Cet article a fait l’objet d’une traduction automatique. Pour afficher l’article en anglais, activez la case d’option Anglais. Vous pouvez également afficher le texte anglais dans une fenêtre contextuelle en faisant glisser le pointeur de la souris sur le texte traduit.
Traduction
Anglais

Set-DistributionGroup

 

S’applique à :Exchange Online, Exchange Server 2016

Dernière rubrique modifiée :2017-06-02

Cette cmdlet est disponible dans Exchange Server 2016 sur site et dans le service en nuage. Certains paramètres peuvent être propres à un environnement ou à un autre.

La cmdlet Set-DistributionGroup permet de modifier les paramètres des groupes de distribution ou des groupes de sécurité à extension messagerie existants. Pour ajouter ou supprimer des membres de groupe, utilisez les cmdlets Add-DistributionGroupMember, Remove-DistributionGroupMember ou Update-DistributionGroupMember.

Pour plus d'informations sur les jeux de paramètres dans la section Syntaxe ci-après, voir SyntaxeSyntaxe de cmdlet Exchange.

Set-DistributionGroup -Identity <DistributionGroupIdParameter> [-AcceptMessagesOnlyFrom <MultiValuedProperty>] [-AcceptMessagesOnlyFromDLMembers <MultiValuedProperty>] [-AcceptMessagesOnlyFromSendersOrMembers <MultiValuedProperty>] [-Alias <String>] [-ArbitrationMailbox <MailboxIdParameter>] [-BypassModerationFromSendersOrMembers <MultiValuedProperty>] [-BypassNestedModerationEnabled <$true | $false>] [-BypassSecurityGroupManagerCheck <SwitchParameter>] [-Confirm [<SwitchParameter>]] [-CreateDTMFMap <$true | $false>] [-CustomAttribute1 <String>] [-CustomAttribute10 <String>] [-CustomAttribute11 <String>] [-CustomAttribute12 <String>] [-CustomAttribute13 <String>] [-CustomAttribute14 <String>] [-CustomAttribute15 <String>] [-CustomAttribute2 <String>] [-CustomAttribute3 <String>] [-CustomAttribute4 <String>] [-CustomAttribute5 <String>] [-CustomAttribute6 <String>] [-CustomAttribute7 <String>] [-CustomAttribute8 <String>] [-CustomAttribute9 <String>] [-DisplayName <String>] [-DomainController <Fqdn>] [-EmailAddresses <ProxyAddressCollection>] [-EmailAddressPolicyEnabled <$true | $false>] [-ExpansionServer <String>] [-ExtensionCustomAttribute1 <MultiValuedProperty>] [-ExtensionCustomAttribute2 <MultiValuedProperty>] [-ExtensionCustomAttribute3 <MultiValuedProperty>] [-ExtensionCustomAttribute4 <MultiValuedProperty>] [-ExtensionCustomAttribute5 <MultiValuedProperty>] [-ForceUpgrade <SwitchParameter>] [-GenerateExternalDirectoryObjectId <SwitchParameter>] [-GrantSendOnBehalfTo <MultiValuedProperty>] [-HiddenFromAddressListsEnabled <$true | $false>] [-IgnoreDefaultScope <SwitchParameter>] [-IgnoreNamingPolicy <SwitchParameter>] [-MailTip <String>] [-MailTipTranslations <MultiValuedProperty>] [-ManagedBy <MultiValuedProperty>] [-MaxReceiveSize <Unlimited>] [-MaxSendSize <Unlimited>] [-MemberDepartRestriction <Closed | Open | ApprovalRequired>] [-MemberJoinRestriction <Closed | Open | ApprovalRequired>] [-ModeratedBy <MultiValuedProperty>] [-ModerationEnabled <$true | $false>] [-Name <String>] [-PrimarySmtpAddress <SmtpAddress>] [-RejectMessagesFrom <MultiValuedProperty>] [-RejectMessagesFromDLMembers <MultiValuedProperty>] [-RejectMessagesFromSendersOrMembers <MultiValuedProperty>] [-ReportToManagerEnabled <$true | $false>] [-ReportToOriginatorEnabled <$true | $false>] [-RequireSenderAuthenticationEnabled <$true | $false>] [-ResetMigrationToUnifiedGroup <SwitchParameter>] [-RoomList <SwitchParameter>] [-SamAccountName <String>] [-SendModerationNotifications <Never | Internal | Always>] [-SendOofMessageToOriginatorEnabled <$true | $false>] [-SimpleDisplayName <String>] [-UMDtmfMap <MultiValuedProperty>] [-WhatIf [<SwitchParameter>]] [-WindowsEmailAddress <SmtpAddress>]

Cet exemple montre comment modifier le nom complet d’un groupe de distribution existant d’Accounting à Accounting Group.

Set-DistributionGroup -Identity "Accounting" -DisplayName "Accounting Group"

Cet exemple indique comment convertir le groupe de distribution des salles de conférence Bldg34 en une liste de salles.

Set-DistributionGroup -Identity "Bldg34 Conf Rooms" -RoomList

Cet exemple modifie le nom d’un groupe de distribution existant de Ed_DirectReports à Ayla_DirectReports et ignore la stratégie de noms de groupe.

Set-DistributionGroup -Identity Ed_DirectReports -Name Ayla_DirectReports -IgnoreNamingPolicy

Les groupes de distribution permettent de consolider des groupes de destinataires dans un point de contact unique pour les messages électroniques. Les groupes de distribution ne sont pas des entités principales de sécurité et aucune autorisation ne peut donc leur être attribuée. Toutefois, vous pouvez attribuer des autorisations aux groupes de sécurité à extension messagerie.

Des autorisations doivent vous être attribuées avant de pouvoir exécuter cette cmdlet. Bien que tous les paramètres de cette cmdlet soient répertoriés dans cette rubrique, il est possible que vous n’ayez pas accès à certains paramètres s’ils ne sont pas inclus dans les autorisations qui vous ont été attribuées. Pour voir les autorisations qui vous sont nécessaires, voir l'entrée « Groupes de distribution » dans la rubrique Autorisations des destinataires.

 

Paramètre Obligatoire Type Description

Identity

Obligatoire

Microsoft.Exchange.Configuration.Tasks.DistributionGroupIdParameter

Le paramètre Identity spécifie le groupe de distribution ou le groupe de sécurité à extension messagerie à modifier. Vous pouvez utiliser n’importe quelle valeur qui identifie de manière unique le groupe.

Par exemple :

  • Nom

  • Nom complet

  • Alias

  • Nom unique

  • Nom unique canonique

  • Adresse de messagerie

  • GUID

AcceptMessagesOnlyFrom

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Le paramètre AcceptMessagesOnlyFrom spécifie qui est autorisé à envoyer des messages à ce destinataire. Les messages émanant d’autres expéditeurs sont rejetés.

Les valeurs valides pour ce paramètre sont des expéditeurs individuels de votre organisation (boîtes aux lettres, utilisateurs de messagerie et contacts de messagerie). Vous pouvez utiliser n’importe quelle valeur qui identifie l’expéditeur de manière unique. Par exemple :

  • Nom

  • Nom complet

  • Alias

  • Nom unique

  • Nom unique canonique

  • Adresse de messagerie

  • GUID

Vous pouvez saisir plusieurs expéditeurs séparés par des virgules. Pour remplacer toutes les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : <sender1>,<senter2>.... Si les valeurs contiennent des espaces ou requièrent des guillemets, utilisez la syntaxe suivante : "<sender1>","<sender2>"....

Pour ajouter ou supprimer des expéditeurs sans affecter les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : @{Add="<sender1>","<sender2>"...; Remove="<sender1>","<sender2>"...}.

Les expéditeurs que vous spécifiez pour ce paramètre sont automatiquement copiés dans la propriété AcceptMessagesOnlyFromSendersOrMembers. C’est pourquoi vous ne pouvez pas utiliser les paramètres AcceptMessagesOnlyFrom et AcceptMessagesOnlyFromSendersOrMembers dans la même commande.

Par défaut, ce paramètre est vide ($null), ce qui permet à ce destinataire d’accepter les messages de tous les expéditeurs.

AcceptMessagesOnlyFromDLMembers

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Le paramètre AcceptMessagesOnlyFromDLMembers spécifie qui est autorisé à envoyer des messages à ce destinataire. Les messages émanant d’autres expéditeurs sont rejetés.

Les valeurs valides pour ce paramètre sont des groupes de votre organisation (groupes de distribution, groupes de sécurité à extension messagerie et groupes de distribution dynamique). Le fait de spécifier un groupe signifie que tous les membres du groupe sont autorisés à envoyer des messages à ce destinataire. Vous pouvez utiliser n’importe quelle valeur qui identifie le groupe de manière unique. Par exemple :

  • Nom

  • Nom complet

  • Alias

  • Nom unique

  • Nom unique canonique

  • Adresse de messagerie

  • GUID

Vous pouvez saisir plusieurs groupes séparés par des virgules. Pour remplacer toutes les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : <group1>,<group2>.... Si les valeurs contiennent des espaces ou requièrent des guillemets, utilisez la syntaxe suivante : "<group1>","<group2>"....

Pour ajouter ou supprimer des groupes sans affecter les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : @{Add="<group1>","<group2>"...; Remove="<group1>","<group2>"...}.

Les groupes que vous spécifiez pour ce paramètre sont automatiquement copiés dans la propriété AcceptMessagesOnlyFromSendersOrMembers. C’est pourquoi vous ne pouvez pas utiliser les paramètres AcceptMessagesOnlyFromDLMembers et AcceptMessagesOnlyFromSendersOrMembers dans la même commande.

Par défaut, ce paramètre est vide ($null), ce qui permet à ce destinataire d’accepter les messages de tous les groupes.

AcceptMessagesOnlyFromSendersOrMembers

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Le paramètre AcceptMessagesOnlyFromSendersOrMembers spécifie qui est autorisé à envoyer des messages à ce destinataire. Les messages émanant d’autres expéditeurs sont rejetés.

Les valeurs valides pour ce paramètre sont des groupes et des expéditeurs individuels de votre organisation. Les expéditeurs individuels sont des boîtes aux lettres, des utilisateurs de messagerie et des contacts de messagerie. Les groupes sont des groupes de distribution, des groupes de sécurité à extension messagerie et des groupes de distribution dynamique. Le fait de spécifier un groupe signifie que tous les membres du groupe sont autorisés à envoyer des messages à ce destinataire.

Pour spécifier des expéditeurs pour ce paramètre, vous pouvez utiliser toute valeur qui l’identifie de manière unique. Par exemple :

  • Nom

  • Nom complet

  • Alias

  • Nom unique

  • Nom unique canonique

  • Adresse de messagerie

  • GUID

Vous pouvez saisir plusieurs expéditeurs séparés par des virgules. Pour remplacer toutes les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : <sender1>,<senter2>.... Si les valeurs contiennent des espaces ou requièrent des guillemets, utilisez la syntaxe suivante : "<sender1>","<sender2>"....

Pour ajouter ou supprimer des groupes ou des expéditeurs individuels sans affecter les entrées existantes, utilisez les paramètres AcceptMessagesOnlyFrom et AcceptMessageOnlyFromDLMembers.

Les groupes et les expéditeurs individuels que vous spécifiez pour ce paramètre sont automatiquement copiés dans les propriétés AcceptMessagesOnlyFrom et AcceptMessagesOnlyFromDLMembers, respectivement. C’est pourquoi vous ne pouvez pas utiliser le paramètre AcceptMessagesOnlyFromSendersOrMembers dans la même commande que les paramètres AcceptMessagesOnlyFrom ou AcceptMessagesOnlyFromDLMembers.

Par défaut, ce paramètre est vide ($null), ce qui permet à ce destinataire d’accepter les messages de tous les expéditeurs.

Alias

Facultatif

System.String

Le paramètre Alias spécifie l’alias Exchange (également appelé pseudonyme de messagerie) pour le destinataire. Cette valeur identifie le destinataire en tant qu’objet à extension messagerie et ne doit pas être confondue avec plusieurs adresses de messagerie pour le même destinataire (également appelées adresses proxy). Un destinataire ne peut avoir qu’une seule valeur Alias.

La valeur de Alias peut contenir des lettres, des chiffres et les caractères !, #, $, %, &, ’, *, +, -, /, =, ?, ^, _, `, {, |, } et ~. Les points (.) sont autorisés, mais chacun d’entre eux doit être entouré par d’autres caractères valides (par exemple, help.desk). Les caractères Unicode de U+00A1 à U+00FF sont également autorisés. La longueur maximale de la valeur Alias est de 64 caractères.

Lorsque vous créez un destinataire sans spécifier d’adresse de messagerie, la valeur Alias que vous spécifiez est utilisée pour générer l’adresse de messagerie principale (<alias>@<domain>). Les caractères Unicode pris en charge sont mappés à des caractères de texte US-ASCII plus adaptés. Par exemple, U+00F6 (ö) est remplacé par oe dans l’adresse de messagerie principale.

Si vous n’utilisez pas le paramètre Alias lorsque vous créez un destinataire, la valeur d’un autre paramètre obligatoire est utilisée pour la valeur de propriété Alias :

  • Destinataires avec comptes d’utilisateur (par exemple, des boîtes aux lettres d’utilisateur et des utilisateurs de messagerie)   La partie gauche du paramètre MicrosoftOnlineServicesID ou UserPrincipalName est utilisée. Par exemple, helpdesk@contoso.com entraîne la valeur de propriété Aliashelpdesk.

  • Destinataires sans comptes d’utilisateur (par exemple, des boîtes aux lettres de salle, les contacts de messagerie et des groupes de distribution)   La valeur du paramètre Name est utilisée. Les espaces sont supprimées et les caractères non pris en charge sont convertis en points d’interrogation (?).

Si vous modifiez la valeur Alias d’un destinataire existant, l’adresse de messagerie principale est automatiquement mise à jour uniquement dans les environnements locaux, où le destinataire est soumis à des stratégies d’adresse de messagerie (la propriété EmailAddressPolicyEnabled est True pour le destinataire).

noteRemarque :
Le paramètre Alias ne génère ou ne met jamais à jour l’adresse de messagerie principale d’un contact de messagerie ou d’un utilisateur de messagerie.

ArbitrationMailbox

Facultatif

Microsoft.Exchange.Configuration.Tasks.MailboxIdParameter

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre ArbitrationMailbox spécifie la boîte aux lettres d’arbitrage utilisée pour gérer le processus de modération pour ce destinataire. Vous pouvez utiliser n’importe quelle valeur qui identifie de manière unique la boîte aux lettres d’arbitrage.

Par exemple :

  • Nom

  • Nom complet

  • Alias

  • Nom unique

  • Nom unique canonique

  • <domain name>\<account name>

  • Adresse de messagerie

  • GUID

  • LegacyExchangeDN

  • SamAccountName

  • Identifiant utilisateur ou nom d’utilisateur principal (UPN)

BypassModerationFromSendersOrMembers

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Le paramètre BypassModerationFromSendersOrMembers spécifie qui est autorisé à envoyer des messages à ce destinataire modéré sans l’approbation d’un modérateur. Les valeurs valides pour ce paramètre sont des groupes et des expéditeurs individuels de votre organisation. Le fait de spécifier un groupe signifie que tous les membres du groupe sont autorisés à envoyer des messages à ce destinataire sans l’approbation d’un modérateur.

Pour spécifier des expéditeurs pour ce paramètre, vous pouvez utiliser toute valeur qui l’identifie de manière unique. Par exemple :

  • Nom

  • Nom complet

  • Alias

  • Nom unique

  • Nom unique canonique

  • Adresse de messagerie

  • GUID

Pour saisir plusieurs expéditeurs et remplacer les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : <sender1>,<sender2>.... Si les valeurs contiennent des espaces ou requièrent des guillemets, utilisez la syntaxe suivante : "<sender1>","<sender2>"....

Pour ajouter ou supprimer un ou plusieurs expéditeurs sans affecter les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : @{Add="<sender1>","<sender2>"...; Remove="<sender3>","<sender4>"...}.

Ce paramètre est pertinent uniquement lorsque la modération est activée pour le destinataire. Par défaut, ce paramètre est vide ($null), ce qui signifie que les messages provenant de tous les expéditeurs autres que les modérateurs désignés sont modérés. Lorsqu’un modérateur envoie un message à ce destinataire, le message n’est pas modéré. En d’autres termes, vous n’avez pas besoin d’utiliser ce paramètre pour inclure les modérateurs.

BypassNestedModerationEnabled

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre ByPassNestedModerationEnabled spécifie comment gérer l’approbation des messages lorsqu’un groupe modéré contient d’autres groupes modérés en tant que membres. Les valeurs valides sont les suivantes :

  • $true   Une fois qu’un modérateur approuve un message envoyé au groupe, le message est automatiquement approuvé pour tous les autres groupes modérés qui sont membres du groupe.

  • $false   Une fois qu’un modérateur approuve un message envoyé au groupe, une approbation séparée est nécessaire pour chaque groupe modéré qui est membre du groupe. Il s’agit de la valeur par défaut.

BypassSecurityGroupManagerCheck

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur BypassSecurityGroupManagerCheck spécifie s’il faut autoriser un utilisateur qui n’est pas propriétaire du groupe à modifier ou supprimer le groupe. Si vous n’êtes pas défini dans la propriété ManagedBy du groupe, vous devez utiliser ce commutateur dans les commandes qui modifient ou suppriment le groupe. Pour utiliser ce commutateur, votre compte requiert des autorisations spécifiques en fonction du type de groupe :

  • Groupes de distribution ou groupes de sécurité à extension messagerie   Vous devez être membre du groupe de rôles Gestion de l’organisation ou le rôle Création et appartenance au groupe de sécurité doit vous avoir été affecté.

  • Groupes de rôles   Vous devez être membre du groupe de rôles Gestion de l’organisation ou le rôle Gestion des rôles doit vous avoir été affecté.

Il n’est pas nécessaire de spécifier une valeur pour ce commutateur.

Confirm

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur Confirm spécifie s’il faut afficher ou masquer l’invite de confirmation. L’incidence de ce commutateur sur la cmdlet varie selon que la cmdlet requiert une confirmation avant de poursuivre.

  • Les cmdlets destructives (par exemple, les cmdlets Remove-*) ont une pause intégrée qui vous oblige à confirmer la commande avant de poursuivre. Pour ces cmdlets, vous pouvez ignorer l’invite de confirmation à l’aide de cette syntaxe exacte : -Confirm:$false.

  • La plupart des autres cmdlets (par exemple, les cmdlets New-* et Set-*) n’ont pas de pause intégrée. Pour ces cmdlets, la spécification du commutateur Confirm sans valeur introduit une pause qui vous oblige à confirmer la commande avant de poursuivre.

CreateDTMFMap

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre CreateDTMFMap spécifie s’il faut créer un plan DTMF (numérotation en fréquences vocales) pour le destinataire. Ainsi, le destinataire peut être identifié à l’aide d’un clavier de téléphone dans les environnements de messagerie unifiée (MU). Les valeurs valides sont les suivantes :

  • $true   Un plan DTMF est créé pour le destinataire. Il s’agit de la valeur par défaut.

  • $false   Aucun plan DTMF n’est créé pour le destinataire.

CustomAttribute1

Facultatif

System.String

Les paramètres CustomAttribute1 à CustomAttribute15 spécifient des attributs personnalisés. Vous pouvez les utiliser pour stocker des informations supplémentaires.

CustomAttribute10

Facultatif

System.String

Les paramètres CustomAttribute1 à CustomAttribute15 spécifient des attributs personnalisés. Vous pouvez les utiliser pour stocker des informations supplémentaires.

CustomAttribute11

Facultatif

System.String

Les paramètres CustomAttribute1 à CustomAttribute15 spécifient des attributs personnalisés. Vous pouvez les utiliser pour stocker des informations supplémentaires.

CustomAttribute12

Facultatif

System.String

Les paramètres CustomAttribute1 à CustomAttribute15 spécifient des attributs personnalisés. Vous pouvez les utiliser pour stocker des informations supplémentaires.

CustomAttribute13

Facultatif

System.String

Les paramètres CustomAttribute1 à CustomAttribute15 spécifient des attributs personnalisés. Vous pouvez les utiliser pour stocker des informations supplémentaires.

CustomAttribute14

Facultatif

System.String

Les paramètres CustomAttribute1 à CustomAttribute15 spécifient des attributs personnalisés. Vous pouvez les utiliser pour stocker des informations supplémentaires.

CustomAttribute15

Facultatif

System.String

Les paramètres CustomAttribute1 à CustomAttribute15 spécifient des attributs personnalisés. Vous pouvez les utiliser pour stocker des informations supplémentaires.

CustomAttribute2

Facultatif

System.String

Les paramètres CustomAttribute1 à CustomAttribute15 spécifient des attributs personnalisés. Vous pouvez les utiliser pour stocker des informations supplémentaires.

CustomAttribute3

Facultatif

System.String

Les paramètres CustomAttribute1 à CustomAttribute15 spécifient des attributs personnalisés. Vous pouvez les utiliser pour stocker des informations supplémentaires.

CustomAttribute4

Facultatif

System.String

Les paramètres CustomAttribute1 à CustomAttribute15 spécifient des attributs personnalisés. Vous pouvez les utiliser pour stocker des informations supplémentaires.

CustomAttribute5

Facultatif

System.String

Les paramètres CustomAttribute1 à CustomAttribute15 spécifient des attributs personnalisés. Vous pouvez les utiliser pour stocker des informations supplémentaires.

CustomAttribute6

Facultatif

System.String

Les paramètres CustomAttribute1 à CustomAttribute15 spécifient des attributs personnalisés. Vous pouvez les utiliser pour stocker des informations supplémentaires.

CustomAttribute7

Facultatif

System.String

Les paramètres CustomAttribute1 à CustomAttribute15 spécifient des attributs personnalisés. Vous pouvez les utiliser pour stocker des informations supplémentaires.

CustomAttribute8

Facultatif

System.String

Les paramètres CustomAttribute1 à CustomAttribute15 spécifient des attributs personnalisés. Vous pouvez les utiliser pour stocker des informations supplémentaires.

CustomAttribute9

Facultatif

System.String

Les paramètres CustomAttribute1 à CustomAttribute15 spécifient des attributs personnalisés. Vous pouvez les utiliser pour stocker des informations supplémentaires.

DisplayName

Facultatif

System.String

Le paramètre DisplayName spécifie le nom complet du groupe. Le nom complet est visible dans le Centre d’administration Exchange et dans les listes d’adresses. La longueur maximale est de 256 caractères. Si la valeur contient des espaces, mettez le nom entre guillemets (").

DomainController

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Fqdn

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre DomainController spécifie le contrôleur de domaine qui est utilisé par cette cmdlet pour lire ou écrire les données dans Active Directory. Vous identifiez le contrôleur de domaine par son nom de domaine complet (FQDN). Par exemple : dc01.contoso.com.

EmailAddresses

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.ProxyAddressCollection

Le paramètre EmailAddresses spécifie toutes les adresses de messagerie (adresses proxy) du destinataire, y compris l’adresse SMTP principale. Dans les organisations Exchange locales, l’adresse SMTP principale et les autres adresses proxy sont généralement définies par les stratégies d’adresse de messagerie. Toutefois, vous pouvez utiliser ce paramètre pour configurer d’autres adresses proxy du destinataire. Pour plus d’informations, voir Stratégies d’adresse de messagerie dans Exchange 2016.

La syntaxe valide pour ce paramètre est la suivante : [<Type>]:<emailaddress1>,[<Type>]:<emailaddress2>.... La valeur <Type> facultative spécifie le type d’adresse de messagerie. Voici quelques exemples de valeurs valides :

  • SMTP   Adresse SMTP principale Vous ne pouvez utiliser cette valeur qu’une seule fois dans une commande.

  • smtp   Autres adresses de messagerie SMTP

  • X400   Adresses X.400 dans Exchange sur site.

  • X500   Adresses X.500 dans Exchange sur site.

Si vous n’incluez pas une valeur <Type> pour une adresse de messagerie, la valeur par défaut est smtp. Notez qu’Exchange ne valide pas la syntaxe de types d’adresses personnalisés (y compris les adresses X.400). Par conséquent, vous devez vérifier que toutes les adresses personnalisées sont correctement mises en forme.

Pour spécifier l’adresse de messagerie SMTP principale, vous pouvez suivre l’une des méthodes suivantes :

  • Utilisez la valeur <Type>SMTP dans l’adresse.

  • Utilisez l’adresse de messagerie principale si vous n’utilisez aucune valeur <Type> ou si vous utilisez plusieurs valeurs <Type> de smtp.

  • Utilisez le paramètre PrimarySmtpAddress à la place, s’il est disponible. Vous ne pouvez pas utiliser le paramètre EmailAddresses et le paramètre PrimarySmtpAddress dans la même commande.

Pour remplacer toutes les adresses de messagerie proxy existantes par les valeurs que vous spécifiez, utilisez la syntaxe suivante : "[<Type>]:<emailaddress1>","[<Type>]:<emailaddress2>"....

Pour ajouter ou supprimer des adresses proxy sans modifier d’autres valeurs existantes, utilisez la syntaxe suivante : @{Add="[<Type>]:<emailaddress1>","[<Type>]:<emailaddress2>"...; Remove="[<Type>]:<emailaddress2>","[<Type>]:<emailaddress2>"...}.

EmailAddressPolicyEnabled

Facultatif

System.Boolean

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre EmailAddressPolicyEnabled spécifie s’il faut appliquer des stratégies d’adresse de messagerie à ce destinataire. Les valeurs valides sont les suivantes :

  • $true   Les stratégies d’adresse de messagerie sont appliquées à ce destinataire. Il s’agit de la valeur par défaut.

  • $false   Les stratégies d’adresse de messagerie ne sont pas appliquées à ce destinataire.

ExpansionServer

Facultatif

System.String

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre ExpansionServer spécifie le serveur Exchange utilisé pour étendre le groupe de distribution. La valeur par défaut est vide ($null), ce qui signifie que l’expansion se produit sur le serveur de boîte aux lettres Exchange 2016 disponible le plus proche. Si le serveur d’expansion que vous spécifiez n’est pas disponible, les messages envoyés au groupe de distribution ne peuvent pas être remis. Par conséquent, vous devez envisager d’implémenter une solution de haute disponibilité pour un serveur d’expansion.

Vous pouvez spécifier les types de serveurs suivants comme serveurs d’expansion :

  • Un serveur de boîtes aux lettres Exchange 2016.

  • Serveur de boîte aux lettres Exchange 2013.

  • Serveur de transport Hub Exchange 2010.

Lorsque vous spécifiez un serveur d’expansion, utilisez la valeur ExchangeLegacyDN. Vous pouvez trouver cette valeur en exécutant la commande suivante : Get-ExchangeServer <ServerName> | Format-List ExchangeLegacyDN. Valeur d’exemple pour ce paramètre : "/o=Contoso/ou=Exchange Administrative Group(FYDIBOHF23SPDLT)/cn=Configuration/cn=Servers/cn=Mailbox01".

ExtensionCustomAttribute1

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Les paramètres ExtensionCustomAttribute1-5 spécifient des attributs personnalisés qui stockent des informations supplémentaires. Vous pouvez spécifier plusieurs valeurs pour ces paramètres sous la forme d’une liste délimitée par des virgules. Chaque paramètre ExtensionCustomAttribute peut contenir jusqu’à 1 300 valeurs.

Pour plus d’informations sur les attributs personnalisés, voir Attributs personnalisés.

Pour plus d’informations sur l’utilisation de l’Observateur d’événements, voir Modification de propriétés à valeurs multiples.

ExtensionCustomAttribute2

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Les paramètres ExtensionCustomAttribute1-5 spécifient des attributs personnalisés qui stockent des informations supplémentaires. Vous pouvez spécifier plusieurs valeurs pour ces paramètres sous la forme d’une liste délimitée par des virgules. Chaque paramètre ExtensionCustomAttribute peut contenir jusqu’à 1 300 valeurs.

Pour plus d’informations sur les attributs personnalisés, voir Attributs personnalisés.

Pour plus d’informations sur l’utilisation de l’Observateur d’événements, voir Modification de propriétés à valeurs multiples.

ExtensionCustomAttribute3

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Les paramètres ExtensionCustomAttribute1-5 spécifient des attributs personnalisés qui stockent des informations supplémentaires. Vous pouvez spécifier plusieurs valeurs pour ces paramètres sous la forme d’une liste délimitée par des virgules. Chaque paramètre ExtensionCustomAttribute peut contenir jusqu’à 1 300 valeurs.

Pour plus d’informations sur les attributs personnalisés, voir Attributs personnalisés.

Pour plus d’informations sur l’utilisation de l’Observateur d’événements, voir Modification de propriétés à valeurs multiples.

ExtensionCustomAttribute4

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Les paramètres ExtensionCustomAttribute1-5 spécifient des attributs personnalisés qui stockent des informations supplémentaires. Vous pouvez spécifier plusieurs valeurs pour ces paramètres sous la forme d’une liste délimitée par des virgules. Chaque paramètre ExtensionCustomAttribute peut contenir jusqu’à 1 300 valeurs.

Pour plus d’informations sur les attributs personnalisés, voir Attributs personnalisés.

Pour plus d’informations sur l’utilisation de l’Observateur d’événements, voir Modification de propriétés à valeurs multiples.

ExtensionCustomAttribute5

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Les paramètres ExtensionCustomAttribute1-5 spécifient des attributs personnalisés qui stockent des informations supplémentaires. Vous pouvez spécifier plusieurs valeurs pour ces paramètres sous la forme d’une liste délimitée par des virgules. Chaque paramètre ExtensionCustomAttribute peut contenir jusqu’à 1 300 valeurs.

Pour plus d’informations sur les attributs personnalisés, voir Attributs personnalisés.

Pour plus d’informations sur l’utilisation de l’Observateur d’événements, voir Modification de propriétés à valeurs multiples.

ForceUpgrade

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur ForceUpgrade spécifie s’il faut supprimer le message de confirmation qui s’affiche si l’objet a été créé dans une version antérieure d’Exchange. Il n’est pas nécessaire de spécifier une valeur pour ce commutateur.

GenerateExternalDirectoryObjectId

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Ce paramètre est réservé à l’usage interne chez Microsoft.

GrantSendOnBehalfTo

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Le paramètre GrantSendOnBehalfTo spécifie les personnes autorisées à envoyer des messages au nom de ce groupe. Bien que les messages envoyés au nom du groupe indiquent clairement l’expéditeur dans le champ De (<Sender> on behalf of <Group>), les réponses à ces messages sont remises au groupe, et non à l’expéditeur.

L’expéditeur que vous spécifiez pour ce paramètre doit être une boîte aux lettres, un utilisateur de messagerie ou un groupe de sécurité à extension messagerie (un principal de sécurité à extension messagerie auquel des autorisations peuvent être affectées). Vous pouvez utiliser n’importe quelle valeur qui identifie de manière unique l’expéditeur.

Par exemple :

  • Nom

  • Nom complet

  • Alias

  • Nom unique

  • Nom unique canonique

  • <domain name>\<account name>

  • Adresse de messagerie

  • GUID

  • LegacyExchangeDN

  • SamAccountName

  • Identifiant utilisateur ou nom d’utilisateur principal (UPN)

Pour saisir plusieurs valeurs et remplacer les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : <value1>,<value2>.... Si les valeurs contiennent des espaces ou requièrent des guillemets, vous devez utiliser la syntaxe suivante : "<value1>","<value2>"....

Pour ajouter ou supprimer une ou plusieurs valeur(s) sans affecter les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : @{Add="<value1>","<value2>"...; Remove="<value1>","<value2>"...}.

Par défaut, ce paramètre est vide, ce qui signifie que personne n’est autorisé à envoyer des messages au nom de ce groupe.

HiddenFromAddressListsEnabled

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre HiddenFromAddressListsEnabled spécifie si le destinataire est visible dans les listes d’adresses. Les valeurs valides sont les suivantes :

  • $true   Le destinataire n’est pas visible dans les listes d’adresses.

  • $false   Le destinataire est visible dans les listes d’adresses. Il s’agit de la valeur par défaut.

IgnoreDefaultScope

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le commutateur IgnoreDefaultScope donne pour instruction à la commande d’ignorer le paramétrage de l’étendue du destinataire par défaut pour la session Exchange Management Shell et d’utiliser l’ensemble de la forêt comme étendue. Cela permet à la commande d’accéder à des objets Active Directory ne figurant pas actuellement dans l’étendue par défaut.

L’utilisation du commutateur IgnoreDefaultScope introduit les restrictions suivantes :

  • Vous ne pouvez pas utiliser le paramètre DomainController. La commande utilise automatiquement un serveur de catalogue global approprié.

  • Vous ne pouvez utiliser que le nom unique pour le paramètre Identity. D'autres formes d'identification, telles qu'un alias ou un GUID, ne sont pas acceptées.

IgnoreNamingPolicy

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur IgnoreNamingPolicy spécifie s’il faut empêcher l’attribution d’un nom à ce groupe par la stratégie de noms de groupes de distribution de votre organisation. La stratégie est définie par le paramètre DistributionGroupNamingPolicy sur la cmdlet Set-OrganizationConfig. Il n’est pas nécessaire de spécifier une valeur pour ce commutateur.

MailTip

Facultatif

System.String

Le paramètre MailTip spécifie le texte de l’Info courrier personnalisé pour ce destinataire. L’Info courrier s’affiche pour les expéditeurs lorsque ces derniers commencent à créer un brouillon de message électronique à l’intention de ce destinataire. Si la valeur contient des espaces, placez-la entre guillemets (").

L'ajout d'une Info-courrier à un destinataire a deux effets :

  • Des balises HTML sont automatiquement ajoutées au texte. Par exemple, si vous entrez le texte suivant : "This mailbox is not monitored", l’Info courrier devient automatiquement : <html><body>This mailbox is not monitored</body></html>. Les balises HTML supplémentaires ne sont pas prises en charge et la longueur de l’Info courrier ne peut pas dépasser 175 caractères affichés.

  • Le texte est automatiquement ajouté à la propriété MailTipTranslations du destinataire comme valeur par défaut : default:<MailTip text>. Si vous modifiez le texte de l’Info courrier, la valeur par défaut est automatiquement mise à jour dans la propriété MailTipTranslations, et inversement.

MailTipTranslations

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Le paramètre MailTipTranslations spécifie les langues supplémentaires pour le texte de l’Info courrier personnalisé qui est défini par le paramètre MailTip. Des balises HTML sont automatiquement ajoutées à la traduction de l’Info courrier. Les balises HTML supplémentaires ne sont pas prises en charge et la longueur de la traduction de l’Info courrier ne peut pas dépasser 175 caractères affichés.

Pour ajouter ou supprimer des traductions d’Info courrier sans affecter l’Info courrier par défaut ou d’autres traductions d’Info courrier, utilisez la syntaxe suivante :

@{Add="<culture 1>:<localized text 1>","<culture 2>:<localized text 2>"...; Remove="<culture 3>:<localized text 3>","<culture 4>:<localized text 4>"...}

<culture> est un code de culture ISO 639 à deux lettres valide qui est associé à la langue.

Par exemple, supposons que ce destinataire dispose actuellement du texte d’Info courrier suivant : « Cette boîte aux lettres n’est pas surveillée. » Pour ajouter la traduction en espagnol, utilisez la valeur suivante de ce paramètre : @{Add="ES:Esta caja no se supervisa."}.

ManagedBy

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Le paramètre ManagedBy spécifie un propriétaire pour le groupe. Un groupe doit avoir au moins un propriétaire. Si vous n’utilisez pas ce paramètre pour spécifier le propriétaire lorsque vous créez le groupe, le compte d’utilisateur qui a créé le groupe est le propriétaire. Le propriétaire du groupe peut effectuer les actions suivantes :

  • modifier les propriétés du groupe ;

  • ajouter ou supprimer des membres du groupe ;

  • supprimer le groupe ;

  • approuver les demandes visant à quitter ou à rejoindre le groupe (le cas échéant) ;

  • approuver les messages envoyés au groupe si la modération est activée (mais aucun modérateur n’est spécifié).

Le propriétaire que vous spécifiez pour ce paramètre doit être une boîte aux lettres, un utilisateur de messagerie ou un groupe de sécurité à extension messagerie (un principal de sécurité à extension messagerie auquel des autorisations peuvent être affectées). Vous pouvez utiliser n’importe quelle valeur qui identifie de façon unique le propriétaire. Par exemple :

  • Nom

  • Nom complet

  • Alias

  • Nom unique

  • Nom unique canonique

  • <domain name>\<account name>

  • Adresse de messagerie

  • GUID

  • LegacyExchangeDN

  • SamAccountName

  • Identifiant utilisateur ou nom d’utilisateur principal (UPN)

Pour saisir plusieurs propriétaires et remplacer toutes les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : <owner1>,<owner2>.... Si les valeurs contiennent des espaces ou requièrent des guillemets, vous devez utiliser la syntaxe suivante : "<owner1>","<owner2>"....

Pour ajouter ou supprimer des propriétaires sans affecter les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : @{Add="<owner1>","<owner2>"...; Remove="<owner3>","<owner4>"...}.

Un propriétaire que vous spécifiez avec ce paramètre n’est pas automatiquement membre du groupe. Vous devez ajouter manuellement le propriétaire en tant que membre.

MaxReceiveSize

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Unlimited

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre MaxReceiveSize spécifie la taille maximale d’un message électronique pouvant être envoyé à ce groupe. Les messages qui dépassent la taille maximale sont rejetés par le groupe.

Lorsque vous entrez une valeur, qualifiez-la à l’aide de l’une des unités suivantes :

  • B (octets)

  • KB (kilo-octets)

  • MB (mégaoctets)

  • GB (gigaoctets)

  • TB (téraoctets)

Les valeurs non qualifiées sont généralement traitées comme des octets, mais les petites valeurs peuvent être arrondies au kilo-octet le plus proche.

Les valeurs valides sont comprises entre 0 et 2147482624 octets.

Par défaut, le paramètre MaxReceiveSize est défini sur la valeur unlimited. Cette valeur indique que la taille maximale des messages pour le groupe est contrôlée par les autres limites de taille de messages de l’organisation.

noteRemarque :
Quelle que soit la limite de taille du message, vous devez définir une valeur supérieure à la taille réelle que vous souhaitez appliquer. Cela explique le codage Base64 des pièces jointes et autres données binaires. Comme le codage Base64 augmente la taille des messages d’environ 33 %, la valeur que vous spécifiez doit être d’environ 33 % supérieure à la taille réelle de message que vous voulez appliquer. Par exemple, si vous spécifiez une valeur maximale de taille de message de 64 Mo, vous pouvez vous attendre à une taille maximale réelle de message d’environ 48 Mo.

MaxSendSize

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Unlimited

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre MaxSendSize spécifie la taille maximale d’un message électronique pouvant être envoyé par ce groupe.

Lorsque vous entrez une valeur, qualifiez-la à l’aide de l’une des unités suivantes :

  • B (octets)

  • KB (kilo-octets)

  • MB (mégaoctets)

  • GB (gigaoctets)

  • TB (téraoctets)

Les valeurs non qualifiées sont généralement traitées comme des octets, mais les petites valeurs peuvent être arrondies au kilo-octet le plus proche.

Les valeurs valides sont comprises entre 0 et 2147482624 octets.

Par défaut, le paramètre MaxSendSize est défini sur la valeur unlimited. Cette valeur indique que la taille maximale des messages pour le groupe est contrôlée par les autres limites de taille de messages de l’organisation.

noteRemarque :
Quelle que soit la limite de taille du message, vous devez définir une valeur supérieure à la taille réelle que vous souhaitez appliquer. Cela explique le codage Base64 des pièces jointes et autres données binaires. Comme le codage Base64 augmente la taille des messages d’environ 33 %, la valeur que vous spécifiez doit être d’environ 33 % supérieure à la taille réelle de message que vous voulez appliquer. Par exemple, si vous spécifiez une valeur maximale de taille de message de 64 Mo, vous pouvez vous attendre à une taille maximale réelle de message d’environ 48 Mo.

MemberDepartRestriction

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Directory.Recipient.MemberUpdateType

Le paramètre MemberDepartRestriction indique les restrictions que vous placez sur les demandes visant à quitter le groupe. Les valeurs valides sont les suivantes :

  • Open   Les membres peuvent quitter le groupe sans l’approbation de l’un des propriétaires du groupe. Il s’agit de la valeur par défaut pour les groupes de distribution universels. Vous ne pouvez pas utiliser cette valeur sur les groupes de sécurité universels.

  • Closed   Les membres ne peuvent pas se supprimer du groupe, et les demandes de quitter le groupe sont rejetées automatiquement. L’appartenance au groupe est contrôlée par les propriétaires du groupe. Il s’agit de la valeur par défaut pour les groupes de sécurité universels.

MemberJoinRestriction

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Directory.Recipient.MemberUpdateType

Le paramètre MemberJoinRestriction spécifie les restrictions que vous placez sur les demandes pour rejoindre le groupe. Les valeurs valides sont les suivantes :

  • Open   Les utilisateurs peuvent s’ajouter au groupe sans l’approbation de l’un des propriétaires du groupe. Vous ne pouvez pas utiliser cette valeur sur les groupes de sécurité universels.

  • Closed   Les utilisateurs ne peuvent pas s’ajouter au groupe et les demandes pour rejoindre le groupe sont rejetées automatiquement. L’appartenance au groupe est contrôlée par les propriétaires du groupe. Il s’agit de la valeur par défaut sur les groupes de sécurité universels et les groupes de distribution universels.

  • ApprovalRequired   Les utilisateurs peuvent demander à rejoindre le groupe. L’utilisateur est ajouté au groupe une fois que la demande est approuvée par l’un des propriétaires du groupe.

ModeratedBy

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Le paramètre ModeratedBy spécifie un ou plusieurs modérateurs pour ce destinataire. Un modérateur approuve les messages envoyés au destinataire avant qu’ils ne soient remis. Un modérateur doit être une boîte aux lettres, un utilisateur de messagerie ou un contact de messagerie de votre organisation. Vous pouvez utiliser n’importe quelle valeur qui identifie de manière unique le modérateur.

Par exemple :

  • Nom

  • Nom complet

  • Alias

  • Nom unique

  • Nom unique canonique

  • Adresse de messagerie

  • GUID

Pour saisir plusieurs valeurs et remplacer les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : <value1>,<value2>.... Si les valeurs contiennent des espaces ou requièrent des guillemets, vous devez utiliser la syntaxe suivante : "<value1>","<value2>"....

Pour ajouter ou supprimer une ou plusieurs valeur(s) sans affecter les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : @{Add="<value1>","<value2>"...; Remove="<value1>","<value2>"...}.

Pour les groupes de sécurité à extension messagerie, vous devez utiliser ce paramètre pour spécifier au moins un modérateur lorsque vous définissez le paramètre ModerationEnabled sur la valeur $true.

Pour les groupes de distribution, si vous affectez au paramètre ModerationEnabled la valeur $true, mais que vous n’utilisez pas ce paramètre pour spécifier des modérateurs, les propriétaires de groupe qui sont spécifiés par le paramètre ManagedBy sont responsables de l’approbation des messages envoyés au groupe.

ModerationEnabled

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre ModerationEnabled spécifie si la modération est activée pour ce destinataire. Les valeurs valides sont les suivantes :

  • $true   La modération est activée pour ce destinataire. Les messages envoyés à ce destinataire doivent être approuvés par un modérateur avant qu’ils ne soient remis.

  • $false   La modération est désactivée pour ce destinataire. Les messages envoyés à ce destinataire sont remis sans l’approbation d’un modérateur. Il s’agit de la valeur par défaut.

Utilisez le paramètre ModeratedBy pour spécifier les modérateurs.

name

Facultatif

System.String

Le paramètre Name spécifie le nom unique du groupe. La longueur maximale est de 64 caractères. Si la valeur contient des espaces, mettez le nom entre guillemets (").

noteRemarque :
Si une stratégie d’attribution de noms de groupe est appliquée, vous devez respecter les contraintes d’attribution de noms spécifiées dans les paramètres DistributionGroupNameBlockedWordList et DistributionGroupNamingPolicy de la cmdlet Set-OrganizationConfig.

PrimarySmtpAddress

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.SmtpAddress

Le paramètre PrimarySmtpAddress spécifie l’adresse de messagerie de retour principale qui est utilisée pour le destinataire. S’ils sont disponibles sur cette cmdlet, vous ne pouvez pas utiliser les paramètres EmailAddresses et PrimarySmtpAddress dans la même commande.

RejectMessagesFrom

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Le paramètre RejectMessagesFrom spécifie qui n’est pas autorisé à envoyer des messages à ce destinataire. Les messages émanant de ces expéditeurs sont rejetés.

Les valeurs valides pour ce paramètre sont des expéditeurs individuels de votre organisation (boîtes aux lettres, utilisateurs de messagerie et contacts de messagerie). Vous pouvez utiliser n’importe quelle valeur qui identifie l’expéditeur de manière unique. Par exemple :

  • Nom

  • Nom complet

  • Alias

  • Nom unique

  • Nom unique canonique

  • Adresse de messagerie

  • GUID

Vous pouvez saisir plusieurs expéditeurs séparés par des virgules. Pour remplacer toutes les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : <sender1>,<senter2>.... Si les valeurs contiennent des espaces ou requièrent des guillemets, utilisez la syntaxe suivante : "<sender1>","<sender2>"....

Pour ajouter ou supprimer des expéditeurs sans affecter les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : @{Add="<sender1>","<sender2>"...; Remove="<sender1>","<sender2>"...}.

Les expéditeurs que vous spécifiez pour ce paramètre sont automatiquement copiés dans la propriété RejectMessagesFromSendersOrMembers. C’est pourquoi vous ne pouvez pas utiliser les paramètres RejectMessagesFrom et RejectMessagesFromSendersOrMembers dans la même commande.

Par défaut, ce paramètre est vide ($null), ce qui permet à ce destinataire d’accepter les messages de tous les expéditeurs.

RejectMessagesFromDLMembers

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Le paramètre RejectMessagesFromDLMembers spécifie qui n’est pas autorisé à envoyer des messages à ce destinataire. Les messages émanant de ces expéditeurs sont rejetés.

Les valeurs valides pour ce paramètre sont des groupes de votre organisation (groupes de distribution, groupes de sécurité à extension messagerie et groupes de distribution dynamique). Le fait de spécifier un groupe signifie que tous les membres du groupe ne sont pas autorisés à envoyer des messages à ce destinataire. Vous pouvez utiliser n’importe quelle valeur qui identifie le groupe de manière unique. Par exemple :

  • Nom

  • Nom complet

  • Alias

  • Nom unique

  • Nom unique canonique

  • Adresse de messagerie

  • GUID

Vous pouvez saisir plusieurs groupes séparés par des virgules. Pour remplacer toutes les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : <group1>,<group2>.... Si les valeurs contiennent des espaces ou requièrent des guillemets, utilisez la syntaxe suivante : "<group1>","<group2>"....

Pour ajouter ou supprimer des groupes sans affecter les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : @{Add="<group1>","<group2>"...; Remove="<group1>","<group2>"...}.

Les groupes que vous spécifiez pour ce paramètre sont automatiquement copiés dans la propriété RejectMessagesFromSendersOrMembers. C’est pourquoi vous ne pouvez pas utiliser les paramètres RejectMessagesFromDLMembers et RejectMessagesFromSendersOrMembers dans la même commande.

Par défaut, ce paramètre est vide ($null), ce qui permet à ce destinataire d’accepter les messages de tous les groupes.

RejectMessagesFromSendersOrMembers

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Le paramètre RejectMessagesFromSendersOrMembers spécifie qui n’est pas autorisé à envoyer des messages à ce destinataire. Les messages émanant de ces expéditeurs sont rejetés.

Les valeurs valides pour ce paramètre sont des groupes et des expéditeurs individuels de votre organisation. Les expéditeurs individuels sont des boîtes aux lettres, des utilisateurs de messagerie et des contacts de messagerie. Les groupes sont des groupes de distribution, des groupes de sécurité à extension messagerie et des groupes de distribution dynamique. Le fait de spécifier un groupe signifie que tous les membres du groupe ne sont pas autorisés à envoyer des messages à ce destinataire.

Pour spécifier des expéditeurs pour ce paramètre, vous pouvez utiliser toute valeur qui l’identifie de manière unique. Par exemple :

  • Nom

  • Nom complet

  • Alias

  • Nom unique

  • Nom unique canonique

  • Adresse de messagerie

  • GUID

Vous pouvez saisir plusieurs expéditeurs séparés par des virgules. Pour remplacer toutes les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : <sender1>,<senter2>.... Si les valeurs contiennent des espaces ou requièrent des guillemets, utilisez la syntaxe suivante : "<sender1>","<sender2>"....

Pour ajouter ou supprimer des groupes ou des expéditeurs individuels sans affecter les entrées existantes, utilisez les paramètres RejectMessagesFrom et RejectMessagesFromDLMembers.

Les groupes et les expéditeurs individuels que vous spécifiez pour ce paramètre sont automatiquement copiés dans les propriétés RejectMessagesFrom et RejectMessagesFromDLMembers, respectivement. C’est pourquoi vous ne pouvez pas utiliser le paramètre RejectMessagesFromSendersOrMembers dans la même commande que les paramètres RejectMessagesFrom ou RejectMessagesFromDLMembers.

Par défaut, ce paramètre est vide ($null), ce qui permet à ce destinataire d’accepter les messages de tous les expéditeurs.

ReportToManagerEnabled

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre ReportToManagerEnabled indique si les notifications d’état de remise (également appelées rapports d’échec de remise ou notifications de non-remise) sont envoyées aux propriétaires du groupe (définis par la propriété ManagedBy). Les valeurs valides sont :

  • $true   Les notifications d’état de remise sont envoyées aux propriétaires du groupe.

  • $false   Les notifications d’état de remise ne sont pas envoyées aux propriétaires du groupe. Il s’agit de la valeur par défaut.

Les paramètres ReportToManagerEnabled et ReportToOriginatorEnabled affectent le chemin de retour pour les messages envoyés au groupe. Certains serveurs de messagerie rejettent les messages qui n’ont pas de chemin de retour. Par conséquent, vous devez définir un paramètre sur $false et un sur $true, mais pas les deux sur $false ou $true.

ReportToOriginatorEnabled

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre ReportToOriginatorEnabled indique si les notifications d’état de remise (également appelées rapports d’échec de remise ou notifications de non-remise) sont envoyées aux expéditeurs qui ont envoyé les messages à ce groupe. Les valeurs valides sont :

  • $true   Les notifications d’état de remise sont envoyées aux expéditeurs du message. Il s’agit de la valeur par défaut.

  • $false   Les notifications d’état de remise ne sont pas envoyées aux expéditeurs du message.

Les paramètres ReportToManagerEnabled et ReportToOriginatorEnabled affectent le chemin de retour pour les messages envoyés au groupe. Certains serveurs de messagerie rejettent les messages qui n’ont pas de chemin de retour. Par conséquent, vous devez définir un paramètre sur $false et un sur $true, mais pas les deux sur $false ou $true.

RequireSenderAuthenticationEnabled

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre RequireSenderAuthenticationEnabled spécifie s’il faut accepter des messages d’expéditeurs authentifiés (internes) uniquement. Les valeurs valides sont les suivantes :

  • $true   Les messages sont acceptés uniquement s’ils proviennent d’expéditeurs authentifiés (internes). Les messages provenant d’expéditeurs non authentifiés (externes) sont rejetés.

  • $false   Les messages qui sont acceptés proviennent d’expéditeurs authentifiés (internes) et non authentifiés (externes).

ResetMigrationToUnifiedGroup

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Ce paramètre est disponible uniquement dans le service informatique.

Le commutateur ResetMigrationToUnifiedGroup spécifie si vous souhaitez rétablir l’indicateur qui indique que le processus de migration du groupe de distribution vers un Groupe Office 365 est en cours. Vous n’avez pas besoin de spécifier de valeur pour ce commutateur.

RoomList

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur RoomList spécifie que tous les membres du groupe de distribution sont des boîtes aux lettres de salle. Il n’est pas nécessaire de spécifier une valeur pour ce commutateur.

Vous pouvez créer un groupe de distribution pour un bâtiment de votre organisation et ajouter toutes les salles de ce dernier au groupe de distribution. Les groupes de distribution de liste de salles sont utilisés pour générer la liste des bâtiments pour les demandes de réunion dans Outlook 2010 ou une version ultérieure. Les listes de salles permettent à un utilisateur de sélectionner un bâtiment et d’obtenir immédiatement les informations de disponibilité pour toutes les salles de ce bâtiment, sans avoir à ajouter chaque salle individuellement.

SamAccountName

Facultatif

System.String

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre SamAccountName (également appelé nom de groupe ou compte d’utilisateur pré-Windows 2000) spécifie un identificateur d’objet qui est compatible avec les versions antérieures des systèmes d’exploitation de serveur et de client Microsoft Windows. La valeur peut contenir des lettres, des chiffres, des espaces, des points (.) et les caractères !, #, $, %, ^, &, -, _, {, }, et ~. Le dernier caractère ne peut pas être un point. Les caractères Unicode sont autorisés, mais les caractères accentués peuvent générer des conflits (par exemple, correspondance entre o et ö). La longueur maximale est de 20 caractères.

SendModerationNotifications

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Directory.Recipient.TransportModerationNotificationFlags

Le paramètre SendModerationNotifications spécifie quand les messages de notification de modération doivent être envoyés. Les valeurs valides sont :

  • Always   Avertir tous les expéditeurs lorsque leurs messages ne sont pas approuvés. Il s’agit de la valeur par défaut.

  • Internal   Avertir les expéditeurs de l’organisation lorsque leurs messages ne sont pas approuvés.

  • Never   N’avertir personne lorsqu’un message n’est pas approuvé.

Ce paramètre n’est significatif que si la modération est activée (le paramètre ModerationEnabled est défini sur la valeur $true).

SendOofMessageToOriginatorEnabled

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre SendOofMessageToOriginatorEnabled spécifie comment gérer les messages de notification d’absence du bureau pour les membres du groupe. Les valeurs valides sont :

  • $true   Lorsque des messages sont envoyés au groupe, les messages de notification d’absence du bureau pour tous les membres du groupe sont envoyés à l’expéditeur du message. Il s’agit de la valeur par défaut.

  • $false   Lorsque des messages sont envoyés au groupe, les messages de notification d’absence du bureau pour tous les membres du groupe ne sont pas envoyés à l’expéditeur du message.

SimpleDisplayName

Facultatif

System.String

Le paramètre SimpleDisplayName permet d’afficher une autre description de l’objet lorsque seul un jeu de caractères limité est autorisé. Les caractères valides sont les suivants :

  • a - z

  • A - Z

  • 0 - 9

  • « <space> », « " », « ' », « ( », « ) », « + », « , », « - », « . », « / », « : » et « ? ».

UMDtmfMap

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Le paramètre UMDtmfMap spécifie les valeurs de plan DTMF (numérotation en fréquences vocales) pour le destinataire. Ainsi, le destinataire peut être identifié à l’aide d’un clavier de téléphone dans les environnements de messagerie unifiée (MU). En règle générale, ces valeurs DTMF sont automatiquement créées et mises à jour, mais vous pouvez utiliser ce paramètre pour apporter des modifications manuellement. Ce paramètre utilise la syntaxe suivante :

  • emailAddress:<integers>

  • lastNameFirstName:<integers>

  • firstNameLastName:<integers>

Pour saisir des valeurs qui remplacent toutes les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : emailAddress:<integers>,lastNameFirstName:<integers>,firstNameLastName:<integers>.

Si vous utilisez cette syntaxe et si vous omettez l’une des valeurs de plan DTMF, ces valeurs sont supprimées du destinataire. Par exemple, si vous spécifiez uniquement emailAddress:<integers>, toutes les valeurs lastNameFirstName et firstNameLastName existantes sont supprimées.

Pour ajouter ou supprimer des valeurs sans affecter les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : @{Add="emailAddress:<integers>","lastNameFirstName:<integers>","firstNameLastName:<integers>"; Remove="emailAddress:<integers>","lastNameFirstName:<integers>","firstNameLastName:<integers>"}.

Si vous utilisez cette syntaxe, vous n’avez pas besoin de spécifier toutes les valeurs de plan DTMF et vous pouvez spécifier plusieurs valeurs de plan DTMF. Par exemple, vous pouvez utiliser @{Add="emailAddress:<integers1>","emailAddress:<intgers2>} pour ajouter deux nouvelles valeurs pour emailAddress sans affecter les valeurs lastNameFirstName et firstNameLastName existantes.

WhatIf

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur WhatIf simule les actions de la commande. Vous pouvez utiliser ce commutateur pour afficher les modifications qui se produiraient sans réellement appliquer ces modifications. Il n’est pas nécessaire de spécifier une valeur pour ce commutateur.

WindowsEmailAddress

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.SmtpAddress

Le paramètre WindowsEmailAddress spécifie l’adresse de messagerie Windows pour ce destinataire. Il s’agit d’un attribut Active Directory commun qui est présent dans tous les environnements, y compris les environnements sans Exchange. L’utilisation du paramètre WindowsEmailAddress sur un destinataire entraîne l’une des conséquences suivantes :

  • Dans les environnements locaux où le destinataire est soumis à des stratégies d’adresse de messagerie (la propriété EmailAddressPolicyEnabled est définie sur la valeur True pour le destinataire), le paramètre WindowsEmailAddress n’a aucune incidence sur la propriété WindowsEmailAddress ou sur la valeur d’adresse de messagerie principale.

  • Dans les environnements en nuage ou les environnements locaux où le destinataire n’est pas soumis à des stratégies d’adresse de messagerie (la propriété EmailAddressPolicyEnabled est définie sur la valeur False pour le destinataire), le paramètre WindowsEmailAddress met à jour la propriété WindowsEmailAddress et l’adresse de messagerie principale sur la même valeur.

La propriété WindowsEmailAddress est visible pour le destinataire dans Utilisateurs et ordinateurs Active Directory dans l’attribut E-mail. Le nom commun d’attribut est E-mail-Addresses, et le Ldap-Display-Name est mail. Si vous modifiez cet attribut dans Active Directory, l’adresse de messagerie principale du destinataire n’est pas mise à jour sur la même valeur.

Pour visualiser les types d’entrées acceptés par cette cmdlet, consultez la rubrique Types d’entrée et de sortie de la cmdlet d’Exchange Management Shell. Si le champ Type d’entrée pour une cmdlet est vide, la cmdlet n’accepte pas les données d’entrée.

Pour visualiser les types de retours, également appelés types de sorties, acceptés par cette cmdlet, consultez la rubrique Types d’entrée et de sortie de la cmdlet d’Exchange Management Shell. Si le champ Type de sortie est vide, la cmdlet ne renvoie pas de données.

 
Afficher: