New-EcpVirtualDirectory

 

S’applique à :Exchange Server 2016

Dernière rubrique modifiée :2016-04-06

Cette cmdlet est disponible uniquement dans Exchange Server 2016 sur site.

La cmdlet New-EcpVirtualDirectory permet de créer des répertoires virtuels Panneau de configuration Exchange qui sont utilisés dans Services Internet (IIS) (IIS) sur des serveurs MicrosoftExchange. Cette commande est celle que le programme d’installation de MicrosoftExchange Server exécute lors de l’installation d’Exchange dans votre organisation. Le répertoire virtuel ECP gère le Centre d’administration Exchange.

noteRemarque :
L’interface de gestion web ECP a été introduite dans MicrosoftExchange Server 2010. Dans Exchange Server 2013 et Exchange Server 2016, les répertoires virtuels du CAE et les cmdlets de gestion correspondantes utilisent toujours ECP dans leur nom. Vous pouvez utiliser ces cmdlets pour gérer des répertoires virtuels ECP sur des serveurs Exchange 2010, Exchange 2013 et Exchange 2016.

Pour plus d'informations sur les jeux de paramètres dans la section Syntaxe ci-après, voir SyntaxeSyntaxe de cmdlet Exchange.

New-EcpVirtualDirectory [-AppPoolId <String>] [-Confirm [<SwitchParameter>]] [-DomainController <Fqdn>] [-ExtendedProtectionFlags <MultiValuedProperty>] [-ExtendedProtectionSPNList <MultiValuedProperty>] [-ExtendedProtectionTokenChecking <None | Allow | Require>] [-ExternalUrl <Uri>] [-InternalUrl <Uri>] [-Path <String>] [-Role <ClientAccess | Mailbox>] [-Server <ServerIdParameter>] [-WebSiteName <String>] [-WhatIf [<SwitchParameter>]]

Cet exemple crée le répertoire virtuel ECP sur le serveur Exchange nommé Server01.

New-EcpVirtualDirectory -Server SERVER01 -ExternalURL https://mail.contoso.com/ecp -InternalURL https://mail.contoso.com/ecp

Des autorisations doivent vous être attribuées avant de pouvoir exécuter cette cmdlet. Bien que tous les paramètres de cette cmdlet soient répertoriés dans cette rubrique, il est possible que vous n’ayez pas accès à certains paramètres s’ils ne sont pas inclus dans les autorisations qui vous ont été attribuées. Pour voir les autorisations qui vous sont nécessaires, voir l’entrée « Connectivité Centre d’administration Exchange » dans la rubrique Infrastructure Exchange et des autorisations de PowerShell.

 

Paramètre Obligatoire Type Description

AppPoolId

Facultatif

System.String

Le paramètre AppPoolId définit le pool d’applications IIS dans lequel le répertoire virtuel ECP s’exécute. Il est conseillé de laisser ce paramètre sur sa valeur par défaut.

Confirm

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur Confirm spécifie s’il faut afficher ou masquer l’invite de confirmation. L’incidence de ce commutateur sur la cmdlet varie selon que la cmdlet requiert une confirmation avant de poursuivre.

  • Les cmdlets destructives (par exemple, les cmdlets Remove-*) ont une pause intégrée qui vous oblige à confirmer la commande avant de poursuivre. Pour ces cmdlets, vous pouvez ignorer l’invite de confirmation à l’aide de cette syntaxe exacte : -Confirm:$false.

  • La plupart des autres cmdlets (par exemple, les cmdlets New-* et Set-*) n’ont pas de pause intégrée. Pour ces cmdlets, la spécification du commutateur Confirm sans valeur introduit une pause qui vous oblige à confirmer la commande avant de poursuivre.

DomainController

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Fqdn

Le paramètre DomainController spécifie le contrôleur de domaine qui est utilisé par cette cmdlet pour lire ou écrire les données dans Active Directory. Vous identifiez le contrôleur de domaine par son nom de domaine complet (FQDN). Par exemple : dc01.contoso.com.

ExtendedProtectionFlags

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Le paramètre ExtendedProtectionFlags spécifie des paramètres personnalisés de protection étendue de l’authentification sur l’annuaire virtuel. Les valeurs valides sont les suivantes :

  • None   Il s’agit du paramètre par défaut.

  • AllowDotlessSPN   Obligatoire si vous souhaitez utiliser des valeurs de nom de principal du service (SPN) qui ne contiennent pas de noms de domaine complets (par exemple, HTTP/ContosoMail au lieu de HTTP/mail.contoso.com). Le paramètre ExtendedProtectionSPNList vous permet de spécifier des SPN. Ce paramètre rend la protection étendue de l’authentification moins sûre puisque les certificats sans point ne sont pas uniques ; aucun moyen donc de s’assurer que la connexion du client vers le proxy a été établie sur un canal sécurisé.

  • NoServiceNameCheck   La liste des SPN n’est pas vérifiée pour valider un jeton de liaison de canaux. Ce paramètre rend la protection étendue de l’authentification moins sûre. Ce paramètre n’est généralement pas recommandé.

  • Proxy   Un serveur proxy est chargé de mettre fin au canal SSL. Pour utiliser ce paramètre, vous devez inscrire un SPN à l’aide du paramètre ExtendedProtectionSPNList.

  • ProxyCoHosting   Le trafic HTTP et HTTPS peut avoir accès au répertoire virtuel et un serveur proxy est situé entre une petite poignée de clients au minimum et les services d’accès au client sur le serveur Exchange.

ExtendedProtectionSPNList

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Le paramètre ExtendedProtectionSPNList spécifie une liste de noms de principaux du service (SPN) si vous utilisez la protection étendue de l’authentification dans le répertoire virtuel. Les valeurs valides sont les suivantes :

  • $null   Il s’agit de la valeur par défaut.

  • Un SPN unique ou une liste de SPN valides délimités par des virgules   Le format de la valeur de SPN est <protocol>/<FQDN>. Par exemple, HTTP/mail.contoso.com. Pour ajouter un SPN qui n’est pas un nom de domaine complet (par exemple, HTTP/ContosoMail), vous devez également utiliser la valeur AllowDotlessSPN pour le paramètre ExtendedProtectionFlags.

ExtendedProtectionTokenChecking

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Directory.SystemConfiguration.ExtendedProtectionTokenCheckingMode

Le paramètre ExtendedProtectionTokenChecking définit la manière dont vous souhaitez utiliser la protection étendue de l’authentification dans le répertoire virtuel. Par défaut, cette fonctionnalité n’est pas activée. Les valeurs valides sont les suivantes :

  • None   La protection étendue de l’authentification n’est pas utilisée dans le répertoire virtuel. Il s’agit de la valeur par défaut.

  • Allow   La protection étendue de l’authentification est utilisée pour les connexions entre les clients et le répertoire virtuel si le client et le serveur prennent en charge cette fonctionnalité. Les connexions ne prenant pas en charge la protection étendue de l’authentification fonctionnent, mais n’offrent pas la même sécurité qu’une connexion qui utilise cette fonctionnalité.

noteRemarque :
Si vous disposez d’un serveur proxy entre le client et les services d’accès au client sur le serveur de boîtes aux lettres qui a été configuré pour mettre fin au canal SSL entre le client et le proxy, vous devez également configurer un ou plusieurs noms de principaux du service (SPN) à l’aide du paramètre ExtendedProtectionSPNList.
  • Require   La protection étendue de l’authentification est utilisée pour toutes les connexions entre les clients et le répertoire virtuel. Si le client ou le serveur ne prend pas en charge cette fonctionnalité, la connexion échoue. Si vous utilisez cette valeur, vous devez aussi définir une valeur de SPN pour le paramètre ExtendedProtectionSPNList.

noteRemarque :
Si vous disposez d’un serveur proxy entre le client et les services d’accès au client sur le serveur Exchange qui a été configuré pour mettre fin au canal SSL entre le client et le proxy, vous devez également configurer un ou plusieurs SPN à l’aide du paramètre ExtendedProtectionSPNList.

ExternalUrl

Facultatif

System.Uri

Le paramètre ExternalURL spécifie l’URL qui est utilisée pour se connecter au répertoire virtuel depuis l’extérieur du pare-feu.

Ce paramètre est important lorsque le protocole SSL est utilisé. Vous devez définir ce paramètre pour autoriser le service de découverte automatique à renvoyer l’URL pour le répertoire virtuel ECP.

InternalUrl

Facultatif

System.Uri

Le paramètre InternalURL spécifie l’URL utilisée pour se connecter au répertoire virtuel depuis l’intérieur du pare-feu.

Ce paramètre est important lorsque le protocole SSL est utilisé. Vous devez définir ce paramètre pour autoriser le service de découverte automatique à renvoyer l’URL pour le répertoire virtuel ECP.

Path

Facultatif

System.String

Le paramètre Path définit le chemin d’accès du système de fichiers du répertoire virtuel ECP. Il convient d'utiliser ce paramètre avec prudence et uniquement s'il est nécessaire d'utiliser un chemin de système de fichiers autre que le chemin par défaut.

Role

Facultatif

Microsoft.Exchange.Management.SystemConfigurationTasks.VirtualDirectoryRole

Le paramètre Role spécifie la configuration pour le répertoire virtuel. Les valeurs valides sont les suivantes :

  • ClientAccess   Configurez le répertoire virtuel pour les services d’accès au client (frontaux) sur le serveur de boîtes aux lettres.

  • Mailbox   Configurez le répertoire virtuel pour les services principaux sur le serveur de boîtes aux lettres.

Les connexions client sont transmises par proxy des services d’accès au client vers les services principaux sur des serveurs de boîtes aux lettres locaux ou distants. Les clients ne se connectent pas directement aux services principaux.

Server

Facultatif

Microsoft.Exchange.Configuration.Tasks.ServerIdParameter

Le paramètre Server spécifie le serveur Exchange qui héberge le répertoire virtuel. Vous pouvez utiliser n’importe quelle valeur qui identifie le serveur de façon unique. Par exemple :

  • Nom

  • FQDN

  • Nom unique

  • ExchangeLegacyDN

Vous ne pouvez pas créer de répertoire virtuel ECP à distance. Vous pouvez uniquement créer un répertoire virtuel ECP sur l’ordinateur local.

WebSiteName

Facultatif

System.String

Le paramètre WebSiteName spécifie le nom du site web IIS dans lequel le répertoire virtuel ECP est créé.

WhatIf

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur WhatIf simule les actions de la commande. Vous pouvez utiliser ce commutateur pour afficher les modifications qui se produiraient sans réellement appliquer ces modifications. Il n’est pas nécessaire de spécifier une valeur pour ce commutateur.

Pour visualiser les types d’entrées acceptés par cette cmdlet, consultez la rubrique Types d’entrée et de sortie de la cmdlet d’Exchange Management Shell. Si le champ Type d’entrée pour une cmdlet est vide, la cmdlet n’accepte pas les données d’entrée.

Pour visualiser les types de retours, également appelés types de sorties, acceptés par cette cmdlet, consultez la rubrique Types d’entrée et de sortie de la cmdlet d’Exchange Management Shell. Si le champ Type de sortie est vide, la cmdlet ne renvoie pas de données.

 
Afficher: