Commutateurs WhatIf, Confirm et ValidateOnly

 

Sapplique à :Exchange Server 2013

Les administrateurs et les auteurs de scripts expérimentés, de même que les administrateurs qui débutent avec Exchange et les scripts, peuvent tirer parti de l'utilisation des commutateurs WhatIf, Confirm et ValidateOnly. Les commutateurs suivants vous aident à contrôler comment sont exécutées vos commandes et à indiquer exactement ce que fera une commande avant d’affecter les données. Cette fonctionnalité est surtout importante lorsque vous opérez une transition de votre environnement de test à votre environnement de production et pendant que vous transférez de nouveaux scripts ou commandes.

Les commutateurs WhatIf, Confirm et ValidateOnly sont particulièrement utiles lorsque vous les utilisez avec des commandes qui modifient les objets retournés à l'aide d'un filtre ou d'une commande Get d'un pipeline. Cette rubrique décrit chaque commutateur et fournit également une commande en exemple.

ImportantImportant :
Si vous voulez utiliser les commutateurs WhatIf, Confirm et ValidateOnly avec des commandes dans un script, vous devez ajouter le commutateur approprié à chaque commande dans le script, et non dans la ligne de commande qui appelle le script.
RemarqueRemarque :
WhatIf, Confirm et ValidateOnly sont des paramètres de commutateur. Pour plus d’informations sur les paramètres de commutateurs, voir Paramètres.

Lorsque le commutateur WhatIf est appliqué à une commande, la commande s'exécute, mais uniquement pour afficher les objets qui seraient affectés par son exécution, ainsi que les modifications qui seraient apportées à ces objets. Le commutateur ne change vraiment aucun de ces objets. Lorsque vous utilisez le commutateur WhatIf, vous pouvez déterminer si les modifications qui seraient apportées à ces objets correspondent à vos attentes, tout en sachant que ces objets ne sont pas modifiés.

Lorsque vous exécutez une commande avec le commutateur WhatIf, vous placez le commutateur WhatIf à la fin de la commande, comme dans l’exemple suivant :

New-AcceptedDomain -Name "Contoso Domain" -DomainName "contoso.com" -WhatIf 

Lorsque vous exécutez cet exemple de commande, le texte suivant est retourné par le Shell :

What if: Creating Accepted Domain "Contoso Domain" with domain name "contoso.com".

Lorsque le commutateur Confirm est appliqué à une commande, le traitement de la commande est arrêté avant que des modifications ne soient effectuées. La commande vous incite ensuite à accepter chaque action avant qu’elle ne continue. Lorsque vous utilisez le commutateur Confirm, vous pouvez vérifier individuellement les modifications apportées aux objets pour vous assurer qu'elles s'appliquent uniquement aux objets que vous voulez modifier. Cette fonctionnalité est utile lorsque vous appliquez les changements à plusieurs objets et que vous voulez un contrôle précis sur l’opération du Shell. Une boîte de dialogue de confirmation est affichée pour chaque objet avant que le Shell ne modifie l’objet.

Par défaut, l'environnement de ligne de commande Exchange Management Shell applique automatiquement le commutateur Confirm aux cmdlets qui contiennent les verbes suivants :

  • Clear

  • Disable

  • Dismount

  • Move

  • Remove

  • Stop

  • Suspend

  • Uninstall

Lorsqu’une cmdlet qui n’a aucun de ces verbes est exécutée, le Shell arrête automatiquement la commande et attend votre acceptation avant de continuer le processus.

Lorsque vous appliquez manuellement le commutateur Confirm à une commande, incluez-le à la fin de la commande, comme dans l'exemple suivant :

Get-JournalRule | Enable-JournalRule -Confirm

Lorsque vous exécutez cet exemple de commande, la boîte de dialogue suivante est retournée par le Shell :

Confirm
Are you sure you want to perform this action?
Enabling journal rule "Litigation Journal Rule".
[Y] Yes  [A] Yes to All  [N] No  [L] No to All  [S] Suspend  [?] Help
(default is "Y"):

La boîte de dialogue de confirmation fournit les options suivantes:

  • [Y] Yes   Tapez Y pour que la commande poursuive l'opération. L’opération suivante présentera une autre boîte de dialogue de confirmation. [Y] Yes est la sélection par défaut.

  • [A] Yes to All   Tapez A pour que la commande poursuive l'opération ainsi que toutes les opérations suivantes. Vous ne recevrez pas d’autres boîtes de dialogue de confirmation pendant la durée de cette commande.

  • [N] No   Tapez N pour que la commande ignore cette opération et passe à l'opération suivante. L’opération suivante présentera une autre boîte de dialogue de confirmation.

  • [L] No to All   Tapez L pour que la commande ignore cette opération ainsi que toutes les opérations suivantes.

  • [S] Suspend   Tapez S pour interrompre le pipeline en cours et revenir à la ligne de commande. Tapez Exit pour reprendre le pipeline.

  • [?] Help   Tapez ? pour afficher l'aide de la demande de confirmation sur la ligne de commande.

Si vous souhaitez annuler le comportement par défaut de l'environnement Exchange Management Shell et supprimer la demande de confirmation pour les cmdlets auxquelles elle est automatiquement appliquée, vous pouvez inclure le commutateur Confirm avec la valeur $False, comme dans l'exemple suivant :

Get-JournalRule | Disable-JournalRule -Confirm:$False

Dans ce cas, aucune boîte de dialogue de confirmation n’est affichée.

AttentionAttention :
La valeur par défaut du commutateur Confirm est $True. Le comportement par défaut du Shell est d’afficher automatiquement une boîte de dialogue de confirmation. Si vous supprimez ce comportement par défaut, vous ordonnez à la commande de supprimer toutes les boîtes de dialogue de confirmation pendant la durée d’exécution de la commande. La commande traitera tous les objets qui satisfont aux critères pour la commande sans confirmation.

Lorsque le commutateur ValidateOnly est appliqué à une commande, la commande évalue toutes les conditions et exigences nécessaires pour exécuter l'opération avant d'appliquer des modifications. Le commutateur ValidateOnly est disponible pour les cmdlets dont l'exécution peut être longue, qui possèdent plusieurs dépendances sur différents systèmes ou qui affectent des données essentielles telles que les boîtes aux lettres.

Lorsque vous appliquez le commutateur ValidateOnly à une commande, toutes les étapes sont exécutées. La commande exécute chaque action comme elle le ferait sans le commutateur ValidateOnly. La commande ne modifie cependant aucun objet. Lorsque la commande termine son processus, elle affiche un résumé avec les résultats de la validation. Si la validation indique que la commande a réussi, vous pouvez réexécuter la commande sans le commutateur ValidateOnly.

Lorsque vous exécutez une commande avec le commutateur ValidateOnly, vous placez le commutateur ValidateOnly à la fin de la commande.

 
Afficher: