Remove-MailboxDatabaseCopy

 

S’applique à :Exchange Server 2016

Dernière rubrique modifiée :2016-03-31

Cette cmdlet est disponible uniquement dans Exchange Server 2016 sur site.

La cmdlet Remove-MailboxDatabaseCopy permet de supprimer une copie de base de données de boîtes aux lettres passive.

Pour plus d'informations sur les jeux de paramètres dans la section Syntaxe ci-après, voir SyntaxeSyntaxe de cmdlet Exchange.

Remove-MailboxDatabaseCopy -Identity <DatabaseCopyIdParameter> [-Confirm [<SwitchParameter>]] [-DomainController <Fqdn>] [-WhatIf [<SwitchParameter>]]

Cet exemple supprime une copie de base de données de boîtes aux lettres DB1 à partir d’un serveur de boîtes aux lettres nommé MBX3.

Remove-MailboxDatabaseCopy -Identity DB1\MBX3

Pour utiliser la cmdlet Remove-MailboxDatabaseCopy pour supprimer une copie de base de données de boîtes aux lettres, les critères suivants doivent être remplis :

  • Le groupe de disponibilité de base de données (DAG) hébergeant la base de données de boîtes aux lettres doit disposer d’un quorum et toutes les fonctions de cluster et de réseau doivent être saines.

  • Si vous supprimez la dernière copie passive de la base de données, la connexion circulaire à la réplication continue (CRCL) ne doit pas être activée pour la base de données de boîtes aux lettres spécifiée. S la CRCL est activée, vous devez d’abord la désactiver. La connexion circulaire pourra être activée après la suppression de la copie de la base de données de boîtes aux lettres. Après activation de la connexion circulaire pour une base de données de boîtes aux lettres non répliquée, la connexion circulaire JET est utilisée à la place de la connexion CRCL. Si vous ne supprimez pas la dernière copie passive d’une base de données, la connexion CRCL peut rester activée.

Vous ne pouvez pas utiliser cette cmdlet pour supprimer la copie de la base de données de boîtes aux lettres. Pour supprimer la copie active d'une base de données de boîte aux lettres, vous devez supprimer toutes les copies actives de la base de données puis, utiliser la cmdlet Remove-MailboxDatabase pour supprimer la copie active.

Des autorisations doivent vous être attribuées avant de pouvoir exécuter cette cmdlet. Bien que tous les paramètres de cette cmdlet soient répertoriés dans cette rubrique, il est possible que vous n’ayez pas accès à certains paramètres s’ils ne sont pas inclus dans les autorisations qui vous ont été attribuées. Pour voir les autorisations qui vous sont nécessaires, voir Entrée « Groupes de disponibilité de la base de données » dans la rubrique Autorisations de haute disponibilité et de résilience des sites.

noteRemarque :
L'exécution de cette cmdlet supprime la configuration de la copie de la base de données de boîte aux lettres, mais ne supprime pas les fichiers de la copie de la base de données. Si nécessaire, vous pouvez supprimer manuellement ces fichiers.

 

Paramètre Obligatoire Type Description

Identity

Obligatoire

Microsoft.Exchange.Configuration.Tasks.DatabaseCopyIdParameter

Le paramètre Identity spécifie le nom de la base de données de boîtes aux lettres dont la copie est supprimée. Lorsque vous utilisez ce paramètre, spécifiez un format de DatabaseName\ServerName.

Confirm

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur Confirm spécifie s’il faut afficher ou masquer l’invite de confirmation. L’incidence de ce commutateur sur la cmdlet varie selon que la cmdlet requiert une confirmation avant de poursuivre.

  • Les cmdlets destructives (par exemple, les cmdlets Remove-*) ont une pause intégrée qui vous oblige à confirmer la commande avant de poursuivre. Pour ces cmdlets, vous pouvez ignorer l’invite de confirmation à l’aide de cette syntaxe exacte : -Confirm:$false.

  • La plupart des autres cmdlets (par exemple, les cmdlets New-* et Set-*) n’ont pas de pause intégrée. Pour ces cmdlets, la spécification du commutateur Confirm sans valeur introduit une pause qui vous oblige à confirmer la commande avant de poursuivre.

DomainController

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Fqdn

Le paramètre DomainController spécifie le contrôleur de domaine qui est utilisé par cette cmdlet pour lire ou écrire les données dans Active Directory. Vous identifiez le contrôleur de domaine par son nom de domaine complet (FQDN). Par exemple : dc01.contoso.com.

WhatIf

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur WhatIf simule les actions de la commande. Vous pouvez utiliser ce commutateur pour afficher les modifications qui se produiraient sans réellement appliquer ces modifications. Il n’est pas nécessaire de spécifier une valeur pour ce commutateur.

Pour visualiser les types d’entrées acceptés par cette cmdlet, consultez la rubrique Types d’entrée et de sortie de la cmdlet d’Exchange Management Shell. Si le champ Type d’entrée pour une cmdlet est vide, la cmdlet n’accepte pas les données d’entrée.

Pour visualiser les types de retours, également appelés types de sorties, acceptés par cette cmdlet, consultez la rubrique Types d’entrée et de sortie de la cmdlet d’Exchange Management Shell. Si le champ Type de sortie est vide, la cmdlet ne renvoie pas de données.

 
Afficher: