-ForwardingSmtpAddress <ProxyAddress>] [-GMGen <$true | $false>] [-GrantSendOnBehalfTo <MultiValuedProperty>] [-HiddenFromAddressListsEnabled <$true | $false>] [-IgnoreDefaultScope <SwitchParameter>] [-ImListMigrationCompleted <$true | $false>] [-ImmutableId <String>] [-InactiveMailbox <SwitchParameter>] [-IsExcludedFromServingHierarchy <$true | $false>] [-IsHierarchyReady <$true | $false>] [-IsHierarchySyncEnabled <$true | $false>] [-IssueWarningQuota <Unlimited>] [-JournalArchiveAddress <SmtpAddress>] [-Languages <MultiValuedProperty>] [-LinkedCredential <PSCredential>] [-LinkedDomainController <String>] [-LinkedMasterAccount <UserIdParameter>] [-LitigationHoldDate <DateTime>] [-LitigationHoldDuration <Unlimited>] [-LitigationHoldEnabled <$true | $false>] [-LitigationHoldOwner <String>] [-MailboxMessagesPerFolderCountReceiveQuota <Int32>] [-MailboxMessagesPerFolderCountWarningQuota <Int32>] [-MailboxPlan <MailboxPlanIdParameter>] [-MailboxProvisioningConstraint <MailboxProvisioningConstraint>] [-MailboxProvisioningPreferences <MultiValuedProperty>] [-MailboxRegion <String>] [-MailTip <String>] [-MailTipTranslations <MultiValuedProperty>] [-Management <$true | $false>] [-MaxBlockedSenders <Int32>] [-MaxReceiveSize <Unlimited>] [-MaxSafeSenders <Int32>] [-MaxSendSize <Unlimited>] [-MessageCopyForSendOnBehalfEnabled <$true | $false>] [-MessageCopyForSentAsEnabled <$true | $false>] [-MessageTracking <$true | $false>] [-MessageTrackingReadStatusEnabled <$true | $false>] [-MicrosoftOnlineServicesID <SmtpAddress>] [-Migration <$true | $false>] [-ModeratedBy <MultiValuedProperty>] [-ModerationEnabled <$true | $false>] [-Name <String>] [-NewPassword <SecureString>] [-OABGen <$true | $false>] [-OABReplica <$true | $false>] [-Office <String>] [-OfflineAddressBook <OfflineAddressBookIdParameter>] [-OldPassword <SecureString>] [-OMEncryption <$true | $false>] [-OMEncryptionStore <$true | $false>] [-Password <SecureString>] [-PrimarySmtpAddress <SmtpAddress>] [-ProhibitSendQuota <Unlimited>] [-ProhibitSendReceiveQuota <Unlimited>] [-ProvisionedForOfficeGraph <SwitchParameter>] [-PstProvider <$true | $false>] [-PublicFolder <SwitchParameter>] [-QueryBaseDN <OrganizationalUnitIdParameter>] [-RecipientLimits <Unlimited>] [-RecoverableItemsQuota <Unlimited>] [-RecoverableItemsWarningQuota <Unlimited>] [-RejectMessagesFrom <MultiValuedProperty>] [-RejectMessagesFromDLMembers <MultiValuedProperty>] [-RejectMessagesFromSendersOrMembers <MultiValuedProperty>] [-RemoteRecipientType <None | ProvisionMailbox | ProvisionArchive | Migrated | DeprovisionMailbox | DeprovisionArchive | RoomMailbox | EquipmentMailbox | SharedMailbox | TeamMailbox>] [-RemoveManagedFolderAndPolicy <SwitchParameter>] [-RemovePicture <SwitchParameter>] [-RemoveSpokenName <SwitchParameter>] [-RequireSenderAuthenticationEnabled <$true | $false>] [-ResetPasswordOnNextLogon <$true | $false>] [-ResourceCapacity <Int32>] [-ResourceCustom <MultiValuedProperty>] [-RetainDeletedItemsFor <EnhancedTimeSpan>] [-RetainDeletedItemsUntilBackup <$true | $false>] [-RetentionComment <String>] [-RetentionHoldEnabled <$true | $false>] [-RetentionPolicy <MailboxPolicyIdParameter>] [-RetentionUrl <String>] [-RoleAssignmentPolicy <MailboxPolicyIdParameter>] [-RoomMailboxPassword <SecureString>] [-RulesQuota <ByteQuantifiedSize>] [-SamAccountName <String>] [-SCLDeleteEnabled <$true | $false>] [-SCLDeleteThreshold <Int32>] [-SCLJunkEnabled <$true | $false>] [-SCLJunkThreshold <Int32>] [-SCLQuarantineEnabled <$true | $false>] [-SCLQuarantineThreshold <Int32>] [-SCLRejectEnabled <$true | $false>] [-SCLRejectThreshold <Int32>] [-SecondaryAddress <String>] [-SecondaryDialPlan <UMDialPlanIdParameter>] [-SendModerationNotifications <Never | Internal | Always>] [-SharingPolicy <SharingPolicyIdParameter>] [-SiloName <String>] [-SimpleDisplayName <String>] [-SingleItemRecoveryEnabled <$true | $false>] [-SkipDualWrite <SwitchParameter>] [-SkipMailboxProvisioningConstraintValidation <SwitchParameter>] [-StartDateForRetentionHold <DateTime>] [-StsRefreshTokensValidFrom <DateTime>] [-SystemMessageSizeShutoffQuota <Int64>] [-SystemMessageSizeWarningQuota <Int64>] [-ThrottlingPolicy <ThrottlingPolicyIdParameter>] [-Type <Regular | Room | Equipment | Shared>] [-UMDataStorage <$true | $false>] [-UMDtmfMap <MultiValuedProperty>] [-UMGrammar <$true | $false>] [-UseDatabaseQuotaDefaults <$true | $false>] [-UseDatabaseRetentionDefaults <$true | $false>] [-UserCertificate <MultiValuedProperty>] [-UserPrincipalName <String>] [-UserSMimeCertificate <MultiValuedProperty>] [-WhatIf [<SwitchParameter>]] [-WindowsEmailAddress <SmtpAddress>] [-WindowsLiveID <SmtpAddress>]

Cet exemple distribue les messages électroniques de l’utilisateur John Woods à la boîte aux lettres de John et les transfère également vers la boîte aux lettres de Manuel Oliveira (manuel@contoso.com).

Set-Mailbox -Identity "John Woods" -DeliverToMailboxAndForward $true -ForwardingSMTPAddress manuel@contoso.com

Cet exemple utilise la cmdlet Get-Mailbox pour trouver toutes les boîtes aux lettres dans l’unité d’organisation Marketing, puis il utilise la cmdlet Set-Mailbox pour configurer ces boîtes aux lettres. Les limites personnalisées d’avertissement, d’interdiction d’envoi et d’interdiction d’envoi et de réception sont définies à 200 mégaoctets (Mo), 250 Mo et 280 Mo, respectivement, et les limites par défaut de la base de données de boîtes aux lettres sont ignorées.

Get-Mailbox -OrganizationalUnit "Marketing" | Set-Mailbox -UseDatabaseQuotaDefaults $false -IssueWarningQuota 200MB -ProhibitSendQuota 250MB -ProhibitSendReceiveQuota 280MB

Cet exemple utilise la commande Get-User pour trouver tous les utilisateurs du département « Customer Service », puis il utilise la commande Set-Mailbox pour définir 2 Mo comme taille maximale de message pour l’envoi des messages.

Get-User -Filter "Department -eq 'Customer Service'" | Set-Mailbox -MaxSendSize 2MB

Cet exemple définit la traduction MailTip (Info courrier) en français et en chinois.

Set-Mailbox John@contoso.com -MailTipTranslations ("FR: C'est la langue française", "CHT: 這是漢語語言")

Dans une instance Exchange locale, cet exemple réinitialise le mot de passe pour la boîte aux lettres de Florence Flipo. La prochaine fois qu’elle se connectera à sa boîte aux lettres, elle devra modifier son mot de passe.

$password = Read-Host "Enter password" -AsSecureString
Set-Mailbox florencef -Password $password -ResetPasswordOnNextLogon $true

Cet exemple permet de supprimer la fonctionnalité de suivi des messages de l'organisation de la boîte aux lettres d'arbitrage nommée SystemMailbox{bb558c35-97f1-4cb9-8ff7-d53741dc928c} et de lui attribuer une boîte aux lettres nommée SystemMailbox{1f05a927-b864-48a7-984d-95b1adfbfe2d}.

Set-Mailbox -Arbitration -Identity "SystemMailbox{bb558c35-97f1-4cb9-8ff7-d53741dc928c}" -MessageTracking $false
Set-Mailbox -Arbitration -Identity "SystemMailbox{1f05a927-b864-48a7-984d-95b1adfbfe2d}" -MessageTracking $true

Vous pouvez utiliser cette cmdlet pour une boîte aux lettres à la fois. Pour effectuer une gestion globale, vous pouvez canaliser la sortie de divers cmdlets Get- (par exemple, les cmdlets Get-Mailbox ou Get-User) et configurer plusieurs boîtes aux lettres en une seule ligne de commande. Vous pouvez également utiliser la cmdlet Set-Mailbox dans des scripts.

Des autorisations doivent vous être attribuées avant de pouvoir exécuter cette cmdlet. Bien que tous les paramètres de cette cmdlet soient répertoriés dans cette rubrique, il est possible que vous n’ayez pas accès à certains paramètres s’ils ne sont pas inclus dans les autorisations qui vous ont été attribuées. Pour voir les autorisations qui vous sont nécessaires, voir la section « Autorisations de configuration des destinataires » dans la rubrique Autorisations des destinataires.

 

Paramètre Requis Type Description

Identity

Obligatoire

Microsoft.Exchange.Configuration.Tasks.MailboxIdParameter

Le paramètre Identity spécifie la boîte aux lettres que vous voulez modifier. Vous pouvez utiliser n’importe quelle valeur qui identifie de manière unique la boîte aux lettres.

Par exemple :

  • Nom

  • Nom complet

  • Alias

  • Nom unique

  • Nom unique canonique

  • <domain name>\<account name>

  • Adresse de messagerie

  • GUID

  • LegacyExchangeDN

  • SamAccountName

  • Identifiant utilisateur ou nom d’utilisateur principal (UPN)

RecalculateInactiveMailbox

Obligatoire

System.Management.Automation.SwitchParameter

Ce paramètre est disponible uniquement dans le service informatique.

Le commutateur RecalculateInactiveMailbox Spécifie s’il faut recalculer le statut de suspension d’une boîte aux lettres inactive. Vous n’avez pas besoin de spécifier de valeur avec ce commutateur.

Une boîte aux lettres inactive est une boîte aux lettres qui est placée en conservation pour litige ou en conservation inaltérable avant d’être supprimée (récupérable).

Vous utilisez ce commutateur avec le commutateur InactiveMailbox et le paramètre Identity (avec des valeurs de propriété DistinguishedName ou ExchangeGuid ) pour forcer le recalcul de l’état de blocage de la boîte aux lettres inactif, ce qui pourrait aboutir à la suppression de la boîte aux lettres soft si toutes les suspensions sur la boîte aux lettres ont expiré.

RemoveDelayHoldApplied

Obligatoire

System.Management.Automation.SwitchParameter

Ce paramètre est disponible uniquement dans le service informatique.

La RemoveDelayHoldApplied commutateur spécifie s’il faut supprimer les blocages de délai à partir de la boîte aux lettres. Vous n’avez pas besoin de spécifier de valeur avec ce commutateur.

La suppression d’un blocage à partir d’une boîte aux lettres est temporairement différée pour empêcher la purge accidentelle du contenu n’est plus affectée par le blocage. Ce délai temporaire dans la suppression de la suspension est appelé un délai d’attente. Pour afficher l’historique de blocage sur une boîte aux lettres, remplacer <MailboxIdentity> avec le nom, adresse de courriel ou alias de la boîte aux lettres, et exécutez la commande suivante : Export-MailboxDiagnosticLogs -Identity <MailboxIdentity> -ComponentName HoldTracking.

AcceptMessagesOnlyFrom

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Le paramètre AcceptMessagesOnlyFrom spécifie qui est autorisé à envoyer des messages à ce destinataire. Les messages émanant d’autres expéditeurs sont rejetés.

Les valeurs valides pour ce paramètre sont des expéditeurs individuels de votre organisation (boîtes aux lettres, utilisateurs de messagerie et contacts de messagerie). Vous pouvez utiliser n’importe quelle valeur qui identifie l’expéditeur de manière unique. Par exemple :

  • Nom

  • Nom complet

  • Alias

  • Nom unique

  • Nom unique canonique

  • Adresse de messagerie

  • GUID

Vous pouvez saisir plusieurs expéditeurs séparés par des virgules. Pour remplacer toutes les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : <sender1>,<senter2>.... Si les valeurs contiennent des espaces ou requièrent des guillemets, utilisez la syntaxe suivante : "<sender1>","<sender2>"....

Pour ajouter ou supprimer des expéditeurs sans affecter les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : @{Add="<sender1>","<sender2>"...; Remove="<sender1>","<sender2>"...}.

Les expéditeurs que vous spécifiez pour ce paramètre sont automatiquement copiés dans la propriété AcceptMessagesOnlyFromSendersOrMembers. C’est pourquoi vous ne pouvez pas utiliser les paramètres AcceptMessagesOnlyFrom et AcceptMessagesOnlyFromSendersOrMembers dans la même commande.

Par défaut, ce paramètre est vide ($null), ce qui permet à ce destinataire d’accepter les messages de tous les expéditeurs.

AcceptMessagesOnlyFromDLMembers

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Le paramètre AcceptMessagesOnlyFromDLMembers spécifie qui est autorisé à envoyer des messages à ce destinataire. Les messages émanant d’autres expéditeurs sont rejetés.

Les valeurs valides pour ce paramètre sont des groupes de votre organisation (groupes de distribution, groupes de sécurité à extension messagerie et groupes de distribution dynamique). Le fait de spécifier un groupe signifie que tous les membres du groupe sont autorisés à envoyer des messages à ce destinataire. Vous pouvez utiliser n’importe quelle valeur qui identifie le groupe de manière unique. Par exemple :

  • Nom

  • Nom complet

  • Alias

  • Nom unique

  • Nom unique canonique

  • Adresse de messagerie

  • GUID

Vous pouvez saisir plusieurs groupes séparés par des virgules. Pour remplacer toutes les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : <group1>,<group2>.... Si les valeurs contiennent des espaces ou requièrent des guillemets, utilisez la syntaxe suivante : "<group1>","<group2>"....

Pour ajouter ou supprimer des groupes sans affecter les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : @{Add="<group1>","<group2>"...; Remove="<group1>","<group2>"...}.

Les groupes que vous spécifiez pour ce paramètre sont automatiquement copiés dans la propriété AcceptMessagesOnlyFromSendersOrMembers. C’est pourquoi vous ne pouvez pas utiliser les paramètres AcceptMessagesOnlyFromDLMembers et AcceptMessagesOnlyFromSendersOrMembers dans la même commande.

Par défaut, ce paramètre est vide ($null), ce qui permet à ce destinataire d’accepter les messages de tous les groupes.

AcceptMessagesOnlyFromSendersOrMembers

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Le paramètre AcceptMessagesOnlyFromSendersOrMembers spécifie qui est autorisé à envoyer des messages à ce destinataire. Les messages émanant d’autres expéditeurs sont rejetés.

Les valeurs valides pour ce paramètre sont des groupes et des expéditeurs individuels de votre organisation. Les expéditeurs individuels sont des boîtes aux lettres, des utilisateurs de messagerie et des contacts de messagerie. Les groupes sont des groupes de distribution, des groupes de sécurité à extension messagerie et des groupes de distribution dynamique. Le fait de spécifier un groupe signifie que tous les membres du groupe sont autorisés à envoyer des messages à ce destinataire.

Pour spécifier des expéditeurs pour ce paramètre, vous pouvez utiliser toute valeur qui l’identifie de manière unique. Par exemple :

  • Nom

  • Nom complet

  • Alias

  • Nom unique

  • Nom unique canonique

  • Adresse de messagerie

  • GUID

Vous pouvez saisir plusieurs expéditeurs séparés par des virgules. Pour remplacer toutes les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : <sender1>,<senter2>.... Si les valeurs contiennent des espaces ou requièrent des guillemets, utilisez la syntaxe suivante : "<sender1>","<sender2>"....

Pour ajouter ou supprimer des groupes ou des expéditeurs individuels sans affecter les entrées existantes, utilisez les paramètres AcceptMessagesOnlyFrom et AcceptMessageOnlyFromDLMembers.

Les groupes et les expéditeurs individuels que vous spécifiez pour ce paramètre sont automatiquement copiés dans les propriétés AcceptMessagesOnlyFrom et AcceptMessagesOnlyFromDLMembers, respectivement. C’est pourquoi vous ne pouvez pas utiliser le paramètre AcceptMessagesOnlyFromSendersOrMembers dans la même commande que les paramètres AcceptMessagesOnlyFrom ou AcceptMessagesOnlyFromDLMembers.

Par défaut, ce paramètre est vide ($null), ce qui permet à ce destinataire d’accepter les messages de tous les expéditeurs.

AccountDisabled

Facultatif

System.Boolean

Le commutateur AccountDisabled Spécifie s’il faut désactiver le compte associé à la boîte aux lettres. Les valeurs valides sont :

  • $true   Le compte associé est désactivé. L’utilisateur ne peut pas se connecter à la boîte aux lettres.

  • $false   Le compte associé est activé. L’utilisateur peut se connecter à la boîte aux lettres.

AddressBookPolicy

Facultatif

Microsoft.Exchange.Configuration.Tasks.AddressBookMailboxPolicyIdParameter

Le paramètre AddressBookPolicy spécifie la stratégie de carnet d’adresses qui s’applique à cette boîte aux lettres. Vous pouvez utiliser n’importe quelle valeur qui identifie de manière unique la stratégie de carnet d’adresses. Par exemple :

  • Nom

  • Nom unique (DN)

  • GUID

Pour plus d'informations sur les stratégies de carnet d'adresses, consultez la rubrique Stratégies de carnet d’adresses dans Exchange 2016.

Alias

Facultatif

System.String

Le paramètre Alias spécifie l’alias Exchange (également appelé pseudonyme de messagerie) pour le destinataire. Cette valeur identifie le destinataire en tant qu’objet à extension messagerie et ne doit pas être confondue avec plusieurs adresses de messagerie pour le même destinataire (également appelées adresses proxy). Un destinataire ne peut avoir qu’une seule valeur Alias.

La valeur de Alias peut contenir des lettres, des chiffres et les caractères !, #, $, %, &, ’, *, +, -, /, =, ?, ^, _, `, {, |, } et ~. Les points (.) sont autorisés, mais chacun d’entre eux doit être entouré par d’autres caractères valides (par exemple, help.desk). Les caractères Unicode de U+00A1 à U+00FF sont également autorisés. La longueur maximale de la valeur Alias est de 64 caractères.

Lorsque vous créez un destinataire sans spécifier d’adresse de messagerie, la valeur Alias que vous spécifiez est utilisée pour générer l’adresse de messagerie principale (<alias>@<domain>). Les caractères Unicode pris en charge sont mappés à des caractères de texte US-ASCII plus adaptés. Par exemple, U+00F6 (ö) est remplacé par oe dans l’adresse de messagerie principale.

Si vous n’utilisez pas le paramètre Alias lorsque vous créez un destinataire, la valeur d’un autre paramètre obligatoire est utilisée pour la valeur de propriété Alias :

  • Destinataires avec comptes d’utilisateur (par exemple, des boîtes aux lettres d’utilisateur et des utilisateurs de messagerie)   La partie gauche du paramètre MicrosoftOnlineServicesID ou UserPrincipalName est utilisée. Par exemple, helpdesk@contoso.com entraîne la valeur de propriété Aliashelpdesk.

  • Destinataires sans comptes d’utilisateur (par exemple, des boîtes aux lettres de salle, les contacts de messagerie et des groupes de distribution)   La valeur du paramètre Name est utilisée. Les espaces sont supprimées et les caractères non pris en charge sont convertis en points d’interrogation (?).

Si vous modifiez la valeur Alias d’un destinataire existant, l’adresse de messagerie principale est automatiquement mise à jour uniquement dans les environnements locaux, où le destinataire est soumis à des stratégies d’adresse de messagerie (la propriété EmailAddressPolicyEnabled est True pour le destinataire).

noteRemarque :
Le paramètre Alias ne génère ou ne met jamais à jour l’adresse de messagerie principale d’un contact de messagerie ou d’un utilisateur de messagerie.

AntispamBypassEnabled

Facultatif

System.Boolean

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre AntispamBypassEnabled indique si le traitement de blocage du courrier indésirable sur la boîte aux lettres est être ignoré. Les valeurs valides sont :

  • $true   Le traitement de blocage du courrier indésirable est ignoré sur la boîte aux lettres.

  • $false   Le traitement de blocage du courrier indésirable est mis en place sur la boîte aux lettres. Il s’agit de la valeur par défaut

ApplyMandatoryProperties

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur ApplyMandatoryProperties spécifie s’il faut mettre à jour l’attribut msExchVersion de la boîte aux lettres. Vous devrez peut-être utiliser ce commutateur pour résoudre des boîtes aux lettres inaccessibles ou qui ont été créées dans les versions précédentes d’Exchange. Il n’est pas nécessaire de spécifier une valeur pour ce commutateur.

Arbitration

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre Arbitration spécifie que la boîte aux lettres pour laquelle vous exécutez la commande est une boîte aux lettres d’arbitrage. Les boîtes aux lettres d’arbitrage sont utilisées pour la gestion des flux d’approbation. Par exemple, une boîte aux lettres d’arbitrage est utilisée pour gérer les destinataires modérés et l’approbation de l’appartenance à un groupe de distribution.

ArbitrationMailbox

Facultatif

Microsoft.Exchange.Configuration.Tasks.MailboxIdParameter

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre ArbitrationMailbox spécifie la boîte aux lettres d’arbitrage utilisée pour gérer le processus de modération pour ce destinataire. Vous pouvez utiliser n’importe quelle valeur qui identifie de manière unique la boîte aux lettres d’arbitrage.

Par exemple :

  • Nom

  • Nom complet

  • Alias

  • Nom unique

  • Nom unique canonique

  • <domain name>\<account name>

  • Adresse de messagerie

  • GUID

  • LegacyExchangeDN

  • SamAccountName

  • Identifiant utilisateur ou nom d’utilisateur principal (UPN)

ArchiveDatabase

Facultatif

Microsoft.Exchange.Configuration.Tasks.DatabaseIdParameter

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre ArchiveDatabase spécifie la base de données Exchange qui contient l’archive associée à cette boîte aux lettres. Vous pouvez utiliser n’importe quelle valeur qui identifie la base de données de manière unique. Par exemple :

  • Nom

  • Nom unique (DN)

  • GUID

ArchiveDomain

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.SmtpDomain

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre ArchiveDomain spécifie le domaine du service en nuage dans lequel l’archive associée à cette boîte aux lettres existe. Par exemple, si l’adresse de messagerie électronique SMTP de l’utilisateur est tony@contoso.com, le domaine SMTP peut être archive.contoso.com.

noteRemarque :
Utilisez uniquement ce paramètre si l’archive est hébergée dans le service en nuage.

ArchiveName

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Le paramètre ArchiveName spécifie le nom de la boîte aux lettres d’archivage. Il s’agit du nom affiché pour les utilisateurs dans Outlook et Outlook Web App.

Si vous n’utilisez pas ce paramètre, la valeur par défaut est In-Place Archive - <Mailbox User's Display Name>.

ArchiveQuota

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Unlimited

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre ArchiveQuota spécifie la taille maximale pour la boîte aux lettres d’archivage de l’utilisateur. Si la boîte aux lettres d’archivage atteint ou dépasse cette taille, les messages ne sont plus acceptés.

Une valeur valide est un nombre allant jusqu’à 1,999999999 téraoctets (2199023254528 octets) ou la valeur unlimited. Lorsque vous entrez un nombre, vous pouvez le qualifier avec l’une des unités suivantes :

  • B (octets)

  • KB (kilo-octets)

  • MB (mégaoctets)

  • GB (gigaoctets)

  • TB (téraoctets)

Les valeurs non qualifiées sont généralement traitées comme des octets, mais les petites valeurs peuvent être arrondies au kilo-octet le plus proche.

La valeur ArchiveQuota doit être supérieure ou égale à la valeur ArchiveWarningQuota.

ArchiveStatus

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Directory.Recipient.ArchiveStatusFlags

Ce paramètre est réservé à l’usage interne chez Microsoft.

ArchiveWarningQuota

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Unlimited

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre ArchiveWarningQuota spécifie le seuil d’avertissement pour la taille de la boîte aux lettres d’archivage de l’utilisateur. Si la boîte aux lettres d’archivage atteint ou dépasse cette taille, l’utilisateur reçoit un message d’avertissement descriptif.

Une valeur valide est un nombre allant jusqu’à 1,999999999 téraoctets (2199023254528 octets) ou la valeur unlimited. Lorsque vous entrez un nombre, vous pouvez le qualifier avec l’une des unités suivantes :

  • B (octets)

  • KB (kilo-octets)

  • MB (mégaoctets)

  • GB (gigaoctets)

  • TB (téraoctets)

Les valeurs non qualifiées sont généralement traitées comme des octets, mais les petites valeurs peuvent être arrondies au kilo-octet le plus proche.

La valeur ArchiveWarningQuota doit être inférieure ou égale à la valeur ArchiveQuota.

AttributesToClear

Facultatif

Microsoft.Exchange.Management.RecipientTasks.SetMailbox+ClearableADAttributes[]

Ce paramètre est réservé à l’usage interne chez Microsoft.

AuditAdmin

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Le paramètre AuditAdmin spécifie les opérations d’ouverture de session de boîte aux lettres pour les administrateurs dans le cadre de l’enregistrement d’audit pour les boîtes aux lettres. Les valeurs valides sont :

  • None

  • Copy

  • Create

  • FolderBind

  • HardDelete

  • MessageBind

  • Move

  • MoveToDeletedItems

  • SendAs

  • SendOnBehalf

  • SoftDelete

  • Update

Par défaut, les actions Update, Move, MoveToDeletedItems, SoftDelete, HardDelete, FolderBind, SendAs, SendOnBehalf et Create réalisées par les administrateurs sont enregistrées.

Pour saisir plusieurs valeurs et remplacer les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : <value1>,<value2>.... Si les valeurs contiennent des espaces ou requièrent des guillemets, vous devez utiliser la syntaxe suivante : "<value1>","<value2>"....

Pour ajouter ou supprimer une ou plusieurs valeur(s) sans affecter les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : @{Add="<value1>","<value2>"...; Remove="<value1>","<value2>"...}.

noteRemarque :
Le paramètre AuditEnabled doit être défini sur $true pour permettre l’enregistrement d’audit pour les boîtes aux lettres.

AuditDelegate

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Le paramètre AuditDelegate spécifie les opérations d’ouverture de session de boîte aux lettres pour les utilisateurs délégués dans le cadre de l’enregistrement d’audit pour les boîtes aux lettres. Les valeurs valides sont :

  • None

  • Create

  • FolderBind

  • HardDelete

  • Move

  • MoveToDeletedItems

  • SendAs

  • SendOnBehalf

  • SoftDelete

  • Update

Par défaut, les actions Update, SoftDelete, HardDelete, SendAs et Create réalisées par les délégués sont enregistrées.

Pour saisir plusieurs valeurs et remplacer les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : <value1>,<value2>.... Si les valeurs contiennent des espaces ou requièrent des guillemets, vous devez utiliser la syntaxe suivante : "<value1>","<value2>"....

Pour ajouter ou supprimer une ou plusieurs valeur(s) sans affecter les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : @{Add="<value1>","<value2>"...; Remove="<value1>","<value2>"...}.

noteRemarque :
Le paramètre AuditEnabled doit être défini sur $true pour permettre l’enregistrement d’audit pour les boîtes aux lettres.

AuditEnabled

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre AuditEnabled spécifie s’il faut activer ou désactiver l’enregistrement d’audit pour les boîtes aux lettres. Si l’enregistrement d’audit est activé, les actions spécifiées dans les paramètres AuditAdmin, AuditDelegate et AuditOwner sont enregistrées. Les valeurs valides sont :

  • $true   L’enregistrement d’audit dans les boîtes aux lettres est activé.

  • $false   L’enregistrement d’audit dans les boîtes aux lettres est désactivé. Il s’agit de la valeur par défaut.

AuditLog

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Ce paramètre est réservé à l’usage interne chez Microsoft.

AuditLogAgeLimit

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.EnhancedTimeSpan

Le paramètre AuditLogAgeLimit spécifie l’âge maximal des entrées de journal d’audit de la boîte aux lettres. Les entrées de journal antérieures à la valeur spécifiée sont supprimées. La valeur par défaut est 90 jours.

Pour spécifier une valeur, entrez-la sous forme d’une période : dd.hh:mm:ssdd = jours, hh = heures, mm = minutes et ss = secondes.

Par exemple, si vous spécifiez 60 jours pour ce paramètre, utilisez 60.00:00:00. Définissez ce paramètre sur 00:00:00 pour supprimer toutes les entrées de journal d’audit de la boîte aux lettres. Les entrées sont supprimées lors du prochain traitement de la boîte aux lettres (automatiquement ou manuellement en exécutant la cmdlet Start-ManagedFolderAssistant) par l’assistant Dossier géré.

AuditOwner

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Le paramètre AuditOwner spécifie les opérations d’ouverture de session de boîte aux lettres pour les propriétaires de boîtes aux lettres dans le cadre de l’enregistrement d’audit pour les boîtes aux lettres. Les valeurs valides sont les suivantes :

  • None

  • Create

  • HardDelete

  • MailboxLogin

  • Move

  • MoveToDeletedItems

  • SoftDelete

  • Update

Par défaut, l’accès aux boîtes aux lettres par le propriétaire n’est pas enregistré.

Pour saisir plusieurs valeurs et remplacer les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : <value1>,<value2>.... Si les valeurs contiennent des espaces ou requièrent des guillemets, vous devez utiliser la syntaxe suivante : "<value1>","<value2>"....

Pour ajouter ou supprimer une ou plusieurs valeur(s) sans affecter les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : @{Add="<value1>","<value2>"...; Remove="<value1>","<value2>"...}.

noteRemarque :
Le paramètre AuditEnabled doit être défini sur $true pour permettre l’enregistrement d’audit pour les boîtes aux lettres.

AuditStorageEndTimeUTC

Facultatif

System.DateTime

Ce paramètre est réservé à l’usage interne chez Microsoft.

AuditStorageStartTimeUTC

Facultatif

System.DateTime

Ce paramètre est réservé à l’usage interne chez Microsoft.

AuditStorageState

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Directory.Recipient.AuditStorageState

Ce paramètre est réservé à l’usage interne chez Microsoft.

AuxAuditLog

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Ce paramètre est réservé à l’usage interne chez Microsoft.

BypassModerationFromSendersOrMembers

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Le paramètre BypassModerationFromSendersOrMembers spécifie qui est autorisé à envoyer des messages à ce destinataire modéré sans l’approbation d’un modérateur. Les valeurs valides pour ce paramètre sont des groupes et des expéditeurs individuels de votre organisation. Le fait de spécifier un groupe signifie que tous les membres du groupe sont autorisés à envoyer des messages à ce destinataire sans l’approbation d’un modérateur.

Pour spécifier des expéditeurs pour ce paramètre, vous pouvez utiliser toute valeur qui l’identifie de manière unique. Par exemple :

  • Nom

  • Nom complet

  • Alias

  • Nom unique

  • Nom unique canonique

  • Adresse de messagerie

  • GUID

Pour saisir plusieurs expéditeurs et remplacer les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : <sender1>,<sender2>.... Si les valeurs contiennent des espaces ou requièrent des guillemets, utilisez la syntaxe suivante : "<sender1>","<sender2>"....

Pour ajouter ou supprimer un ou plusieurs expéditeurs sans affecter les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : @{Add="<sender1>","<sender2>"...; Remove="<sender3>","<sender4>"...}.

Ce paramètre est pertinent uniquement lorsque la modération est activée pour le destinataire. Par défaut, ce paramètre est vide ($null), ce qui signifie que les messages provenant de tous les expéditeurs autres que les modérateurs désignés sont modérés. Lorsqu’un modérateur envoie un message à ce destinataire, le message n’est pas modéré. En d’autres termes, vous n’avez pas besoin d’utiliser ce paramètre pour inclure les modérateurs.

CalendarLoggingQuota

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Unlimited

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre CalendarLoggingQuota spécifie la taille maximale du journal dans le dossier Éléments récupérables de la boîte aux lettres qui stocke les modifications apportées aux éléments de calendrier. Lorsque le journal dépasse cette taille, la journalisation du calendrier est désactivée tant que la gestion des enregistrements de messagerie (MRM) ne supprime pas les anciens journaux du calendrier pour libérer de l’espace.

Une valeur valide est un nombre allant jusqu’à 1,999999999 téraoctets (2199023254528 octets) ou la valeur unlimited. La valeur par défaut est de 6 gigaoctets (6442450944 octets).

Lorsque vous entrez une valeur, qualifiez-la à l’aide de l’une des unités suivantes :

  • B (octets)

  • KB (kilo-octets)

  • MB (mégaoctets)

  • GB (gigaoctets)

  • TB (téraoctets)

Les valeurs non qualifiées sont généralement traitées comme des octets, mais les petites valeurs peuvent être arrondies au kilo-octet le plus proche.

La valeur de ce paramètre doit être inférieure ou égale à la valeur du paramètre RecoverableItemsQuota.

Lorsque le paramètre UseDatabaseQuotaDefaults est défini sur la valeur $true, la valeur de ce paramètre est ignorée, et la boîte aux lettres utilise la valeur CalendarLoggingQuota sur la base de données de boîtes aux lettres. Pour utiliser ce paramètre en vue d’appliquer une valeur de quota spécifique pour la boîte aux lettres, vous devez définir le paramètre UseDatabaseQuotaDefaults sur la valeur $false.

CalendarRepairDisabled

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre CalendarRepairDisabled spécifie s’il convient d’empêcher que des éléments de calendrier de la boîte aux lettres soient réparés par l’Assistant Réparation du calendrier. Les valeurs valides sont :

  • $true   L’Assistant Réparation du calendrier ne répare pas les éléments de calendrier de la boîte aux lettres.

  • $false   L’Assistant Réparation du calendrier répare les éléments de calendrier de la boîte aux lettres. Il s’agit de la valeur par défaut.

CalendarVersionStoreDisabled

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre CalendarVersionStoreDisabled spécifie s’il convient d’empêcher l’enregistrement des modifications apportées au calendrier de la boîte aux lettres. Les valeurs valides sont :

  • $true   Les modifications apportées à un élément de calendrier ne sont pas enregistrées.

  • $false   Les modifications apportées à un élément de calendrier sont enregistrées. Cela conserve les versions plus anciennes des réunions et rendez-vous. Il s’agit de la valeur par défaut.

ClientExtensions

Facultatif

System.Boolean

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre ClientExtensions spécifie si les extensions client au sein de l’organisation (également appelées Applications pour Outlook) seront installées dans la boîte aux lettres d’arbitrage (également appelée boîte aux lettres de l’organisation). Une seule boîte aux lettres d’arbitrage de l’organisation peut être configurée pour stocker des extensions client. Vous pouvez utiliser ce paramètre uniquement sur une boîte aux lettres d’arbitrage.

Les valeurs valides sont $true ou $false.

Confirm

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur Confirm spécifie s’il faut afficher ou masquer l’invite de confirmation. L’incidence de ce commutateur sur la cmdlet varie selon que la cmdlet requiert une confirmation avant de poursuivre.

  • Les cmdlets destructives (par exemple, les cmdlets Remove-*) ont une pause intégrée qui vous oblige à confirmer la commande avant de poursuivre. Pour ces cmdlets, vous pouvez ignorer l’invite de confirmation à l’aide de cette syntaxe exacte : -Confirm:$false.

  • La plupart des autres cmdlets (par exemple, les cmdlets New-* et Set-*) n’ont pas de pause intégrée. Pour ces cmdlets, la spécification du commutateur Confirm sans valeur introduit une pause qui vous oblige à confirmer la commande avant de poursuivre.

CreateDTMFMap

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre CreateDTMFMap spécifie s’il faut créer un plan DTMF (numérotation en fréquences vocales) pour le destinataire. Ainsi, le destinataire peut être identifié à l’aide d’un clavier de téléphone dans les environnements de messagerie unifiée (MU). Les valeurs valides sont les suivantes :

  • $true   Un plan DTMF est créé pour le destinataire. Il s’agit de la valeur par défaut.

  • $false   Aucun plan DTMF n’est créé pour le destinataire.

CustomAttribute1

Facultatif

System.String

Les paramètres CustomAttribute1 à CustomAttribute15 spécifient des attributs personnalisés. Vous pouvez les utiliser pour stocker des informations supplémentaires.

CustomAttribute10

Facultatif

System.String

Les paramètres CustomAttribute1 à CustomAttribute15 spécifient des attributs personnalisés. Vous pouvez les utiliser pour stocker des informations supplémentaires.

CustomAttribute11

Facultatif

System.String

Les paramètres CustomAttribute1 à CustomAttribute15 spécifient des attributs personnalisés. Vous pouvez les utiliser pour stocker des informations supplémentaires.

CustomAttribute12

Facultatif

System.String

Les paramètres CustomAttribute1 à CustomAttribute15 spécifient des attributs personnalisés. Vous pouvez les utiliser pour stocker des informations supplémentaires.

CustomAttribute13

Facultatif

System.String

Les paramètres CustomAttribute1 à CustomAttribute15 spécifient des attributs personnalisés. Vous pouvez les utiliser pour stocker des informations supplémentaires.

CustomAttribute14

Facultatif

System.String

Les paramètres CustomAttribute1 à CustomAttribute15 spécifient des attributs personnalisés. Vous pouvez les utiliser pour stocker des informations supplémentaires.

CustomAttribute15

Facultatif

System.String

Les paramètres CustomAttribute1 à CustomAttribute15 spécifient des attributs personnalisés. Vous pouvez les utiliser pour stocker des informations supplémentaires.

CustomAttribute2

Facultatif

System.String

Les paramètres CustomAttribute1 à CustomAttribute15 spécifient des attributs personnalisés. Vous pouvez les utiliser pour stocker des informations supplémentaires.

CustomAttribute3

Facultatif

System.String

Les paramètres CustomAttribute1 à CustomAttribute15 spécifient des attributs personnalisés. Vous pouvez les utiliser pour stocker des informations supplémentaires.

CustomAttribute4

Facultatif

System.String

Les paramètres CustomAttribute1 à CustomAttribute15 spécifient des attributs personnalisés. Vous pouvez les utiliser pour stocker des informations supplémentaires.

CustomAttribute5

Facultatif

System.String

Les paramètres CustomAttribute1 à CustomAttribute15 spécifient des attributs personnalisés. Vous pouvez les utiliser pour stocker des informations supplémentaires.

CustomAttribute6

Facultatif

System.String

Les paramètres CustomAttribute1 à CustomAttribute15 spécifient des attributs personnalisés. Vous pouvez les utiliser pour stocker des informations supplémentaires.

CustomAttribute7

Facultatif

System.String

Les paramètres CustomAttribute1 à CustomAttribute15 spécifient des attributs personnalisés. Vous pouvez les utiliser pour stocker des informations supplémentaires.

CustomAttribute8

Facultatif

System.String

Les paramètres CustomAttribute1 à CustomAttribute15 spécifient des attributs personnalisés. Vous pouvez les utiliser pour stocker des informations supplémentaires.

CustomAttribute9

Facultatif

System.String

Les paramètres CustomAttribute1 à CustomAttribute15 spécifient des attributs personnalisés. Vous pouvez les utiliser pour stocker des informations supplémentaires.

Database

Facultatif

Microsoft.Exchange.Configuration.Tasks.DatabaseIdParameter

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre Database spécifie la base de données de boîte aux lettres qui contient la boîte aux lettres. Vous pouvez utiliser n’importe quelle valeur qui identifie la base de données de manière unique. Par exemple :

  • Nom

  • Nom unique

  • GUID

La cmdlet Get-MailboxDatabase permet d’afficher les bases de données de boîtes aux lettres disponibles.

DataEncryptionPolicy

Facultatif

Microsoft.Exchange.Configuration.Tasks.DataEncryptionPolicyIdParameter

Ce paramètre est disponible uniquement dans le service informatique.

La DataEncryptionPolicy paramètre spécifie la stratégie de chiffrement de données est appliquée à la boîte aux lettres. Vous pouvez utiliser n’importe quelle valeur qui identifie de manière unique la stratégie. Par exemple :

  • Nom

  • Nom unique

  • GUID

Vous pouvez utiliser l’applet de commande Get-DataEncryptionPolicy pour afficher les stratégies disponibles.

DefaultPublicFolderMailbox

Facultatif

Microsoft.Exchange.Configuration.Tasks.RecipientIdParameter

Le paramètre DefaultPublicFolderMailbox attribue une boîte aux lettres de dossiers publics spécifique à l’utilisateur. Par défaut, celle-ci est sélectionnée automatiquement par un algorithme qui équilibre la charge des utilisateurs de l’ensemble des boîtes aux lettres de dossiers publics.

DeliverToMailboxAndForward

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre DeliverToMailboxAndForward spécifie le comportement de remise des messages lorsqu’une adresse de transfert est spécifiée par les paramètres ForwardingAddress ou ForwardingSmtpAddress. Les valeurs valides sont :

  • $true   Les messages sont remis à cette boîte aux lettres et transférés à l’adresse de messagerie ou au destinataire spécifié.

  • $false   Si un destinataire de transfert ou une adresse de messagerie est configuré, les messages sont remis uniquement à l’adresse de messagerie ou au destinataire spécifié, et ils ne sont pas remis à cette boîte aux lettres. Si aucun destinataire de transfert ou aucune adresse de messagerie n’est configuré, les messages sont remis uniquement à cette boîte aux lettres.

La valeur par défaut est $false. La valeur de ce paramètre est significative uniquement si vous configurez un destinataire de transfert ou une adresse de messagerie.

DisplayName

Facultatif

System.String

Le paramètre DisplayName spécifie le nom complet de la boîte aux lettres. Le nom complet est visible dans le Centre d’administration Exchange, dans les listes d’adresses et dans Outlook. La longueur maximale est de 256 caractères. Si la valeur contient des espaces, mettez le nom entre guillemets (").

DomainController

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Fqdn

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre DomainController spécifie le contrôleur de domaine qui est utilisé par cette cmdlet pour lire ou écrire les données dans Active Directory. Vous identifiez le contrôleur de domaine par son nom de domaine complet (FQDN). Par exemple : dc01.contoso.com.

DowngradeHighPriorityMessagesEnabled

Facultatif

System.Boolean

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre DowngradeHighPriorityMessagesEnabled spécifie s’il faut interdire à la boîte aux lettres d’envoyer des messages de haute priorité à un système de messagerie X.400. Les valeurs valides sont :

  • $true   Les messages de haute priorité envoyés à des destinataires X.400 sont modifiés en priorité normale.

  • $false   Les messages de haute priorité envoyés à des destinataires X.400 restent de haute priorité. Il s’agit de la valeur par défaut.

DumpsterMessagesPerFolderCountReceiveQuota

Facultatif

System.Int32

Le paramètre DumpsterMessagesPerFolderCountReceiveQuota spécifie le nombre maximal de messages pouvant être contenus dans chaque dossier du dossier Éléments récupérables (appelé conteneur de dépôt dans les versions précédentes d’Exchange). Lorsqu’un dossier dépasse cette limite, il ne peut plus stocker de nouveaux messages. Par exemple, si le dossier Suppressions du dossier Éléments récupérables a dépassé le nombre maximal de messages et que le propriétaire de la boîte aux lettres tente de supprimer définitivement des éléments de sa boîte aux lettres, la suppression échoue.

Pour afficher la valeur actuelle de cette propriété, exécutez la commande Get-MailboxStatistics <MailboxIdentity> | Format-List DumpsterMessagesPerFolderCountReceiveQuota

DumpsterMessagesPerFolderCountWarningQuota

Facultatif

System.Int32

Le paramètre DumpsterMessagesPerFolderCountWarningQuota spécifie le nombre de messages que chaque dossier du dossier Éléments récupérables (appelé conteneur de dépôt dans les versions précédentes d’Exchange) peut contenir avant qu’Exchange envoie un message d’avertissement au propriétaire de la boîte aux lettres et consigne un événement dans le journal d’événements d’applications. Lorsque ce quota est atteint, l’envoi d’un message d’avertissement et la consignation d’événements se produisent une fois par jour.

Pour afficher la valeur actuelle de cette propriété, exécutez la commande Get-MailboxStatistics <MailboxIdentity> | Format-List DumpsterMessagesPerFolderCountWarningQuota

ElcProcessingDisabled

Facultatif

System.Boolean

Ce paramètre est disponible uniquement dans le service informatique.

La ElcProcessingDisabled paramètre spécifie s’il faut empêcher l’Assistant de dossier géré à partir de la boîte aux lettres de traitement. Les valeurs valides sont :

  • $true   L’Assistant de dossier géré n’est pas autorisé à traiter la boîte aux lettres. Notez que ce paramètre sera ignoré si une stratégie de rétention qui détient le verrou de conservation activée est appliquée à la boîte aux lettres.

  • $false   L’Assistant de dossier géré est autorisé à traiter la boîte aux lettres. Il s’agit de la valeur par défaut.

EmailAddresses

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.ProxyAddressCollection

Le paramètre EmailAddresses spécifie toutes les adresses de messagerie (adresses proxy) du destinataire, y compris l’adresse SMTP principale. Dans les organisations Exchange locales, l’adresse SMTP principale et les autres adresses proxy sont généralement définies par les stratégies d’adresse de messagerie. Toutefois, vous pouvez utiliser ce paramètre pour configurer d’autres adresses proxy du destinataire. Pour plus d’informations, voir Stratégies d’adresse de messagerie dans Exchange 2016.

La syntaxe valide pour ce paramètre est la suivante : [<Type>]:<emailaddress1>,[<Type>]:<emailaddress2>.... La valeur <Type> facultative spécifie le type d’adresse de messagerie. Voici quelques exemples de valeurs valides :

  • SMTP   Adresse SMTP principale Vous ne pouvez utiliser cette valeur qu’une seule fois dans une commande.

  • smtp   Autres adresses de messagerie SMTP

  • X400   Adresses X.400 dans Exchange sur site.

  • X500   Adresses X.500 dans Exchange sur site.

Si vous n’incluez pas une valeur <Type> pour une adresse de messagerie, la valeur par défaut est smtp. Notez qu’Exchange ne valide pas la syntaxe de types d’adresses personnalisés (y compris les adresses X.400). Par conséquent, vous devez vérifier que toutes les adresses personnalisées sont correctement mises en forme.

Pour spécifier l’adresse de messagerie SMTP principale, vous pouvez suivre l’une des méthodes suivantes :

  • Utilisez la valeur <Type>SMTP dans l’adresse.

  • Utilisez l’adresse de messagerie principale si vous n’utilisez aucune valeur <Type> ou si vous utilisez plusieurs valeurs <Type> de smtp.

  • Utilisez le paramètre PrimarySmtpAddress à la place, s’il est disponible. Vous ne pouvez pas utiliser le paramètre EmailAddresses et le paramètre PrimarySmtpAddress dans la même commande.

Pour remplacer toutes les adresses de messagerie proxy existantes par les valeurs que vous spécifiez, utilisez la syntaxe suivante : "[<Type>]:<emailaddress1>","[<Type>]:<emailaddress2>"....

Pour ajouter ou supprimer des adresses proxy sans modifier d’autres valeurs existantes, utilisez la syntaxe suivante : @{Add="[<Type>]:<emailaddress1>","[<Type>]:<emailaddress2>"...; Remove="[<Type>]:<emailaddress2>","[<Type>]:<emailaddress2>"...}.

EmailAddressPolicyEnabled

Facultatif

System.Boolean

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre EmailAddressPolicyEnabled spécifie s’il faut appliquer des stratégies d’adresse de messagerie à ce destinataire. Les valeurs valides sont les suivantes :

  • $true   Les stratégies d’adresse de messagerie sont appliquées à ce destinataire. Il s’agit de la valeur par défaut.

  • $false   Les stratégies d’adresse de messagerie ne sont pas appliquées à ce destinataire.

EnableRoomMailboxAccount

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre EnableRoomMailboxAccount spécifie s’il faut activer le compte d’utilisateur désactivé qui est associé à cette boîte aux lettres de salle. Les valeurs valides sont :

  • $true   Le compte désactivé qui est associé à la boîte aux lettres de salle est activé. Vous devez également utiliser le paramètre RoomMailboxPassword avec cette valeur. Cela permet au compte de se connecter à la boîte aux lettres de salle.

  • $false   Le compte qui est associé à la boîte aux lettres de salle est désactivé. Vous ne pouvez pas utiliser le compte pour vous connecter à la boîte aux lettres de salle. Il s’agit de la valeur par défaut.

Vous devez utiliser ce paramètre avec le commutateur Room.

En règle générale, le compte qui est associé à une boîte aux lettres de salle est désactivé. Toutefois, vous devez activer le compte pour les fonctionnalités telles que Lync Room System ou Skype Entreprise Room System.

Dans Exchange Online, une boîte aux lettres de salle avec un compte activé associé ne nécessite pas de licence.

importantImportant :
Dans une organisation Exchange locale, vous devez également activer le compte d’utilisateur correspondant dans Utilisateurs et ordinateurs Active Directory ou en exécutant la cmdlet Enable-ADAccount dans Windows PowerShell.

EndDateForRetentionHold

Facultatif

System.DateTime

Le paramètre EndDateForRetentionHold spécifie la date de fin de rétention pour la gestion des enregistrements de messagerie (MRM). Pour utiliser ce paramètre, vous devez définir le paramètre RetentionHoldEnabled sur la valeur $true.

Utilisez le format de date courte qui est défini dans les paramètres Options régionales de l’ordinateur sur lequel vous exécutez la commande. Par exemple, si l’ordinateur est configuré pour utiliser le format de date courte dd/mm/yyyy, entrez 01/09/2015 pour spécifier le 1er septembre 2015. Vous pouvez entrer la date uniquement, ou la date et l’heure de la journée. Si vous entrez la date et l’heure de la journée, placez la valeur entre guillemets («  »), par exemple « 01/09/2015 17:00 ».

ExtendedPropertiesCountQuota

Facultatif

System.Int32

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

La propriété ExtendedPropertiesCountQuota permet de configurer les quotas de propriétés nommées et de propriétés nommées NonMAPI d’une boîte aux lettres. Cette opération ne doit généralement être exécutée que si vous rencontrez les erreurs QuotaExceededException ou MapiExceptionNamedPropsQuotaExceeded.

ExtensionCustomAttribute1

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Les paramètres ExtensionCustomAttribute1-5 spécifient des attributs personnalisés qui stockent des informations supplémentaires. Vous pouvez spécifier plusieurs valeurs pour ces paramètres sous la forme d’une liste délimitée par des virgules. Chaque paramètre ExtensionCustomAttribute peut contenir jusqu’à 1 300 valeurs.

Pour plus d’informations sur les attributs personnalisés, voir Attributs personnalisés.

Pour plus d’informations sur l’utilisation de l’Observateur d’événements, voir Modification de propriétés à valeurs multiples.

ExtensionCustomAttribute2

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Les paramètres ExtensionCustomAttribute1-5 spécifient des attributs personnalisés qui stockent des informations supplémentaires. Vous pouvez spécifier plusieurs valeurs pour ces paramètres sous la forme d’une liste délimitée par des virgules. Chaque paramètre ExtensionCustomAttribute peut contenir jusqu’à 1 300 valeurs.

Pour plus d’informations sur les attributs personnalisés, voir Attributs personnalisés.

Pour plus d’informations sur l’utilisation de l’Observateur d’événements, voir Modification de propriétés à valeurs multiples.

ExtensionCustomAttribute3

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Les paramètres ExtensionCustomAttribute1-5 spécifient des attributs personnalisés qui stockent des informations supplémentaires. Vous pouvez spécifier plusieurs valeurs pour ces paramètres sous la forme d’une liste délimitée par des virgules. Chaque paramètre ExtensionCustomAttribute peut contenir jusqu’à 1 300 valeurs.

Pour plus d’informations sur les attributs personnalisés, voir Attributs personnalisés.

Pour plus d’informations sur l’utilisation de l’Observateur d’événements, voir Modification de propriétés à valeurs multiples.

ExtensionCustomAttribute4

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Les paramètres ExtensionCustomAttribute1-5 spécifient des attributs personnalisés qui stockent des informations supplémentaires. Vous pouvez spécifier plusieurs valeurs pour ces paramètres sous la forme d’une liste délimitée par des virgules. Chaque paramètre ExtensionCustomAttribute peut contenir jusqu’à 1 300 valeurs.

Pour plus d’informations sur les attributs personnalisés, voir Attributs personnalisés.

Pour plus d’informations sur l’utilisation de l’Observateur d’événements, voir Modification de propriétés à valeurs multiples.

ExtensionCustomAttribute5

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Les paramètres ExtensionCustomAttribute1-5 spécifient des attributs personnalisés qui stockent des informations supplémentaires. Vous pouvez spécifier plusieurs valeurs pour ces paramètres sous la forme d’une liste délimitée par des virgules. Chaque paramètre ExtensionCustomAttribute peut contenir jusqu’à 1 300 valeurs.

Pour plus d’informations sur les attributs personnalisés, voir Attributs personnalisés.

Pour plus d’informations sur l’utilisation de l’Observateur d’événements, voir Modification de propriétés à valeurs multiples.

ExternalOofOptions

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Directory.Recipient.ExternalOofOptions

Le paramètre ExternalOofOptions spécifie les options des messages de notification d’absence du bureau qui sont disponibles pour la boîte aux lettres. Les valeurs valides sont :

  • External Les messages de notification d’absence du bureau peuvent être configurés pour les expéditeurs externes. Il s’agit de la valeur par défaut.

  • InternalOnly Les messages de notification d’absence du bureau peuvent être configurés uniquement pour les expéditeurs internes.

FederatedIdentity

Facultatif

System.String

Ce paramètre est réservé à l’usage interne chez Microsoft.

FolderHierarchyChildrenCountReceiveQuota

Facultatif

System.Int32

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre FolderHierarchyChildrenCountReceiveQuota définit le nombre maximal de sous-dossiers pouvant être créés dans un dossier de boîte aux lettres. Une fois la limite atteinte, le propriétaire de la boîte aux lettres ne peut plus créer de sous-dossiers.

Pour afficher la valeur actuelle de cette propriété, exécutez la commande Get-MailboxStatistics <MailboxIdentity> | Format-List FolderHierarchyChildrenCountReceiveQuota

FolderHierarchyChildrenCountWarningQuota

Facultatif

System.Int32

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre FolderHierarchyChildrenCountWarningQuota spécifie le nombre de sous-dossiers pouvant être créés dans un dossier de boîte aux lettres avant qu’Exchange envoie un message d’avertissement au propriétaire de la boîte aux lettres et consigne un événement dans le journal d’événements d’applications. Lorsque ce quota est atteint, l’envoi d’un message d’avertissement et la consignation d’événements se produisent une fois par jour.

Pour afficher la valeur actuelle de cette propriété, exécutez la commande Get-MailboxStatistics <MailboxIdentity> | Format-List FolderHierarchyChildrenCountWarningQuota

FolderHierarchyDepthReceiveQuota

Facultatif

System.Int32

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre FolderHierarchyDepthReceiveQuota spécifie le nombre maximal de niveaux dans la hiérarchie de dossiers d’un dossier de boîte aux lettres. Une fois la limite atteinte, le propriétaire de la boîte aux lettres ne peut pas créer d’autres niveaux dans la hiérarchie de dossiers d’un dossier de boîte aux lettres.

Pour afficher la valeur actuelle de cette propriété, exécutez la commande Get-MailboxStatistics <MailboxIdentity> | Format-List FolderHierarchyDepthReceiveQuota

FolderHierarchyDepthWarningQuota

Facultatif

System.Int32

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre FolderHierarchyDepthWarningQuota spécifie le nombre de niveaux pouvant être créés dans la hiérarchie de dossiers d’un dossier de boîte aux lettres avant qu’Exchange envoie un message d’avertissement au propriétaire de la boîte aux lettres et consigne un événement dans le journal d’événements d’applications. Lorsque ce quota est atteint, l’envoi d’un message d’avertissement et la consignation d’événements se produisent une fois par jour.

Pour afficher la valeur actuelle de cette propriété, exécutez la commande Get-MailboxStatistics <MailboxIdentity> | Format-List FolderHierarchyDepthWarningQuota

FoldersCountReceiveQuota

Facultatif

System.Int32

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre FoldersCountReceiveQuota permet de spécifier un nombre maximal de dossiers dans une boîte aux lettres, généralement une boîte aux lettres de dossier public. Si cette valeur est configurée et que la limite est atteinte, aucun nouveau dossier ne pourra être créé.

Pour afficher la valeur actuelle de cette propriété, exécutez la commande Get-MailboxStatistics <MailboxIdentity> | Format-List FoldersCountReceiveQuota

FoldersCountWarningQuota

Facultatif

System.Int32

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre FoldersCountWarningQuota permet d’afficher un message d’avertissement indiquant que l’arborescence des dossiers est complète lorsque la valeur spécifiée pour ce paramètre est atteinte. Ce paramètre est généralement utilisé pour les boîtes aux lettres de dossier public.

Pour afficher la valeur actuelle de cette propriété, exécutez la commande Get-MailboxStatistics <MailboxIdentity> | Format-List FoldersCountReceiveQuota

Force

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur Force spécifie s’il faut supprimer les messages d’avertissement ou de confirmation. Vous pouvez utiliser ce commutateur pour exécuter des tâches par programme, lorsqu’une intervention administrative est inappropriée. Il n’est pas nécessaire de spécifier une valeur pour ce commutateur.

ForwardingAddress

Facultatif

Microsoft.Exchange.Configuration.Tasks.RecipientIdParameter

Le paramètre ForwardingAddress spécifie une adresse de transfert pour les messages envoyés à cette boîte aux lettres. Une valeur valide pour ce paramètre est un destinataire de votre organisation. Vous pouvez utiliser une valeur quelconque qui identifie le destinataire.

Par exemple :

  • Nom

  • Nom complet

  • Alias

  • Nom unique

  • Nom unique canonique

  • Adresse de messagerie

  • GUID

La manière dont les messages sont remis et transférés est contrôlée par le paramètre DeliverToMailboxAndForward.

  • DeliverToMailboxAndForward est défini sur $true   Les messages sont remis à cette boîte aux lettres et transférés au destinataire spécifié.

  • DeliverToMailboxAndForward est défini sur $false    Les messages sont uniquement transférés au destinataire spécifié. Les messages ne sont pas remis à cette boîte aux lettres.

La valeur par défaut est vide ($null), ce qui signifie qu’aucun destinataire de transfert n’est configuré.

Si vous définissez des valeurs pour les paramètres ForwardingAddress et ForwardingSmtpAddress, la valeur de ForwardingSmtpAddress est ignorée. Les messages sont transférés au destinataire spécifié par le paramètre ForwardingAddress.

ForwardingSmtpAddress

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.ProxyAddress

Le paramètre ForwardingSmtpAddress spécifie une adresse SMTP de transfert pour les messages envoyés à cette boîte aux lettres. En règle générale, vous utilisez ce paramètre pour spécifier les adresses de messagerie externes qui ne sont pas validées.

La manière dont les messages sont remis et transférés est contrôlée par le paramètre DeliverToMailboxAndForward.

  • DeliverToMailboxAndForward est défini sur $true   Les messages sont remis à cette boîte aux lettres et transférés à l’adresse de messagerie spécifiée.

  • DeliverToMailboxAndForward est défini sur $false    Les messages sont uniquement transférés à l’adresse de messagerie spécifiée. Les messages ne sont pas remis à cette boîte aux lettres.

La valeur par défaut est vide ($null), ce qui signifie qu’aucune adresse de messagerie de transfert n’est configurée.

Si vous définissez des valeurs pour les paramètres ForwardingAddress et ForwardingSmtpAddress, la valeur de ForwardingSmtpAddress est ignorée. Les messages sont transférés au destinataire spécifié par le paramètre ForwardingAddress.

GMGen

Facultatif

System.Boolean

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre GMGen indique que la boîte aux lettres d’arbitrage (également appelée boîte aux lettres de l’organisation) est utilisée pour la génération des mesures de groupe pour l’organisation. Dans les infos-courrier, les informations des mesures de groupe sont utilisées pour indiquer le nombre de destinataires d’un message ou si les destinataires sont externes à votre organisation. Vous pouvez utiliser ce paramètre uniquement sur une boîte aux lettres d’arbitrage.

Les valeurs valides sont $true ou $false.

GrantSendOnBehalfTo

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Le paramètre GrantSendOnBehalfTo spécifie les personnes autorisées à envoyer des messages au nom de cette boîte aux lettres. Bien que les messages envoyés au nom de la boîte aux lettres indiquent clairement l’expéditeur dans le champ De (<Sender> on behalf of <Mailbox>), les réponses à ces messages sont remises à la boîte aux lettres, et non à l’expéditeur.

L’expéditeur que vous spécifiez pour ce paramètre doit être une boîte aux lettres, un utilisateur de messagerie ou un groupe de sécurité à extension messagerie (un principal de sécurité à extension messagerie auquel des autorisations peuvent être affectées). Vous pouvez utiliser n’importe quelle valeur qui identifie de manière unique l’expéditeur.

Par exemple :

  • Nom

  • Nom complet

  • Alias

  • Nom unique

  • Nom unique canonique

  • <domain name>\<account name>

  • Adresse de messagerie

  • GUID

  • LegacyExchangeDN

  • SamAccountName

  • Identifiant utilisateur ou nom d’utilisateur principal (UPN)

Pour saisir plusieurs valeurs et remplacer les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : <value1>,<value2>.... Si les valeurs contiennent des espaces ou requièrent des guillemets, vous devez utiliser la syntaxe suivante : "<value1>","<value2>"....

Pour ajouter ou supprimer une ou plusieurs valeur(s) sans affecter les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : @{Add="<value1>","<value2>"...; Remove="<value1>","<value2>"...}.

Par défaut, ce paramètre est vide, ce qui signifie que personne n’est autorisé à envoyer des messages au nom de cette boîte aux lettres.

HiddenFromAddressListsEnabled

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre HiddenFromAddressListsEnabled spécifie si le destinataire est visible dans les listes d’adresses. Les valeurs valides sont les suivantes :

  • $true   Le destinataire n’est pas visible dans les listes d’adresses.

  • $false   Le destinataire est visible dans les listes d’adresses. Il s’agit de la valeur par défaut.

IgnoreDefaultScope

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le commutateur IgnoreDefaultScope donne pour instruction à la commande d’ignorer le paramétrage de l’étendue du destinataire par défaut pour la session Exchange Management Shell et d’utiliser l’ensemble de la forêt comme étendue. Cela permet à la commande d’accéder à des objets Active Directory ne figurant pas actuellement dans l’étendue par défaut.

L’utilisation du commutateur IgnoreDefaultScope introduit les restrictions suivantes :

  • Vous ne pouvez pas utiliser le paramètre DomainController. La commande utilise automatiquement un serveur de catalogue global approprié.

  • Vous ne pouvez utiliser que le nom unique pour le paramètre Identity. D'autres formes d'identification, telles qu'un alias ou un GUID, ne sont pas acceptées.

ImListMigrationCompleted

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre ImListMigrationCompleted spécifie si la liste de contacts Lync ou Skype Entreprise d’un utilisateur est stockée dans sa boîte aux lettres.

Les valeurs valides sont les suivantes :

  • $true   La liste de contacts Lync ou Skype Entreprise de l’utilisateur est stockée dans sa boîte aux lettres Exchange 2016. Ainsi, vous ne pouvez pas migrer la boîte aux lettres vers un serveur Exchange 2010.

  • $false   La liste de contacts Lync ou Skype Entreprise de l’utilisateur est stockée sur un serveur Lync ou Skype Entreprise. Ainsi, vous ne pouvez pas migrer la boîte aux lettres vers un serveur Exchange 2010. Il s’agit de la valeur par défaut.

Lync Server 2013 et Skype Entreprise Server 2015 prennent en charge le stockage de la liste des contacts de l’utilisateur dans la boîte aux lettres Exchange 2016. Cette fonctionnalité est appelée le magasin de contacts unifié (UCS) et permet aux applications d’afficher une liste de contacts cohérente et à jour. Toutefois, Exchange 2010 ne prend pas en charge le magasin de contacts unifié. Par conséquent, avant de migrer la boîte aux lettres Exchange 2016 d’un utilisateur vers Exchange 2010, vous devez déplacer la liste de contacts Lync ou Skype Entreprise de l’utilisateur à partir du magasin de contacts unifié vers un serveur Lync 2013 ou Skype Entreprise. Pour plus d’informations, consultez la page Configuration de Microsoft Lync Server 2013 pour l’utilisation du magasin de contacts unifié.

noteRemarque :
Si vous migrez une boîte aux lettres Exchange 2013 vers Exchange 2010 alors que la liste de contacts Lync ou Skype Entreprise de l’utilisateur est stockée dans le magasin de contacts unifié, il se peut que l’utilisateur perde définitivement l’accès à ces contacts. Après avoir vérifié que la liste de contacts Lync ou Skype Entreprise de l’utilisateur a été déplacée vers un serveur Lync 2013 ou Skype Entreprise, vous devriez pouvoir terminer la migration de la boîte aux lettres. Si vous devez migrer la boîte aux lettres malgré le risque de perte de données, vous pouvez définir manuellement le paramètre ImListMigrationCompleted sur $false.

ImmutableId

Facultatif

System.String

Le paramètre ImmutableId est utilisé dans le cadre de la synchronisation de la liste d’adresses globale (GALSync) et spécifie un identificateur unique et immuable sous la forme d’une adresse SMTP pour une boîte aux lettres Exchange que vous utilisez à des fins de délégation fédérée pour des demandes de jetons de délégation SAML (Security Assertion Markup Language). Si la fédération est configurée pour cette boîte aux lettres et si ce paramètre n’apparaît pas au moment de créer la boîte aux lettres, Exchange crée la valeur de l’ID immuable d’après l’attribut ExchangeGUID de la boîte aux lettres et l’espace de noms de compte fédéré (par exemple, 7a78e7c8-620e-4d85-99d3-c90d90f29699@mail.contoso.com).

Vous devez définir le paramètre ImmutableId si vous déployez les services de fédération Active Directory (AD FS) pour autoriser l’authentification unique dans une boîte aux lettres hors site et si les services AD FS sont configurés pour l’utilisation d’un attribut autre que l’attribut ExchangeGUID pour les demandes de jetons d’authentification. Exchange et les services AD FS doivent demander le même jeton pour le même utilisateur afin de garantir un fonctionnement correct dans un scénario de déploiement Exchange entre différents locaux.

InactiveMailbox

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Ce paramètre est disponible uniquement dans le service informatique.

Le commutateur InactiveMailboxSpécifie que la boîte aux lettres est une boîte aux lettres inactive. Vous n’avez pas besoin de spécifier de valeur avec ce commutateur.

Une boîte aux lettres inactive est une boîte aux lettres qui est placée en conservation pour litige ou en conservation inaltérable avant d’être supprimée (récupérable).

Pour rechercher les boîtes aux lettres inactives, exécuter la commande Get-Mailbox -InactiveMailboxOnly | FL Name,PrimarySmtpAddress,DistinguishedName,ExchangeGuid et utilisez les valeurs des propriétés DistinguishedName ou ExchangeGuid pour le paramètre Identity (valeurs uniques).

Ce commutateur est requis pour utiliser les paramètres LitigationHoldEnabled et LitigationHoldDuration sur les boîtes aux lettres inactives.

Vous ne pouvez pas utiliser ce commutateur pour modifier d’autres propriétés sur des boîtes aux lettres inactives.

IsExcludedFromServingHierarchy

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre IsExcludedFromServingHierarchy empêche les utilisateurs d’accéder à la hiérarchie de dossiers publics dans la boîte aux lettres de dossiers publics. À des fins d’équilibrage de charge, les utilisateurs sont répartis de manière égale dans les boîtes aux lettres de dossiers publics par défaut. Si ce paramètre est défini sur une boîte aux lettres de dossiers publics, cette boîte aux lettres n’est pas incluse dans cet équilibrage de charge automatique et les utilisateurs ne seront pas en mesure d’y accéder pour récupérer la hiérarchie de dossiers publics. Cependant, si un administrateur a défini la propriété DefaultPublicFolderMailbox dans une boîte aux lettres utilisateur sur une boîte aux lettres de dossiers publics spécifique, l’utilisateur pourra toujours accéder à la boîte aux lettres de dossiers publics, même si le paramètre IsExcludedFromServingHierarchy est défini pour cette boîte aux lettres de dossiers publics.

noteRemarque :
Vous devez utiliser ce paramètre uniquement lors des migrations de dossiers publics. Ne l’utilisez plus une fois la validation de la migration initiale terminée.

IsHierarchyReady

Facultatif

System.Boolean

Ce paramètre est réservé à l’usage interne chez Microsoft.

IsHierarchySyncEnabled

Facultatif

System.Boolean

Ce paramètre est réservé à l’usage interne chez Microsoft.

IssueWarningQuota

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Unlimited

Le paramètre IssueWarningQuota spécifie le seuil d’avertissement pour la taille de la boîte aux lettres. Si la boîte aux lettres atteint ou dépasse cette taille, l’utilisateur reçoit un message d’avertissement descriptif.

Une valeur valide est un nombre allant jusqu’à 1,999999999 téraoctets (2199023254528 octets) ou la valeur unlimited. Lorsque vous entrez un nombre, vous pouvez le qualifier avec l’une des unités suivantes :

  • B (octets)

  • KB (kilo-octets)

  • MB (mégaoctets)

  • GB (gigaoctets)

  • TB (téraoctets)

Les valeurs non qualifiées sont généralement traitées comme des octets, mais les petites valeurs peuvent être arrondies au kilo-octet le plus proche.

La valeur IssueWarningQuota doit être inférieure ou égale à la valeur ProhibitSendReceiveQuota.

Dans Office 365, la valeur de quota est déterminée par les abonnements et licences que les administrateurs achètent et affectent dans le Centre d’administration Office 365. Vous pouvez réduire ou augmenter la valeur de quota, mais vous ne pouvez pas dépasser la valeur maximale autorisée par l’abonnement ou la licence. Dans Office 365, vous ne pouvez pas utiliser ce paramètre sur des boîtes aux lettres de dossiers publics.

Dans les organisations Exchange locales, la valeur par défaut de ce paramètre est unlimited. Lorsque le paramètre UseDatabaseQuotaDefaults est défini sur $true, la valeur de ce paramètre est ignorée, et la boîte aux lettres utilise la valeur IssueWarningQuota sur la base de données de boîtes aux lettres. Pour utiliser ce paramètre en vue d’appliquer une valeur de quota spécifique pour la boîte aux lettres, vous devez définir le paramètre UseDatabaseQuotaDefaults sur la valeur $false.

JournalArchiveAddress

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.SmtpAddress

Ce paramètre est réservé à l’usage interne chez Microsoft.

Languages

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Le paramètre Languages spécifie les langues pour cette boîte aux lettres dans l’ordre de préférence. Plusieurs composants Exchange affichent des informations pour un utilisateur de boîte aux lettres dans la langue par défaut, si cette langue est prise en charge. Certains composants incluent des messages de quota, des rapports de non-remise, l’interface utilisateur Outlook sur le web et des messages vocaux de messagerie unifiée.

Une entrée valide pour ce paramètre est une valeur de code de culture prise en charge de la classe CultureInfo Microsoft .NET Framework. Par exemple, da-DK pour le danois ou ja-JP pour le japonais. Pour plus d’informations, consultez la rubrique relative à la classe CultureInfo.

Pour saisir plusieurs valeurs et remplacer les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : <value1>,<value2>.... Si les valeurs contiennent des espaces ou requièrent des guillemets, vous devez utiliser la syntaxe suivante : "<value1>","<value2>"....

Pour ajouter ou supprimer une ou plusieurs valeur(s) sans affecter les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : @{Add="<value1>","<value2>"...; Remove="<value1>","<value2>"...}.

LinkedCredential

Facultatif

System.Management.Automation.PSCredential

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre LinkedCredential spécifie les informations d’identification utilisées pour accéder au contrôleur de domaine spécifié par le paramètre LinkedDomainController.

Ce paramètre requiert que vous créiez un objet d’informations d’identification à l’aide de la cmdlet Get-Credential. Pour plus d’informations, consultez la rubrique Get-Credential.

LinkedDomainController

Facultatif

System.String

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre LinkedDomainController spécifie le contrôleur de domaine dans la forêt où réside le compte d’utilisateur, si cette boîte aux lettres est liée. Le contrôleur de domaine dans la forêt où réside le compte d’utilisateur est utilisé pour obtenir des informations de sécurité pour le compte spécifié par le paramètre LinkedMasterAccount. Utilisez le nom de domaine complet (FQDN) du contrôleur de domaine que vous voulez utiliser comme valeur pour ce paramètre.

LinkedMasterAccount

Facultatif

Microsoft.Exchange.Configuration.Tasks.UserIdParameter

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre LinkedMasterAccount spécifie le compte principal dans la forêt où réside le compte d’utilisateur, si cette boîte aux lettres est liée. Le compte principal est le compte auquel la boîte aux lettres est liée. Le compte principal accorde l’accès à la boîte aux lettres. Vous pouvez utiliser n’importe quelle valeur qui identifie le compte principal de manière unique.

Par exemple :

  • Nom

  • Nom complet

  • Nom unique (DN)

  • Nom unique canonique

  • GUID

LitigationHoldDate

Facultatif

System.DateTime

Le paramètre LitigationHoldDate spécifie la date à laquelle la boîte aux lettres est placée en attente pour litige. Le paramètre est rempli automatiquement lorsque vous placez une boîte aux lettres en attente pour litige. La date que vous spécifiez peut être utilisée à titre d’information ou pour la création de rapports.

noteRemarque :
Lorsque vous utilisez le paramètre LitigationHoldEnabled pour placer la boîte aux lettres en attente pour litige, vous pouvez spécifier n’importe quelle date à l’aide du paramètre LitigationHoldDate. Toutefois, la boîte aux lettres est véritablement placée en attente pour litige lorsque vous exécutez la commande permettant de placer la boîte aux lettres en attente pour litige.

LitigationHoldDuration

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Unlimited

Le paramètre LitigationHoldDuration permet de définir la durée pendant laquelle les éléments de boîte aux lettres sont conservés si la boîte aux lettres est placée en conservation pour litige. La durée est calculée à compter de la date de réception ou de création de l’élément de boîte aux lettres.

Une valeur valide est un entier qui représente le nombre de jours, ou la valeur unlimited. La valeur par défaut est unlimited, ce qui signifie que les éléments sont mis en attente indéfiniment ou jusqu’à ce que la mise en attente soit supprimée.

LitigationHoldEnabled

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre LitigationHoldEnabled spécifie s’il faut placer la boîte aux lettres en attente pour litige. Les valeurs valides sont les suivantes :

  • $true   La boîte aux lettres est en attente pour litige.

  • $false   La boîte aux lettres n’est pas en attente pour litige. Il s’agit de la valeur par défaut.

Après qu’une boîte aux lettres est placée en attente pour litige, les messages ne peuvent pas être supprimés de la boîte aux lettres. Les éléments supprimés et toutes les versions des éléments modifiés sont conservés dans le dossier Éléments récupérables. Les éléments qui sont vidés du conteneur de dépôt sont également conservés et les éléments sont maintenus indéfiniment. Si vous activez la mise en attente pour litige, les quotas de récupération d’un seul élément ne sont pas appliqués.

noteRemarque :
Le placement des boîtes aux lettres de dossiers publics en conservation pour litige n’est pas pris en charge. Pour placer des boîtes aux lettres de dossiers publics en conservation pour litige, vous devez créer une conservation inaltérable en utilisant la cmdlet New-MailboxSearch avec le paramètre InPlaceHoldEnabled.

LitigationHoldOwner

Facultatif

System.String

Le paramètre LitigationHoldOwner spécifie l’utilisateur qui a placé la boîte aux lettres en attente pour litige. Si vous n’utilisez pas ce paramètre lorsque vous placez la boîte aux lettres en attente pour litige, la valeur est remplie automatiquement. Si vous utilisez ce paramètre lorsque vous placez la boîte aux lettres en attente pour litige, vous pouvez spécifier une valeur de texte. Si la valeur contient des espaces, placez-la entre guillemets («  »). Vous pouvez utiliser cette valeur à titre d’information et pour la création de rapports.

MailboxMessagesPerFolderCountReceiveQuota

Facultatif

System.Int32

Le paramètre MailboxMessagesPerFolderCountReceiveQuota spécifie le nombre maximal de messages d’un dossier de boîte aux lettres. Une fois la limite atteinte, le dossier ne peut pas recevoir de nouveaux messages.

La valeur MailboxMessagesPerFolderCountReceiveQuota doit être supérieure ou égale à la valeur MailboxMessagesPerFolderCountWarningQuota.

Pour afficher la valeur actuelle de cette propriété, exécutez la commande Get-MailboxStatistics <MailboxIdentity> | Format-List MailboxMessagesPerFolderCountReceiveQuota

MailboxMessagesPerFolderCountWarningQuota

Facultatif

System.Int32

Le paramètre MailboxMessagesPerFolderCountWarningQuota spécifie le nombre de messages qu’un dossier de boîte aux lettres peut contenir avant qu’Exchange envoie un message d’avertissement au propriétaire de la boîte aux lettres et consigne un événement dans le journal d’événements d’applications. Lorsque ce quota est atteint, l’envoi d’un message d’avertissement et la consignation d’événements se produisent une fois par jour.

La valeur MailboxMessagesPerFolderCountReceiveQuota doit être supérieure ou égale à la valeur MailboxMessagesPerFolderCountWarningQuota.

Pour afficher la valeur actuelle de cette propriété, exécutez la commande Get-MailboxStatistics <MailboxIdentity> | Format-List MailboxMessagesPerFolderCountWarningQuota

MailboxPlan

Facultatif

Microsoft.Exchange.Configuration.Tasks.MailboxPlanIdParameter

Ce paramètre est réservé à l’usage interne chez Microsoft.

MailboxProvisioningConstraint

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Directory.MailboxProvisioningConstraint

Ce paramètre est réservé à l’usage interne chez Microsoft.

MailboxProvisioningPreferences

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Ce paramètre est réservé à l’usage interne chez Microsoft.

MailboxRegion

Facultatif

System.String

Ce paramètre est réservé à l’usage interne chez Microsoft.

MailTip

Facultatif

System.String

Le paramètre MailTip spécifie le texte de l’Info courrier personnalisé pour ce destinataire. L’Info courrier s’affiche pour les expéditeurs lorsque ces derniers commencent à créer un brouillon de message électronique à l’intention de ce destinataire. Si la valeur contient des espaces, placez-la entre guillemets (").

L'ajout d'une Info-courrier à un destinataire a deux effets :

  • Des balises HTML sont automatiquement ajoutées au texte. Par exemple, si vous entrez le texte suivant : "This mailbox is not monitored", l’Info courrier devient automatiquement : <html><body>This mailbox is not monitored</body></html>. Les balises HTML supplémentaires ne sont pas prises en charge et la longueur de l’Info courrier ne peut pas dépasser 175 caractères affichés.

  • Le texte est automatiquement ajouté à la propriété MailTipTranslations du destinataire comme valeur par défaut : default:<MailTip text>. Si vous modifiez le texte de l’Info courrier, la valeur par défaut est automatiquement mise à jour dans la propriété MailTipTranslations, et inversement.

MailTipTranslations

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Le paramètre MailTipTranslations spécifie les langues supplémentaires pour le texte de l’Info courrier personnalisé qui est défini par le paramètre MailTip. Des balises HTML sont automatiquement ajoutées à la traduction de l’Info courrier. Les balises HTML supplémentaires ne sont pas prises en charge et la longueur de la traduction de l’Info courrier ne peut pas dépasser 175 caractères affichés.

Pour ajouter ou supprimer des traductions d’Info courrier sans affecter l’Info courrier par défaut ou d’autres traductions d’Info courrier, utilisez la syntaxe suivante :

@{Add="<culture 1>:<localized text 1>","<culture 2>:<localized text 2>"...; Remove="<culture 3>:<localized text 3>","<culture 4>:<localized text 4>"...}

<culture> est un code de culture ISO 639 à deux lettres valide qui est associé à la langue.

Par exemple, supposons que ce destinataire dispose actuellement du texte d’Info courrier suivant : « Cette boîte aux lettres n’est pas surveillée. » Pour ajouter la traduction en espagnol, utilisez la valeur suivante de ce paramètre : @{Add="ES:Esta caja no se supervisa."}.

Management

Facultatif

System.Boolean

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre Management spécifie si une boîte aux lettres d’arbitrage (également appelée boîte aux lettres de l’organisation) est utilisée pour gérer les transferts et les migrations de boîtes aux lettres. Vous pouvez utiliser ce paramètre uniquement sur une boîte aux lettres d’arbitrage.

Les valeurs valides sont $true ou $false.

MaxBlockedSenders

Facultatif

System.Int32

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre MaxBlockedSenders spécifie le nombre maximal d’expéditeurs qu’il est possible d’inclure dans la liste des expéditeurs bloqués. Les expéditeurs bloqués sont ceux qui sont considérés comme des expéditeurs de courrier indésirable par la boîte aux lettres et sont utilisés dans les règles de courrier indésirable. Ce paramètre n’est validé que lorsque les règles de courrier indésirable sont mises à jour à l’aide d’Outlook sur le web ou d’Services Web Exchange.

MaxReceiveSize

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Unlimited

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre MaxReceiveSize spécifie la taille maximale d’un message pouvant être envoyé à la boîte aux lettres. Les messages plus lourds que la taille maximale sont rejetés.

Lorsque vous entrez une valeur, qualifiez-la à l’aide de l’une des unités suivantes :

  • B (octets)

  • KB (kilo-octets)

  • MB (mégaoctets)

  • GB (gigaoctets)

  • TB (téraoctets)

Les valeurs non qualifiées sont généralement traitées comme des octets, mais les petites valeurs peuvent être arrondies au kilo-octet le plus proche.

Une valeur valide est un nombre allant jusqu’à 1,999999 gigaoctets (2 147 483 647 octets) ou la valeur unlimited.

Dans Office 365, la valeur est déterminée par les abonnements et licences que les administrateurs achètent et affectent dans le Centre d’administration Office 365. Vous pouvez réduire ou augmenter la valeur, mais vous ne pouvez pas dépasser la valeur maximale autorisée par l’abonnement ou la licence.

Dans Office 365, ce paramètre vous permet de configurer la valeur MaxReceiveSize sur les boîtes aux lettres existantes. La cmdlet Set-MailboxPlan permet de modifier la valeur MaxReceiveSize pour toutes les boîtes aux lettres que vous créerez à l’avenir.

Dans les organisations Exchange locales, la valeur par défaut unlimited indique que la taille de réception maximale pour la boîte aux lettres est contrôlée ailleurs (par exemple, par les limites de l’organisation, du serveur ou du connecteur).

noteRemarque :
Quelle que soit la limite de taille du message, vous devez définir une valeur supérieure à la taille réelle que vous souhaitez appliquer. Cela explique le codage Base64 des pièces jointes et autres données binaires. Comme le codage Base64 augmente la taille des messages d’environ 33 %, la valeur que vous spécifiez doit être d’environ 33 % supérieure à la taille réelle de message que vous voulez appliquer. Par exemple, si vous spécifiez une valeur maximale de taille de message de 64 Mo, vous pouvez vous attendre à une taille maximale réelle de message d’environ 48 Mo.

MaxSafeSenders

Facultatif

System.Int32

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre MaxSafeSenders spécifie le nombre maximal d’expéditeurs qu’il est possible d’inclure dans la liste des expéditeurs approuvés. Les expéditeurs fiables sont ceux qui sont approuvés par la boîte aux lettres et sont utilisés dans les règles de courrier indésirable. Ce paramètre est validé uniquement lorsque les règles de courrier indésirable sont mises à jour via des organisations ou des services en nuage.

MaxSendSize

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Unlimited

Le paramètre MaxSendSize spécifie la taille maximale d’un message pouvant être envoyé par la boîte aux lettres.

Lorsque vous entrez une valeur, qualifiez-la à l’aide de l’une des unités suivantes :

  • B (octets)

  • KB (kilo-octets)

  • MB (mégaoctets)

  • GB (gigaoctets)

  • TB (téraoctets)

Les valeurs non qualifiées sont généralement traitées comme des octets, mais les petites valeurs peuvent être arrondies au kilo-octet le plus proche.

Une valeur valide est un nombre allant jusqu’à 1,999999 gigaoctets (2 147 483 647 octets) ou la valeur unlimited.

Dans Office 365, la valeur est déterminée par les abonnements et licences que les administrateurs achètent et affectent dans le Centre d’administration Office 365. Vous pouvez réduire ou augmenter la valeur, mais vous ne pouvez pas dépasser la valeur maximale autorisée par l’abonnement ou la licence.

Dans Office 365, ce paramètre vous permet de configurer la valeur MaxSendSize sur les boîtes aux lettres existantes. La cmdlet Set-MailboxPlan permet de modifier la valeur MaxSendSize pour toutes les boîtes aux lettres que vous créerez à l’avenir.

Dans les organisations Exchange locales, la valeur par défaut unlimited indique que la taille d’envoi maximale pour la boîte aux lettres est contrôlée ailleurs (par exemple, par les limites de l’organisation, du serveur ou du connecteur).

noteRemarque :
Quelle que soit la limite de taille du message, vous devez définir une valeur supérieure à la taille réelle que vous souhaitez appliquer. Cela explique le codage Base64 des pièces jointes et autres données binaires. Comme le codage Base64 augmente la taille des messages d’environ 33 %, la valeur que vous spécifiez doit être d’environ 33 % supérieure à la taille réelle de message que vous voulez appliquer. Par exemple, si vous spécifiez une valeur maximale de taille de message de 64 Mo, vous pouvez vous attendre à une taille maximale réelle de message d’environ 48 Mo.

MessageCopyForSendOnBehalfEnabled

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre MessageCopyForSendOnBehalfEnabled spécifie s’il faut copier l’expéditeur pour les messages envoyés à partir d’une boîte aux lettres partagée par des utilisateurs ayant l’autorisation « Envoyer de la part de ». Les valeurs valides sont les suivantes :

  • $true   Lorsqu’un utilisateur envoie un message à partir de la boîte aux lettres partagée à l’aide de l’autorisation « Envoyer de la part de », une copie du message est envoyée à la boîte aux lettres de l’expéditeur.

  • $false   Lorsqu’un utilisateur envoie un message à partir de la boîte aux lettres partagée à l’aide de l’autorisation « Envoyer de la part de », aucune copie du message n’est envoyée à la boîte aux lettres de l’expéditeur. Il s’agit de la valeur par défaut.

Vous pouvez uniquement utiliser ce paramètre sur des boîtes aux lettres partagées.

Le paramètre GrantSendOnBehalfTo sur la boîte aux lettres partagée vous permet d’autoriser les utilisateurs à envoyer un message de la part d’une boîte aux lettres partagée.

MessageCopyForSentAsEnabled

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre MessageCopyForSentAsEnabled spécifie s’il faut copier l’expéditeur pour les messages envoyés à partir d’une boîte aux lettres partagée par des utilisateurs ayant l’autorisation « Envoyer en tant que ». Les valeurs valides sont les suivantes :

  • $true   Lorsqu’un utilisateur envoie un message à partir de la boîte aux lettres partagée à l’aide de l’autorisation « Envoyer en tant que », une copie du message est envoyée à la boîte aux lettres de l’expéditeur.

  • $false   Lorsqu’un utilisateur envoie un message à partir de la boîte aux lettres partagée à l’aide de l’autorisation « Envoyer en tant que », aucune copie du message n’est envoyée à la boîte aux lettres de l’expéditeur. Il s’agit de la valeur par défaut.

Vous pouvez uniquement utiliser ce paramètre sur des boîtes aux lettres partagées.

Dans Exchange Online, vous accordez à un utilisateur l’autorisation d’envoyer un message en tant que boîte aux lettres partagée en exécutant la commande : Add-RecipientPermission <SharedMailbox> -AccessRights SendAs -Trustee <User>.

Dans Exchange sur site, vous accordez à un utilisateur l’autorisation d’envoyer un message en tant que boîte aux lettres partagée en exécutant la commande : Add-ADPermission <SharedMailbox> -ExtendedRights "Send As" -User <User>.

MessageTracking

Facultatif

System.Boolean

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre MessageTracking spécifie si la boîte aux lettres d’arbitrage (également appelée boîte aux lettres de l’organisation) est la boîte aux lettres d’ancrage utilisée pour les scénarios de suivi des messages inter-organisations. Par défaut, la fonctionnalité de suivi des messages de l'organisation est attribuée à la boîte aux lettres d'arbitrage nommée SystemMailbox{bb558c35-97f1-4cb9-8ff7-d53741dc928c}. Vous pouvez utiliser ce paramètre uniquement sur une boîte aux lettres d’arbitrage.

Les valeurs valides sont $true ou $false.

MessageTrackingReadStatusEnabled

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre MessageTrackingReadStatusEnabled spécifie s’il faut inclure des informations détaillées dans les rapports de remise des messages envoyés à la boîte aux lettres. Les valeurs valides sont :

  • $true   L’état de lecture du message ainsi que la date et l’heure de remise du message sont indiqués dans le rapport de remise des messages envoyés à cette boîte aux lettres. Il s’agit de la valeur par défaut.

  • $false   L’état de lecture du message n’apparaît pas dans le rapport de remise des messages envoyés à cette boîte aux lettres. Seules la date et l’heure de remise du message sont indiquées dans le rapport de remise.

MicrosoftOnlineServicesID

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.SmtpAddress

Le paramètre MicrosoftOnlineServicesID spécifie l’ID d’utilisateur pour l’objet. Ce paramètre s’applique uniquement aux objets du service en nuage. Il n’est pas disponible pour les déploiements locaux.

Migration

Facultatif

System.Boolean

Ce paramètre est réservé à l’usage interne chez Microsoft.

ModeratedBy

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Le paramètre ModeratedBy spécifie un ou plusieurs modérateurs pour ce destinataire. Un modérateur approuve les messages envoyés au destinataire avant qu’ils ne soient remis. Un modérateur doit être une boîte aux lettres, un utilisateur de messagerie ou un contact de messagerie de votre organisation. Vous pouvez utiliser n’importe quelle valeur qui identifie de manière unique le modérateur.

Par exemple :

  • Nom

  • Nom complet

  • Alias

  • Nom unique

  • Nom unique canonique

  • Adresse de messagerie

  • GUID

Pour saisir plusieurs valeurs et remplacer les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : <value1>,<value2>.... Si les valeurs contiennent des espaces ou requièrent des guillemets, vous devez utiliser la syntaxe suivante : "<value1>","<value2>"....

Pour ajouter ou supprimer une ou plusieurs valeur(s) sans affecter les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : @{Add="<value1>","<value2>"...; Remove="<value1>","<value2>"...}.

Vous devez utiliser ce paramètre pour spécifier au moins un modérateur lorsque vous définissez le paramètre ModerationEnabled sur la valeur $true.

ModerationEnabled

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre ModerationEnabled spécifie si la modération est activée pour ce destinataire. Les valeurs valides sont les suivantes :

  • $true   La modération est activée pour ce destinataire. Les messages envoyés à ce destinataire doivent être approuvés par un modérateur avant qu’ils ne soient remis.

  • $false   La modération est désactivée pour ce destinataire. Les messages envoyés à ce destinataire sont remis sans l’approbation d’un modérateur. Il s’agit de la valeur par défaut.

Utilisez le paramètre ModeratedBy pour spécifier les modérateurs.

name

Facultatif

System.String

Le paramètre Name spécifie le nom unique de la boîte aux lettres. La longueur maximale est de 64 caractères. Si la valeur contient des espaces, mettez le nom entre guillemets (").

NewPassword

Facultatif

System.Security.SecureString

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre NewPassword est utilisé avec le paramètre OldPassword lorsqu’un utilisateur modifie son mot de passe dans Outlook sur le web. Par défaut, les paramètres NewPassword et OldPassword sont également disponibles pour les membres des groupes de rôles Support technique et Gestion de l’organisation via le rôle Options de l’utilisateur. Toutefois, les administrateurs utilisent le paramètre Password pour réinitialiser le mot de passe d’un utilisateur, car ce paramètre ne nécessite pas le mot de passe actuel.

Ce paramètre utilise la syntaxe (ConvertTo-SecureString -String '<password>' -AsPlainText -Force). Pour être invité à entrer le mot de passe et à le stocker en tant que variable, vous pouvez également exécuter la commande $password = Read-Host "Enter password" -AsSecureString, puis utiliser la valeur $password pour ce paramètre.

OABGen

Facultatif

System.Boolean

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre OABGen spécifie si une boîte aux lettres d’arbitrage (également appelée boîte aux lettres de l’organisation) est utilisée lors du stockage et de la génération d’un fichier de carnets d’adresses en mode hors connexion pour l’organisation. Les requêtes OAB sont envoyées au serveur où se trouve cette boîte aux lettres d'arbitrage. Vous pouvez utiliser ce paramètre uniquement sur une boîte aux lettres d’arbitrage.

Les valeurs valides sont $true ou $false.

OABReplica

Facultatif

System.Boolean

Ce paramètre est réservé à l’usage interne chez Microsoft.

Office

Facultatif

System.String

Le paramètre Office spécifie le nom ou le numéro professionnel physique de l'utilisateur.

OfflineAddressBook

Facultatif

Microsoft.Exchange.Configuration.Tasks.OfflineAddressBookIdParameter

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre OfflineAddressBook spécifie le carnet d’adresses en mode hors connexion qui est associé à la boîte aux lettres. Vous pouvez utiliser n’importe quelle valeur qui identifie le carnet d’adresses en mode hors connexion de manière unique. Par exemple :

  • Nom

  • Nom unique

  • GUID

La cmdlet Get-OfflineAddressBook permet d’afficher les carnets d’adresses en mode hors connexion disponibles.

OldPassword

Facultatif

System.Security.SecureString

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre OldPassword est utilisé avec le paramètre NewPassword lorsqu’un utilisateur modifie son mot de passe dans Outlook sur le web. Par défaut, les paramètres NewPassword et OldPassword sont également disponibles pour les membres des groupes de rôles Support technique et Gestion de l’organisation via le rôle Options de l’utilisateur. Toutefois, en règle générale, les administrateurs utilisent le paramètre Password pour réinitialiser le mot de passe d’un utilisateur, car ce paramètre ne nécessite pas le mot de passe actuel.

Ce paramètre utilise la syntaxe (ConvertTo-SecureString -String '<password>' -AsPlainText -Force). Pour être invité à entrer le mot de passe et à le stocker en tant que variable, vous pouvez également exécuter la commande $password = Read-Host "Enter password" -AsSecureString, puis utiliser la valeur $password pour ce paramètre.

OMEncryption

Facultatif

System.Boolean

Ce paramètre est réservé à l’usage interne chez Microsoft.

OMEncryptionStore

Facultatif

System.Boolean

PARAMVALUE : $true | $false

Password

Facultatif

System.Security.SecureString

Le paramètre Password réinitialise le mot de passe du compte d’utilisateur qui est associé à la boîte aux lettres de la valeur spécifiée. Pour utiliser ce paramètre sur une boîte aux lettres autre que la vôtre, vous devez être membre de l’un des groupes de rôles suivants :

  • Office 365   Vous ne pouvez pas utiliser ce paramètre pour modifier le mot de passe d’un autre utilisateur. Pour cela, utilisez la cmdlet Set-MsolUserPassword dans Office 365 (Azure AD) PowerShell. Pour plus d’informations sur la connexion, consultez la rubrique Se connecter à Office 365 PowerShell. Pour modifier le mot de passe d’un autre utilisateur dans le Centre d’administration Office 365, consultez la rubrique Administrateurs : réinitialiser les mots de passe des utilisateurs.

  • Instance Exchange locale   Les groupes de rôles Gestion de l’organisation ou Support technique via le rôle Options de l’utilisateur. Le rôle Réinitialiser le mot de passe vous permet également d’utiliser ce paramètre, mais il n’est affecté à aucun groupe de rôles par défaut.

Ce paramètre utilise la syntaxe (ConvertTo-SecureString -String '<password>' -AsPlainText -Force). Pour être invité à entrer le mot de passe et à le stocker en tant que variable, vous pouvez également exécuter la commande $password = Read-Host "Enter password" -AsSecureString, puis utiliser la valeur $password pour ce paramètre.

PrimarySmtpAddress

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.SmtpAddress

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre PrimarySmtpAddress spécifie l’adresse de messagerie de retour principale qui est utilisée pour le destinataire. S’ils sont disponibles sur cette cmdlet, vous ne pouvez pas utiliser les paramètres EmailAddresses et PrimarySmtpAddress dans la même commande.

Si vous définissez le paramètre EmailAddressPolicyEnabled sur $false, vous pouvez spécifier l’adresse principale à l’aide du paramètre PrimarySmtpAddress, mais cela signifie que les adresses de messagerie de l’utilisateur de messagerie ne sont plus automatiquement mises à jour par les stratégies d’adresse de messagerie.

ProhibitSendQuota

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Unlimited

Le paramètre ProhibitSendQuota spécifie une limite de taille pour la boîte aux lettres. Si la boîte aux lettres atteint ou dépasse cette taille, la boîte aux lettres ne peut pas envoyer de nouveaux messages et l’utilisateur reçoit un message d’avertissement descriptif.

Une valeur valide est un nombre allant jusqu’à 1,999999999 téraoctets (2199023254528 octets) ou la valeur unlimited. Lorsque vous entrez un nombre, vous pouvez le qualifier avec l’une des unités suivantes :

  • B (octets)

  • KB (kilo-octets)

  • MB (mégaoctets)

  • GB (gigaoctets)

  • TB (téraoctets)

Les valeurs non qualifiées sont généralement traitées comme des octets, mais les petites valeurs peuvent être arrondies au kilo-octet le plus proche.

La valeur ProhibitSendQuota doit être inférieure ou égale à la valeur ProhibitSendReceiveQuota.

Dans Office 365, la valeur de quota est déterminée par les abonnements et licences que les administrateurs achètent et affectent dans le Centre d’administration Office 365. Vous pouvez réduire ou augmenter la valeur de quota, mais vous ne pouvez pas dépasser la valeur maximale autorisée par l’abonnement ou la licence. Dans Office 365, vous ne pouvez pas utiliser ce paramètre sur des boîtes aux lettres de dossiers publics.

Dans les organisations Exchange locales, la valeur par défaut de ce paramètre est unlimited. Lorsque le paramètre UseDatabaseQuotaDefaults est défini sur la valeur $true, la valeur de ce paramètre est ignorée, et la boîte aux lettres utilise la valeur ProhibitSendQuota sur la base de données de boîtes aux lettres. Pour utiliser ce paramètre en vue d’appliquer une valeur de quota spécifique pour la boîte aux lettres, vous devez définir le paramètre UseDatabaseQuotaDefaults sur la valeur $false.

ProhibitSendReceiveQuota

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Unlimited

Le paramètre ProhibitSendReceiveQuota spécifie une limite de taille pour la boîte aux lettres. Si la boîte aux lettres atteint ou dépasse cette taille, elle ne peut ni envoyer ni recevoir de nouveaux messages. Les messages envoyés à cette boîte aux lettres sont renvoyés à l’expéditeur avec un message d’erreur descriptif. Cette valeur détermine efficacement la taille maximale de la boîte aux lettres.

Une valeur valide est un nombre allant jusqu’à 1,999999999 téraoctets (2199023254528 octets) ou la valeur unlimited. Lorsque vous entrez un nombre, vous pouvez le qualifier avec l’une des unités suivantes :

  • B (octets)

  • KB (kilo-octets)

  • MB (mégaoctets)

  • GB (gigaoctets)

  • TB (téraoctets)

Les valeurs non qualifiées sont généralement traitées comme des octets, mais les petites valeurs peuvent être arrondies au kilo-octet le plus proche.

La valeur doit être supérieure ou égale aux valeurs ProhibitSendQuota ou IssueWarningQuota.

Dans Office 365, la valeur de quota est déterminée par les abonnements et licences que les administrateurs achètent et affectent dans le Centre d’administration Office 365. Vous pouvez réduire la valeur de quota, mais vous ne pouvez pas dépasser la valeur maximale autorisée par l’abonnement ou la licence. Dans Office 365, vous ne pouvez pas utiliser ce paramètre sur des boîtes aux lettres de dossiers publics.

Dans les organisations Exchange locales, la valeur par défaut de ce paramètre est unlimited. Lorsque le paramètre UseDatabaseQuotaDefaults est défini sur la valeur $true, la valeur de ce paramètre est ignorée, et la boîte aux lettres utilise la valeur ProhibitSendReceiveQuota sur la base de données de boîtes aux lettres. Pour utiliser ce paramètre en vue d’appliquer une valeur de quota spécifique pour la boîte aux lettres, vous devez définir le paramètre UseDatabaseQuotaDefaults sur la valeur $false.

ProvisionedForOfficeGraph

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Ce paramètre est réservé à l’usage interne chez Microsoft.

PstProvider

Facultatif

System.Boolean

Ce paramètre est réservé à l’usage interne chez Microsoft.

PublicFolder

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur PublicFolder indique que la boîte aux lettres est une boîte aux lettres de dossiers publics. Ce commutateur est requis lorsque vous modifiez des boîtes aux lettres de dossiers publics. Il n’est pas nécessaire de spécifier une valeur pour ce commutateur.

Les boîtes aux lettres de dossiers publics sont spécialement conçues pour stocker la hiérarchie et le contenu des dossiers publics.

QueryBaseDN

Facultatif

Microsoft.Exchange.Configuration.Tasks.OrganizationalUnitIdParameter

Ce paramètre est réservé à l’usage interne chez Microsoft.

RecipientLimits

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Unlimited

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre RecipientLimits spécifie le nombre maximal de destinataires autorisés dans les messages envoyés par la boîte aux lettres.

Une valeur valide est un entier ou la valeur unlimited. La valeur par défaut est unlimited.

La valeur unlimited indique que le nombre maximal de destinataires par message pour la boîte aux lettres est contrôlé ailleurs (par exemple, par les limites de l’organisation, du serveur ou du connecteur).

RecoverableItemsQuota

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Unlimited

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre RecoverableItemsQuota spécifie la taille maximale pour le dossier Éléments récupérables de la boîte aux lettres. Si le dossier Éléments récupérables atteint ou dépasse cette taille, il n’accepte plus les messages.

Une valeur valide est un nombre allant jusqu’à 1,999999999 téraoctets (2199023254528 octets) ou la valeur unlimited. La valeur par défaut est de 30 giga-octets (32212254720 octets).

Lorsque vous entrez un nombre, vous pouvez le qualifier avec l’une des unités suivantes :

  • B (octets)

  • KB (kilo-octets)

  • MB (mégaoctets)

  • GB (gigaoctets)

  • TB (téraoctets)

Les valeurs non qualifiées sont généralement traitées comme des octets, mais les petites valeurs peuvent être arrondies au kilo-octet le plus proche.

La valeur RecoverableItemsQuota doit être supérieure ou égale à la valeur RecoverableItemsWarningQuota.

Lorsque le paramètre UseDatabaseQuotaDefaults est défini sur la valeur $true, la valeur de ce paramètre est ignorée, et la boîte aux lettres utilise la valeur RecoverableItemsQuota sur la base de données de boîtes aux lettres. Pour utiliser ce paramètre en vue d’appliquer une valeur de quota spécifique pour la boîte aux lettres, vous devez définir le paramètre UseDatabaseQuotaDefaults sur la valeur $false.

RecoverableItemsWarningQuota

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Unlimited

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre RecoverableItemsWarningQuota spécifie le seuil d’avertissement pour la taille du dossier Éléments récupérables de la boîte aux lettres. Si le dossier Éléments récupérables atteint ou dépasse cette taille, Exchange consigne un événement dans le journal d’événements d’applications.

Une valeur valide est un nombre allant jusqu’à 1,999999999 téraoctets (2199023254528 octets) ou la valeur unlimited. La valeur par défaut est de 20 giga-octets (21474836480 octets).

Lorsque vous entrez un nombre, vous pouvez le qualifier avec l’une des unités suivantes :

  • B (octets)

  • KB (kilo-octets)

  • MB (mégaoctets)

  • GB (gigaoctets)

  • TB (téraoctets)

Les valeurs non qualifiées sont généralement traitées comme des octets, mais les petites valeurs peuvent être arrondies au kilo-octet le plus proche.

La valeur RecoverableItemsWarningQuota doit être inférieure ou égale à la valeur RecoverableItemsQuota.

Lorsque le paramètre UseDatabaseQuotaDefaults est défini sur la valeur $true, la valeur de ce paramètre est ignorée, et la boîte aux lettres utilise la valeur RecoverableItemsWarningQuota sur la base de données de boîtes aux lettres. Pour utiliser ce paramètre en vue d’appliquer une valeur de quota spécifique pour la boîte aux lettres, vous devez définir le paramètre UseDatabaseQuotaDefaults sur la valeur $false.

RejectMessagesFrom

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Le paramètre RejectMessagesFrom spécifie qui n’est pas autorisé à envoyer des messages à ce destinataire. Les messages émanant de ces expéditeurs sont rejetés.

Les valeurs valides pour ce paramètre sont des expéditeurs individuels de votre organisation (boîtes aux lettres, utilisateurs de messagerie et contacts de messagerie). Vous pouvez utiliser n’importe quelle valeur qui identifie l’expéditeur de manière unique. Par exemple :

  • Nom

  • Nom complet

  • Alias

  • Nom unique

  • Nom unique canonique

  • Adresse de messagerie

  • GUID

Vous pouvez saisir plusieurs expéditeurs séparés par des virgules. Pour remplacer toutes les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : <sender1>,<senter2>.... Si les valeurs contiennent des espaces ou requièrent des guillemets, utilisez la syntaxe suivante : "<sender1>","<sender2>"....

Pour ajouter ou supprimer des expéditeurs sans affecter les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : @{Add="<sender1>","<sender2>"...; Remove="<sender1>","<sender2>"...}.

Les expéditeurs que vous spécifiez pour ce paramètre sont automatiquement copiés dans la propriété RejectMessagesFromSendersOrMembers. C’est pourquoi vous ne pouvez pas utiliser les paramètres RejectMessagesFrom et RejectMessagesFromSendersOrMembers dans la même commande.

Par défaut, ce paramètre est vide ($null), ce qui permet à ce destinataire d’accepter les messages de tous les expéditeurs.

RejectMessagesFromDLMembers

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Le paramètre RejectMessagesFromDLMembers spécifie qui n’est pas autorisé à envoyer des messages à ce destinataire. Les messages émanant de ces expéditeurs sont rejetés.

Les valeurs valides pour ce paramètre sont des groupes de votre organisation (groupes de distribution, groupes de sécurité à extension messagerie et groupes de distribution dynamique). Le fait de spécifier un groupe signifie que tous les membres du groupe ne sont pas autorisés à envoyer des messages à ce destinataire. Vous pouvez utiliser n’importe quelle valeur qui identifie le groupe de manière unique. Par exemple :

  • Nom

  • Nom complet

  • Alias

  • Nom unique

  • Nom unique canonique

  • Adresse de messagerie

  • GUID

Vous pouvez saisir plusieurs groupes séparés par des virgules. Pour remplacer toutes les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : <group1>,<group2>.... Si les valeurs contiennent des espaces ou requièrent des guillemets, utilisez la syntaxe suivante : "<group1>","<group2>"....

Pour ajouter ou supprimer des groupes sans affecter les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : @{Add="<group1>","<group2>"...; Remove="<group1>","<group2>"...}.

Les groupes que vous spécifiez pour ce paramètre sont automatiquement copiés dans la propriété RejectMessagesFromSendersOrMembers. C’est pourquoi vous ne pouvez pas utiliser les paramètres RejectMessagesFromDLMembers et RejectMessagesFromSendersOrMembers dans la même commande.

Par défaut, ce paramètre est vide ($null), ce qui permet à ce destinataire d’accepter les messages de tous les groupes.

RejectMessagesFromSendersOrMembers

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Le paramètre RejectMessagesFromSendersOrMembers spécifie qui n’est pas autorisé à envoyer des messages à ce destinataire. Les messages émanant de ces expéditeurs sont rejetés.

Les valeurs valides pour ce paramètre sont des groupes et des expéditeurs individuels de votre organisation. Les expéditeurs individuels sont des boîtes aux lettres, des utilisateurs de messagerie et des contacts de messagerie. Les groupes sont des groupes de distribution, des groupes de sécurité à extension messagerie et des groupes de distribution dynamique. Le fait de spécifier un groupe signifie que tous les membres du groupe ne sont pas autorisés à envoyer des messages à ce destinataire.

Pour spécifier des expéditeurs pour ce paramètre, vous pouvez utiliser toute valeur qui l’identifie de manière unique. Par exemple :

  • Nom

  • Nom complet

  • Alias

  • Nom unique

  • Nom unique canonique

  • Adresse de messagerie

  • GUID

Vous pouvez saisir plusieurs expéditeurs séparés par des virgules. Pour remplacer toutes les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : <sender1>,<senter2>.... Si les valeurs contiennent des espaces ou requièrent des guillemets, utilisez la syntaxe suivante : "<sender1>","<sender2>"....

Pour ajouter ou supprimer des groupes ou des expéditeurs individuels sans affecter les entrées existantes, utilisez les paramètres RejectMessagesFrom et RejectMessagesFromDLMembers.

Les groupes et les expéditeurs individuels que vous spécifiez pour ce paramètre sont automatiquement copiés dans les propriétés RejectMessagesFrom et RejectMessagesFromDLMembers, respectivement. C’est pourquoi vous ne pouvez pas utiliser le paramètre RejectMessagesFromSendersOrMembers dans la même commande que les paramètres RejectMessagesFrom ou RejectMessagesFromDLMembers.

Par défaut, ce paramètre est vide ($null), ce qui permet à ce destinataire d’accepter les messages de tous les expéditeurs.

RemoteRecipientType

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Directory.Recipient.RemoteRecipientType

Ce paramètre est réservé à l’usage interne chez Microsoft.

RemoveManagedFolderAndPolicy

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre RemoveManagedFolderAndPolicy spécifie si l’ensemble des stratégies et des attributs de gestion des enregistrements de messagerie (MRM 1.0) doivent être supprimés d’une boîte aux lettres. Si vous utilisez ce commutateur, les stratégies MRM 1.0 et les propriétés MRM 1.0 des dossiers gérés créés en tant que partie intégrante des stratégies MRM 1.0 sont supprimées. Les dossiers gérés qui sont vides sont également supprimés de la boîte aux lettres, et les dossiers gérés contenant des éléments sont convertis en dossiers standard.

Il n’est pas nécessaire de spécifier une valeur pour ce commutateur.

RemovePicture

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le commutateur RemovePicture spécifie s’il faut supprimer l’image de la boîte aux lettres. Il n’est pas nécessaire de spécifier une valeur pour ce commutateur.

Vous pouvez ajouter une image à une boîte aux lettres à l’aide de la cmdlet Import-RecipientDataProperty.

RemoveSpokenName

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre RemoveSpokenName spécifie s’il faut supprimer le nom prononcé de la boîte aux lettres. Il n’est pas nécessaire de spécifier une valeur pour ce commutateur.

Vous pouvez ajouter un fichier audio à une boîte aux lettres à l’aide de la cmdlet Import-RecipientDataProperty.

RequireSenderAuthenticationEnabled

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre RequireSenderAuthenticationEnabled spécifie s’il faut accepter des messages d’expéditeurs authentifiés (internes) uniquement. Les valeurs valides sont les suivantes :

  • $true   Les messages sont acceptés uniquement s’ils proviennent d’expéditeurs authentifiés (internes). Les messages provenant d’expéditeurs non authentifiés (externes) sont rejetés.

  • $false   Les messages qui sont acceptés proviennent d’expéditeurs authentifiés (internes) et non authentifiés (externes).

ResetPasswordOnNextLogon

Facultatif

System.Boolean

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre ResetPasswordOnNextLogon indique si l’utilisateur doit modifier son mot de passe lors de sa prochaine connexion à sa boîte aux lettres. Les valeurs valides sont :

  • $true   L’utilisateur doit modifier son mot de passe la prochaine fois qu’il se connecte à sa boîte aux lettres.

  • $false   L’utilisateur ne doit pas modifier son mot de passe la prochaine fois qu’il se connecte à sa boîte aux lettres. Il s’agit de la valeur par défaut.

noteRemarque :
Dans Office 365, les administrateurs peuvent demander aux utilisateurs de réinitialiser leur mot de passe à la prochaine ouverture de session à l’aide du paramètre ResetPasswordOnNextLogon sur la cmdlet Set-User.

ResourceCapacity

Facultatif

System.Int32

Le paramètre ResourceCapacity spécifie la capacité de la boîte aux lettres de ressources. Par exemple, vous pouvez utiliser ce paramètre pour identifier le nombre de sièges dans une salle de conférence (boîte aux lettres de salle) ou dans un véhicule (boîte aux lettres d’équipement). Une valeur valide est un entier.

ResourceCustom

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Le paramètre ResourceCustom spécifie une ou plusieurs propriétés de ressources personnalisées à ajouter à la boîte aux lettres de ressources. Vous pouvez utiliser ce paramètre uniquement sur des boîtes aux lettres de ressources.

Les applets de commande de Set-ResourceConfig et de Get-ResourceConfig vous permet de créer et d’afficher les propriétés de ressource personnalisé.

Après avoir créé des propriétés de ressources personnalisé, vous utilisez ce paramètre pour affecter un ou plusieurs de ces propriétés pour une boîte aux lettres de ressources. Propriétés qui commencent par le préfixe Room/ sont disponibles uniquement pour les boîtes aux lettres de salle et les propriétés qui commencent par le préfixe Equipment/ sont disponibles uniquement pour les boîtes aux lettres d’équipement. Lorsque vous spécifiez une valeur pour ce paramètre de propriété, n’incluez pas le préfixe.

Pour saisir plusieurs valeurs et remplacer les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : <value1>,<value2>.... Si les valeurs contiennent des espaces ou requièrent des guillemets, vous devez utiliser la syntaxe suivante : "<value1>","<value2>"....

Pour ajouter ou supprimer une ou plusieurs valeur(s) sans affecter les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : @{Add="<value1>","<value2>"...; Remove="<value1>","<value2>"...}.

RetainDeletedItemsFor

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.EnhancedTimeSpan

Le paramètre RetainDeletedItemsFor spécifie la période pendant laquelle les éléments supprimés (récupérables) sont conservés pour la boîte aux lettres. Les éléments supprimés (récupérables) sont des éléments qui ont été supprimés à l’aide de l’une des méthodes suivantes :

  • Suppression d’éléments du dossier Éléments supprimés.

  • Sélection de l’action Vider le dossier Éléments supprimés.

  • Suppression d’éléments à l’aide de la combinaison de touches Maj + Suppr.

Ces actions déplacent les éléments vers le dossier Éléments récupérables, dans un sous-dossier appelé Suppressions.

Avant l’expiration de la période de rétention des éléments supprimés, les utilisateurs peuvent récupérer les éléments supprimés (récupérables) dans Outlook et Outlook sur le web à l’aide de la fonctionnalité Récupérer les éléments supprimés. Pour plus d’informations, consultez la rubrique Dossier Éléments récupérables dans Exchange 2016.

Pour spécifier une valeur, entrez-la sous forme d’une période : dd.hh:mm:ssdd = jours, hh = heures, mm = minutes et ss = secondes.

La valeur par défaut est de 14 jours (14.00:00:00). Dans Office 365, vous pouvez augmenter la valeur jusqu’à un maximum de 30 jours.

Dans Office 365, ce paramètre vous permet de configurer la valeur RetainDeletedItemsFor sur les boîtes aux lettres existantes. La cmdlet Set-MailboxPlan permet de modifier la valeur RetainDeletedItemsFor pour toutes les boîtes aux lettres que vous créerez à l’avenir.

Dans Exchange local, la valeur par défaut est configurée par la valeur du paramètre DeletedItemRetention sur la base de données de boîtes aux lettres. Pour remplacer la valeur par défaut, entrez une valeur pour le paramètre RetainDeletedItemsFor sur la boîte aux lettres.

RetainDeletedItemsUntilBackup

Facultatif

System.Boolean

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre RetainDeletedItemsUntilBackup spécifie s’il faut conserver les éléments dans le dossier Éléments récupérables\Suppressions de la boîte aux lettres jusqu’à la prochaine sauvegarde de base de données. Les valeurs valides sont les suivantes :

  • $true   Les éléments supprimés sont conservés jusqu’à la prochaine sauvegarde de base de données de boîtes aux lettres. Cette valeur peut remplacer efficacement les valeurs de rétention de l’élément supprimé et de quota des éléments récupérables.

  • $false   La rétention des éléments supprimés ne dépend pas d’une sauvegarde de la base de données de boîtes aux lettres. Il s’agit de la valeur par défaut.

Pour plus d’informations, consultez la rubrique Dossier Éléments récupérables dans Exchange 2016.

La valeur par défaut est configurée par la valeur du paramètre DeletedItemRetention sur la base de données de boîtes aux lettres. Pour remplacer la valeur par défaut, entrez une valeur pour le paramètre RetainDeletedItemsFor sur la boîte aux lettres.

RetentionComment

Facultatif

System.String

Le paramètre RetentionComment spécifie un commentaire affiché dans Outlook concernant l’état du blocage de rétention de l’utilisateur.

Ce commentaire peut être défini uniquement si le paramètre RetentionHoldEnabled a la valeur $true. Ce commentaire doit être localisé dans la langue par défaut de l’utilisateur. Si le commentaire contient des espaces, mettez-le entre guillemets (« »).

RetentionHoldEnabled

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre RetentionHoldEnabled spécifie si la boîte aux lettres est placée en blocage de rétention. L’activation du blocage de rétention d’une boîte aux lettres suspend temporairement le traitement des stratégies de rétention ou des stratégies de boîte aux lettres de dossier géré pour la boîte aux lettres (par exemple, lorsque l’utilisateur est en vacances). Les valeurs valides sont les suivantes :

  • $true   La boîte aux lettres est placée en blocage de rétention. Les stratégies de rétention et les stratégies de dossier géré sont suspendues pour la boîte aux lettres.

  • $false   Le blocage de rétention est supprimé de la boîte aux lettres. La boîte aux lettres est soumise à des stratégies de rétention et à des stratégies de dossier géré. Il s’agit de la valeur par défaut.

Pour définir la date de début de la période de rétention, utilisez le paramètre StartDateForRetentionHold.

RetentionPolicy

Facultatif

Microsoft.Exchange.Configuration.Tasks.MailboxPolicyIdParameter

Le paramètre RetentionPolicy spécifie la stratégie de rétention que vous voulez appliquer à cette boîte aux lettres. Vous pouvez utiliser n’importe quelle valeur qui identifie de manière unique la stratégie. Par exemple :

  • Nom

  • Nom unique

  • GUID

Les stratégies de rétention consistent en des balises qui sont appliquées aux dossiers de boîte aux lettres et aux éléments de courrier pour déterminer la durée de rétention des éléments.

La cmdlet Get-RetentionPolicy permet d’afficher les stratégies de rétention disponibles.

RetentionUrl

Facultatif

System.String

Le paramètre RetentionUrl spécifie l’URL ou une page Web externe avec des détails supplémentaires sur les stratégies de rétention de messagerie de l’organisation.

Cette URL peut être utilisée pour présenter des détails concernant les stratégies de rétention en général ; il s’agit en principe d’un site Web ou d’un site Web personnalisé autorisé pour la société.

RoleAssignmentPolicy

Facultatif

Microsoft.Exchange.Configuration.Tasks.MailboxPolicyIdParameter

Le paramètre RoleAssignmentPolicy spécifie la stratégie d’attribution de rôle qui est affectée à la boîte aux lettres. Vous pouvez utiliser n’importe quelle valeur qui identifie la stratégie d’attribution de rôle de manière unique. Par exemple :

  • Nom

  • Nom unique

  • GUID

Dans Office 365, une stratégie d’attribution de rôle doit être affectée à la boîte aux lettres. Dans les organisations Exchange locales, pour configurer la boîte aux lettres, aucune stratégie d’attribution de rôle n’est affectée, utilisez la valeur $null.

La cmdlet Get-RoleAssignmentPolicy permet d’afficher les stratégies d’attribution de rôle disponibles. Pour plus d’informations, voir Présentation des stratégies d’attribution de rôle de gestion.

RoomMailboxPassword

Facultatif

System.Security.SecureString

Utilisez le paramètre RoomMailboxPassword pour modifier le mot de passe pour une boîte aux lettres de salle qui possède un compte activé (le paramètre EnableRoomMailboxAccount est défini sur la valeur $true.)

Ce paramètre utilise la syntaxe (ConvertTo-SecureString -String '<password>' -AsPlainText -Force). Pour être invité à entrer le mot de passe et à le stocker en tant que variable, vous pouvez également exécuter la commande $password = Read-Host "Enter password" -AsSecureString, puis utiliser la valeur $password pour ce paramètre.

RulesQuota

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.ByteQuantifiedSize

Le paramètre RulesQuota spécifie la limite de taille des règles de boîte de réception pour la boîte aux lettres. Lorsque vous entrez une valeur, qualifiez-la à l’aide de l’une des unités suivantes :

Une valeur valide est comprise entre 32 et 256 kilo-octets (32 768 à 262 144 octets). Lorsque vous entrez une valeur, qualifiez-la à l’aide de l’une des unités suivantes :

  • B (octets)

  • KB (kilo-octets)

Les valeurs non qualifiées sont généralement traitées comme des octets, mais les petites valeurs peuvent être arrondies au kilo-octet le plus proche.

La valeur par défaut est de 64 kilo-octets (65 536 octets).

noteRemarque :
Le quota pour les règles de boîte de réception s’applique uniquement aux règles activées. Il n’y a aucune restriction relative au nombre de règles désactivées que peut contenir une boîte aux lettres. Toutefois, la taille totale des règles activées ou actives ne peut pas excéder la valeur spécifiée pour ce paramètre.

SamAccountName

Facultatif

System.String

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre SamAccountName (également appelé nom de groupe ou compte d’utilisateur pré-Windows 2000) spécifie un identificateur d’objet qui est compatible avec les versions antérieures des systèmes d’exploitation de serveur et de client Microsoft Windows. La valeur peut contenir des lettres, des chiffres, des espaces, des points (.) et les caractères !, #, $, %, ^, &, -, _, {, }, et ~. Le dernier caractère ne peut pas être un point. Les caractères Unicode sont autorisés, mais les caractères accentués peuvent générer des conflits (par exemple, correspondance entre o et ö). La longueur maximale est de 20 caractères.

SCLDeleteEnabled

Facultatif

System.Boolean

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre SCLDeleteEnabled spécifie s’il faut supprimer silencieusement des messages atteignant ou excédant le seuil de probabilité de courrier indésirable (SCL) spécifié par le paramètre SCLDeleteThreshold. Les valeurs valides sont :

  • $true Les messages qui atteignent ou dépassent la valeur SCLDeleteThreshold sont supprimés silencieusement sans rapport d’échec de remise.

  • $false Les messages qui atteignent ou dépassent la valeur SCLDeleteThreshold ne sont pas supprimés.

  • $null (vide)   La valeur n’est pas configurée. Il s’agit de la valeur par défaut.

SCLDeleteThreshold

Facultatif

System.Int32

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre SCLDeleteThreshold spécifie le seuil de suppression SCL. Lorsque le paramètre SCLDeleteEnabled est défini sur $true, les messages avec un SCL supérieur ou égal à la valeur spécifiée sont supprimés silencieusement.

Une valeur valide est un entier compris entre 0 et 9. Cette valeur doit être supérieure aux autres valeurs SCL*Threshold.

SCLJunkEnabled

Facultatif

System.Boolean

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre SCLJunkEnabled spécifie si les messages qui dépassent (n’atteignent pas) le SCL spécifié par le paramètre SCLJunkThreshold sont déplacés vers le dossier Courrier indésirable. Les valeurs valides sont :

  • $true Les messages qui dépassent la valeur SCLJunkThreshold sont déplacés vers le dossier Courrier indésirable. Les messages qui atteignent la valeur SCLJunkThreshold ne sont pas déplacés vers le dossier Courrier indésirable.

  • $false Les messages qui atteignent ou dépassent la valeur SCLJunkThreshold ne sont pas déplacés vers le dossier Courrier indésirable.

  • $null (vide)   La valeur n’est pas configurée. Il s’agit de la valeur par défaut.

SCLJunkThreshold

Facultatif

System.Int32

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre SCLJunkThreshold spécifie le seuil SCL du dossier Courrier indésirable. Lorsque le paramètre SCLJunkEnabled est défini sur $true, les messages avec un SCL supérieur (non égal) à la valeur spécifiée sont déplacés vers le dossier Courrier indésirable.

Une valeur valide est un entier compris entre 0 et 9. Cette valeur doit être inférieure aux autres valeurs SCL*Threshold.

SCLQuarantineEnabled

Facultatif

System.Boolean

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre SCLQuarantineEnabled spécifie si les messages conformes ou supérieurs au SCL spécifié par le paramètre SCLQuarantineThreshold sont mis en quarantaine. Si un message est mis en quarantaine, il est envoyé à la boîte aux lettres de mise en quarantaine où les administrateurs peuvent l’examiner. Les valeurs valides sont :

  • $true Les messages qui atteignent ou dépassent la valeur SCLQuarantineThreshold sont envoyés à la boîte aux lettres de mise en quarantaine.

  • $false Les messages qui atteignent ou dépassent la valeur SCLQuarantineThreshold ne sont pas envoyés à la boîte aux lettres de mise en quarantaine.

  • $null (vide)   La valeur n’est pas configurée. Il s’agit de la valeur par défaut.

Pour configurer la boîte aux lettres de mise en quarantaine, voir Configuration d’une boîte aux lettres de mise en quarantaine du courrier indésirable.

SCLQuarantineThreshold

Facultatif

System.Int32

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre SCLQuarantineThreshold spécifie le seuil de mise en quarantaine SCL. Lorsque le paramètre SCLQuarantineEnabled est défini sur $true, les messages avec un SCL supérieur ou égal à la valeur spécifiée sont mis en quarantaine.

Une valeur valide est un entier compris entre 0 et 9. Cette valeur doit être inférieure à la valeur SCLRejectThreshold, mais supérieure à la valeur SCLJunkThreshold.

SCLRejectEnabled

Facultatif

System.Boolean

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre SCLRejectEnabled spécifie si les messages conformes ou supérieurs au SCL spécifié par le paramètre SCLRejectThreshold sont rejetés. Les valeurs valides sont :

  • $true Les messages qui atteignent ou dépassent la valeur SCLRejectThreshold sont rejetés et un rapport d’échec de remise est envoyé à l’expéditeur.

  • $false Les messages qui atteignent ou dépassent la valeur SCLRejectThreshold ne sont pas rejetés.

  • $null (vide)   La valeur n’est pas configurée. Il s’agit de la valeur par défaut.

SCLRejectThreshold

Facultatif

System.Int32

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre SCLRejectThreshold spécifie le seuil de rejet SCL. Lorsque le paramètre SCLRejectEnabled est défini sur $true, les messages avec un SCL supérieur ou égal à la valeur spécifiée sont rejetés et un rapport d’échec de remise est envoyé à l’expéditeur.

Une valeur valide est un entier compris entre 0 et 9. Cette valeur doit être inférieure à la valeur SCLDeleteThreshold, mais supérieure à la valeur SCLQuarantineThreshold.

SecondaryAddress

Facultatif

System.String

Le paramètre SecondaryAddress spécifie l’adresse secondaire utilisée par l’utilisateur à messagerie unifiée.

SecondaryDialPlan

Facultatif

Microsoft.Exchange.Configuration.Tasks.UMDialPlanIdParameter

Le paramètre SecondaryDialPlan spécifie un plan de numérotation de messagerie unifiée secondaire à utiliser. Ce paramètre est destiné à créer une adresse proxy secondaire.

SendModerationNotifications

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Directory.Recipient.TransportModerationNotificationFlags

Le paramètre SendModerationNotifications spécifie quand les messages de notification de modération doivent être envoyés. Les valeurs valides sont :

  • Always   Avertir tous les expéditeurs lorsque leurs messages ne sont pas approuvés. Il s’agit de la valeur par défaut.

  • Internal   Avertir les expéditeurs de l’organisation lorsque leurs messages ne sont pas approuvés.

  • Never   N’avertir personne lorsqu’un message n’est pas approuvé.

Ce paramètre n’est significatif que si la modération est activée (le paramètre ModerationEnabled est défini sur la valeur $true).

SharingPolicy

Facultatif

Microsoft.Exchange.Configuration.Tasks.SharingPolicyIdParameter

Le paramètre SharingPolicy spécifie la stratégie de partage qui est affectée à la boîte aux lettres. Vous pouvez utiliser n’importe quelle valeur qui identifie de manière unique la stratégie de partage. Par exemple :

  • Nom

  • Nom unique

  • GUID

La cmdlet Get-SharingPolicy permet d’afficher les stratégies de partage disponibles.

SiloName

Facultatif

System.String

Ce paramètre est réservé à l’usage interne chez Microsoft.

SimpleDisplayName

Facultatif

System.String

Le paramètre SimpleDisplayName permet d’afficher une autre description de l’objet lorsque seul un jeu de caractères limité est autorisé. Les caractères valides sont les suivants :

  • a - z

  • A - Z

  • 0 - 9

  • « <space> », « " », « ' », « ( », « ) », « + », « , », « - », « . », « / », « : » et « ? ».

SingleItemRecoveryEnabled

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre SingleItemRecoveryEnabled spécifie s’il faut empêcher le vidage du dossier Éléments de récupération. Les valeurs valides sont les suivantes :

  • $true   La récupération d’élément unique est activée. Le dossier Éléments de récupération ne peut pas être vidé et les éléments qui ont été supprimés ou modifiés ne peuvent pas être retirés.

  • $false   La récupération d’élément unique est désactivée. Le dossier Éléments de récupération peut être vidé et les éléments qui ont été supprimés ou modifiés peuvent être retirés. Il s’agit de la valeur par défaut.

SkipDualWrite

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Ce paramètre est réservé à l’usage interne chez Microsoft.

SkipMailboxProvisioningConstraintValidation

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Ce paramètre est réservé à l’usage interne chez Microsoft.

StartDateForRetentionHold

Facultatif

System.DateTime

Le paramètre StartDateForRetentionHold spécifie la date de début pour le blocage de rétention qui est placé sur la boîte aux lettres.

Utilisez le format de date courte qui est défini dans les paramètres Options régionales de l’ordinateur sur lequel vous exécutez la commande. Par exemple, si l’ordinateur est configuré pour utiliser le format de date courte dd/mm/yyyy, entrez 01/09/2015 pour spécifier le 1er septembre 2015. Vous pouvez entrer la date uniquement, ou la date et l’heure de la journée. Si vous entrez la date et l’heure de la journée, placez la valeur entre guillemets («  »), par exemple « 01/09/2015 17:00 ».

Pour utiliser ce paramètre, vous devez définir le paramètre RetentionHoldEnabled sur la valeur $true.

StsRefreshTokensValidFrom

Facultatif

System.DateTime

Ce paramètre est réservé à l’usage interne chez Microsoft.

SystemMessageSizeShutoffQuota

Facultatif

System.Int64

Ce paramètre est réservé à l’usage interne chez Microsoft.

SystemMessageSizeWarningQuota

Facultatif

System.Int64

Ce paramètre est réservé à l’usage interne chez Microsoft.

ThrottlingPolicy

Facultatif

Microsoft.Exchange.Configuration.Tasks.ThrottlingPolicyIdParameter

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre ThrottlingPolicy spécifie la stratégie de limitation qui est affectée à la boîte aux lettres. Vous pouvez utiliser n’importe quelle valeur qui identifie de manière unique la stratégie de limitation. Par exemple :

  • Nom

  • Nom unique

  • GUID

La cmdlet Get-ThrottlingPolicy permet d’afficher les stratégies de limitation disponibles.

Type

Facultatif

Microsoft.Exchange.Management.RecipientTasks.ConvertibleMailboxSubType

Le paramètre Type spécifie le type de la boîte aux lettres. Les valeurs valides sont :

  • Regular

  • Room

  • Equipment

  • Shared

UMDataStorage

Facultatif

System.Boolean

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre UMDataStorage spécifie si la boîte aux lettres d’arbitrage (également appelée boîte aux lettres de l’organisation) est utilisée pour stocker des enregistrements de données d’appel de messagerie unifiée et des messages personnalisés de messagerie unifiée. Vous ne pouvez attribuer cette fonctionnalité qu’à une seule boîte aux lettres hébergée par votre organisation. Vous pouvez utiliser ce paramètre uniquement sur une boîte aux lettres d’arbitrage.

Les valeurs valides sont $true ou $false.

UMDtmfMap

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Le paramètre UMDtmfMap spécifie les valeurs de plan DTMF (numérotation en fréquences vocales) pour le destinataire. Ainsi, le destinataire peut être identifié à l’aide d’un clavier de téléphone dans les environnements de messagerie unifiée (MU). En règle générale, ces valeurs DTMF sont automatiquement créées et mises à jour, mais vous pouvez utiliser ce paramètre pour apporter des modifications manuellement. Ce paramètre utilise la syntaxe suivante :

  • emailAddress:<integers>

  • lastNameFirstName:<integers>

  • firstNameLastName:<integers>

Pour saisir des valeurs qui remplacent toutes les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : emailAddress:<integers>,lastNameFirstName:<integers>,firstNameLastName:<integers>.

Si vous utilisez cette syntaxe et si vous omettez l’une des valeurs de plan DTMF, ces valeurs sont supprimées du destinataire. Par exemple, si vous spécifiez uniquement emailAddress:<integers>, toutes les valeurs lastNameFirstName et firstNameLastName existantes sont supprimées.

Pour ajouter ou supprimer des valeurs sans affecter les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : @{Add="emailAddress:<integers>","lastNameFirstName:<integers>","firstNameLastName:<integers>"; Remove="emailAddress:<integers>","lastNameFirstName:<integers>","firstNameLastName:<integers>"}.

Si vous utilisez cette syntaxe, vous n’avez pas besoin de spécifier toutes les valeurs de plan DTMF et vous pouvez spécifier plusieurs valeurs de plan DTMF. Par exemple, vous pouvez utiliser @{Add="emailAddress:<integers1>","emailAddress:<intgers2>} pour ajouter deux nouvelles valeurs pour emailAddress sans affecter les valeurs lastNameFirstName et firstNameLastName existantes.

UMGrammar

Facultatif

System.Boolean

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre UMGrammar spécifie si la boîte aux lettres d’arbitrage (également appelée boîte aux lettres de l’organisation) est utilisée pour la génération de grammaire vocale de répertoire de messagerie unifiée pour l’organisation. Dans un répertoire UM (messagerie unifiée), la grammaire vocale est créée sur le serveur Mailbox dans cette boîte aux lettres d’arbitrage. Il est possible d’effectuer des recherches relatives aux grammaires vocales dans la messagerie unifiée (standards automatiques de messagerie unifiée). Vous pouvez utiliser ce paramètre uniquement sur une boîte aux lettres d’arbitrage.

Les valeurs valides sont $true ou $false.

UseDatabaseQuotaDefaults

Facultatif

System.Boolean

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre UseDatabaseQuotaDefaults spécifie si la boîte aux lettres utilise les valeurs de quota applicables configurées sur la base de données de boîtes aux lettres ou configurées sur la boîte aux lettres. Les valeurs valides sont :

  • $true   La boîte aux lettres utilise les valeurs de quota applicables qui sont configurées sur la base de données de boîtes aux lettres. Les valeurs de quota configurées directement sur la boîte aux lettres sont ignorées.

  • $false  La boîte aux lettres utilise ses propres valeurs pour les valeurs de quota applicables. Les valeurs de quota sur la base de données de boîtes aux lettres sont ignorées.

Dans Office 365, la valeur par défaut est $false. Dans les organisations Exchange locales, la valeur par défaut est $true.

Les valeurs de quotas applicables sont les suivantes :

  • CalendarLoggingQuota

  • IssueWarningQuota

  • ProhibitSendQuota

  • ProhibitSendReceiveQuota

  • RecoverableItemsQuota

  • RecoverableItemsWarningQuota

UseDatabaseRetentionDefaults

Facultatif

System.Boolean

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre UseDatabaseRetentionDefaults spécifie si la boîte aux lettres utilise la valeur d’attribut MailboxRetention qui est configurée sur la base de données de boîtes aux lettres. Cette valeur contrôle la durée pendant laquelle les boîtes aux lettres supprimées sont conservées dans la base de données avant d’être définitivement supprimées (purgées). La valeur par défaut est 30 jours. Les valeurs valides sont :

  • $true   La boîte aux lettres utilise la valeur MailboxRetention qui est configurée sur la base de données de boîtes aux lettres. Il s’agit de la valeur par défaut.

  • $false  Lorsque la boîte aux lettres est supprimée, elle est conservée indéfiniment.

UserCertificate

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Le paramètre UserCertificate spécifie le certificat numérique utilisé pour signer les messages électroniques d’un utilisateur.

UserPrincipalName

Facultatif

System.String

Le paramètre UserPrincipalName spécifie le nom de connexion du compte d’utilisateur. L’UPN utilise un format d’adresse de messagerie <username>@<domain>. Généralement, la valeur <domain> est le domaine dans lequel le compte d’utilisateur réside.

UserSMimeCertificate

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre UserSMimeCertificate spécifie le certificat S/MIME utilisé pour signer les messages électroniques d’un utilisateur.

WhatIf

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur WhatIf simule les actions de la commande. Vous pouvez utiliser ce commutateur pour afficher les modifications qui se produiraient sans réellement appliquer ces modifications. Il n’est pas nécessaire de spécifier une valeur pour ce commutateur.

WindowsEmailAddress

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.SmtpAddress

Le paramètre WindowsEmailAddress spécifie l’adresse de messagerie Windows pour ce destinataire. Il s’agit d’un attribut Active Directory commun qui est présent dans tous les environnements, y compris les environnements sans Exchange. L’utilisation du paramètre WindowsEmailAddress sur un destinataire entraîne l’une des conséquences suivantes :

  • Dans les environnements locaux où le destinataire est soumis à des stratégies d’adresse de messagerie (la propriété EmailAddressPolicyEnabled est définie sur la valeur True pour le destinataire), le paramètre WindowsEmailAddress n’a aucune incidence sur la propriété WindowsEmailAddress ou sur la valeur d’adresse de messagerie principale.

  • Dans les environnements en nuage ou les environnements locaux où le destinataire n’est pas soumis à des stratégies d’adresse de messagerie (la propriété EmailAddressPolicyEnabled est définie sur la valeur False pour le destinataire), le paramètre WindowsEmailAddress met à jour la propriété WindowsEmailAddress et l’adresse de messagerie principale sur la même valeur.

La propriété WindowsEmailAddress est visible pour le destinataire dans Utilisateurs et ordinateurs Active Directory dans l’attribut E-mail. Le nom commun d’attribut est E-mail-Addresses, et le Ldap-Display-Name est mail. Si vous modifiez cet attribut dans Active Directory, l’adresse de messagerie principale du destinataire n’est pas mise à jour sur la même valeur.

WindowsLiveID

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.SmtpAddress

Ce paramètre est disponible uniquement dans le service informatique.

Le paramètre WindowsLiveID renomme le compte Microsoft (anciennement appelé Windows Live ID) qui est associé à la boîte aux lettres.

Pour visualiser les types d’entrées acceptés par cette cmdlet, consultez la rubrique Types d’entrée et de sortie de la cmdlet d’Exchange Management Shell. Si le champ Type d’entrée pour une cmdlet est vide, la cmdlet n’accepte pas les données d’entrée.

Pour visualiser les types de retours, également appelés types de sorties, acceptés par cette cmdlet, consultez la rubrique Types d’entrée et de sortie de la cmdlet d’Exchange Management Shell. Si le champ Type de sortie est vide, la cmdlet ne renvoie pas de données.

 
Afficher: