New-IntraOrganizationConnector

 

S’applique à :Exchange Online, Exchange Server 2016

Dernière rubrique modifiée :2016-04-06

Cette cmdlet est disponible dans Exchange Server 2016 sur site et dans le service en nuage. Certains paramètres peuvent être propres à un environnement ou à un autre.

La cmdlet New-IntraOrganizationConnector permet de créer un connecteur intra-organisationnel entre deux forêts Exchange locales d’une même organisation, entre une organisation Exchange locale et une organisation Exchange Online, ou entre deux organisations Exchange Online. Ce connecteur assure la disponibilité de fonctionnalités et la connectivité de services entre les organisations à l’aide d’un connecteur et de points de terminaison de connexion communs.

Pour plus d'informations sur les jeux de paramètres dans la section Syntaxe ci-après, voir SyntaxeSyntaxe de cmdlet Exchange.

New-IntraOrganizationConnector -DiscoveryEndpoint <Uri> -Name <String> -TargetAddressDomains <MultiValuedProperty> [-Confirm [<SwitchParameter>]] [-DomainController <Fqdn>] [-Enabled <$true | $false>] [-WhatIf [<SwitchParameter>]]

Cet exemple crée un connecteur intra-organisationnel nommé « MainCloudConnector » entre une organisation Exchange locale et une organisation Exchange Online contenant deux domaines, Cloud1.contoso.com et Cloud2.contoso.com.

New-IntraorganizationConnector -DiscoveryEndpoint http://ExternalDiscovery.Contoso.com -Name MainCloudConnector -TargetAddressDomains Cloud1.contoso.com,Cloud2.contoso.com

La cmdlet New-IntraOrganizationConnector permet de créer une connexion pour partager des fonctionnalités et des services entre les divisions de votre organisation Exchange. Cela permet d’élargir les limites organisationnelles des fonctionnalités et des services entre différents hôtes et réseaux, par exemple entre des forêts Active Directory, entre des organisations basées sur site et d’autres en nuage, ou entre des locataires hébergés dans le même centre de données ou dans des centres de données différents.

Pour les déploiements hybrides entre les organisations Exchange locales et Exchange Online, l’Assistant Configuration hybride utilise la cmdlet New-IntraOrganizationConnector. Généralement, le connecteur intra-organisationnel est configuré lors de la création initiale du déploiement hybride par l’Assistant. Nous vous recommandons fortement d’utiliser l’Assistant Configuration hybride pour créer le connecteur intra-organisationnel lorsque vous configurez un déploiement hybride avec une organisation Exchange Online.

Des autorisations doivent vous être attribuées avant de pouvoir exécuter cette cmdlet. Bien que tous les paramètres de cette cmdlet soient répertoriés dans cette rubrique, il est possible que vous n’ayez pas accès à certains paramètres s’ils ne sont pas inclus dans les autorisations qui vous ont été attribuées. Pour voir les autorisations qui vous sont nécessaires, voir l’entrée « Connecteurs intra-organisationnels » dans la rubrique Infrastructure Exchange et des autorisations de PowerShell.

 

Paramètre Obligatoire Type Description

DiscoveryEndpoint

Obligatoire

System.Uri

Le paramètre DiscoveryEndpoint spécifie l’URL accessible en externe qui est utilisée par le service de découverte automatique pour le domaine configuré dans le connecteur intra-organisationnel.

Name

Requis

System.String

Le paramètre Name spécifie le nom convivial du connecteur intra-organisationnel. Si la valeur contient des espaces, mettez le nom entre guillemets.

TargetAddressDomains

Obligatoire

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Le paramètre TargetAddressDomains spécifie les espaces de noms de domaine qui seront utilisés pour le connecteur intra-organisationnel. Les organisations correspondant à ces domaines doivent disposer de points de terminaison de découverte automatique valides. Les domaines et les points de terminaison de découverte automatique qui y sont associés sont utilisés par le connecteur intra-organisationnel pour assurer la connectivité des fonctionnalités et des services.

Vous devez spécifier plusieurs valeurs séparées par des virgules.

Confirm

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur Confirm spécifie s’il faut afficher ou masquer l’invite de confirmation. L’incidence de ce commutateur sur la cmdlet varie selon que la cmdlet requiert une confirmation avant de poursuivre.

  • Les cmdlets destructives (par exemple, les cmdlets Remove-*) ont une pause intégrée qui vous oblige à confirmer la commande avant de poursuivre. Pour ces cmdlets, vous pouvez ignorer l’invite de confirmation à l’aide de cette syntaxe exacte : -Confirm:$false.

  • La plupart des autres cmdlets (par exemple, les cmdlets New-* et Set-*) n’ont pas de pause intégrée. Pour ces cmdlets, la spécification du commutateur Confirm sans valeur introduit une pause qui vous oblige à confirmer la commande avant de poursuivre.

DomainController

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Fqdn

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre DomainController spécifie le contrôleur de domaine qui est utilisé par cette cmdlet pour lire ou écrire les données dans Active Directory. Vous identifiez le contrôleur de domaine par son nom de domaine complet (FQDN). Par exemple : dc01.contoso.com.

Enabled

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre Enabled active ou désactive le connecteur intra-organisationnel. Les valeurs valides pour ce paramètre sont $true ou $false. La valeur par défaut est $true.

Lorsque vous indiquez la valeur $false, vous bloquez complètement la connexion concernée.

WhatIf

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur WhatIf simule les actions de la commande. Vous pouvez utiliser ce commutateur pour afficher les modifications qui se produiraient sans réellement appliquer ces modifications. Il n’est pas nécessaire de spécifier une valeur pour ce commutateur.

Pour visualiser les types d’entrées acceptés par cette cmdlet, consultez la rubrique Types d’entrée et de sortie de la cmdlet d’Exchange Management Shell. Si le champ Type d’entrée pour une cmdlet est vide, la cmdlet n’accepte pas les données d’entrée.

Pour visualiser les types de retours, également appelés types de sorties, acceptés par cette cmdlet, consultez la rubrique Types d’entrée et de sortie de la cmdlet d’Exchange Management Shell. Si le champ Type de sortie est vide, la cmdlet ne renvoie pas de données.

 
Afficher: