Test-PowerShellConnectivity

 

S’applique à :Exchange Server 2016

Dernière rubrique modifiée :2016-03-31

Cette cmdlet est disponible uniquement dans Exchange Server 2016 sur site.

La cmdlet Test-PowerShellConnectivity permet de tester la connectivité client des répertoires virtuels PowerShell à distance Exchange.

Pour plus d'informations sur les jeux de paramètres dans la section Syntaxe ci-après, voir SyntaxeSyntaxe de cmdlet Exchange.

Test-PowerShellConnectivity [-ClientAccessServer <ServerIdParameter>] [-TestType <Internal | External>] [-VirtualDirectoryName <String>] <COMMON PARAMETERS>

Test-PowerShellConnectivity -ConnectionUri <Uri> -TestCredential <PSCredential> <COMMON PARAMETERS>

COMMON PARAMETERS: [-Authentication <Default | Basic | Negotiate | NegotiateWithImplicitCredential | Credssp | Digest | Kerberos>] [-Confirm [<SwitchParameter>]] [-DomainController <Fqdn>] [-MailboxServer <ServerIdParameter>] [-MonitoringContext <SwitchParameter>] [-ResetTestAccountCredentials <SwitchParameter>] [-TrustAnySSLCertificate <SwitchParameter>] [-WhatIf [<SwitchParameter>]]

Cet exemple teste le répertoire virtuel PowerShell (site web par défaut) sur le serveur MBX2. Le commutateur TrustAnySSLCertificate est utilisé pour ignorer la vérification du certificat lors de la connexion.

Test-PowerShellConnectivity -ClientAccessServer MBX2 -VirtualDirectoryName "PowerShell (Default Web Site)" -TrustAnySSLCertificate

Cet exemple teste le répertoire virtuel PowerShell à distance qui est disponible sur https://contoso.com/powershell. Une discordance entre le certificat SSL et l’URL n’est pas prévue, donc le commutateur TrustAnySSLCertificate n’est pas utilisé. Le répertoire virtuel est configuré pour utiliser l’authentification de base.

Les informations d’identification utilisées pour la connexion au répertoire virtuel sont stockées dans la variable $UserCredentials. Le test est ensuite exécuté comme décrit précédemment.

$UserCredentials = Get-Credential
Test-PowerShellConnectivity -ConnectionUri https://contoso.com/powershell -TestCredential $UserCredentials -Authentication Basic

La cmdlet Test-PowerShellConnectivity teste la connectivité PowerShell à distance Exchange en se connectant à un répertoire virtuel PowerShell à distance spécifié, à des répertoires virtuels PowerShell à distance sur un serveur Exchange spécifié, ou à des répertoires virtuels PowerShell à distance qui sont disponibles sur le site Active Directory local.

Si vous utilisez cette cmdlet pour la première fois, vous devrez créer un utilisateur de test. Pour créer un utilisateur de test, exécutez la commande suivante.

& $env:ExchangeInstallPath\Scripts\New-TestCasConnectivityUser.ps1

Les résultats du test sont affichés à l’écran. La cmdlet renvoie les informations suivantes :

  • CasServer   Serveur Exchange auquel le client est connecté.

  • LocalSite   Nom du site Active Directory local.

  • Scenario   Opérations testées. Les valeurs sont les suivantes : Logon User.

  • Result   Les valeurs renvoyées sont en général Success, Skipped ou Failure.

  • Latency (MS)   Temps nécessaire pour effectuer le test (en millisecondes).

  • Error   Message d’erreur rencontré.

Vous pouvez écrire les résultats dans un fichier en dirigeant la sortie vers ConvertTo-Html ou ConvertTo-Csv, et en ajoutant > <filename> à la commande. Par exemple :

Test-PowerShellConnectivity -ClientAccessServer MBX01 | ConvertTo-Html > "C:\My Documents\PowerShell Test.html"

Des autorisations doivent vous être attribuées avant de pouvoir exécuter cette cmdlet. Bien que tous les paramètres de cette cmdlet soient répertoriés dans cette rubrique, il est possible que vous n’ayez pas accès à certains paramètres s’ils ne sont pas inclus dans les autorisations qui vous ont été attribuées. Pour voir les autorisations qui vous sont nécessaires, voir Entrée « Répertoires virtuels PowerShell » dans la rubrique Infrastructure Exchange et des autorisations de PowerShell.

 

Paramètre Obligatoire Type Description

ConnectionUri

Obligatoire

System.Uri

Le paramètre ConnectionUri spécifie l’URL du répertoire virtuel PowerShell à distance à tester, par exemple, https://contoso.com/powershell.

Vous ne pouvez pas utiliser ce paramètre avec le paramètre ClientAccessServer.

TestCredential

Obligatoire

System.Management.Automation.PSCredential

Le paramètre TestCredential spécifie les informations d’identification à utiliser pour le test.

Ce paramètre requiert que vous créiez un objet d’informations d’identification à l’aide de la cmdlet Get-Credential. Pour plus d’informations, consultez la rubrique Get-Credential.

Vous ne pouvez pas utiliser ce paramètre avec le paramètre ConnectionUri.

Authentication

Facultatif

System.Management.Automation.Runspaces.AuthenticationMechanism

Le paramètre Authentication spécifie le type d’authentification utilisé pour se connecter. Les valeurs valides sont :

  • Default

  • Basic

  • Credssp

  • Digest

  • Kerberos

  • Negotiate

ClientAccessServer

Facultatif

Microsoft.Exchange.Configuration.Tasks.ServerIdParameter

Le paramètre ClientAccessServer spécifie le serveur Exchange à tester. Le rôle de serveur d’accès au client est installé sur ce serveur, qui est chargé d’accepter les connexions client.

Vous pouvez utiliser toute valeur servant d’identificateur unique du serveur, par exemple :

  • Nom

  • Nom unique (DN)

  • ExchangeLegacyDN

  • GUID

Vous ne pouvez pas utiliser ce paramètre avec le paramètre ConnectionUri.

Confirm

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur Confirm spécifie s’il faut afficher ou masquer l’invite de confirmation. L’incidence de ce commutateur sur la cmdlet varie selon que la cmdlet requiert une confirmation avant de poursuivre.

  • Les cmdlets destructives (par exemple, les cmdlets Remove-*) ont une pause intégrée qui vous oblige à confirmer la commande avant de poursuivre. Pour ces cmdlets, vous pouvez ignorer l’invite de confirmation à l’aide de cette syntaxe exacte : -Confirm:$false.

  • La plupart des autres cmdlets (par exemple, les cmdlets New-* et Set-*) n’ont pas de pause intégrée. Pour ces cmdlets, la spécification du commutateur Confirm sans valeur introduit une pause qui vous oblige à confirmer la commande avant de poursuivre.

DomainController

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Fqdn

Le paramètre DomainController spécifie le contrôleur de domaine qui est utilisé par cette cmdlet pour lire ou écrire les données dans Active Directory. Vous identifiez le contrôleur de domaine par son nom de domaine complet (FQDN). Par exemple : dc01.contoso.com.

MailboxServer

Facultatif

Microsoft.Exchange.Configuration.Tasks.ServerIdParameter

Le paramètre MailboxServer spécifie le serveur de boîtes aux lettres Exchange 2016 ou Exchange 2013 à tester. Ce paramètre identifie le serveur principal qui accepte les connexions transmises par proxy à partir du serveur frontal sur lequel les clients se connectent.

Vous pouvez utiliser toute valeur servant d’identificateur unique du serveur, par exemple :

  • Nom

  • Nom unique (DN)

  • ExchangeLegacyDN

  • GUID

Si vous n’utilisez pas ce paramètre, les connexions à tous les serveurs de boîtes aux lettres du site Active Directory local sont testées.

MonitoringContext

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur MonitoringContext inclut les événements de contrôle associés et les compteurs de performance dans les résultats. En règle générale, vous incluez les événements de contrôle et les compteurs de performance dans les résultats lorsque la sortie est transmise à MicrosoftSystem Center Operations Manager (SCOM). Il n’est pas nécessaire de spécifier une valeur pour ce commutateur.

ResetTestAccountCredentials

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur ResetTestAccountCredentials réinitialise le mot de passe du compte de test utilisé pour exécuter cette commande. Le mot de passe du compte de test est généralement redéfini tous les sept jours. Ce commutateur permet de forcer une réinitialisation du mot de passe à chaque fois que cela est nécessaire pour des raisons de sécurité.

TestType

Facultatif

Microsoft.Exchange.Monitoring.OwaConnectivityTestType

Le paramètre TestType spécifie si la commande doit vérifier les URL internes ou externes. Les valeurs sont Internal et External. La valeur par défaut est Internal.

Vous ne pouvez pas utiliser ce paramètre avec le paramètre ClientAccessServer.

TrustAnySSLCertificate

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur TrustAnySSLCertificate spécifie s’il faut ignorer les échecs de validation de certificat SSL (Secure Sockets Layers). Il n’est pas nécessaire de spécifier une valeur pour ce commutateur.

Ce commutateur permet de tester les URL internes, car une URL qui dispose d’un certificat associé est généralement une URL externe. Ce commutateur permet à la tâche de contrôler une adresse URL interne sans générer d’erreur lorsque le certificat ne correspond pas à l’adresse URL.

VirtualDirectoryName

Facultatif

System.String

Le paramètre VirtualDirectoryName spécifie le nom du répertoire virtuel PowerShell à distance que vous voulez tester. Placez entre guillemets (") les valeurs contenant des espaces.

Vous ne pouvez pas utiliser ce paramètre avec le paramètre ClientAccessServer. Si vous n’utilisez pas ce paramètre, tous les répertoires virtuels PowerShell à distance disponibles sur le serveur sont testés.

WhatIf

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur WhatIf simule les actions de la commande. Vous pouvez utiliser ce commutateur pour afficher les modifications qui se produiraient sans réellement appliquer ces modifications. Il n’est pas nécessaire de spécifier une valeur pour ce commutateur.

Pour visualiser les types d’entrées acceptés par cette cmdlet, consultez la rubrique Types d’entrée et de sortie de la cmdlet d’Exchange Management Shell. Si le champ Type d’entrée pour une cmdlet est vide, la cmdlet n’accepte pas les données d’entrée.

Pour visualiser les types de retours, également appelés types de sorties, acceptés par cette cmdlet, consultez la rubrique Types d’entrée et de sortie de la cmdlet d’Exchange Management Shell. Si le champ Type de sortie est vide, la cmdlet ne renvoie pas de données.

 
Afficher: