Placement d’une boîte aux lettres en conservation pour litige

[Cette rubrique est une documentation préliminaire et peut être modifiée dans les versions ultérieures. Des rubriques vides sont incluses comme espaces réservés. N’hésitez pas à nous transmettre vos commentaires. Envoyez-nous un e-mail à l’adresse ExchangeHelpFeedback@microsoft.com.]  

S’applique à :Exchange Server 2016

Vous pouvez placer une boîte aux lettres en conservation pour litige pour conserver tout le contenu de la boîte aux lettres, y compris les éléments supprimés et les versions originales des éléments modifiés. Lorsque vous placez une conservation pour litige sur la boîte aux lettres d’un utilisateur, le contenu de la boîte aux lettres d’archivage de l’utilisateur (si elle est activée) est également placé en conservation. Les éléments supprimés et modifiés sont conservés pendant une période déterminée, ou jusqu’à ce que vous supprimiez la boîte aux lettres de la conservation pour litige. Tous ces éléments de boîte aux lettres sont renvoyés dans une recherche de Découverte électronique inaltérable dans Exchange 2016.

  • Des autorisations doivent vous être attribuées avant de pouvoir exécuter cette procédure. Pour voir les autorisations qui vous sont nécessaires, consultez l’entrée « Conservation inaltérable » dans la rubrique Stratégie de messagerie et autorisations de conformité dans Exchange 2016.

  • Il se peut que vous deviez attendre 60 minutes avant que le paramètre Conservation pour litige ne soit actif.

  • La conservation pour litige conserve les éléments dans le dossier Éléments récupérables de la boîte aux lettres de l’utilisateur. La taille par défaut de ce dossier est de 30 Go. En fonction du nombre et de la taille des éléments supprimés ou modifiés, la taille du dossier Éléments récupérables de la boîte aux lettres peut augmenter rapidement. Le dossier Éléments récupérables est configuré avec un quota élevé par défaut. Nous vous recommandons de surveiller chaque semaine les boîtes aux lettres mises en conservation pour litige pour vous assurer qu’elles n’atteignent pas les limites de quotas du dossier Éléments récupérables.

  • Comme expliqué précédemment, lorsque vous placez une conservation pour litige sur la boîte aux lettres d’un utilisateur, le contenu de la boîte aux lettres de l’utilisateur est également placé en conservation pour litige.

  • La conservation pour litige conserve les éléments supprimés, ainsi que les versions originales des éléments modifiés jusqu’à ce que la conservation soit supprimée. Vous pouvez éventuellement spécifier une durée d’attente, ce qui permet de conserver un élément de boîte aux lettres pendant la durée spécifiée. Si vous spécifiez une durée d’attente, cette dernière débute à partir de la date de réception d’un message ou de la date de création d’un élément de boîte aux lettres.

  • Consultez la section Plus d’informations pour savoir comment fonctionne le processus de conservation pour litige.

  1. Accédez à Destinataires>Boîtes aux lettres.

  2. Dans la liste des boîtes aux lettres utilisateur, cliquez sur la boîte aux lettres pour laquelle vous souhaitez activer ou désactiver la conservation pour litige, puis cliquez sur ModifierIcône Modifier.

  3. Dans la page de propriétés de boîte aux lettres, cliquez sur Fonctionnalités de boîte aux lettres.

  4. Sous Conservation pour litige : désactivée, cliquez sur Activer pour mettre la boîte aux lettres en conservation pour litige.

  5. Sur la page Conservation pour litige, entrez les informations facultatives suivantes :

    • Durée de conservation pour litige (en nombre de jours)   Cette zone permet de spécifier la durée de conservation des éléments de boîte aux lettres lorsque la boîte aux lettres est conservée pour litige. La durée est calculée à compter de la date de réception ou de création de l’élément de boîte aux lettres. Si vous laissez cette zone vide, les éléments sont conservés indéfiniment ou jusqu’à ce que la conservation soit annulée. Indiquez la période en nombre de jours.

    • Remarque   Cette zone permet d’informer l’utilisateur de la conservation pour litige de sa boîte aux lettres. La notification apparaît dans l’onglet Fichier dans Outlook 2010 ou une version ultérieure.

    • URL   Cette zone permet de diriger l’utilisateur vers un site web pour plus d’informations sur la conservation pour litige. Cette URL s’affiche dans l’onglet Fichier dans Outlook 2010 ou une version ultérieure.

  6. Cliquez sur Enregistrer sur la page Conservation pour litige, puis cliquez sur Enregistrer sur la page des propriétés de boîte aux lettres.

Haut de la page

Dans cet exemple, la boîte aux lettres bsuneja@contoso.com est placée en conservation pour litige. Les éléments de la boîte aux lettres sont conservés indéfiniment ou jusqu’à ce que la conservation soit supprimée.

Set-Mailbox bsuneja@contoso.com -LitigationHoldEnabled $true
noteRemarque :
Lorsque vous placez une boîte aux lettres en conservation pour litige indéfiniment (en ne spécifiant aucune durée), la valeur de la propriété de boîte aux lettres LitigationHoldDuration est définie sur Unlimited.

Dans cet exemple, la boîte aux lettres bsuneja@contoso.com est placée en conservation pour litige et les éléments sont conservés pendant 2 555 jours (environ 7 ans).

Set-Mailbox bsuneja@contoso.com -LitigationHoldEnabled $true -LitigationHoldDuration 2555

Votre organisation peut exiger que toutes les données de boîte aux lettres soient conservées.

Dans cet exemple, toutes les boîtes aux lettres d’utilisateurs de l’organisation sont placées en conservation pour litige pendant un an (365 jours).

Get-Mailbox -ResultSize Unlimited -Filter {RecipientTypeDetails -eq "UserMailbox"} | Set-Mailbox -LitigationHoldEnabled $true -LitigationHoldDuration 365

Dans cet exemple, la cmdlet Get-Mailbox est utilisée pour récupérer toutes les boîtes aux lettres de l’organisation, un filtre de destinataire est spécifié pour inclure toutes les boîtes aux lettres d’utilisateurs, puis la liste des boîtes aux lettres est dirigée vers la cmdlet Set-Mailbox pour activer la conservation pour litige et la durée de conservation.

Pour conserver toutes les boîtes aux lettres d’utilisateurs pour une durée indéterminée, exécutez la commande précédente, mais n’incluez pas le paramètre LitigationHoldDuration.

Consultez la section Plus d’informations pour obtenir des exemples d’utilisation d’autres propriétés de destinataire dans un filtre pour inclure ou exclure une ou plusieurs boîtes aux lettres.

Dans cet exemple, la conservation pour litige de la boîte aux lettres bsuneja@contoso.com est supprimée.

Set-Mailbox bsuneja@contoso.com -LitigationHoldEnabled $false

Haut de la page

Pour vérifier que vous avez correctement placé une boîte aux lettres en conservation pour litige, effectuez l’une des opérations suivantes :

  • Dans le CAE, procédez comme suit :

    1. Accédez à Destinataires>Boîtes aux lettres.

    2. Dans la liste des boîtes aux lettres d’utilisateurs, cliquez sur la boîte aux lettres pour laquelle vous souhaitez vérifier les paramètres de conservation pour litige, puis cliquez sur ModifierIcône Modifier.

    3. Dans la page de propriétés de boîte aux lettres, cliquez sur Fonctionnalités de boîte aux lettres.

    4. Sous Conservation pour litige, vérifiez que la conservation est activée.

    5. Cliquez sur Afficher les détails pour vérifier la date et l’auteur de la conservation pour litige de la boîte aux lettres. Vous pouvez également vérifier ou modifier les valeurs dans les zones facultatives Durée de conservation pour litige (en nombre de jours), Remarque et URL.

  • Dans Environnement de ligne de commande Exchange Management Shell, exécutez une des commandes suivantes :

    Get-Mailbox <name of mailbox> | FL LitigationHold*
    

    ou

    Get-Mailbox -ResultSize Unlimited -Filter {RecipientTypeDetails -eq "UserMailbox"} | FL Name,LitigationHold*
    

    Si une boîte aux lettres est placée en conservation pour litige indéfiniment, la valeur de la propriété de boîte aux lettres LitigationHoldDuration est définie sur Unlimited.

Haut de la page

  • Comment fonctionne la conservation pour litige ?   Dans le flux de travail d’éléments supprimés normal, un élément de boîte aux lettres est déplacé dans le sous-dossier Suppressions du dossier Éléments récupérables lorsqu’il est définitivement supprimé (MAJ + SUPPR) ou supprimé du dossier Éléments supprimés. Une stratégie de suppression (balise de rétention configurée avec une action de rétention Supprimer) déplace également les éléments dans le sous-dossier Suppressions à l’expiration de la période de rétention. Lorsqu’un utilisateur purge un élément du dossier Éléments récupérables ou lorsque la période de rétention des éléments supprimés expire, l’élément est déplacé dans le sous-dossier Purges et marqué pour suppression définitive. Il sera (purgé) d’Exchange lors du prochain traitement de la boîte aux lettres par l’Assistant Dossier géré.

    Lorsqu’une boîte aux lettres est placée en conservation pour litige, les éléments dans le sous-dossier Purges sont conservés pendant la durée spécifiée par la conservation pour litige. La durée de conservation est calculée à partir de la date de réception ou de création d’un élément, et correspond à la durée pendant laquelle les éléments du sous-dossier Purges sont conservés. Lorsque la durée de conservation d’un élément du sous-dossier expire, l’élément est marqué pour suppression définitive et supprimé d’Exchange lors du prochain traitement de la boîte aux lettres par l’Assistant Dossier géré. Si une boîte aux lettres est placée en conservation indéfinie, les éléments ne sont jamais purgés du sous-dossier Purges.

    L’illustration suivante montre les sous-dossiers des dossiers Éléments récupérables et le processus de conservation inaltérable.

    Dossier Éléments récupérables
    noteRemarque :
    Lorsqu’une boîte aux lettres est placée en conservation inaltérable, les éléments purgés sont déplacés du sous-dossier Suppressions vers le dossier DiscoveryHolds et sont conservés pendant la durée spécifiée par la conservation inaltérable.
  • Si votre organisation exige la conservation de toutes les données de boîtes aux lettres pendant une période spécifique, réfléchissez aux éléments suivants avant de placer toutes les boîtes aux lettres de l’organisation en conservation pour litige.

    • Lorsque vous utilisez la commande précédente pour mettre en conservation toutes les boîtes aux lettres d’une organisation (ou un sous-ensemble de boîtes aux lettres correspondant à un filtre de destinataire spécifié), seules les boîtes aux lettres existantes au moment de l’exécution de la commande sont placées en conservation. Si vous créez des boîtes aux lettres par la suite, vous devrez exécuter à nouveau la commande pour les placer en conservation. Si vous créez fréquemment des boîtes aux lettres, vous pouvez exécuter la commande en tant que tâche planifiée aussi souvent que nécessaire.

    • Le placement de toutes les boîtes aux lettres en conservation pour litige peut avoir une incidence considérable sur la taille des boîtes aux lettres. Dans une organisation Exchange 2016, prévoyez un espace de stockage suffisant pour répondre aux exigences de conservation de votre organisation.

    • Le dossier Éléments récupérables possède sa propre limite de stockage. Par conséquent, les éléments de ce dossier ne sont pas pris en compte dans la limite de stockage de la boîte aux lettres. Comme expliqué précédemment, si la conservation des données de boîtes aux lettres se prolonge dans le temps, la taille du dossier Éléments récupérables de la boîte aux lettres et de l’archive de l’utilisateur sera de plus en plus élevée. Nous vous recommandons de surveiller la taille du dossier régulièrement afin de vous assurer qu’elle n’atteint pas la limite. Pour plus d’informations, voir Dossier Éléments récupérables dans Exchange 2016.

  • La commande précédente permettant de placer en conservation toutes les boîtes aux lettres utilise un filtre de destinataire qui renvoie toutes les boîtes aux lettres d’utilisateurs. Vous pouvez utiliser d’autres propriétés de destinataire pour renvoyer une liste de boîtes aux lettres spécifiques que vous pouvez ensuite rediriger vers la cmdlet Set-Mailbox pour placer une conservation pour litige sur ces boîtes aux lettres.

    Voici quelques exemples d’utilisation des cmdlets Get-Mailbox et Get-Recipient pour renvoyer un sous-ensemble de boîtes aux lettres sur la base de propriétés de boîte aux lettres ou d’utilisateur courantes. Ces exemples supposent que les propriétés de boîte aux lettres appropriées (telles que CustomAttributeN ou Department) aient été renseignées.

    Get-Mailbox -RecipientTypeDetails UserMailbox -ResultSize unlimited -Filter 'CustomAttribute15 -eq "OneYearLitigationHold"'
    
    Get-Recipient -RecipientTypeDetails UserMailbox -ResultSize unlimited -Filter 'Department -eq "HR"'
    
    Get-Recipient -RecipientTypeDetails UserMailbox -ResultSize unlimited -Filter 'PostalCode -eq "98052"'
    
    Get-Recipient -RecipientTypeDetails UserMailbox -ResultSize unlimited -Filter 'StateOrProvince -eq "WA"'
    
    Get-Mailbox -ResultSize Unlimited -Filter {RecipientTypeDetails -ne "DiscoveryMailbox"}
    

    Vous pouvez utiliser d’autres propriétés de boîte aux lettres utilisateur dans un filtre pour inclure ou exclure des boîtes aux lettres. Pour plus d’informations, voir Propriétés filtrables pour le paramètre -Filter.

Haut de la page

 
Afficher: