Déplacer une base de données de boîtes aux lettres à l’aide de la portabilité de base de données

[Cette rubrique est une documentation préliminaire et peut être modifiée dans les versions ultérieures. Des rubriques vides sont incluses comme espaces réservés. N’hésitez pas à nous transmettre vos commentaires. Envoyez-nous un e-mail à l’adresse ExchangeHelpFeedback@microsoft.com.]  

S’applique à :Exchange Server 2016

Résumé : La fonctionnalité de portabilité des bases de données permet de déplacer une base de données de boîte aux lettres Exchange Server 2016 ou de la monter sur un autre serveur de boîte aux lettres de la même organisation exécutant Exchange 2016, sous réserve que le serveur de boîte aux lettres cible possède des bases de données de la même version de schéma de base de données.

La portabilité des bases de données permet de réduire la durée globale de récupération pour certains scénarios de défaillance. Grâce à cette fonctionnalité, la suppression des étapes manuelles qui étaient sources d’erreurs fréquentes dans le processus de récupération optimise la fiabilité. Les bases de données de boîtes aux lettres des versions antérieures d’Exchange ne peuvent pas être déplacées vers un serveur de boîtes aux lettres exécutant Exchange 2016.

noteRemarque :
Lors de l’utilisation de la portabilité des bases de données pour récupérer une base de données de boîtes aux lettres, la version du système d’exploitation et celle d’Exchange Server doivent être identiques sur les serveurs Exchange source et cible. Par exemple, si une base de données de boîtes aux lettres Exchange 2016 a été précédemment montée sur un serveur exécutant Windows Server 2016, la portabilité des bases de données fonctionnera uniquement si vous migrez la base de données vers un serveur exécutant également Windows Server 2016 et Exchange 2016.

  • Durée d'exécution estimée : 5 minutes, plus le temps nécessaire pour restaurer les données, déplacer les fichiers de base de données et patienter le temps de terminer la réplication Active Directory.

  • Des autorisations doivent vous être attribuées avant de pouvoir exécuter cette procédure. Pour voir les autorisations qui vous sont nécessaires, consultez l'entrée « Récupération de boîtes aux lettres » dans la rubrique Autorisations des destinataires.

  • Vous ne pouvez pas utiliser le Centre d'administration Exchange (CAE) pour déplacer des boîtes aux lettres utilisateur vers une base de données de tonalité ou récupérée à l'aide de la fonctionnalité de portabilité de base de données.

tipConseil :
Vous rencontrez des difficultés ? Demandez de l’aide en participant aux forums Exchange. Visitez le forum à l’adresse : Exchange Server, Exchange Online ou Exchange Online Protection.

  1. Vérifiez que l’état de la base de données à déplacer est correct. Si tel n'est pas le cas, procédez à une récupération logicielle.

    noteRemarque :
    Lorsque vous effectuez une récupération logicielle, tout fichier journal non validé est validé dans la base de données. Si vous ne disposez pas de tous les fichiers journaux requis, vous ne pouvez pas exécuter le processus de récupération logicielle. Passez à l'étape 2.

    Pour valider tous les fichiers journaux non validés dans la base de données, à partir d'une invite de commandes, exécutez la commande suivante :

    ESEUTIL /R <Enn>
    
    noteRemarque :
    Les lettres <Enn> spécifient le préfixe de fichier journal pour la base de données dans laquelle vous voulez relire les fichiers journaux. Le préfixe de fichier journal spécifié par <Enn> est un paramètre obligatoire pour Eseutil /r.
  2. Créez une base de données sur un serveur à l’aide de la syntaxe suivante :

    New-MailboxDatabase -Name <DatabaseName> -Server <ServerName> -EdbFilePath <DatabaseFileNameandPath> -LogFolderPath <LogFilesPath>
    
  3. Définissez l’attribut This database can be over written by restore à l’aide de la syntaxe suivante :

    Set-MailboxDatabase <DatabaseName> -AllowFileRestore $true
    
  4. Déplacez les fichiers de base de données d’origine (fichier.edb, fichiers journaux et catalogue de recherche Exchange) dans le dossier de base de données que vous avez spécifié lorsque vous avez créé la base de données ci-dessus.

  5. Montez la base de données à l’aide de la syntaxe suivante :

    Mount-Database <DatabaseName>
    
  6. Une fois la base de données montée, modifiez les paramètres du compte d'utilisateur avec la cmdlet Set-Mailbox de façon à ce que le compte pointe vers la boîte aux lettres sur le nouveau serveur de boîtes aux lettres. Pour déplacer l'ensemble des utilisateurs de l'ancienne base de données vers la nouvelle base de données, utilisez la syntaxe suivante :

    Get-Mailbox -Database <SourceDatabase> |where {$_.ObjectClass -NotMatch '(SystemAttendantMailbox|ExOleDbSystemMailbox)'}| Set-Mailbox -Database <TargetDatabase>
    
  7. Déclenchez la remise de tous les messages restants dans les files d’attente à l’aide de la syntaxe suivante.

    Get-Queue <QueueName> | Retry-Queue -Resubmit $true
    

Une fois la réplication Active Directory terminée, tous les utilisateurs peuvent accéder à leurs boîtes aux lettres sur le nouveau serveur Exchange. La plupart des clients sont redirigés via la découverte automatique. Les utilisateurs d’Outlook sur le web sont également automatiquement redirigés.

Pour vérifier que vous avez bien déplacé une boîte aux lettres, procédez comme suit :

  • Ouvrez la boîte aux lettres à l’aide d’Outlook sur le web.

  • Ouvrez la boîte aux lettres à l'aide de Microsoft Outlook.

 
Afficher: