Réalisation d’une récupération de tonalité

[Cette rubrique est une documentation préliminaire et peut être modifiée dans les versions ultérieures. Des rubriques vides sont incluses comme espaces réservés. N’hésitez pas à nous transmettre vos commentaires. Envoyez-nous un e-mail à l’adresse ExchangeHelpFeedback@microsoft.com.]  

S’applique à :Exchange Server 2016

Résumé : Découvrez comment effectuer une restauration de tonalité dans Exchange 2016.

Le processus d’utilisation de la portabilité de tonalité est appelé « récupération de tonalité » et implique la création d’une base de données vide sur un serveur de boîtes aux lettres pour remplacer la base de données endommagée. Pour plus d’informations, reportez-vous à la rubrique Portabilité de tonalité.

  • Durée d'exécution estimée : 5 minutes, plus le temps nécessaire pour restaurer et déplacer les données.

  • Vous devez disposer d’un nombre de bases de données inférieur au nombre maximal déployé pour créer une base de données de tonalité. Exchange 2016 Standard Edition prend en charge au maximum cinq bases de données par serveur. Exchange 2016 Enterprise Edition prend en charge un maximum de bases de données par serveur.

  • Des autorisations doivent vous être attribuées avant de pouvoir exécuter cette procédure. Pour voir les autorisations qui vous sont nécessaires, consultez Entrée « Récupération de boîtes aux lettres » dans la rubrique Autorisations des destinataires.

  • Pour des informations sur les raccourcis clavier applicables aux procédures de cette rubrique, voir Raccourcis clavier dans Exchange 2013Raccourcis clavier dans le Centre d’administration Exchange.

tipConseil :
Vous rencontrez des difficultés ? Demandez de l’aide en participant aux forums Exchange. Visitez le forum à l’adresse : Exchange Server, Exchange Online ou Exchange Online Protection.

noteRemarque :
Vous ne pouvez pas utiliser le Centre d'administration Exchange (CAE) pour effectuer une récupération de tonalité sur un serveur unique.
  1. Assurez-vous que tous les fichiers existants pour la base de données en cours de récupération sont préservés au cas où ils seraient nécessaires pour d'autres opérations de récupération.

  2. Utilisez la cmdlet New-MailboxDatabase pour créer une base de données de tonalité, comme indiqué dans cet exemple.

    New-MailboxDatabase -Name DTDB1 -EdbFilePath D:\DialTone\DTDB1.EDB
    
  3. Utilisez la cmdlet Set-Mailbox pour déplacer les boîtes aux lettres des utilisateurs hébergés sur la base de données en cours de récupération, comme indiqué dans cet exemple.

    Get-Mailbox -Database DB1 | Set-Mailbox -Database DTDB1
    
  4. Utilisez la cmdlet Mount-Database pour monter la base de données afin que les ordinateurs clients puissent accéder à la base de données ainsi qu'envoyer et recevoir des messages, comme indiqué dans cet exemple.

    Mount-Database -Identity DTDB1
    
  5. Créez une base de données de récupération (RDB) et restaurez ou copiez la base de données et les fichiers journaux contenant les données que vous souhaitez récupérer dans la RDB. Pour obtenir la procédure détaillée, consultez la rubrique Créer une base de données de récupération.

  6. Après avoir copié la base de données de récupération mais avant de monter la base de données restaurée, copiez tous les fichiers journaux de la base de données endommagée dans le dossier journal de la base de données pour qu'ils puissent être lus dans la base de données restaurée.

  7. Montez la base de données de récupération, puis utilisez la cmdlet Dismount-Database pour la démonter, comme indiqué dans cet exemple.

    Mount-Database -Identity RDB1
    Dismount-Database -Identity RDB1
    
  8. Après avoir démonté la base de données de récupération, déplacez la base de données en cours et les fichiers journaux du dossier de base de données de récupération vers un emplacement sûr. Cette opération est effectuée en préparation de l'échange de la base de données récupérée avec la base de données de tonalité.

  9. Démontez la base de données de tonalité, comme illustré dans cet exemple. Notez que vos utilisateurs finaux vont connaître une interruption dans le service lors du démontage de cette base de données.

    Dismount-Database -Identity DTDB1
    
  10. Déplacez la base de données et les fichiers journaux du dossier de base de données de tonalité vers le dossier de base de données de récupération.

  11. Déplacez la base de données et les fichiers journaux d'un emplacement sûr contenant la base de données récupérée dans le dossier de base de données de tonalité, puis montez la base de données, comme indiqué dans cet exemple.

    Mount-Database -Identity DTDB1
    

    Cela met fin à l'interruption de service pour vos utilisateurs finaux. Ils pourront accéder à leur base de données de production d'origine, puis envoyer et recevoir des messages.

  12. Montez la base de données de récupération, comme indiqué dans cet exemple.

    Mount-Database -Identity RDB1
    
  13. Utilisez les cmdlets Get-Mailbox et New-MailboxRestoreRequest pour exporter les données de la base de données de récupération et les importer dans la base de données récupérée, comme indiqué dans l'exemple. Cette opération permet d'importer tous les messages envoyés et reçus à l'aide de la base de données de tonalité dans la base de données de production.

    $mailboxes = Get-Mailbox -Database DTDB1
    
    $mailboxes | %{ New-MailboxRestoreRequest -SourceStoreMailbox $_.ExchangeGuid -SourceDatabase RDB1 -TargetMailbox $_ }
    
    
  14. Après que l'opération de restauration est terminée, vous pouvez démonter et supprimer la base de données de récupération, comme indiqué dans cet exemple.

    Dismount-Database -Identity RDB1
    Remove-MailboxDatabase -Identity RDB1
    

Pour obtenir des informations détaillées sur la syntaxe et les paramètres, consultez les rubriques suivantes :

Pour vérifier que vous avez bien déplacé une boîte aux lettres, procédez comme suit :

  • Ouvrez la boîte aux lettres à l’aide d’Outlook sur le web.

  • Ouvrez la boîte aux lettres à l'aide de Microsoft Outlook.

 
Afficher: