New-MessageClassification

 

S’applique à :Exchange Online, Exchange Server 2016

Dernière rubrique modifiée :2015-12-08

Cette cmdlet est disponible dans Exchange Server 2016 sur site et dans le service en nuage. Certains paramètres peuvent être propres à un environnement ou à un autre.

La cmdlet New-MessageClassification permet de créer une instance de classification de message dans votre organisation.

New-MessageClassification [-ClassificationID <Guid>] [-DisplayPrecedence <Highest | Higher | High | MediumHigh | Medium | MediumLow | Low | Lower | Lowest>] [-PermissionMenuVisible <$true | $false>] [-RetainClassificationEnabled <$true | $false>] <COMMON PARAMETERS>

New-MessageClassification -Locale <CultureInfo> <COMMON PARAMETERS>

COMMON PARAMETERS: -DisplayName <String> -Name <String> -SenderDescription <String> [-Confirm [<SwitchParameter>]] [-DomainController <Fqdn>] [-RecipientDescription <String>] [-WhatIf [<SwitchParameter>]]

Cet exemple crée la classification de message MyMessageClassification avec les propriétés suivantes :

  • Le nom complet est New Message Classification.

  • La description de l'expéditeur est « This is the description text ».

New-MessageClassification -Name MyMessageClassification -DisplayName "New Message Classification" -SenderDescription "This is the description text"

Cet exemple crée une version spécifique aux paramètres régionaux (Espagnol - Espagne) d'une classification de message MyMessageClassification existante.

New-MessageClassification MyMessageClassification -Locale es-ES -DisplayName "España Example" -SenderDescription "Este es el texto de la descripción"

Après avoir créé une classification de message, vous pouvez la définir comme un prédicat de règle de transport. Pour que les utilisateurs de MicrosoftOutlook et d’Outlook sur le web puissent appliquer la classification à des messages, vous devez mettre à jour les systèmes d’utilisateur final avec le fichier XML de classification de message créé par le fichier script Export-OutlookClassification.ps1. Le fichier de script Export-OutlookClassification.ps1 se trouve dans le répertoire %ExchangeInstallPath%Scripts.

Lorsque vous créez une classification de message, elle ne possède pas de paramètres régionaux. Par défaut, la nouvelle classification de message est utilisée pour tous les paramètres régionaux. Après avoir défini une classification de message par défaut, vous pouvez ajouter des paramètres régionaux de la classification en exécutant la cmdlet New-MessageClassification et en spécifiant l'identité de classification de message par défaut que vous voulez localiser.

Des autorisations doivent vous être attribuées avant de pouvoir exécuter cette cmdlet. Bien que tous les paramètres de cette cmdlet soient répertoriés dans cette rubrique, il est possible que vous n’ayez pas accès à certains paramètres s’ils ne sont pas inclus dans les autorisations qui vous ont été attribuées. Pour voir les autorisations qui vous sont nécessaires, voir l'entrée « Classifications de message » dans la rubrique Autorisations de flux de messagerie.

 

Paramètre Obligatoire Type Description

DisplayName

Requis

System.String

Le paramètre DisplayName spécifie le nom complet de l'instance de classification de message. Le nom complet permet aux utilisateurs d'Outlook de sélectionner la classification de message appropriée avant d'envoyer un message.

noteRemarque :
Le fichier XML de classification de message doit figurer sur l'ordinateur de l'expéditeur pour que le nom complet s'affiche.

Si le paramètre UserDisplayEnabled est défini sur $true, le nom complet s'affiche pour le destinataire, même si aucun fichier XML de classification de message n'est installé.

Si vous entrez un nom contenant des espaces, vous devez placer le nom entre guillemets ("), par exemple, "Display Name". Le paramètre DisplayName peut contenir 64 caractères au maximum.

Locale

Obligatoire

System.Globalization.CultureInfo

Le paramètre Locale spécifie une version de la classification de message spécifique aux paramètres régionaux. Vous devez également transmettre le paramètre Identity de la classification de message existante par défaut lors de la création d'une version spécifique aux paramètres régionaux.

Une entrée valide pour ce paramètre est une valeur de code de culture prise en charge de la classe CultureInfo Microsoft .NET Framework. Par exemple, da-DK pour le danois ou ja-JP pour le japonais. Pour plus d’informations, consultez la rubrique relative à la classe CultureInfo.

Name

Requis

System.String

Le paramètre Name spécifie le nom administratif de l'instance de classification de message. Ce nom est utilisé pour administrer l'instance de classification de message. Si vous entrez un nom contenant des espaces, vous devez placer le nom entre guillemets ("), par exemple, "Adminstrative Name". Le paramètre Name peut contenir 256 caractères au maximum.

SenderDescription

Requis

System.String

Le paramètre SenderDescription indique la finalité de la classification du message à l'expéditeur. La valeur de ce paramètre permet aux utilisateurs d'Outlook de sélectionner la classification de message appropriée avant d'envoyer un message. Insérez la valeur entre guillemets ("), par exemple, "This is the sender description that explains when to use this message classification". Le paramètre SenderDescription peut contenir 1 024 caractères au maximum.

ClassificationID

Facultatif

System.Guid

Le paramètre ClassificationID permet de spécifier l'ID d'une classification de message existante que vous voulez importer et utiliser dans votre organisation Exchange. Utilisez ce paramètre si vous configurez des classifications de message pour deux forêts Exchange au sein de la même entreprise.

Confirm

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur Confirm spécifie s’il faut afficher ou masquer l’invite de confirmation. L’incidence de ce commutateur sur la cmdlet varie selon que la cmdlet requiert une confirmation avant de poursuivre.

  • Les cmdlets destructives (par exemple, les cmdlets Remove-*) ont une pause intégrée qui vous oblige à confirmer la commande avant de poursuivre. Pour ces cmdlets, vous pouvez ignorer l’invite de confirmation à l’aide de cette syntaxe exacte : -Confirm:$false.

  • La plupart des autres cmdlets (par exemple, les cmdlets New-* et Set-*) n’ont pas de pause intégrée. Pour ces cmdlets, la spécification du commutateur Confirm sans valeur introduit une pause qui vous oblige à confirmer la commande avant de poursuivre.

DisplayPrecedence

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Directory.SystemConfiguration.ClassificationDisplayPrecedenceLevel

Le paramètre DisplayPrecedence indique la priorité relative de la classification de message sur d'autres classifications de message éventuellement appliquées à un message spécifié. Bien qu'Outlook ne permette à un utilisateur d'indiquer qu'une seule classification par message, les règles de transport peuvent appliquer d'autres classifications. La classification dont la priorité est la plus élevée s'affiche en premier lieu, suivies par les classifications dont la priorité est moins élevée, telle qu'elle est définie par ce paramètre.

Les entrées valides pour le paramètre DisplayPrecedence sont les suivantes : Highest, Higher, High, MediumHigh, Medium, MediumLow, Low, Lower et Lowest.

La valeur par défaut est Medium.

DomainController

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Fqdn

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre DomainController spécifie le contrôleur de domaine qui est utilisé par cette cmdlet pour lire ou écrire les données dans Active Directory. Vous identifiez le contrôleur de domaine par son nom de domaine complet (FQDN). Par exemple : dc01.contoso.com.

Le paramètre DomainController n’est pas pris en charge sur les serveurs de transport Edge. Un serveur de transport Edge utilise l’instance locale de Active Directory Lightweight Directory Services (AD LDS) pour lire et écrire des données.

PermissionMenuVisible

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre PermissionMenuVisible permet de spécifier si les valeurs que vous avez entrées pour les paramètres DisplayName et RecipientDescription s'affichent dans le message Outlook du destinataire.

Si vous définissez le paramètre PermissionMenuVisible sur $false, les utilisateurs ne pourront pas affecter cette classification de message aux messages qu'ils composent. Cependant, les messages reçus avec cette classification de message affichent toujours les informations de classification.

La valeur par défaut est $true.

RecipientDescription

Facultatif

System.String

Le paramètre RecipientDescription indique la finalité de la classification du message au destinataire. La valeur de ce paramètre est notifiée aux utilisateurs de Outlook lorsqu'ils reçoivent un message associé à cette classification. Insérez la valeur entre guillemets ("), par exemple, "This is the recipient description that explains how to treat the message that has been classified". Le paramètre RecipientDescription peut contenir 1 024 caractères au maximum.

Si vous n'entrez pas de valeur pour ce paramètre, la description saisie pour le paramètre SenderDescription est utilisée.

RetainClassificationEnabled

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre RetainClassificationEnabled spécifie si la classification de message doit persister avec le message s'il fait l'objet d'un transfert ou d'une réponse.

La valeur par défaut est $true.

WhatIf

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur WhatIf simule les actions de la commande. Vous pouvez utiliser ce commutateur pour afficher les modifications qui se produiraient sans réellement appliquer ces modifications. Il n’est pas nécessaire de spécifier une valeur pour ce commutateur.

Pour visualiser les types d’entrées acceptés par cette cmdlet, consultez la rubrique Types d’entrée et de sortie de la cmdlet d’Exchange Management Shell. Si le champ Type d’entrée pour une cmdlet est vide, la cmdlet n’accepte pas les données d’entrée.

Pour visualiser les types de retours, également appelés types de sorties, acceptés par cette cmdlet, consultez la rubrique Types d’entrée et de sortie de la cmdlet d’Exchange Management Shell. Si le champ Type de sortie est vide, la cmdlet ne renvoie pas de données.

 
Afficher: