Get-ADPermission

 

S’applique à :Exchange Server 2016

Dernière rubrique modifiée :2016-03-31

Cette cmdlet est disponible uniquement dans Exchange Server 2016 sur site.

La cmdlet Get-ADPermission permet d'obtenir des autorisations sur un objet Active Directory.

Pour plus d'informations sur les jeux de paramètres dans la section Syntaxe ci-après, voir SyntaxeSyntaxe de cmdlet Exchange.

Get-ADPermission [-User <SecurityPrincipalIdParameter>] <COMMON PARAMETERS>
Get-ADPermission [-Owner <SwitchParameter>] <COMMON PARAMETERS>
COMMON PARAMETERS: -Identity <ADRawEntryIdParameter> [-DomainController <Fqdn>]

Cet exemple retourne les autorisations qui ont été accordées à l'utilisateur Ed.

Get-ADPermission -Identity Ed

Cet exemple retourne les autorisations qui ont été accordées à l'utilisateur Chris sur le connecteur de réception Contoso.com.

Get-ADPermission "Contoso.com" -User Chris

Les cmdlets ADPermission peuvent être utilisées pour modifier directement les listes de contrôle d’accès (ACL) Active Directory. Bien qu’il puisse arriver que certaines fonctionnalités de Microsoft Exchange continuent à utiliser les cmdlets ADPermission pour gérer les autorisations (par exemple concernant les connecteurs d’envoi et de réception), Exchange 2013 et versions ultérieures n’utilisent plus les listes de contrôle d’accès personnalisées pour gérer les autorisations d’administration. Si vous voulez attribuer ou refuser des autorisations administratives dans Exchange 2013 ou version ultérieure, vous devez utiliser le RBAC (contrôle d’accès basé sur un rôle). Pour plus d’informations sur le contrôle d’accès basé sur un rôle, consultez la rubrique Autorisations.

Des autorisations doivent vous être attribuées avant de pouvoir exécuter cette cmdlet. Bien que tous les paramètres de cette cmdlet soient répertoriés dans cette rubrique, il est possible que vous n’ayez pas accès à certains paramètres s’ils ne sont pas inclus dans les autorisations qui vous ont été attribuées. Pour voir les autorisations qui vous sont nécessaires, voir Entrée « Autorisations héritées » dans la rubrique Autorisations pour la gestion des rôles.

 

Paramètre Obligatoire Type Description

Identity

Obligatoire

Microsoft.Exchange.Configuration.Tasks.ADRawEntryIdParameter

Le paramètre Identity spécifie l'identité de l'objet pour lequel vous récupérez des autorisations. Vous pouvez récupérer les autorisations pour n'importe quel objet Active Directory à partir de son nom unique. Si l'objet est un objet Exchange, il peut être également possible d'obtenir les autorisations de l'objet en utilisant son nom. Si le nom unique ou le nom de l'objet contient des espaces, mettez la valeur entre guillemets ("").

DomainController

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Fqdn

Le paramètre DomainController spécifie le contrôleur de domaine qui est utilisé par cette cmdlet pour lire ou écrire les données dans Active Directory. Vous identifiez le contrôleur de domaine par son nom de domaine complet (FQDN). Par exemple : dc01.contoso.com.

Le paramètre DomainController n’est pas pris en charge sur les serveurs de transport Edge. Un serveur de transport Edge utilise l’instance locale de Active Directory Lightweight Directory Services (AD LDS) pour lire et écrire des données.

Owner

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur Owner indique que le propriétaire de l'objet spécifié dans le paramètre Identity doit être retourné. Si le commutateur Owner est utilisé, il n'est pas possible d'utiliser le paramètre User.

User

Facultatif

Microsoft.Exchange.Configuration.Tasks.SecurityPrincipalIdParameter

Le paramètre User spécifie que seules les entrées de contrôle d'accès accordées à l'utilisateur spécifié sur l'objet spécifié dans le paramètre Identity doivent être retournées. Si le paramètre User est utilisé, il n'est pas possible d'utiliser le commutateur Owner.

Si le nom de l'utilisateur contient des espaces, mettez le nom entre guillemets (").

Pour visualiser les types d’entrées acceptés par cette cmdlet, consultez la rubrique Types d’entrée et de sortie de la cmdlet d’Exchange Management Shell. Si le champ Type d’entrée pour une cmdlet est vide, la cmdlet n’accepte pas les données d’entrée.

Pour visualiser les types de retours, également appelés types de sorties, acceptés par cette cmdlet, consultez la rubrique Types d’entrée et de sortie de la cmdlet d’Exchange Management Shell. Si le champ Type de sortie est vide, la cmdlet ne renvoie pas de données.

 
Afficher: