Set-UMMailboxPIN

 

S’applique à :Exchange Online, Exchange Server 2016

Dernière rubrique modifiée :2016-03-31

Cette cmdlet est disponible dans Exchange Server 2016 sur site et dans le service en nuage. Certains paramètres peuvent être propres à un environnement ou à un autre.

La cmdlet Set-UMMailboxPIN permet de réinitialiser le code confidentiel d’une boîte aux lettres à extension de messagerie unifiée.

Pour plus d'informations sur les jeux de paramètres dans la section Syntaxe ci-après, voir SyntaxeSyntaxe de cmdlet Exchange.

Set-UMMailboxPIN -Identity <MailboxIdParameter> [-Confirm [<SwitchParameter>]] [-DomainController <Fqdn>] [-IgnoreDefaultScope <SwitchParameter>] [-LockedOut <$true | $false>] [-NotifyEmail <String>] [-Pin <String>] [-PinExpired <$true | $false>] [-SendEmail <$true | $false>] [-WhatIf [<SwitchParameter>]]

Cet exemple redéfinit le code confidentiel de la boîte aux lettres à extension de messagerie unifiée pour jccolon@contoso.com.

Set-UMMailboxPIN -Identity tonysmith@contoso.com

Cet exemple réinitialiser le code confidentiel initial de la boîte aux lettres à extension de messagerie unifiée pour jccolon@contoso.com sur 1985848, puis définit le code confidentiel comme « expiré » de manière à ce que l'utilisateur soit invité à modifier son code confidentiel lors de sa connexion suivante.

Set-UMMailboxPIN -Identity tonysmith@contoso.com -PIN 1985848 -PinExpired $true

Cet exemple verrouille la boîte aux lettres à extension de messagerie unifiée de jccolon@contoso.com afin d'empêcher l'utilisateur d'accéder à sa boîte aux lettres.

Set-UMMailboxPIN -Identity tonysmith@contoso.com -LockedOut $true

Cet exemple déverrouille la boîte aux lettres à extension de messagerie unifiée de jccolon@contoso.com et permet à l'utilisateur d'accéder à sa boîte aux lettres.

Set-UMMailboxPIN -Identity tonysmith@contoso.com -LockedOut $false

La cmdlet Set-UMMailboxPIN est utilisée lorsqu'un utilisateur à messagerie unifiée ne peut plus utiliser sa boîte aux lettres parce qu'il a tenté d'ouvrir une session en utilisant un code confidentiel incorrect à plusieurs reprises ou parce qu'il a oublié son code confidentiel. Vous pouvez utiliser cette cmdlet pour définir le code PIN de l'utilisateur. Le nouveau code confidentiel doit être conforme aux règles de stratégie de code confidentiel spécifiées dans la stratégie de boîte aux lettres de l'utilisateur. Le nouveau code confidentiel est envoyé à l’utilisateur dans un message électronique ou envoyé à une autre adresse de messagerie. Vous pouvez contrôler si l'utilisateur doit réinitialiser le code confidentiel lors de l'ouverture de session et si la boîte aux lettres doit rester verrouillée.

Une fois cette tâche terminée, le code confidentiel d'une boîte aux lettres à extension de messagerie unifiée est activé.

Des autorisations doivent vous être attribuées avant de pouvoir exécuter cette cmdlet. Bien que tous les paramètres de cette cmdlet soient répertoriés dans cette rubrique, il est possible que vous n’ayez pas accès à certains paramètres s’ils ne sont pas inclus dans les autorisations qui vous ont été attribuées. Pour voir les autorisations qui vous sont nécessaires, voir l’entrée « Boîtes aux lettres de messagerie unifiée » dans la rubrique Autorisations de messagerie unifiée.

 

Paramètre Obligatoire Type Description

Identity

Obligatoire

Microsoft.Exchange.Configuration.Tasks.MailboxIdParameter

Le paramètre Identity spécifie le code confidentiel d'un utilisateur à messagerie unifiée en cours de définition. Les valeurs pour ce paramètre sont les suivantes :

  • ADObjectID

  • GUID

  • Nom unique (DN)

  • Domaine\Compte

  • Nom d’utilisateur principal (UPN)

  • LegacyExchangeDN

  • SmtpAddress

  • Alias

Confirm

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur Confirm spécifie s’il faut afficher ou masquer l’invite de confirmation. L’incidence de ce commutateur sur la cmdlet varie selon que la cmdlet requiert une confirmation avant de poursuivre.

  • Les cmdlets destructives (par exemple, les cmdlets Remove-*) ont une pause intégrée qui vous oblige à confirmer la commande avant de poursuivre. Pour ces cmdlets, vous pouvez ignorer l’invite de confirmation à l’aide de cette syntaxe exacte : -Confirm:$false.

  • La plupart des autres cmdlets (par exemple, les cmdlets New-* et Set-*) n’ont pas de pause intégrée. Pour ces cmdlets, la spécification du commutateur Confirm sans valeur introduit une pause qui vous oblige à confirmer la commande avant de poursuivre.

DomainController

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Fqdn

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre DomainController spécifie le contrôleur de domaine qui est utilisé par cette cmdlet pour lire ou écrire les données dans Active Directory. Vous identifiez le contrôleur de domaine par son nom de domaine complet (FQDN). Par exemple : dc01.contoso.com.

IgnoreDefaultScope

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le commutateur IgnoreDefaultScope donne pour instruction à la commande d’ignorer le paramétrage de l’étendue du destinataire par défaut pour la session Exchange Management Shell et d’utiliser l’ensemble de la forêt comme étendue. Cela permet à la commande d’accéder à des objets Active Directory ne figurant pas actuellement dans l’étendue par défaut.

L’utilisation du commutateur IgnoreDefaultScope introduit les restrictions suivantes :

  • Vous ne pouvez pas utiliser le paramètre DomainController. La commande utilise automatiquement un serveur de catalogue global approprié.

  • Vous ne pouvez utiliser que le nom unique pour le paramètre Identity. D'autres formes d'identification, telles qu'un alias ou un GUID, ne sont pas acceptées.

LockedOut

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre LockedOut spécifie si la boîte aux lettres doit rester verrouillée. S'il est défini sur $true, la boîte aux lettres est marquée comme verrouillée. Par défaut, si ce paramètre est omis ou défini sur $false, la commande supprime l'état de verrouillage de la boîte aux lettres.

NotifyEmail

Facultatif

System.String

Le paramètre NotifyEmail spécifie l’adresse de messagerie à laquelle le serveur envoie le message électronique contenant les informations de réinitialisation du code confidentiel. Par défaut, le message est envoyé à l'adresse SMTP de l'utilisateur activé.

Pin

Facultatif

System.String

Le paramètre Pin spécifie un nouveau code confidentiel pour la boîte aux lettres. Le code confidentiel est vérifié par rapport aux règles de code confidentiel définies dans la stratégie de boîte aux lettres de messagerie unifiée. Si le code confidentiel n’est pas fourni, la commande génère un nouveau code confidentiel pour la boîte aux lettres et l’inclut dans un message électronique envoyé à l’utilisateur.

PinExpired

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre PINExpired indique si le code PIN sera traité comme expiré. Si ce paramètre est fourni et défini sur $false, l'utilisateur n'est pas invité à réinitialiser son code confidentiel lors de l'ouverture de session suivante. Si le code confidentiel n'est pas fourni, il est traité comme ayant expiré et l'utilisateur est invité à réinitialiser son code confidentiel lors de l'ouverture de session suivante.

SendEmail

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre SendEmail spécifie si un code confidentiel doit être envoyé à l’utilisateur dans un message électronique. La valeur par défaut est $true.

WhatIf

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur WhatIf simule les actions de la commande. Vous pouvez utiliser ce commutateur pour afficher les modifications qui se produiraient sans réellement appliquer ces modifications. Il n’est pas nécessaire de spécifier une valeur pour ce commutateur.

Pour visualiser les types d’entrées acceptés par cette cmdlet, consultez la rubrique Types d’entrée et de sortie de la cmdlet d’Exchange Management Shell. Si le champ Type d’entrée pour une cmdlet est vide, la cmdlet n’accepte pas les données d’entrée.

Pour visualiser les types de retours, également appelés types de sorties, acceptés par cette cmdlet, consultez la rubrique Types d’entrée et de sortie de la cmdlet d’Exchange Management Shell. Si le champ Type de sortie est vide, la cmdlet ne renvoie pas de données.

 
Afficher: