New-DatabaseAvailabilityGroup

 

S’applique à :Exchange Server 2016

Dernière rubrique modifiée :2017-03-24

Cette cmdlet est disponible uniquement dans Exchange Server 2016 sur site.

La cmdlet New-DatabaseAvailabilityGroup permet de créer un groupe de disponibilité de base de données (DAG).

Pour plus d'informations sur les jeux de paramètres dans la section Syntaxe ci-après, voir SyntaxeSyntaxe de cmdlet Exchange.

New-DatabaseAvailabilityGroup -Name <String> -WitnessServer <FileShareWitnessServerName> [-ActivityState <NewDeployment | DotBuildUpgrade | Decom | PendingDotBuildUpgrade | DecomRemoveMailboxes | DecomNoUpgrades | Discovered | Allocated | ReadyForAllocation | Spare>] [-Confirm [<SwitchParameter>]] [-DagConfiguration <DatabaseAvailabilityGroupConfigurationIdParameter>] [-DatabaseAvailabilityGroupIpAddresses <IPAddress[]>] [-DomainController <Fqdn>] [-FileSystem <NTFS | ReFS>] [-ThirdPartyReplication <Disabled | Enabled>] [-WhatIf [<SwitchParameter>]] [-WitnessDirectory <NonRootLocalLongFullPath>]

Cet exemple crée un groupe de disponibilité de base de données (DAG) nommé DAG1, configuré pour utiliser un serveur témoin de SERVER1 et un répertoire local C:\DAG1. Cet exemple requiert Windows Server 2012 R2 ou une version ultérieure.

New-DatabaseAvailabilityGroup -Name DAG1 -WitnessServer SERVER1 -WitnessDirectory C:\DAG1

Cet exemple crée le DAG nommé DAG2 avec un serveur témoin nommé SERVER2. Le système sélectionne automatiquement un serveur Exchange dans le même site que le DAG pour l’utiliser comme serveur témoin. DAG1 est également configuré pour utiliser le protocole DHCP pour l’adresse IP du groupe de disponibilité de base de données.

New-DatabaseAvailabilityGroup -Name DAG2 -WitnessServer SERVER2 -DatabaseAvailabilityGroupIpAddresses ([System.Net.IPAddress])::Any

Cet exemple crée un groupe de disponibilité de base de données nommé DAG3. DAG3 est configuré pour utiliser SERVER1 pour le serveur témoin et un répertoire témoin C:\DAG3 sur SERVER1. On attribue plusieurs adresses IP statiques à DAG3, car le réseau est susceptible d’intégrer plusieurs sous-réseaux (10.0.0.x et 192.168.0.x).

New-DatabaseAvailabilityGroup -Name DAG3 -WitnessServer SERVER1 -WitnessDirectory C:\DAG3 -DatabaseAvailabilityGroupIpAddresses 10.0.0.8,192.168.0.8

Lorsque vous créez un DAG, vous devez lui donner un nom d’ordinateur valide, contenant 15 caractères au maximum et unique dans la forêt Active Directory. En outre, chaque groupe de disponibilité de base de données est configuré avec un serveur et un répertoire témoins. Le serveur témoin et son répertoire ne sont utilisés qu’à des fins de quorum avec un nombre pair de membres dans le groupe de disponibilité de base de données. Il n’est pas nécessaire de créer le répertoire témoin à l’avance. Exchange crée et sécurise automatiquement le répertoire pour vous sur le serveur témoin. Le répertoire ne doit pas être utilisé pour autre chose que le serveur témoin du groupe de disponibilité de base de données.

La configuration requise pour le serveur témoin est la suivante :

  • Le serveur témoin ne peut pas être membre du groupe de disponibilité de base de données.

  • Le serveur témoin doit exécuter le système d’exploitation Windows Server 2008 ou une version ultérieure.

  • Un serveur unique peut servir de témoin pour plusieurs groupes de disponibilité de base de données. Toutefois, chaque DAG requiert son propre répertoire témoin.

Les combinaisons suivantes de comportements et d’options sont disponibles :

  • Vous pouvez donner un nom au groupe de disponibilité de base de données, au serveur témoin que vous souhaitez utiliser et au répertoire qui sera créé et partagé sur le serveur témoin.

  • Vous pouvez donner un nom au groupe de disponibilité de base de données et au serveur témoin que vous souhaitez utiliser. Dans ce scénario, l’opération consiste à créer le répertoire par défaut sur le serveur témoin spécifié.

importantImportant :
Si le serveur témoin que vous spécifiez n’est pas un serveur Exchange, vous devez ajouter le groupe de sécurité universel du sous-système approuvé Exchange au groupe Administrateurs local sur le serveur témoin. Si le serveur témoin est un serveur d’annuaire, vous devez ajouter le groupe de sécurité universel du sous-système approuvé Exchange au groupe Builtin\Administrateurs. Ces autorisations de sécurité sont nécessaires pour garantir que Exchange peut créer un répertoire et un partage sur le serveur témoin si nécessaire.

Dans Windows Server 2012 R2 ou une version ultérieure, un DAG est créé sans point d’accès administratif de cluster par défaut. Dans ce scénario, vous n’avez pas besoin de fournir des adresses IP au DAG. Toutefois, dans toutes les versions prises en charge de Windows, vous avez la possibilité d’affecter des adresses IP statiques au DAG à l’aide du paramètre DatabaseAvailabilityGroupIpAddresses. Si vous spécifiez Tout ou 0.0.0.0, la tâche tente d’utiliser le protocole DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol) pour obtenir des adresses IP. Si vous omettez ce paramètre ou que vous configurez le paramètre avec une valeur Aucune ou 255.255.255.255, le DAG n’aura pas de point d’accès administratif de cluster.

Des autorisations doivent vous être attribuées avant de pouvoir exécuter cette cmdlet. Bien que tous les paramètres de cette cmdlet soient répertoriés dans cette rubrique, il est possible que vous n’ayez pas accès à certains paramètres s’ils ne sont pas inclus dans les autorisations qui vous ont été attribuées. Pour voir les autorisations qui vous sont nécessaires, voir Entrée «Groupes de disponibilité de la base de données» dans la rubrique Autorisations de haute disponibilité et de résilience des sites.

 

Paramètre Obligatoire Type Description

Name

Requis

System.String

Le paramètre Name spécifie un nom unique pour le nouveau groupe de disponibilité de base de données pouvant contenir jusqu’à 15 caractères. Le nom employé ne doit pas entrer en conflit avec le nom d’un ordinateur dans l’organisation.

WitnessServer

Obligatoire

Microsoft.Exchange.Data.FileShareWitnessServerName

Le paramètre WitnessServer spécifie le nom du serveur employé comme témoin de quorum lorsque le DAG contient un nombre de membres équivalent. Le serveur spécifié ne peut pas être membre du groupe de disponibilité de base de données configuré pour l’utiliser. Un serveur de boîtes aux lettres autonome ou se trouvant dans un autre groupe de disponibilité de base de données est recommandé.

ActivityState

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Directory.SystemConfiguration.DatabaseAvailabilityGroup+ActivityStateOption

VALEUR_PARAMÈTRE : NewDeployment | DotBuildUpgrade | Decom | PendingDotBuildUpgrade | DecomRemoveMailboxes | DecomNoUpgrades | Discovered | Allocated | ReadyForAllocation | Spare

Confirm

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur Confirm spécifie s’il faut afficher ou masquer l’invite de confirmation. L’incidence de ce commutateur sur la cmdlet varie selon que la cmdlet requiert une confirmation avant de poursuivre.

  • Les cmdlets destructives (par exemple, les cmdlets Remove-*) ont une pause intégrée qui vous oblige à confirmer la commande avant de poursuivre. Pour ces cmdlets, vous pouvez ignorer l’invite de confirmation à l’aide de cette syntaxe exacte : -Confirm:$false.

  • La plupart des autres cmdlets (par exemple, les cmdlets New-* et Set-*) n’ont pas de pause intégrée. Pour ces cmdlets, la spécification du commutateur Confirm sans valeur introduit une pause qui vous oblige à confirmer la commande avant de poursuivre.

DagConfiguration

Facultatif

Microsoft.Exchange.Configuration.Tasks.DatabaseAvailabilityGroupConfigurationIdParameter

Ce paramètre est réservé à l’usage interne chez Microsoft.

DatabaseAvailabilityGroupIpAddresses

Facultatif

System.Net.IPAddress[]

Le paramètre DatabaseAvailabilityGroupIpAddresses spécifie une ou plusieurs adresses IPv4 statiques au groupe de disponibilité de base de données lorsqu’un serveur de boîtes aux lettres est ajouté à ce dernier. Si vous spécifiez la valeur Any ou 0.0.0.0, le système essaie de louer une ou plusieurs adresses IPv4 à un serveur DHCP pour les assigner au groupe. Si vous n’utilisez pas ce paramètre, ou si vous spécifiez la valeur 255.255.255.255 ou None, le DAG est créé sans point d’accès administratif de cluster.

DomainController

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Fqdn

Le paramètre DomainController spécifie le contrôleur de domaine qui est utilisé par cette cmdlet pour lire ou écrire les données dans Active Directory. Vous identifiez le contrôleur de domaine par son nom de domaine complet (FQDN). Par exemple : dc01.contoso.com.

FileSystem

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Directory.SystemConfiguration.DatabaseAvailabilityGroup+FileSystemMode

VALEUR_PARAMÈTRE : NTFS | ReFS

ThirdPartyReplication

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Directory.SystemConfiguration.ThirdPartyReplicationMode

Le paramètre ThirdPartyReplication permet de configurer et d’activer un DAG afin d’utiliser l’API de réplication Exchange tierce au lieu de la réplication continue intégrée. Les valeurs valides sont Enabled et Disabled. Une fois ce mode activé,vous ne pouvez pas le désactiver.

WhatIf

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur WhatIf simule les actions de la commande. Vous pouvez utiliser ce commutateur pour afficher les modifications qui se produiraient sans réellement appliquer ces modifications. Il n’est pas nécessaire de spécifier une valeur pour ce commutateur.

WitnessDirectory

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.NonRootLocalLongFullPath

Le paramètre WitnessDirectory spécifie le nom du répertoire sur le serveur témoin qui sert à stocker les données du témoin de partage de fichiers. Le répertoire et le partage doivent être hébergés sur un serveur Exchange autre que les serveurs de boîte aux lettres situés dans le DAG. Cela permet à un administrateur Exchange de maintenir un contrôle opérationnel sur le répertoire. Le répertoire spécifié ne peut pas être utilisé par d’autres groupes de disponibilité de base de données ou pour un autre usage que celui du serveur témoin. Si vous n’utilisez pas ce paramètre, le répertoire témoin par défaut est utilisé.

Pour visualiser les types d’entrées acceptés par cette cmdlet, consultez la rubrique Types d’entrée et de sortie de la cmdlet d’Exchange Management Shell. Si le champ Type d’entrée pour une cmdlet est vide, la cmdlet n’accepte pas les données d’entrée.

Pour visualiser les types de retours, également appelés types de sorties, acceptés par cette cmdlet, consultez la rubrique Types d’entrée et de sortie de la cmdlet d’Exchange Management Shell. Si le champ Type de sortie est vide, la cmdlet ne renvoie pas de données.

 
Afficher: