Configurer des substitutions de disponibilité gérée

[Cette rubrique est une documentation préliminaire et peut être modifiée dans les versions ultérieures. Des rubriques vides sont incluses comme espaces réservés. N’hésitez pas à nous transmettre vos commentaires. Envoyez-nous un e-mail à l’adresse ExchangeHelpFeedback@microsoft.com.]  

S’applique à :Exchange Online, Exchange Server 2016

Résumé : Découvrez comment configurer des substitutions locales (également appelées substitutions de serveur) ainsi que les substitutions globales de disponibilité gérée dans Exchange 2016.

La disponibilité gérée effectue un sondage continu pour détecter d’éventuels problèmes avec les composants Exchange ou leurs dépendances. Cette fonctionnalité effectue également des actions de récupération pour s'assurer que l’utilisateur final ne rencontre aucun problème avec l’un de ces composants. Toutefois, il peut arriver que les paramètres prédéfinis ne conviennent pas à votre environnement. Les sondes, les moniteurs et les répondeurs de disponibilité gérée peuvent être personnalisés en créant une substitution.

Les deux types de substitutions sont les suivants : local et global. Comme son nom l’indique, une substitution locale est disponible uniquement sur le serveur sur lequel elle est créée, et une substitution globale est utilisée pour appliquer une substitution à plusieurs serveurs. Chaque type de substitution peut être créé pour une durée déterminée ou pour une version spécifique d’Exchange, mais pas en même temps.

noteRemarque :
Lorsque vous créez une substitution, elle ne prend pas effet immédiatement. Le service de gestion de l’intégrité de Microsoft Microsoft Exchange vérifie que la configuration est modifiée toutes les 10 minutes et charge les modifications de configuration détectées. Si vous ne voulez pas attendre, vous pouvez redémarrer le service.

Pour d’autres tâches de gestion relatives à la disponibilité gérée, consultez la rubrique Gérer les indicateurs d’intégrité et l’intégrité du serveur.

tipConseil :
Vous rencontrez des difficultés ? Demandez de l’aide en participant aux forums Exchange. Visitez le forum à l’adresse : Exchange Server, Exchange Online ou Exchange Online Protection.

Pour créer une substitution locale pour une durée spécifique, utilisez la syntaxe suivante.

Add-ServerMonitoringOverride -Server <ServerName> -Identity <HealthSetName>\<MonitoringItemName>[\<TargetResource>] -ItemType <Probe | Monitor | Responder | Maintenance> -PropertyName <PropertyName> -PropertyValue <Value> -Duration <dd.hh:mm:ss>

Pour créer une substitution locale pour une version spécifique d’Exchange, utilisez la syntaxe suivante.

Add-ServerMonitoringOverride -Server <ServerName> -Identity <HealthSetName>\<MonitoringItemName>[\<TargetResource>] -ItemType <Probe | Monitor | Responder | Maintenance> -PropertyName <PropertyName> -PropertyValue <Value> -Version <15.01.xxxx.xxx>
noteRemarque :
Lorsque vous créez la substitution, les valeurs utilisées dans la paramètre Identity respectent la casse.

Cet exemple ajoute une substitution locale qui désactive le répondeur ActiveDirectoryConnectivityConfigDCServerReboot sur le serveur nommé EXCH03 pendant 20 jours.

Add-ServerMonitoringOverride -Server EXCH03 -Identity "AD\ActiveDirectoryConnectivityConfigDCServerReboot" -ItemType Responder -PropertyName Enabled -PropertyValue 0 -Duration 20.00:00:00

Pour vérifier que vous avez bien créé une substitution locale, utilisez la cmdlet Get-ServerMonitoringOverride pour afficher la liste des substitutions locales :

Get-ServerMonitoringOverride  -Server <ServerIdentity> | Format-List

La substitution doit apparaître dans la liste.

Pour supprimer une substitution locale, utilisez la syntaxe suivante.

Remove-ServerMonitoringOverride -Server <ServerName> -Identity <HealthSetName>\<MonitoringItemName>[\<TargetResource>] -ItemType <ExistingItemTypeValue> -PropertyName <PropertytoRemove>

Cet exemple supprime la substitution locale existante du répondeur ActiveDirectoryConnectivityConfigDCServerReboot dans le groupe d’intégrité Exchange du serveur EXCH01.

Remove-ServerMonitoringOverride -Server EXCH01 -Identity Exchange\ActiveDirectoryConnectivityConfigDCServerReboot -ItemType Responder -PropertyName Enabled

Pour vérifier que vous avez bien supprimé une substitution locale, utilisez la cmdlet Get-ServerMonitoringOverride pour afficher la liste des substitutions locales :

Get-ServerMonitoringOverride  -Server <ServerIdentity> | Format-List

La substitution supprimée ne doit pas apparaître dans la liste.

Pour créer une substitution globale pour une durée spécifique, utilisez la syntaxe suivante.

Add-GlobalMonitoringOverride -Identity <HealthSetName>\<MonitoringItemName>[\<TargetResource>] -ItemType <Probe | Monitor | Responder | Maintenance> -PropertyName <PropertytoOverride> -PropertyValue <NewPropertyValue> -Duration <dd.hh:mm:ss>

Pour créer une substitution globale pour une version spécifique d’Exchange, utilisez la syntaxe suivante.

Add-GlobalMonitoringOverride -Identity <HealthSetName>\<MonitoringItemName>[\<TargetResource>] -ItemType <Probe | Monitor | Responder | Maintenance> -PropertyName <PropertytoOverride> -PropertyValue <NewPropertyValue> -ApplyVersion <15.01.xxxx.xxx>
noteRemarque :
Lorsque vous créez la substitution, les valeurs utilisées dans la paramètre Identity respectent la casse.

Cet exemple ajoute une substitution globale qui désactive la sonde OnPremisesInboundProxy pendant 30 jours.

Add-GlobalMonitoringOverride -Identity "FrontendTransport\OnPremisesInboundProxy" -ItemType Probe -PropertyName Enabled -PropertyValue 0 -Duration 30.00:00:00

Cet exemple ajoute une substitution globale qui désactive le répondeur StorageLogicalDriveSpaceEscalate pour tous les serveurs exécutant la version d’Exchange 15.01.0225.042.

Add-GlobalMonitoringOverride -Identity "MailboxSpace\StorageLogicalDriveSpaceEscalate" -PropertyName Enabled -PropertyValue 0 -ItemType Responder -ApplyVersion "15.01.0225.042"

Pour vérifier que vous avez bien créé une substitution globale, utilisez la cmdlet Get-GlobalMonitoringOverride pour afficher la liste des substitutions globales :

Get-GlobalMonitoringOverride

La substitution doit apparaître dans la liste.

Pour supprimer une substitution globale, utilisez la syntaxe suivante.

Remove-GlobalMonitoringOverride -Identity <HealthSetName>\<MonitoringItemName>[\<TargetResource>] -ItemType <ExistingItemTypeValue> -PropertyName <OverriddenProperty>

Cet exemple supprime la substitution globale existante de la propriété ExtensionAttributes de la sonde OnPremisesInboundProxy dans le groupe d’intégrité FrontEndTransport.

Remove-GlobalMonitoringOverride -Identity FrontEndTransport\OnPremisesInboundProxy -ItemType Probe -PropertyName ExtensionAttributes

Pour vérifier que vous avez bien supprimé une substitution globale, utilisez la cmdlet Get-GlobalMonitoringOverride pour afficher la liste des substitutions globales :

Get-GlobalMonitoringOverride

La substitution supprimée ne doit pas apparaître dans la liste.

 
Afficher: