Créer une base de données de récupération

[Cette rubrique est une documentation préliminaire et peut être modifiée dans les versions ultérieures. Des rubriques vides sont incluses comme espaces réservés. N’hésitez pas à nous transmettre vos commentaires. Envoyez-nous un e-mail à l’adresse ExchangeHelpFeedback@microsoft.com.]  

S’applique à :Exchange Server 2016

Résumé : Instructions pas à pas pour la création d’une base de données de récupération dans Exchange 2016.

Vous pouvez utiliser l’Environnement de ligne de commande Exchange Management Shell pour créer une base de données de récupération, un type particulier de base de données de boîtes aux lettres qui sert à monter et à extraire des données à partir de la base de données restaurée dans le cadre d’une opération de récupération. Une fois que vous avez créé une base de données de récupération, vous pouvez déplacer une base de données de boîtes aux lettres récupérée ou restaurée dans la base de données de récupération puis en extraire des données à l’aide de la cmdlet New-MailboxRestoreRequest. Après extraction, les données peuvent ensuite être exportées dans un dossier ou fusionnées dans une boîte aux lettres existante. Les bases de données de récupération vous permettent de récupérer des données à partir d’une sauvegarde ou d’une copie de base de données sans perturber l’accès des utilisateurs aux données actuelles.

Souhaitez-vous rechercher d’autres tâches de gestion liées aux bases de données de récupération ? Consultez la rubrique Récupérer des bases de données.

  • Durée d’exécution estimée de cette tâche : 1 minute

  • Des autorisations doivent vous être attribuées avant de pouvoir exécuter cette procédure. Pour voir les autorisations qui vous sont nécessaires, consultez Entrée « Récupération de boîte aux lettres » dans la rubrique Autorisations des destinataires.

  • Pour des informations sur les raccourcis clavier applicables aux procédures de cette rubrique, voir Raccourcis clavier dans Exchange 2013Raccourcis clavier dans le Centre d’administration Exchange.

tipConseil :
Vous rencontrez des difficultés ? Demandez de l’aide en participant aux forums Exchange. Visitez le forum à l’adresse : Exchange Server, Exchange Online ou Exchange Online Protection..

Cet exemple montre comment créer la base de données de récupération RDB1 sur le serveur de boîtes aux lettres MBX2.

New-MailboxDatabase -Recovery -Name RDB1 -Server MBX2

Cet exemple montre comment créer la base de données de récupération RDB2 sur le serveur de boîtes aux lettres MBX1 à l’aide d’un chemin d’accès personnalisé au fichier de la base de données et au dossier du journal.

New-MailboxDatabase -Recovery -Name RDB2 -Server MBX1 -EdbFilePath "C:\Recovery\RDB2\RDB2.EDB" -LogFolderPath "C:\Recovery\RDB2"

Pour obtenir des informations détaillées sur la syntaxe et les paramètres, consultez la rubrique New-MailboxDatabase.

Pour vérifier que vous avez bien créé une base de données de récupération, procédez comme suit :

  • Dans l’Environnement de ligne de commande Exchange Management Shell, exécutez la commande suivante pour afficher les informations de configuration de la base de données de récupération :

    Get-MailboxDatabase <RecoveryDatabaseName> | Format-List
    

Après avoir créé une base de données de récupération, vous pouvez également vouloir restaurer des données à l’aide d’une base de données de récupération. Pour obtenir la procédure détaillée, voir Restaurer des données à l’aide d’une base de données de récupération.

 
Afficher: