New-ReceiveConnector

 

S’applique à :Exchange Server 2016

Dernière rubrique modifiée :2017-05-24

Cette cmdlet est disponible uniquement dans Exchange Server 2016 sur site.

Utilisez la cmdlet New-ReceiveConnector pour créer des connecteurs de réception sur les serveurs de boîtes aux lettres et les serveurs de transport Edge. Les connecteurs de réception écoutent les connexions SMTP entrantes sur le serveur Exchange.

New-ReceiveConnector -Bindings <MultiValuedProperty> -RemoteIPRanges <MultiValuedProperty> [-Custom <SwitchParameter>] <COMMON PARAMETERS>

New-ReceiveConnector -Bindings <MultiValuedProperty> -Internet <SwitchParameter> <COMMON PARAMETERS>

New-ReceiveConnector -Internal <SwitchParameter> -RemoteIPRanges <MultiValuedProperty> <COMMON PARAMETERS>

New-ReceiveConnector -Client <SwitchParameter> -RemoteIPRanges <MultiValuedProperty> <COMMON PARAMETERS>

New-ReceiveConnector -Bindings <MultiValuedProperty> -Partner <SwitchParameter> -RemoteIPRanges <MultiValuedProperty> <COMMON PARAMETERS>

New-ReceiveConnector -Usage <Custom | Internet | Internal | Client | Partner> [-Bindings <MultiValuedProperty>] [-RemoteIPRanges <MultiValuedProperty>] <COMMON PARAMETERS>

COMMON PARAMETERS: -Name <String> [-AdvertiseClientSettings <$true | $false>] [-AuthMechanism <None | Tls | Integrated | BasicAuth | BasicAuthRequireTLS | ExchangeServer | ExternalAuthoritative>] [-AuthTarpitInterval <EnhancedTimeSpan>] [-Banner <String>] [-BinaryMimeEnabled <$true | $false>] [-Bindings <MultiValuedProperty>] [-ChunkingEnabled <$true | $false>] [-Comment <String>] [-Confirm [<SwitchParameter>]] [-ConnectionInactivityTimeout <EnhancedTimeSpan>] [-ConnectionTimeout <EnhancedTimeSpan>] [-DefaultDomain <AcceptedDomainIdParameter>] [-DeliveryStatusNotificationEnabled <$true | $false>] [-DomainController <Fqdn>] [-DomainSecureEnabled <$true | $false>] [-EightBitMimeEnabled <$true | $false>] [-EnableAuthGSSAPI <$true | $false>] [-Enabled <$true | $false>] [-EnhancedStatusCodesEnabled <$true | $false>] [-ExtendedProtectionPolicy <None | Allow | Require>] [-Fqdn <Fqdn>] [-LongAddressesEnabled <$true | $false>] [-MaxAcknowledgementDelay <EnhancedTimeSpan>] [-MaxHeaderSize <ByteQuantifiedSize>] [-MaxHopCount <Int32>] [-MaxInboundConnection <Unlimited>] [-MaxInboundConnectionPercentagePerSource <Int32>] [-MaxInboundConnectionPerSource <Unlimited>] [-MaxLocalHopCount <Int32>] [-MaxLogonFailures <Int32>] [-MaxMessageSize <ByteQuantifiedSize>] [-MaxProtocolErrors <Unlimited>] [-MaxRecipientsPerMessage <Int32>] [-MessageRateLimit <Unlimited>] [-MessageRateSource <None | IPAddress | User | All>] [-OrarEnabled <$true | $false>] [-PermissionGroups <None | AnonymousUsers | ExchangeUsers | ExchangeServers | ExchangeLegacyServers | Partners | Custom>] [-PipeliningEnabled <$true | $false>] [-ProtocolLoggingLevel <None | Verbose>] [-RejectReservedSecondLevelRecipientDomains <$true | $false>] [-RejectReservedTopLevelRecipientDomains <$true | $false>] [-RejectSingleLabelRecipientDomains <$true | $false>] [-RemoteIPRanges <MultiValuedProperty>] [-RequireEHLODomain <$true | $false>] [-RequireTLS <$true | $false>] [-Server <ServerIdParameter>] [-ServiceDiscoveryFqdn <Fqdn>] [-SizeEnabled <Disabled | Enabled | EnabledWithoutValue>] [-SuppressXAnonymousTls <$true | $false>] [-TarpitInterval <EnhancedTimeSpan>] [-TlsCertificateName <SmtpX509Identifier>] [-TlsDomainCapabilities <MultiValuedProperty>] [-TransportRole <None | Cafe | Mailbox | ClientAccess | EopBackground | UnifiedMessaging | HubTransport | Edge | All | Monitoring | CentralAdmin | CentralAdminDatabase | DomainController | MDB | ProvisionedServer | LanguagePacks | FrontendTransport | CafeArray | FfoWebService | OSP | OfficeDns | ManagementFrontEnd | ManagementBackEnd | SCOM | CentralAdminFrontEnd | NAT | DHCP | CM | TF | CY | TC | OC | PAVC>] [-WhatIf [<SwitchParameter>]]

Cet exemple crée le connecteur de réception personnalisé Test avec les propriétés suivantes :

  • Il écoute les connexions SMTP entrantes sur l’adresse IP 10.10.1.1 et le port 25.

  • Il accepte les connexions SMTP entrantes uniquement à partir de la plage d’adresses IP 192.168.0.1-192.168.0.24

New-ReceiveConnector -Name Test -Usage Custom -Bindings 10.10.1.1:25 -RemoteIPRanges 192.168.0.1-192.168.0.24

Sur les serveurs de boîtes aux lettres, vous pouvez créer des connecteurs de réception dans le service de transport frontal et le service de transport (Hub). Sur les serveurs de transport Edge, vous pouvez créer des connecteurs de réception dans le service de transport.

Pour plus d’informations sur les types d’utilisation, les groupes d’autorisations et les méthodes d’authentification du connecteur de réception, consultez la rubrique Connecteurs de réception.

Des autorisations doivent vous être attribuées avant de pouvoir exécuter cette cmdlet. Bien que tous les paramètres de cette cmdlet soient répertoriés dans cette rubrique, il est possible que vous n’ayez pas accès à certains paramètres s’ils ne sont pas inclus dans les autorisations qui vous ont été attribuées. Pour voir les autorisations qui vous sont nécessaires, voir Entrée « Connecteurs de réception » dans la rubrique Autorisations de flux de messagerie.

 

Paramètre Obligatoire Type Description

Bindings

Obligatoire

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Le paramètre Bindings spécifie l’adresse IP locale et le numéro de port TCP utilisés par le connecteur de réception. Ce paramètre utilise la syntaxe suivante : "<IPv4 Address>:<TCP Port>","<IPv6 Address>:<TCP Port>". Vous pouvez spécifier un port et une adresse IPv4, ainsi qu’un port et une adresse IPv6, ou les deux. Les valeurs d’adresse IP 0.0.0.0 ou [::]: indiquent que le connecteur de réception utilise toutes les adresses IPv4 locales disponibles ou toutes les adresses IPv6.

noteRemarque :
Vous devez spécifier une adresse IP locale valide à partir des cartes réseau du serveur Exchange. Si vous spécifiez une adresse IP locale non valide, le démarrage du service de transport Microsoft Exchange risque d’échouer lors du redémarrage du service.

Vous devez utiliser ce paramètre lorsque vous utilisez l’un des paramètres de type d’utilisation suivants :

  • Le commutateur Internet (ou le paramètre Usage avec la valeur Internet).

  • Le commutateur Partner (ou le paramètre Usage avec la valeur Partner).

  • Le commutateur Custom (ou le paramètre Usage avec la valeur Custom).

Vous ne pouvez pas utiliser ce paramètre lorsque vous utilisez les paramètres de type d’utilisation suivants :

  • Le commutateur Client (ou le paramètre Usage avec la valeur Client). La valeur par défaut est 0.0.0.0:587.

  • Le commutateur Internal (ou le paramètre Usage avec la valeur Internal). La valeur par défaut est 0.0.0.0:25.

Les valeurs de ce paramètre doivent respecter l’une des conditions d’unicité suivantes :

  • La combinaison de l’adresse IP et du port TCP n’entre pas en conflit avec l’adresse IP et le port TCP utilisés dans un autre connecteur de réception sur le serveur.

  • Vous utilisez une combinaison existante d’adresse IP et de port TCP qui est configurée sur un autre connecteur de réception sur le serveur, mais vous limitez les adresses IP distantes à l’aide du paramètre RemoteIPRanges. Lorsque vous créez un connecteur de réception, vous ne pouvez utiliser les paramètres RemoteIPRanges et Bindings ensemble qu’avec les paramètres de type d’utilisation suivants :

    • Le commutateur Custom (ou le paramètre Usage avec la valeur Custom).

    • Le commutateur Partner (ou le paramètre Usage avec la valeur Partner).

Client

Obligatoire

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur Client spécifie le type d’utilisation Client pour le connecteur de réception. Il n’est pas nécessaire de spécifier une valeur pour ce commutateur.

Ce type d’utilisation affecte les groupes d’autorisation par défaut et les méthodes d’authentification suivants :

  • Groupes d’autorisations   ExchangeUsers

  • Méthodes d’authentification

    TLS

    BasicAuth

    BasicAuthRequireTLS

    Integrated

Lorsque vous utilisez ce commutateur, vous devez également utiliser le paramètre RemoteIPRanges, et vous ne pouvez pas utiliser le paramètre Bindings (la valeur par défaut est 0.0.0.0:587).

Vous ne pouvez utiliser ce commutateur avec aucun autre paramètre de type d’utilisation (Internal, Internet, Partner, Custom, ou Usage).

Internal

Obligatoire

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur Internal spécifie le type d’utilisation Internal pour le connecteur de réception. Il n’est pas nécessaire de spécifier une valeur pour ce commutateur.

Ce type d’utilisation affecte les groupes d’autorisation par défaut et les méthodes d’authentification suivants :

  • Groupes d’autorisations

    ExchangeLegacyServers

    ExchangeServers

  • Méthodes d’authentification

    TLS

    ExchangeServers

Lorsque vous utilisez ce commutateur, vous devez également utiliser le paramètre RemoteIPRanges et vous ne pouvez pas utiliser le paramètre Bindings (la valeur par défaut est 0.0.0.0:25).

Vous ne pouvez utiliser ce commutateur avec aucun autre paramètre de type d’utilisation (Client, Internet, Partner, Custom, ou Usage).

Internet

Obligatoire

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur Internet spécifie le type d’utilisation Internet pour le connecteur de réception. Il n’est pas nécessaire de spécifier une valeur pour ce commutateur.

Ce type d’utilisation affecte les groupes d’autorisation par défaut et les méthodes d’authentification suivants :

  • Groupes d’autorisations   AnonymousUsers

  • Méthodes d’authentification   TLS

Lorsque vous utilisez ce commutateur, vous devez également utiliser le paramètre Bindings, et vous ne pouvez pas utiliser le paramètre RemoteIPRanges (la valeur par défaut est 0.0.0.0-255.255.255.255).

Vous ne pouvez utiliser ce commutateur avec aucun autre paramètre de type d’utilisation (Client, Internal, Partner, Custom, ou Usage).

Name

Obligatoire

System.String

Le paramètre Name spécifie le nom unique du connecteur de réception. La longueur maximale est de 64 caractères. Si la valeur contient des espaces, mettez-la entre guillemets.

Partner

Obligatoire

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur Partner spécifie la type d’utilisation Partner pour le connecteur de réception. Il n’est pas nécessaire de spécifier une valeur pour ce commutateur.

Ce type d’utilisation affecte les groupes d’autorisation par défaut et les méthodes d’authentification suivants :

  • Groupes d’autorisations   Partners

  • Méthodes d’authentification   TLS

Lorsque vous utilisez ce commutateur, vous devez également utiliser les paramètres Bindings et RemoteIPRanges.

Vous ne pouvez utiliser ce commutateur avec aucun autre paramètre de type d’utilisation (Client, Internal, Internet, Custom, ou Usage).

RemoteIPRanges

Obligatoire

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Le paramètre RemoteIPRanges spécifie les adresses IP distantes à partir desquelles le connecteur de réception accepte des messages. Les valeurs valides sont les suivantes :

  • Adresse IP unique   Par exemple, 192.168.1.1 ou fe80::39bd:88f7:6969:d223%11 .

  • Plage d’adresses IP   Par exemple, 192.168.1.1-192.168.1.254.

  • Adresse IP CIDR (Classless Inter-Domain Routing)   Par exemple, 192.168.1.1/24 ou 2001:0DB8::CD3/60.

Vous pouvez spécifier plusieurs valeurs séparées par des virgules ("<value1>","UNRESOLVED_TOKEN_VAL(<value2>)"...).

Plusieurs connecteurs de réception sur le même serveur peuvent avoir des plages d’adresses IP distantes qui se chevauchent tant qu’une plage est complètement chevauchée par une autre adresse IP. Par exemple, vous pouvez configurer les plages d’adresses IP distantes suivantes sur différents connecteurs de réception sur le même serveur :

  • 0.0.0.0

  • 192.168.1.1/24

  • 192.168.1.10

Lorsque des plages d’adresses IP distantes se chevauchent, le connecteur de réception ayant la correspondance la plus proche de l’adresse IP du serveur de connexion est utilisé.

Vous devez utiliser ce paramètre avec les paramètres de type d’utilisation suivants :

  • Le commutateur Client (ou le paramètre Usage avec la valeur Client).

  • Le commutateur Internal (ou le paramètre Usage avec la valeur Internal).

  • Le commutateur Partner (ou le paramètre Usage avec la valeur Partner).

  • Le commutateur Custom (ou le paramètre Usage avec la valeur Custom).

Vous ne pouvez pas utiliser ce paramètre avec le type d’utilisation Internet (la valeur par défaut est 0.0.0.0-255.255.255.255).

Usage

Obligatoire

Microsoft.Exchange.Management.SystemConfigurationTasks.NewReceiveConnector+UsageType

Le paramètre Usage spécifie les groupes d’autorisations et les méthodes d’authentification par défaut affectés au connecteur de réception. Les valeurs valides sont les suivantes :

  • Client

  • Custom

  • Internal

  • Internet

  • Partner

Les valeurs suivantes pour ce paramètre nécessitent également le paramètre Bindings :

  • Internet

  • Partner

  • Custom

Les valeurs suivantes pour ce paramètre nécessitent également le paramètre RemoteIPRanges :

  • Client

  • Internal

  • Partner

  • Custom

Pour obtenir une description des groupes d’autorisations et des méthodes d’authentification par défaut qui sont affectés à chaque valeur, consultez les descriptions de commutateur du type d’utilisation correspondant.

Vous ne pouvez utiliser ce paramètre avec aucun autre commutateur de type d’utilisation (Client, Internal, Internet, Custom, ou Partner).

AdvertiseClientSettings

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre AdvertiseClientSettings indique si les paramètres de nom du serveur SMTP, de numéro de port et d’authentification pour le connecteur de réception sont affichés pour les utilisateurs dans les options de Outlook sur le web. Les valeurs valides sont les suivantes :

  • $true   Les valeurs SMTP s’affichent dans Outlook sur le web. En général, vous utilisez uniquement ce paramètre pour un connecteur de réception de type d’utilisation Client (connexions SMTP authentifiées sur le port TCP 587 pour les clients POP3 et IMAP4).

  • $false   Les valeurs SMTP s’affichent dans Outlook sur le web. Il s’agit de la valeur par défaut.

AuthMechanism

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Directory.SystemConfiguration.AuthMechanisms

Le paramètre AuthMechanism spécifie les mécanismes d’authentification publiés et acceptés pour le connecteur de réception. Les valeurs valides sont les suivantes :

  • None

  • Tls

  • Integrated

  • BasicAuth

  • BasicAuthRequireTLS

  • ExchangeServer

  • ExternalAuthoritative

Vous pouvez spécifier plusieurs valeurs séparées par des virgules, mais certaines valeurs présentent des dépendances et des exclusions :

  • Vous pouvez uniquement utiliser la valeur None seule.

  • La valeur BasicAuthRequireTLS nécessite également les valeurs BasicAuth et Tls.

  • La seule autre valeur que vous pouvez utiliser avec ExternalAuthoritative est Tls.

  • La valeur Tls est nécessaire lorsque la valeur du paramètre RequireTLS est $true.

  • La valeur ExternalAuthoritative nécessite que vous définissiez la valeur du paramètre PermissionGroups sur ExchangeServers.

AuthTarpitInterval

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.EnhancedTimeSpan

Le paramètre AuthTarpitInterval spécifie le délai de réponse suite à l’échec de tentatives d’authentification à partir de serveurs distants pouvant abuser de la connexion. La valeur par défaut est 5 secondes.

Pour spécifier une valeur, entrez-la sous forme d’une période : dd.hh:mm:ssdd = jours, hh = heures, mm = minutes et ss = secondes.

Lorsque vous définissez la valeur sur 00:00:00, vous désactivez l’intervalle de répulsion de l’authentification. Définir la valeur sur plus de quelques secondes peut entraîner des délais d’expiration et des problèmes de flux de messagerie.

Vous pouvez configurer le délai d’autres réponses suite à des échecs SMTP à l’aide du paramètre TarpitInterval.

Banner

Facultatif

System.String

Le paramètre Banner spécifie une bannière SMTP 220 personnalisée qui s’affiche sur les serveurs de messagerie distants qui se connectent au connecteur de réception. Lorsque vous spécifiez une valeur, placez-la entre guillemets et faites commencer la valeur par 220 (code de réponse SMTP « Service prêt » par défaut).

La valeur par défaut de ce paramètre est vide ($null), qui utilise la bannière SMTP suivante :

220 <Servername> Microsoft ESMTP MAIL service ready at <RegionalDay-Date-24HourTimeFormat><RegionalTimeZoneOffset>

BinaryMimeEnabled

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre BinaryMimeEnabled spécifie si l’extension SMTP étendu BINARYMIME est activée ou désactivée sur le connecteur de réception. Les valeurs valides sont les suivantes :

  • $true   BINARYMIME est activé et publié dans la réponse EHLO. Il s’agit de la valeur par défaut.

    Cette valeur requiert que le paramètre ChunkingEnabled soit également définit sur la valeur $true.

  • $false   BINARYMIME est désactivé et n’est pas publié dans la réponse EHLO.

L’extension MIME binaire est définie dans RFC 3030.

ChunkingEnabled

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre ChunkingEnabled spécifie si l’extension SMTP étendu CHUNKING est activée ou désactivée sur le connecteur de réception. Les valeurs valides sont les suivantes :

  • $true   CHUNKING est activé et publié dans la réponse EHLO. Il s’agit de la valeur par défaut.

  • $false   CHUNKING est désactivé et n’est pas publié dans la réponse EHLO.

La segmentation est définie dans RFC 3030.

Comment

Facultatif

System.String

Le paramètre Comment permet d’insérer un commentaire. Si la valeur que vous saisissez contient des espaces, insérez des guillemets ("). Par exemple : "This is an admin note".

Confirm

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur Confirm spécifie s’il faut afficher ou masquer l’invite de confirmation. L’incidence de ce commutateur sur la cmdlet varie selon que la cmdlet requiert une confirmation avant de poursuivre.

  • Les cmdlets destructives (par exemple, les cmdlets Remove-*) ont une pause intégrée qui vous oblige à confirmer la commande avant de poursuivre. Pour ces cmdlets, vous pouvez ignorer l’invite de confirmation à l’aide de cette syntaxe exacte : -Confirm:$false.

  • La plupart des autres cmdlets (par exemple, les cmdlets New-* et Set-*) n’ont pas de pause intégrée. Pour ces cmdlets, la spécification du commutateur Confirm sans valeur introduit une pause qui vous oblige à confirmer la commande avant de poursuivre.

ConnectionInactivityTimeout

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.EnhancedTimeSpan

Le paramètre ConnectionInactivityTimeout spécifie le temps d’inactivité maximal qui s’écoule avant qu’une connexion à un connecteur de réception ne soit fermée.

Pour spécifier une valeur, entrez-la sous forme d’une période : dd.hh:mm:ssdd = jours, hh = heures, mm = minutes et ss = secondes.

Une valeur valide pour ce paramètre est comprise entre 00:00:01 (une seconde) et 1.00:00:00 (un jour).

La valeur par défaut pour les connecteurs de réception sur les serveurs de boîtes aux lettres est 00:05:00 (5 minutes). La valeur par défaut pour les connecteurs de réception sur les serveurs de transport Edge est 00:01:00 (1 minute).

La valeur de ce paramètre doit être inférieure à la valeur du paramètre ConnectionTimeout.

ConnectionTimeout

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.EnhancedTimeSpan

Le paramètre ConnectionTimeout spécifie le délai maximal pendant lequel une connexion à un connecteur de réception peut rester ouverte, même si la connexion transmet activement des données.

Pour spécifier une valeur, entrez-la sous forme d’une période : dd.hh:mm:ssdd = jours, hh = heures, mm = minutes et ss = secondes.

Une valeur valide pour ce paramètre est comprise entre 00:00:01 (une seconde) et 1.00:00:00 (un jour).

La valeur par défaut pour les connecteurs de réception sur les serveurs de boîtes aux lettres est 00:10:00 (10 minutes). La valeur par défaut pour les connecteurs de réception sur les serveurs de transport Edge est 00:05:00 (5 minutes).

La valeur de ce paramètre doit être supérieure à la valeur du paramètre ConnectionInactivityTimeout.

Custom

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur Custom spécifie le type d’utilisation Custom pour le connecteur de réception. Il n’est pas nécessaire de spécifier une valeur pour ce commutateur.

Ce type d’utilisation affecte les groupes d’autorisation par défaut et les méthodes d’authentification suivants :

  • Groupes d’autorisations   None

  • Méthodes d’authentification   TLS

Lorsque vous utilisez ce commutateur, vous devez également utiliser les paramètres Bindings et RemoteIPRanges.

Si vous n’utilisez pas également le paramètre PermissionGroups afin d’affecter au moins un groupe d’autorisations, vous devrez utiliser le paramètre PermissionGroups dans la cmdlet Set-ReceiveConnector après avoir créé le connecteur de réception (sinon, le connecteur de réception ne peut pas accepter les connexions SMTP entrantes).

Vous ne pouvez utiliser ce commutateur avec aucun autre paramètre de type d’utilisation (Client, Internal, Internet, Partner, ou Usage).

DefaultDomain

Facultatif

Microsoft.Exchange.Configuration.Tasks.AcceptedDomainIdParameter

Le paramètre DefaultDomain spécifie le domaine accepté par défaut à utiliser pour l’organisation Exchange. Vous pouvez utiliser n’importe quelle valeur qui identifie de manière unique le domaine accepté. Par exemple :

  • Nom

  • Nom unique (DN)

  • GUID

Bien que vous puissiez configurer tout domaine accepté en tant que domaine par défaut, vous spécifiez généralement un domaine faisant autorité. Le domaine par défaut est utilisé par les éléments suivants :

  • L’adresse d’administrateur externe : postmaster@<default domain>.

  • Les adresses électroniques autres que SMTP encapsulées (Internet Mail Connector Encapsulated Address ou encapsulation IMCEA).

  • L’adresse principale de tous les destinataires de la stratégie d’adresse électronique par défaut. Si vous configurez un autre domaine accepté comme le domaine par défaut, la stratégie d’adresse électronique par défaut n’est pas automatiquement mise à jour.

DeliveryStatusNotificationEnabled

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre DeliveryStatusNotificationEnabled spécifie si l’extension SMTP étendu DSN (notification d’état de remise) est activée ou désactivée sur le connecteur de réception. Les valeurs valides sont les suivantes :

  • $true   DSN est activé et publié dans la réponse EHLO. Il s’agit de la valeur par défaut.

  • $false   DSN est désactivé et n’est pas publié dans la réponse EHLO.

Les notifications d’état de remise sont définies dans RFC 3461.

DomainController

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Fqdn

Le paramètre DomainController spécifie le contrôleur de domaine qui est utilisé par cette cmdlet pour lire ou écrire les données dans Active Directory. Vous identifiez le contrôleur de domaine par son nom de domaine complet (FQDN). Par exemple : dc01.contoso.com.

Le paramètre DomainController n’est pas pris en charge sur les serveurs de transport Edge. Un serveur de transport Edge utilise l’instance locale de Active Directory Lightweight Directory Services (AD LDS) pour lire et écrire des données.

DomainSecureEnabled

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre DomainSecureEnabled indique si l’authentification TLS mutuelle doit être activée ou désactivée (également connu comme Domain Secure) pour les domaines qui sont pris en charge par le connecteur de réception. Les valeurs valides sont les suivantes :

  • $true   L’authentification TLS mutuelle est activée. Ce paramètre n’est qu’une partie de la configuration requise pour l’activation de l’authentification TLS mutuelle :

    • Le paramètre AuthMechanism doit contenir la valeur Tls et ne peut pas contenir la valeur ExternalAuthoritative.

    • Le domaine utilisé pour l’authentification TLS mutuelle doit être configuré aux emplacements suivants :

    Le paramètre TLSReceiveDomainSecureList avec la cmdlet Set-TransportConfig.

    Le paramètre AddressSpaces dans la cmdlet Set-SendConnector pour le connecteur d’envoi correspondant.

    Le paramètre TLSSendDomainSecureList avec la cmdlet Set-TransportConfig.

  • $false  L’authentification TLS mutuelle est désactivée.

EightBitMimeEnabled

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre EightBitMimeEnabled spécifie si l’extension SMTP étendu 8BITMIME est activée ou désactivée sur le connecteur de réception. Les valeurs valides sont les suivantes :

  • $true   8BITMIME est activé et publié dans la réponse EHLO. Il s’agit de la valeur par défaut.

  • $false   8BITMIME est désactivé et n’est pas publié dans la réponse EHLO.

La transmission de données 8 bits est définie dans RFC 6152.

EnableAuthGSSAPI

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre EnableAuthGSSAPI active ou désactive Kerberos lorsque l’authentification Windows intégrée est disponible sur le connecteur de réception (le paramètre AuthMechanism contient la valeur Integrated). Les valeurs valides sont les suivantes :

  • $true   Kerberos est activé. Le mot clé SMTP étendu AUTH GSSAPI NTLM est publié dans la réponse EHLO. Les clients peuvent utiliser Kerberos ou NTLM pour l’authentification Windows intégrée.

  • $false   Kerberos est désactivé. Le mot clé SMTP étendu AUTH NTLM est publié dans la réponse EHLO. Les clients peuvent utiliser uniquement NTLM pour l’authentification Windows intégrée.

L’interface GSS-API (Generic Security Services Application Programming Interface) est une norme IETF pour accéder aux services de sécurité.

Enabled

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre Enabled spécifie s’il faut activer ou désactiver le connecteur de réception. Les valeurs valides sont :

  • $true   Le connecteur de réception est activé. Il s’agit de la valeur par défaut.

  • $false   Le connecteur de réception est désactivé.

EnhancedStatusCodesEnabled

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre EnhancedStatusCodesEnabled spécifie si l’extension SMTP étendu ENHANCEDSTATUSCODES est activée ou désactivée sur le connecteur de réception. Les valeurs valides sont les suivantes :

  • $true   ENHANCEDSTATUSCODES est activé et publié dans la réponse EHLO. Il s’agit de la valeur par défaut.

  • $false   ENHANCEDSTATUSCODES est désactivé et n’est pas publié dans la réponse EHLO.

Les codes d’état améliorés sont définis dans RFC 2034.

ExtendedProtectionPolicy

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Directory.SystemConfiguration.ExtendedProtectionPolicySetting

Le paramètre ExtendedProtectionPolicy indique comment la protection étendue de l’authentification est implémentée sur le connecteur de réception. Les valeurs valides sont les suivantes :

  • None   La protection étendue de l’authentification n’est pas utilisée. Il s’agit de la valeur par défaut.

  • Allow   La fonctionnalité Protection étendue de l’authentification sera utilisée uniquement si l’hôte de connexion la prend en charge. Sinon, les connexions sont établies sans protection étendue pour l’authentification.

  • Require   La fonctionnalité Protection étendue de l’authentification sera requise pour toutes les connexions entrantes de ce connecteur de réception. Si l’hôte de connexion ne prend pas en charge la fonctionnalité Protection étendue de l’authentification, la connexion sera rejetée.

La fonctionnalité Protection étendue de l’authentification améliore la protection et la gestion des informations d’identification lorsque vous vous authentifiez au moyen de l’authentification Windows intégrée. Le terme NTLM est également employé pour désigner l’authentification Windows intégrée. Nous vous recommandons fortement le recours à la fonctionnalité Protection étendue de l’authentification si vous utilisez l’authentification Windows intégrée.

Fqdn

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Fqdn

Le paramètre Fqdn spécifie le nom de domaine complet de destination qui apparaît pour les serveurs de messagerie connectés. Cette valeur est utilisée aux emplacements suivants :

  • dans la bannière SMTP par défaut du connecteur de réception ;

  • dans la réponse EHLO/HELO du connecteur de réception ;

  • dans le champ d’en-tête Received le plus récent dans les messages entrants

  • lors de l’authentification TLS.

La valeur par défaut est le nom de domaine complet du serveur Exchange qui contient le connecteur de réception (par exemple, edge01.contoso.com). Vous pouvez spécifier un autre nom de domaine complet (par exemple, mail.contoso.com).

LongAddressesEnabled

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre LongAddressesEnabled indique si le connecteur de réception accepte des adresses de messagerie X.400 longues. Les adresses de messagerie X.400 sont encapsulées dans des adresses de messagerie SMTP à l’aide de la méthode d’encapsulation IMCEA (Internet Mail Connector Encapsulated Address). Les valeurs valides sont les suivantes :

  • $true   Les adresses de messagerie X.400 peuvent avoir un maximum de 1 860 caractères après une encapsulation IMCEA. Ce paramètre apporte également les modifications suivantes au connecteur de réception :

    • L’extension SMTP étendu XLONGADDR est activée et publiée dans la réponse EHLO.

    • La longueur de ligne acceptée d’une session SMTP est portée à 8 000 caractères.

    • Les adresses longues valides sont acceptées par les commandes SMTP MAIL FROM et RCPT TO.

  • $false   La longueur maximale d’une adresse de messagerie SMTP complète est de 571 caractères. Il s’agit de la valeur par défaut.

Vous ne pouvez configurer ce paramètre que sur des connecteurs de réception du service de transport sur un serveur de boîtes aux lettres.

MaxAcknowledgementDelay

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.EnhancedTimeSpan

Ce paramètre n’est pas utilisé par Microsoft Exchange Server 2016. Il est seulement utilisé par les serveurs de Microsoft Exchange 2010 dans un environnement de coexistence.

Le paramètre MaxAcknowledgementDelay spécifie la période maximale pendant laquelle le serveur de transport retarde l’accusé de réception jusqu’à ce qu’il vérifie que le message a bien été remis à tous les destinataires. Lorsqu’il reçoit des messages provenant d’un hôte qui ne prend pas en charge la redondance des clichés instantanés, un serveur de transport Exchange Server 2010 retarde l’émission de l’accusé de réception jusqu’à ce qu’il vérifie que le message a été remis à tous les destinataires. Toutefois, s’il lui faut trop de temps pour s’assurer que le message a bien été remis, le serveur de transport dépasse le délai accordé et émet néanmoins l’accusé de réception.

Pour spécifier une valeur, entrez-la sous forme d’une période : dd.hh:mm:ssdd = jours, hh = heures, mm = minutes et ss = secondes.

La valeur par défaut est 30 secondes.

MaxHeaderSize

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.ByteQuantifiedSize

Le paramètre MaxHeaderSize spécifie la taille maximale de l’en-tête de message SMTP que le connecteur de réception accepte avant de fermer la connexion. La valeur par défaut est de 256 kilo-octets (262 144 octets).

Lorsque vous entrez une valeur, qualifiez-la à l’aide de l’une des unités suivantes :

  • B (octets)

  • KB (kilo-octets)

  • MB (mégaoctets)

  • GB (gigaoctets)

  • TB (téraoctets)

Les valeurs non qualifiées sont généralement traitées comme des octets, mais les petites valeurs peuvent être arrondies au kilo-octet le plus proche.

Une valeur valide est comprise entre 1 et 2 147 483 647 octets.

MaxHopCount

Facultatif

System.Int32

Le paramètre MaxHopCount spécifie le nombre maximal de sauts qu’un message peut prendre avant d’être rejeté par le connecteur de réception. Le nombre maximal de sauts est déterminé par le nombre de champs d’en-tête Received existant dans un message envoyé.

Une valeur valide est comprise entre 1 et 500. La valeur par défaut est de 30.

MaxInboundConnection

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Unlimited

Le paramètre MaxInboundConnection spécifie le nombre maximal de connexions entrantes que ce connecteur de réception dessert simultanément.

Une valeur valide est comprise entre 1 et 2 147 483 647, ou la valeur unlimited. La valeur par défaut est 5 000.

Pour désactiver la limite de connexion entrante sur un connecteur de réception, entrez la valeur unlimited.

MaxInboundConnectionPercentagePerSource

Facultatif

System.Int32

Le paramètre MaxInboundConnectionPercentagePerSource spécifie le nombre maximal de connexions qu’un connecteur de réception dessert simultanément depuis une adresse IP unique, exprimé comme le pourcentage de connexions restantes disponibles sur un connecteur de réception.

Une valeur valide est comprise entre 1 et 100, sans le signe de pourcentage (%). La valeur par défaut est 2 pour cent.

MaxInboundConnectionPerSource

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Unlimited

Le paramètre MaxInboundConnectionPerSource spécifie le nombre maximal de connexions que ce connecteur de réception dessert simultanément depuis une adresse IP unique.

Une valeur valide est comprise en 1 et 10 000, ou la valeur unlimited. La valeur par défaut est 100.

Pour désactiver la limite de connexion entrante par source sur un connecteur de réception, entrez la valeur unlimited.

MaxLocalHopCount

Facultatif

System.Int32

Le paramètre MaxLocalHopCount spécifie le nombre maximal de sauts locaux qu’un message peut prendre avant d’être rejeté par le connecteur de réception. Le nombre maximal de sauts locaux est déterminé par le nombre d’en-têtes Received avec des adresses de serveur locales dans un message envoyé.

Une valeur valide est comprise entre 0 et 50. La valeur par défaut est 8.

Lorsque vous spécifiez la valeur 0, le message n’est jamais rejeté sur la base du nombre de sauts locaux.

MaxLogonFailures

Facultatif

System.Int32

Le paramètre MaxLogonFailures spécifie le nombre d’échecs d’ouverture de session que le connecteur de réception accepte avant de fermer la connexion.

Une valeur valide est comprise entre 0 et 10. La valeur par défaut est 3.

Lorsque vous spécifiez la valeur 0, la connexion n’est jamais fermée à cause d’échecs d’ouverture de session.

MaxMessageSize

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.ByteQuantifiedSize

Le paramètre MaxMessageSize spécifie la taille maximale des messages qui peuvent transiter par le connecteur de réception. La valeur par défaut est 36 Mo, ce qui se traduit par une taille maximale de message réaliste de 25 Mo.

Lorsque vous entrez une valeur, qualifiez-la à l’aide de l’une des unités suivantes :

  • B (octets)

  • KB (kilo-octets)

  • MB (mégaoctets)

  • GB (gigaoctets)

  • TB (téraoctets)

Les valeurs non qualifiées sont généralement traitées comme des octets, mais les petites valeurs peuvent être arrondies au kilo-octet le plus proche.

Une valeur valide pour ce paramètre est comprise entre 65 536 et 2 147 483 647 octets.

Quelle que soit la limite de taille du message, vous devez définir une valeur supérieure à la taille réelle que vous souhaitez appliquer. Cela explique le codage Base64 des pièces jointes et autres données binaires. Comme le codage Base64 augmente la taille des messages d’environ 33 %, la valeur que vous spécifiez doit être d’environ 33 % supérieure à la taille réelle de message que vous voulez appliquer. Par exemple, si vous spécifiez une valeur maximale de taille de message de 64 Mo, vous pouvez vous attendre à une taille maximale réelle de message d’environ 48 Mo.

MaxProtocolErrors

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Unlimited

Le paramètre MaxProtocolErrors spécifie le nombre maximal d’erreurs de protocole SMTP que le connecteur de réception accepte avant de fermer la connexion.

Une valeur valide est un entier compris entre 0 et 2 147 483 647, ou la valeur unlimited. La valeur par défaut est 5.

Lorsque vous spécifiez la valeur unlimited, une connexion n’est jamais fermée à cause d’une erreur de protocole.

MaxRecipientsPerMessage

Facultatif

System.Int32

Le paramètre MaxRecipientsPerMessage spécifie le nombre maximal de destinataires par message que le connecteur de réception accepte avant de fermer la connexion.

Une valeur valide est comprise entre 1 et 512 000. La valeur par défaut est 200.

MessageRateLimit

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Unlimited

Le paramètre MessageRateLimit spécifie le nombre maximal de messages qui peuvent être envoyés par une adresse IP de client unique par minute.

Une valeur valide est comprise entre 1 et 2 147 483 647, ou la valeur unlimited.

Pour supprimer la limite de fréquence de message sur un connecteur de réception, entrez la valeur unlimited.

La valeur par défaut pour les connecteurs de réception sur les serveurs de boîtes aux lettres est unlimited. La valeur par défaut pour les connecteurs de réception sur un serveur de transport Edge est 600.

MessageRateSource

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Directory.SystemConfiguration.MessageRateSourceFlags

Le paramètre MessageRateSource spécifie comment le taux de dépôt de messages est calculé. Les valeurs valides sont :

  • None   Le taux de dépôt de messages n’est pas calculé.

  • User   La fréquence de dépôt de messages est calculée pour les utilisateurs expéditeurs (spécifiés avec la commande SMTP MAIL FROM).

  • IPAddress   Le taux de dépôt de messages est calculé pour les hôtes expéditeurs.

  • All   Le taux de dépôt de messages est calculé à la fois pour les utilisateurs et les hôtes expéditeurs.

OrarEnabled

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre OrarEnabled active ou désactive ORAR (Originator Requested Alternate Recipient) sur le connecteur de réception. Les valeurs valides sont les suivantes :

  • $true   ORAR est activé et publié dans le mot clé XORAR dans la réponse EHLO. Les informations ORAR réelles sont transmises dans la commande SMTP RCPT TO.

  • $false      ORAR est désactivé et n’est pas publié dans la réponse EHLO. Il s’agit de la valeur par défaut.

Si l’adresse électronique spécifiée dans les informations ORAR est une adresse électronique X.400 longue, vous devez définir le paramètre LongAddressesEnabled sur la valeur $true.

PermissionGroups

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.PermissionGroups

Le paramètre PermissionGroups spécifie les principaux de sécurité connus qui sont autorisés à utiliser le connecteur de réception, ainsi que les autorisations qui leur sont affectées. Les valeurs valides sont les suivantes :

  • None

  • AnonymousUsers

  • ExchangeUsers

  • ExchangeServers

  • ExchangeLegacyServers

  • Partners

  • Custom

Les groupes d’autorisations par défaut affectés à un connecteur de réception dépendent du type d’utilisation du connecteur spécifié lors de la création du connecteur (Client, Internal, Internet, Partner ou Usage).

Lorsque vous utilisez la valeur Custom, vous devez configurer des autorisations individuelles à l’aide de la cmdlet Add-ADPermission.

Pour plus d’informations sur les autorisations par défaut et les principaux de sécurité pour les groupes d’autorisations, reportez-vous à l’article relatif aux groupes d’autorisations pour les connecteurs de réception.

PipeliningEnabled

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre PipeliningEnabled spécifie si l’extension SMTP étendu PIPELINING est activée ou désactivée sur le connecteur de réception. Les valeurs valides sont les suivantes :

  • $true   PIPELINING est activé et publié dans la réponse EHLO. Il s’agit de la valeur par défaut.

  • $false   PIPELINING est désactivé et n’est pas publié dans la réponse EHLO.

Le traitement en pipeline est défini dans RFC 2920.

ProtocolLoggingLevel

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.ProtocolLoggingLevel

Le paramètre ProtocolLoggingLevel spécifie si l’enregistrement dans le journal de protocole doit être activé ou désactivé pour le connecteur de réception. Les valeurs valides sont :

  • None   L’enregistrement dans le journal du protocole est désactivé sur le connecteur de réception. Il s’agit de la valeur par défaut.

  • Verbose   L’enregistrement dans le journal du protocole est activé sur le connecteur de réception.

Pour plus d’informations sur l’enregistrement dans le journal de protocole, consultez la rubrique Enregistrement dans le journal de protocole.

RejectReservedSecondLevelRecipientDomains

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre Le paramètre RejectReservedSecondLevelRecipientDomains spécifie si les connexions contenant des destinataires ayant des domaines de second niveau réservés doivent être rejetées, comme spécifié dans RFC 2606 (example.com, example.net, or example.org). Les valeurs valides sont les suivantes :

  • $true   Les commandes RCPT TO qui contiennent des domaines de second niveau réservés sont rejetées.

  • $false   Les commandes RCPT TO qui contiennent des domaines de second niveau réservés ne sont pas rejetées. Il s’agit de la valeur par défaut.

RejectReservedTopLevelRecipientDomains

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre Le paramètre RejectReservedTopLevelRecipientDomains spécifie si les connexions contenant des destinataires ayant des domaines de premier niveau réservés (TLD) doivent être rejetées, comme spécifié dans RFC 2606 (.test, .example, .invalid, or .localhost). Les valeurs valides sont les suivantes :

  • $true   Les commandes RCPT TO qui contiennent des TLD réservés sont rejetées.

  • $false   Les commandes RCPT TO qui contiennent des TLD réservés ne sont pas rejetées. Il s’agit de la valeur par défaut.

RejectSingleLabelRecipientDomains

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre Le paramètre RejectSingleLabelRecipientDomains spécifie si les connexions contenant des destinataires ayant des domaines dotés d’un nom en une seule partie (par exemple, chris@contoso au lieu de chris@contoso.com) doivent être rejetées. Les valeurs valides sont les suivantes :

  • $true   Les commandes RCPT TO qui contiennent des domaines dotés d’un nom en une seule partie sont rejetées.

  • $false   Les commandes RCPT TO qui contiennent des domaines dotés d’un nom en une seule partie ne sont pas rejetées. Il s’agit de la valeur par défaut.

RequireEHLODomain

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre RequireEHLODomain spécifie si le client doit fournir un nom de domaine dans le protocole de transfert EHLO une fois la connexion SMTP établie. Les valeurs valides sont les suivantes :

  • $true   Le client doit fournir un nom de domaine dans le protocole de transfert EHLO. Si ce n’est pas le cas, la connexion SMTP est fermée.

  • $false   Le client n’est pas obligé de fournir un nom de domaine dans le protocole de transfert EHLO. Il s’agit de la valeur par défaut.

RequireTLS

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre RequireTLS indique si la transmission TLS doit être requise pour les messages entrants sur le connecteur de réception. Les valeurs valides sont les suivantes :

  • $true   Les messages entrants sur le connecteur de réception nécessitent la transmission TLS.

  • $false   Les messages entrants sur le connecteur de réception ne nécessitent pas de transmission TLS. Il s’agit de la valeur par défaut.

Server

Facultatif

Microsoft.Exchange.Configuration.Tasks.ServerIdParameter

Le paramètre Server définit le serveur Exchange sur lequel vous souhaitez exécuter cette commande. Vous pouvez utiliser n’importe quelle valeur qui identifie uniquement le serveur. Par exemple :

  • Nom

  • FQDN

  • Nom unique (DN)

  • DN Exchange hérité

Si vous n’utilisez pas ce paramètre, la commande est exécutée sur le serveur local.

ServiceDiscoveryFqdn

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Fqdn

Le paramètre ServiceDiscoveryFqdn spécifie le nom de domaine complet (FQDN) de la détection de service pour le connecteur de réception.

SizeEnabled

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.SizeMode

Le paramètre SizeEnabled spécifie comment l’extension SMTP étendu SIZE est utilisée sur le connecteur de réception. Les valeurs valides sont les suivantes :

  • Enabled   SIZE est activé et publié dans la réponse EHLO, ainsi que la valeur du paramètre MaxMessageSize. Si la taille du message entrant dépasse la valeur spécifiée, le connecteur de réception ferme la connexion avec un code d’erreur. Il s’agit de la valeur par défaut.

  • Disabled   SIZE est désactivé et n’est pas publié dans la réponse EHLO.

  • EnabledwithoutValue   SIZE est activé et publié dans la réponse EHLO, mais la valeur du paramètre MaxMessageSize n’est pas indiquée dans la réponse EHLO. Ce réglage permet aux messages d’éviter les contrôles de taille de message pour les connexions authentifiées entre serveurs de boîtes aux lettres.

SIZE   est défini dans la RFC 1870.

SuppressXAnonymousTls

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre SuppressXAnonymousTls spécifie si l’extension SMTP étendu X-ANONYMOUSTLS est activée ou désactivée sur le connecteur de réception. Les valeurs valides sont les suivantes :

  • $true   X-ANONYMOUSTLS est désactivé et n’est pas publié dans la réponse EHLO. Ce paramètre requiert également que vous définissiez le paramètre UseDownGradedExchangeServerAuth sur la valeur $true dans la cmdlet Set-TransportService sur le serveur.

  • $false   X-ANONYMOUSTLS est activé et publié dans la réponse EHLO. Il s’agit de la valeur par défaut.

L’extension X-ANONYMOUSTLS est importante lorsque le paramètre AuthMechanism contient la valeur ExchangeServer.

TarpitInterval

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.EnhancedTimeSpan

Le paramètre TarpitInterval spécifie le délai pendant lequel une réponse SMTP est retardée sur un serveur distant en cas d’abus de connexion. La valeur par défaut est 00:00:05 (5 secondes).

Pour spécifier une valeur, entrez-la sous forme d’une période : dd.hh:mm:ssdd = jours, hh = heures, mm = minutes et ss = secondes.

Lorsque vous définissez la valeur sur 00:00:00, vous désactivez l’intervalle de répulsion. Définir cette valeur sur plus de quelques secondes peut entraîner des délais d’expiration et des problèmes de flux de messagerie.

Vous pouvez configurer le délai de réponse pour les échecs d’authentification à l’aide du paramètre AuthTarpitInterval.

TlsCertificateName

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.SmtpX509Identifier

Le paramètre TlsCertificateName spécifie le certificat X.509 à utiliser pour le chiffrement TLS. Une valeur valide pour ce paramètre est "<I>X.500Issuer<S>X.500Subject". La valeur X.500Issuer figure dans le champ Issuer du certificat, et la valeur X.500Subject dans le champ Subject du certificat. La cmdlet Get-ExchangeCertificate permet de trouver ces valeurs. Ou, après avoir exécuté Get-ExchangeCertificate pour rechercher la valeur d’empreinte numérique du certificat, exécutez la commande $TLSCert = Get-ExchangeCertificate -Thumbprint <Thumbprint>, exécutez la commande $TLSCertName = "<I>$($TLSCert.Issuer)<S>$($TLSCert.Subject)", puis utilisez la valeur $TLSCertName pour ce paramètre.

TlsDomainCapabilities

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Le paramètre TlsDomainCapabilities spécifie les fonctionnalités que le connecteur de réception met à disposition d’hôtes spécifiques en dehors de l’organisation. Le chiffrement TLS avec validation des certificats est utilisé pour authentifier les hôtes distants avant que ces fonctionnalités ne soient disponibles.

Ce paramètre utilise la syntaxe suivante :

"<domain1>:<capability1>,<capability 2>>"...,"<domain2>:<capability1>,<capability2>..."...

Les valeurs <capability> disponibles sont :

  • AcceptOorgProtocol

  • AcceptOorgHeader

Les valeurs <domainy> disponibles sont un domaine SMTP (par exemple, contoso.com), ou la valeur NO-TLS pour les connexions entrantes chiffrées non TLS.

Par exemple, "contoso.com:AcceptOorgProtocol","fabrikam.com:AcceptOorgProtocol,AcceptOorgHeader"

TransportRole

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Directory.SystemConfiguration.ServerRole

Le paramètre TransportRole spécifie le service de transport dans lequel le connecteur de réception est créé sur le serveur de boîtes aux lettres. Les valeurs valides sont :

  • FrontendTransport   Le service de transport frontal où les connexions SMTP externes ou client se produisent.

  • HubTransport   Le service de transport où les connexions SMTP client par proxy et serveur Exchange se produisent.

WhatIf

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur WhatIf simule les actions de la commande. Vous pouvez utiliser ce commutateur pour afficher les modifications qui se produiraient sans réellement appliquer ces modifications. Il n’est pas nécessaire de spécifier une valeur pour ce commutateur.

Pour visualiser les types d’entrées acceptés par cette cmdlet, consultez la rubrique Types d’entrée et de sortie de la cmdlet d’Exchange Management Shell. Si le champ Type d’entrée pour une cmdlet est vide, la cmdlet n’accepte pas les données d’entrée.

Pour visualiser les types de retours, également appelés types de sorties, acceptés par cette cmdlet, consultez la rubrique Types d’entrée et de sortie de la cmdlet d’Exchange Management Shell. Si le champ Type de sortie est vide, la cmdlet ne renvoie pas de données.

 
Afficher: