Utiliser la sauvegarde Windows Server pour sauvegarder Exchange

[Cette rubrique est une documentation préliminaire et peut être modifiée dans les versions ultérieures. Des rubriques vides sont incluses comme espaces réservés. N’hésitez pas à nous transmettre vos commentaires. Envoyez-nous un e-mail à l’adresse ExchangeHelpFeedback@microsoft.com.]  

S’applique à :Exchange Server 2016

Résumé : Instructions pas à pas pour la sauvegarde de vos données Exchange.

Vous pouvez utiliser la Sauvegarde Windows Server pour sauvegarder et restaurer des bases de données Exchange. Exchange contient un plug-in pour la Sauvegarde Windows Server vous permettant d’effectuer des sauvegardes basées sur le service VSS (Volume Shadow Copy Service) des données Exchange.

  • Durée d'exécution estimée : 1 minute, plus le temps nécessaire pour sauvegarder les données

  • Des autorisations doivent vous être attribuées avant de pouvoir exécuter cette procédure. Pour voir les autorisations qui vous sont nécessaires, consultez l’entrée « Récupération de boîte aux lettres » dans la rubrique Autorisations des destinataires.

  • La fonctionnalité Sauvegarde Windows Server doit être installée sur l’ordinateur local.

  • Lors de l’opération de sauvegarde, une vérification de la cohérence des fichiers de données Exchange est réalisée pour s’assurer que les fichiers sont en bon état et qu’ils peuvent être utilisés à des fins de récupération. Si la vérification de la cohérence réussit, les données Exchange peuvent être récupérées à partir de cette sauvegarde. Dans le cas contraire, les données Exchange ne peuvent pas être récupérées. La sauvegarde Windows Server exécute la vérification de la cohérence sur la capture instantanée prise pour la sauvegarde. Ainsi, avant de copier les fichiers de la capture instantanée vers le média de sauvegarde, la cohérence de la sauvegarde est connue et l’utilisateur reçoit les résultats de la vérification de la cohérence.

tipConseil :
Vous rencontrez des difficultés ? Demandez de l’aide en participant aux forums Exchange. Visitez le forum à l’adresse : Exchange Server, Exchange Online ou Exchange Online Protection..

  1. Démarrez la Sauvegarde Windows Server.

  2. Sélectionnez Sauvegarde locale.

  3. Dans le volet Actions, cliquez sur Sauvegarde unique... pour démarrer l’Assistant Sauvegarde unique.

  4. Sur la page Options de sauvegarde, sélectionnez D’autres options, puis cliquez sur Suivant.

  5. Sur la page Sélectionner la configuration de la sauvegarde, sélectionnez Personnalisée, puis cliquez sur Suivant.

  6. Sur la page Sélectionner les éléments à sauvegarder, cliquez sur Ajouter des éléments pour sélectionner les volumes à sauvegarder, puis cliquez sur OK.

    noteRemarque :
    Choisissez des volumes et non des dossiers individuels. La seule façon d’effectuer une sauvegarde ou une restauration de niveau application est de sélectionner un volume entier.
  7. Cliquez sur Paramètres avancés. Sur l’onglet Exclusions, cliquez sur Ajouter une exclusion pour ajouter des fichiers ou types de fichiers que vous souhaitez exclure de la sauvegarde.

    noteRemarque :
    Par défaut, les volumes contenant les composants ou applications du système d’exploitation sont inclus dans la sauvegarde et ne peuvent pas être exclus.
  8. Sur l’onglet Paramètres VSS, sélectionnez Sauvegarde complète VSS, cliquez sur OK, puis sur Suivant.

  9. Sur la page Spécifier le type de destination, sélectionnez l’emplacement de stockage de la sauvegarde, puis cliquez sur Suivant.

    • Si vous choisissez Lecteurs locaux, la page Sélectionner la destination de sauvegarde s’affiche. Sélectionnez une option dans la liste déroulante Destination de sauvegarde, puis cliquez sur Suivant.

    • Si l’option Dossier partagé distant est activée, la page Spécifier un dossier distant s’affiche. Spécifiez un chemin d’accès UNC pour les fichiers de sauvegarde, configurez les paramètres de contrôle d’accès. Choisissez Ne pas hériter si vous souhaitez que la sauvegarde ne soit accessible que via un compte spécifique. Entrez le nom d’utilisateur et le mot de passe d’un compte disposant d’autorisations d’écriture sur l’ordinateur qui héberge le dossier distant, puis cliquez sur OK. Vous pouvez également choisir Hériter si vous voulez que la sauvegarde soit accessible par tous les utilisateurs ayant accès au dossier distant. Cliquez sur Suivant.

  10. Dans la page Confirmation, vérifiez les paramètres de sauvegarde, puis cliquez sur Sauvegarder.

  11. Sur la page Progression de la sauvegarde, vous pouvez voir l’état et la progression de l’opération de sauvegarde.

  12. Cliquez sur Fermer pour quitter la page Progression de la sauvegarde à tout moment. Les sauvegardes en cours continueront de s’exécuter en arrière-plan.

Pour vérifier que vous avez correctement sauvegardé les données, procédez comme suit :

  • Sur le serveur sur lequel la Sauvegarde Windows Server a été exécutée, le dernier état de sauvegarde est affiché, ce doit être Réussite. Vous pouvez également vérifier que la sauvegarde s’est terminée avec succès en affichant les journaux de la Sauvegarde Windows Server.

  • Ouvrez l’observateur d’événements et vérifiez qu’un événement d’achèvement de sauvegarde a été consigné dans le journal d’événements d’applications.

  • Exécutez la commande suivante dans l’environnement de ligne de commande Exchange Management Shell pour vérifier que chaque base de données sur les volumes sélectionnés a été correctement sauvegardée :

    Get-MailboxDatabase -Server <ServerName> -Status | fl Name,*FullBackup
    

    Les propriétés SnapshotLastFullBackup et LastFullBackup de la base de données indiquent quand la dernière sauvegarde réussie a eu lieu, et s’il s’agissait d’une sauvegarde complète VSS.

 
Afficher: