Add-MailboxDatabaseCopy

 

S’applique à :Exchange Server 2016

Dernière rubrique modifiée :2016-08-23

Cette cmdlet est disponible uniquement dans Exchange Server 2016 sur site.

Utilisez la cmdlet Add-MailboxDatabaseCopy pour créer une copie passive d’une base de données de boîte aux lettres active existante.

Pour plus d'informations sur les jeux de paramètres dans la section Syntaxe ci-après, voir SyntaxeSyntaxe de cmdlet Exchange.

Add-MailboxDatabaseCopy -Identity <DatabaseIdParameter> -MailboxServer <MailboxServerIdParameter> [-ActivationPreference <UInt32>] [-ConfigurationOnly <SwitchParameter>] [-Confirm [<SwitchParameter>]] [-DomainController <Fqdn>] [-ReplayLagMaxDelay <EnhancedTimeSpan>] [-ReplayLagTime <EnhancedTimeSpan>] [-SeedingPostponed <SwitchParameter>] [-TruncationLagTime <EnhancedTimeSpan>] [-WhatIf [<SwitchParameter>]]

Cet exemple ajoute une copie de la base de données de boîte aux lettres DB1 au serveur de boîtes aux lettres nommé MBX3. Le retard de relecture et le retard de troncation sont configurés avec les valeurs 10 minutes et 15 minutes, respectivement. Les préférences d’activation sont configurées avec la valeur 2.

Add-MailboxDatabaseCopy -Identity DB1 -MailboxServer MBX3 -ReplayLagTime 00:10:00 -TruncationLagTime 00:15:00 -ActivationPreference 2

Cet exemple ajoute une copie de la base de données de boîte aux lettres DB2 au serveur de boîtes aux lettres nommé MBX1. Le retard de relecture et le retard de troncation restent configurés à leurs valeurs par défaut de zéro et les préférences d’activation sont configurées avec la valeur 3.

Add-MailboxDatabaseCopy -Identity DB2 -MailboxServer MBX1 -ActivationPreference 3

Cet exemple ajoute une copie de la base de données de boîtes aux lettres DB3 au serveur de boîtes aux lettres nommé MBX4. Le retard de relecture et le retard de troncation restent configurés à leurs valeurs par défaut de zéro et les préférences d’activation sont configurées avec la valeur 5. En outre, l’amorçage est différé pour cette copie afin de pouvoir l’amorcer à l’aide d’un serveur source local au lieu d’utiliser la copie active actuelle de la base de données qui est géographiquement éloignée de MBX4.

Add-MailboxDatabaseCopy -Identity DB3 -MailboxServer MBX4 -ActivationPreference 5 -SeedingPostponed

Pour utiliser la cmdlet Add-MailboxDatabaseCopy pour ajouter une copie de base de données de boîtes aux lettres, les critères suivants doivent être remplis :

  • Le serveur de boîte aux lettres spécifié doit se trouver dans le même groupe de disponibilité de base de données et ce groupe doit disposer d’un quorum et être sain.

  • Le serveur de boîte aux lettres spécifié ne doit pas déjà héberger une copie de base de données de boîtes aux lettres.

  • Le chemin d’accès utilisé par la base de données spécifiée doit également être disponible sur le serveur de boîte aux lettres spécifié, puisque toutes les copies d’une base de données doivent utiliser le même chemin d’accès.

  • Si vous ajoutez la seconde copie d’une base de données (par exemple l’ajout de la première copie passive de la base de données), la connexion circulaire ne doit pas être activée pour la base de données spécifiée. Si elle est activée, vous devez d’abord la désactiver. La journalisation circulaire pourra être activée après l’ajout de la copie de la base de données de boîtes aux lettres. Après activation de la connexion circulaire pour une base de données de boîtes aux lettres répliquée, la connexion circulaire de réplication continue (CRCL) est utilisée à la place de la connexion circulaire JET. Si vous ajoutez la troisième copie ou copie subséquente d’une base de données, la connexion CRCL peut rester activée.

Après l’exécution de la cmdlet Add-MailboxDatabaseCopy, la nouvelle copie restera en état Interrompu si le paramètre SeedingPostponed est spécifié. Lorsque la copie de la base de données est en état Interrompu, le paramètre SuspendMessage est défini sur « Réplication interrompue pour la copie de base de données ’{0}’ car la base de données doit être amorcée.»

Des autorisations doivent vous être attribuées avant de pouvoir exécuter cette cmdlet. Bien que tous les paramètres de cette cmdlet soient répertoriés dans cette rubrique, il est possible que vous n’ayez pas accès à certains paramètres s’ils ne sont pas inclus dans les autorisations qui vous ont été attribuées. Pour voir les autorisations qui vous sont nécessaires, voir l’entrée « Groupes de disponibilité de la base de données » dans la rubrique Autorisations de haute disponibilité et de résilience des sites.

 

Paramètre Obligatoire Type Description

Identity

Obligatoire

Microsoft.Exchange.Configuration.Tasks.DatabaseIdParameter

Le paramètre Identity spécifie le nom de la base de données de boîtes aux lettres en cours de copie. Les noms de base de données doivent être uniques au sein de l’organisation Exchange.

MailboxServer

Obligatoire

Microsoft.Exchange.Configuration.Tasks.MailboxServerIdParameter

Le paramètre MailboxServer spécifie le nom du serveur qui va héberger la copie de la base de données. Ce serveur doit être membre du même groupe de disponibilité de base de données et ne doit pas déjà héberger de copie de base de données.

ActivationPreference

Facultatif

System.UInt32

La valeur de paramètre ActivationPreference s’utilise dans le cadre du processus de sélection de la meilleure copie d’Active Manager et pour redistribuer les bases de données de boîtes aux lettres actives dans tout le groupe de disponibilité de base de données (DAG) lors de l’utilisation du script RedistributeActiveDatabases.ps1. La valeur de la préférence d’activation est un nombre supérieur ou égal à 1, où 1 correspond à l’ordre de préférence le plus élevé. Le numéro de préférence ne peut pas être supérieur au nombre de copies de la base de données de boîtes aux lettres.

ConfigurationOnly

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le paramètre ConfigurationOnly permet l’ajout de copies de base de données sans appeler l’amorçage automatique. Il n’est pas nécessaire que la base de données source soit en ligne ou présente lors de l’utilisation de ce paramètre. Le paramètre crée une base de données dans Active Directory sans contacter le serveur cible. Ce paramètre peut être utile lorsque le serveur cible est arrêté à des fins de maintenance et que la nouvelle copie de base de données n’existe pas encore sur le serveur cible.

Confirm

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur Confirm spécifie s’il faut afficher ou masquer l’invite de confirmation. L’incidence de ce commutateur sur la cmdlet varie selon que la cmdlet requiert une confirmation avant de poursuivre.

  • Les cmdlets destructives (par exemple, les cmdlets Remove-*) ont une pause intégrée qui vous oblige à confirmer la commande avant de poursuivre. Pour ces cmdlets, vous pouvez ignorer l’invite de confirmation à l’aide de cette syntaxe exacte : -Confirm:$false.

  • La plupart des autres cmdlets (par exemple, les cmdlets New-* et Set-*) n’ont pas de pause intégrée. Pour ces cmdlets, la spécification du commutateur Confirm sans valeur introduit une pause qui vous oblige à confirmer la commande avant de poursuivre.

DomainController

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Fqdn

Le paramètre DomainController spécifie le contrôleur de domaine qui est utilisé par cette cmdlet pour lire ou écrire les données dans Active Directory. Vous identifiez le contrôleur de domaine par son nom de domaine complet (FQDN). Par exemple : dc01.contoso.com.

ReplayLagMaxDelay

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.EnhancedTimeSpan

VALEUR_PARAMÈTRE : EnhancedTimeSpan

ReplayLagTime

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.EnhancedTimeSpan

Le paramètre ReplayLagTime spécifie le temps d’attente du service de réplication Microsoft Exchange avant la relecture des fichiers journaux qui ont été copiés vers la copie de la base de données.

Pour spécifier une valeur, entrez-la sous forme d’une période : dd.hh:mm:ssdd = jours, hh = heures, mm = minutes et ss = secondes.

Le paramètre maximal autorisé pour cette valeur est de 14 jours. Le paramètre minimal autorisé est de 0 seconde. La définition de cette valeur sur 0 seconde élimine tout retard dans l’activité de relecture de journal.

Par exemple, pour spécifier un retard de relecture de 14 jours, entrez 14.00:00:00. La valeur par défaut est 00.00:00:00, qui spécifie qu'il n'y a aucun retard de relecture.

SeedingPostponed

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le paramètre SeedingPostponed indique que la tâche n’amorce pas la copie de base de données. Vous devez donc amorcer explicitement la copie de la base de données.

TruncationLagTime

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.EnhancedTimeSpan

Le paramètre TruncationLagTime spécifie le temps d’attente du service de réplication Microsoft Exchange avant la troncation des fichiers journaux qui ont été relus dans une copie de la base de données. Le décompte commence une fois le dernier journal relu avec succès dans la copie de la base de données.

Pour spécifier une valeur, entrez-la sous forme d’une période : dd.hh:mm:ssdd = jours, hh = heures, mm = minutes et ss = secondes.

Le paramètre maximal autorisé pour cette valeur est de 14 jours. Le paramètre minimal autorisé est de 0 seconde. La définition de cette valeur sur 0 seconde élimine tout retard dans l’activité de troncation des journaux.

Par exemple, pour spécifier un retard de troncation de 14 jours, entrez 14.00:00:00. La valeur par défaut est 00.00:00:00, qui spécifie qu'il n'y a aucun retard de troncation.

WhatIf

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur WhatIf simule les actions de la commande. Vous pouvez utiliser ce commutateur pour afficher les modifications qui se produiraient sans réellement appliquer ces modifications. Il n’est pas nécessaire de spécifier une valeur pour ce commutateur.

Pour visualiser les types d’entrées acceptés par cette cmdlet, consultez la rubrique Types d’entrée et de sortie de la cmdlet d’Exchange Management Shell. Si le champ Type d’entrée pour une cmdlet est vide, la cmdlet n’accepte pas les données d’entrée.

Pour visualiser les types de retours, également appelés types de sorties, acceptés par cette cmdlet, consultez la rubrique Types d’entrée et de sortie de la cmdlet d’Exchange Management Shell. Si le champ Type de sortie est vide, la cmdlet ne renvoie pas de données.

 
Afficher: