Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Règles de transport

 

Sapplique à :Exchange Server 2013

Dernière rubrique modifiée :2015-04-07

Les règles de transport Exchange vous permettent de rechercher des conditions spécifiques dans les messages qui circulent dans votre organisation et de prendre des mesures les concernant. Les règles de transport sont semblables aux règles de boîte de réception qui sont disponibles dans de nombreux clients de messagerie. La différence principale entre les règles de transport et les règles que vous configureriez dans une application cliente comme Outlook repose sur le fait que les règles de transport entreprennent des actions sur les messages lors de leur transit plutôt qu’après la remise du message. Les règles de transport contiennent aussi un plus vaste ensemble de conditions, d’exceptions et d’actions, ce qui vous permet de mettre en place facilement plusieurs types de stratégies de messagerie.

Cet article décrit les composants des règles de transport et leur fonctionnement.

Pour obtenir la procédure à suivre pour créer, copier et gérer des règles de transport, voir Gérer les règles de transport. Pour chaque règle, vous avez la possibilité de l’appliquer, de la tester ou bien de la tester et d’avertir l’expéditeur. Pour en savoir plus sur les options de test, voir la rubrique consacrée au Tester une règle de transport et Conseils de stratégie.

Pour mettre en place des stratégies de messagerie spécifiques, voir

Vous pouvez utiliser le Centre d’administration Exchange (CAE) ou l’environnement de ligne de commande Exchange Management Shell pour créer des règles.

Chaque règle inclut des critères (conditions et exceptions), des actions et des propriétés :

  • Conditions   Les conditions spécifient les caractéristiques des messages auxquels vous voulez appliquer une action de règle de transport. Certaines conditions examinent les champs ou les en-têtes des messages, tels que les champs À, De ou Cc. D’autres examinent les caractéristiques des messages, notamment l’objet, le corps, les pièces jointes, la taille et la classification. La plupart des conditions font appel à un opérateur de comparaison (à savoir « égal à », « différent de » ou « contient ») ainsi qu’à une valeur de concordance que vous devez spécifier. S’il n’y a pas de conditions ni d’exceptions, la règle s’applique à tous les messages.

    Pour obtenir la liste complète des conditions de règles de transport, consultez la rubrique Conditions de règles de transport (prédicats). La liste des conditions est également disponible dans la boîte de dialogue Règle de transport du CAE. Si vous utilisez l’environnement de ligne de commande Exchange Management Shell, vous pouvez récupérer la liste des conditions à l’aide de la cmdlet Get-TransportRulePredicate.

  • Exceptions   Les exceptions sont basées sur les mêmes caractéristiques que celles utilisées pour créer des conditions. Toutefois, contrairement aux conditions, les exceptions identifient les messages auxquels les actions de règle de transport ne doivent pas être appliquées. Les exceptions remplacent les conditions et empêchent l’application d’actions à un message électronique, même s’il remplit toutes les conditions configurées.

  • Actions   Les actions sont appliquées aux messages qui remplissent toutes les conditions et qui ne correspondent à aucune des exceptions. De nombreuses actions sont possibles, notamment le rejet, la suppression ou la redirection de messages, l’ajout de destinataires supplémentaires, l’ajout de préfixes à l’objet des messages ou l’insertion de clauses d’exclusion de responsabilité dans le corps des messages.

    Pour une liste complète des actions des règles de transport disponibles, voir Actions de règle de transport. La liste des actions est également disponible dans la boîte de dialogue Règle de transport dans le CAE. Si vous utilisez l'environnement de ligne de commande Exchange Management Shell, vous pouvez récupérer la liste des actions à l'aide de la cmdlet Get-TransportRuleAction.

  • PropriétésLes propriétés précisent quand et comment la règle doit être appliquée, notamment s’il faut appliquer ou tester la règle et la durée de maintien de la règle.

Le tableau suivant explique comment plusieurs conditions, valeurs de condition, exceptions et actions sont traitées dans une règle.

 

ComponentLogicComments

Multiple conditions

AND

A message must match all the conditions in the rule. Si vous souhaitez qu’une condition ou une autre s’applique, utilisez des règles distinctes pour chaque condition. Par exemple, si vous souhaitez ajouter la même clause d’exclusion de responsabilité aux messages comportant des pièces jointes et aux messages dont le contenu correspond à un modèle, créez une règle pour chaque condition. Vous pouvez facilement copier une règle.

Conditions associées à plusieurs valeurs

ET

Certaines conditions vous permettent de spécifier plusieurs valeurs. Si plusieurs valeurs peuvent être spécifiées pour une condition, le message doit correspondre à l’une des valeurs spécifiées pour cette condition. Par exemple, si l’objet d’un message électronique est Informations sur le cours des actions et que la condition L’objet inclut l’un de ces mots est configurée pour établir une correspondance avec le mot Contoso ou actions, la condition est remplie, car l’objet du message contient au moins l’une des valeurs de condition.

Plusieurs exceptions

OU

Si un message établit une correspondance avec l’une des exceptions, les actions ne sont pas traitées. Le message ne doit pas forcément correspondre à toutes les exceptions.

Plusieurs actions

ET

Si un message remplit les conditions d’une règle, toutes les actions spécifiées dans la règle en question lui sont appliquées. Par exemple, si les actions Ajouter à l’objet du message le préfixe et Ajouter des destinataires au champ Cci sont sélectionnées, les deux actions sont appliquées au message. La chaîne spécifiée sera ajoutée en préfixe de l’objet du message et les destinataires indiqués seront ajoutés en tant que destinataires Cci.

Souvenez-vous que certaines actions, telles que Supprimer le message sans avertir personne, empêchent l’application des règles suivantes à un message. D’autres actions telles que Transférer le message ne permettent pas d’actions supplémentaires.

Vous pouvez également définir une propriété sur une règle de sorte que lorsque cette règle est appliquée, les règles suivantes ne sont pas traitées.

Composants des règles de transport

Chaque règle comporte les propriétés suivantes :

  • L’ordre dans lequel les règles sont traitées. La règle dont la priorité est 0 est traitée en premier. Suit la règle avec une priorité de 1, et ainsi de suite. Vous pouvez modifier la priorité de la règle en changeant l’ordre des règles dans le CAE ou en modifiant la priorité des règles individuelles. Par exemple, si vous disposez d’une règle qui rejette les messages dans lesquels figure un numéro de carte de crédit, et d’une autre règle qui exige une approbation, vous voudrez certainement que la règle de rejet soit appliquée en premier, et que les autres règles ne s’appliquent pas.

  • Mode de la règle. Vous pouvez définir d’appliquer ou de tester la règle :

    • Effectuer toutes les actions (Appliquer)

    • N’effectuer aucune action ayant une incidence sur la remise du courrier, et informer l’expéditeur (Tester avec les conseils de stratégie)

      Vous pouvez informer l’expéditeur qu’il est peut-être en train d’enfreindre l’une des règles, avant même qu’il n’envoie un message abusif. Pour ce faire, configurez les conseils de stratégie et définissez le mode de la règle. Les conseils de stratégie sont semblables aux infos courrier et peuvent être configurés pour afficher une courte note dans le client Microsoft Outlook 2013 ou Outlook Web App, afin d’avertir une personne créant un message de possibles violations de stratégie. Pour plus d’informations, voir Conseils de stratégie.

    • N’effectuer aucune action ayant une incidence sur la remise du courrier (Test sans conseils de stratégie). Cette option est généralement utilisée pour tester une règle nouvellement créée.

    Pour plus d’informations sur les modes, voir la rubrique consacrée au Tester une règle de transport.

  • Période. Vous pouvez spécifier la date et l’heure de début et de fin de la règle.

  • Si la règle est activée. Vous voudrez peut-être désactiver une règle jusqu’à ce que vous soyez prêt à la tester.

  • Catégorie pour les rapports de règle. Vous pouvez spécifier si vous souhaitez inclure la règle dans les rapports de règle, et la façon dont elle doit être classée dans les rapports.

  • Que faire en cas d’échec du traitement de la règle. Vous pouvez spécifier si la règle doit être ignorée ou non en cas d’échec du traitement de la règle.

  • Évaluation de l’adresse de l’expéditeur. Vous pouvez spécifier si les conditions relatives à l’adresse de l’expéditeur doivent établir une correspondance avec la valeur dans l’en-tête du message, l’enveloppe du message, ou les deux.

Composants des règles de transport

Tous les messages de votre organisation sont évalués par rapport aux règles de transport activées de celle-ci. Les règles sont traitées dans l’ordre indiqué sur la page Règles du CAE, ou selon la valeur du paramètre Priorité dans l’environnement de ligne de commande Exchange Management Shell.

Chaque règle offre également la possibilité d’arrêter le traitement de plusieurs règles lorsque la règle établit une correspondance.

Composants des règles de transport

Il existe plusieurs types de messages qui transitent par une organisation. Le tableau suivant montre les types de messages pouvant être traités par les règles de transport.

 

Type de messageUne règle peut-elle être appliquée ?

Messages ordinaires

Il s’agit de messages contenant soit un corps de message au format RTF, HTML ou texte brut, soit de messages en plusieurs parties ou composés d’autres ensembles de corps de message.

Oui

Messages chiffrés (chiffrement de messages Office 365)

Il s’agit de messages chiffrés à l’aide du chiffrement de messages Office 365.

Les règles peuvent accéder aux en-têtes des enveloppes contenus dans des messages chiffrés et traiter les messages en se basant sur les conditions qui analysent les en-têtes.

Pour qu’une règle analyse ou modifie le contenu chiffré de messages Office 365, votre organisation doit :

  • Utiliser Exchange Server ou Exchange Online.

  • Définir l’option de déchiffrement de transport sur Obligatoire ou Facultatif. Par défaut, l’option de déchiffrement de transport est définie sur Facultatif.

  • Disposer de la clé de chiffrement.

Vous pouvez également créer une règle qui déchiffre automatiquement les messages chiffrés.

Messages chiffrés (S/MIME)

Il s’agit des messages chiffrés à l’aide de S/MIME.

Les règles peuvent accéder uniquement aux en-têtes des enveloppes contenus dans des messages chiffrés et traiter les messages en se basant sur les conditions qui analysent les en-têtes. Les règles avec conditions qui requièrent l’inspection du contenu des messages, ou les actions qui modifient du contenu, ne peuvent pas être traitées.

Messages protégés

Il s’agit de messages protégés par un modèle de stratégie de droits Active Directory (Active Directory Rights Management Services).

Les règles peuvent accéder aux en-têtes des enveloppes contenus dans des messages protégés et traiter les messages en se basant sur les conditions qui analysent les en-têtes.

Pour qu’une règle analyse ou modifie le contenu d’un message protégé, votre organisation doit :

  • Utiliser Exchange Server ou Exchange Online.

  • Définir l’option de déchiffrement de transport sur Obligatoire ou Facultatif. Par défaut, l’option de déchiffrement de transport est définie sur Facultatif.

  • Disposer de la clé de chiffrement.

Messages signés en clair

Les messages qui ont été signés mais qui ne sont pas chiffrés.

Oui

Messages électroniques de messagerie unifiée

Il s’agit de messages créés ou traités par le service de messagerie unifiée, tels que les messages vocaux, les télécopies, les notifications d’appels manqués, et les messages créés ou transférés à l’aide de Microsoft Outlook Voice Access.

Oui

Anonyme

Oui

Il s’agit des messages envoyés par des expéditeurs anonymes.

Oui

Rapports de lecture

Il s’agit des rapports générés en réponse aux demandes de confirmation de lecture des expéditeurs. Les rapports de lecture sont associés à une classe de message IPM.Note*.MdnRead ou IPM.Note*.MdnNotRead.

Oui

Lorsque vous définissez une règle de transport à l’aide d’une condition qui développe l’appartenance à un groupe de distribution, la liste des destinataires obtenue est mise en cache par le service de transport sur le serveur de boîte aux lettres qui applique la règle. Il s'agit du cache des groupes étendus. L'agent de journalisation s'en sert également pour évaluer l'appartenance au groupe des règles de journalisation. Par défaut, le cache des groupes étendus stocke l'appartenance au groupe pendant quatre heures. Les destinataires retournés par le filtre de destinataires d'un groupe de distribution dynamique y sont également stockés. Le cache des groupes étendus effectue des parcours circulaires répétés vers Active Directory et le trafic réseau résultant de la résolution des appartenances aux groupes jugées non nécessaires.

Dans Exchange 2013, cet intervalle et d'autres paramètres liés au cache des groupes étendus sont configurables. Vous pouvez réduire l'intervalle d'expiration du cache ou désactiver le cache pour vous assurer que les appartenances au groupe sont actualisées plus fréquemment. Vous devez planifier l'augmentation de charge induite sur les contrôleurs de domaine Active Directory afin que les requêtes d'extension des groupes de distribution puissent être traitées. Vous pouvez également effacer le cache sur un serveur de boîtes aux lettres en redémarrant le service de transport Microsoft Exchange exécuté sur ce serveur. Ce redémarrage doit impérativement être effectué sur tous les serveurs de boîtes aux lettres dont vous souhaitez effacer le cache. Lorsque vous créez, testez et corrigez des règles de transport qui font appel à des conditions basées sur une appartenance au groupe de distribution, vous devez également prendre en compte l’impact du cache Groupes développés.

Composants des règles de transport

Les règles de transport que vous créez sont stockées dans Active Directory et sont disponibles après la réplication Active Directory sur l'ensemble des serveurs Exchange dans votre organisation Exchange 2013. Cela vous permet d'appliquer un ensemble de règles cohérent au sein de l'organisation Exchange entière.

Lorsque vous créez une règle de transport ou quand vous modifiez ou supprimez une règle de transport existante, la modification est répliquée sur tous les contrôleurs de domaine Active Directory de l’organisation. Tous les serveurs Exchange de l’organisation lisent ensuite la nouvelle configuration sur les serveurs Active Directory, puis appliquent les nouvelles règles de transport ou les règles de transport modifiées.

ImportantImportant :
La réplication des règles de transport au sein de l’organisation dépend de la réplication Active Directory. La durée de réplication entre des contrôleurs de domaine Active Directory varie en fonction du nombre de sites dont dispose l'organisation, de la vitesse des liens et d'autres facteurs échappant au contrôle d'Exchange. Lorsque vous configurez des règles de transport dans votre organisation, tenez compte des délais de la réplication. Pour plus d'informations sur la réplication Active Directory, consultez la rubrique Technologies de réplication Active Directory.
ImportantImportant :
‎Le service de transport sur chaque serveur de boîtes aux lettres tient à jour un cache de destinataires qui sert à rechercher les informations sur le destinataire et la liste de distribution. Le cache de destinataires réduit le nombre de requêtes que chaque serveur de boîtes aux lettres doit faire à un contrôleur de domaine Active Directory. Par défaut, le cache de destinataires s'actualise toutes les quatre heures. Il n'est pas possible de modifier l'intervalle de mise à jour du cache de destinataires. Par conséquent, les modifications apportées aux destinataires de la règle de transport, telles que l’ajout ou la suppression des membres de la liste de distribution, peuvent ne pas s’appliquer aux règles de transport jusqu’à ce que le cache de destinataires soit actualisé. Pour forcer une mise à jour immédiate du cache de destinataires, vous devez arrêter et démarrer le service de transport Microsoft Exchange. Vous devez procéder ainsi pour chaque serveur de boîtes aux lettres sur lequel vous souhaitez forcer la mise à jour du cache des destinataires.
NoteRemarque :
Chaque fois que le service de transport sur le serveur de boîte aux lettres extrait une nouvelle configuration de règle de transport, un événement est consigné dans le journal de sécurité de l’observateur d’événements.

Composants des règles de transport

Il existe deux scénarios communs d'environnement mixte : les déploiements hybrides, dans lesquels une partie de votre organisation est basée sur Office 365, et Exchange 2013 coexiste avec Exchange 2010 ou Exchange 2007.

Dans le scénario hybride, il n'y a pas de réplication de règles entre votre déploiement local et Office 365. Par conséquent, quand vous créez une règle dans votre organisation Exchange locale, vous devez créer une règle correspondante dans Office 365. Les règles que vous créez dans Office 365 sont stockées dans le nuage, avec le reste de la configuration de votre organisation Office 365, tandis que les règles que vous créez dans votre organisation Exchange locale sont stockées en local dans Active Directory. Quand vous gérez les règles dans un scénario hybride, vous devez vous assurer de garder les deux ensembles de règles synchronisés en apportant une modification aux deux endroits, ou en apportant une modification dans un environnement, puis en exportant les règles et en les important dans l'autre environnement.

ImportantImportant :
Même s’il existe de nombreuses similitudes entre les conditions et les actions disponibles dans Office 365 et dans Exchange en local, il existe toutefois des différences. Si vous envisagez de créer la même règle dans les deux emplacements, vérifiez que toutes les conditions et les actions que vous prévoyez d’utiliser sont disponibles. Pour afficher la liste des conditions et des actions disponibles pour chaque déploiement, consultez les rubriques suivantes :
Conditions de règle de transport (prédicats) dans Office 365
Conditions de règles de transport (prédicats) dans Exchange en local
Actions de règles de transport dans Office 365
Actions de règle de transport dans Exchange en local

Lorsque vous créez une situation de coexistence avec Exchange 2007, toutes les règles de transport sont stockées dans Active Directory et répliquées dans votre organisation, quelle que soit la version d’Exchange Server utilisée pour créer les règles. Cependant, toutes les règles de transport sont associées à la version d’Exchange Server utilisée pour les créer et sont stockées dans un conteneur spécifique de la version dans Active Directory. Lors du premier déploiement d'Exchange 2013 dans votre organisation, les règles existantes sont importées vers Exchange 2013 dans le cadre du processus d'installation. Toutefois, les modifications apportées par la suite doivent être effectuées avec les deux versions. Par exemple, si vous modifiez une règle existante à l’aide du Centre d’administration Exchange 2013, vous devez répliquer la modification à l’aide du Centre d’administration Exchange 2007.

Composants des règles de transport

  • Si vous utilisez à la fois Exchange Server 2010 et Exchange Server 2013, notez qu’Exchange Server 2010 ne peut pas traiter les règles qui sont répertoriées en tant que version 15. Pour vous assurer que toutes les règles peuvent être traitées, utilisez simplement les règles de version 14.

 
Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.
Afficher:
© 2015 Microsoft