New-RemoteMailbox

 

S’applique à :Exchange Server 2016

Dernière rubrique modifiée :2017-03-21

Cette cmdlet est disponible uniquement dans Exchange Server 2016 sur site.

La cmdlet New-RemoteMailbox permet de créer un utilisateur de messagerie dans l’organisation Active Directory locale, ainsi qu’une boîte aux lettres associée dans le service en nuage.

Pour plus d'informations sur les jeux de paramètres dans la section Syntaxe ci-après, voir SyntaxeSyntaxe de cmdlet Exchange.

New-RemoteMailbox -Password <SecureString> -UserPrincipalName <String> <COMMON PARAMETERS>

New-RemoteMailbox -Room <SwitchParameter> [-Password <SecureString>] [-UserPrincipalName <String>] <COMMON PARAMETERS>

New-RemoteMailbox -Equipment <SwitchParameter> [-Password <SecureString>] [-UserPrincipalName <String>] <COMMON PARAMETERS>

New-RemoteMailbox -AccountDisabled <SwitchParameter> [-Password <SecureString>] [-UserPrincipalName <String>] <COMMON PARAMETERS>

New-RemoteMailbox [-Password <SecureString>] [-UserPrincipalName <String>] <COMMON PARAMETERS>

COMMON PARAMETERS: -Name <String> [-ACLableSyncedObjectEnabled <SwitchParameter>] [-Alias <String>] [-Archive <SwitchParameter>] [-Confirm [<SwitchParameter>]] [-DisplayName <String>] [-DomainController <Fqdn>] [-FirstName <String>] [-ImmutableId <String>] [-Initials <String>] [-LastName <String>] [-ModeratedBy <MultiValuedProperty>] [-ModerationEnabled <$true | $false>] [-OnPremisesOrganizationalUnit <OrganizationalUnitIdParameter>] [-PrimarySmtpAddress <SmtpAddress>] [-RemotePowerShellEnabled <$true | $false>] [-RemoteRoutingAddress <ProxyAddress>] [-ResetPasswordOnNextLogon <$true | $false>] [-SamAccountName <String>] [-SendModerationNotifications <Never | Internal | Always>] [-WhatIf [<SwitchParameter>]]

Cet exemple crée un utilisateur de messagerie local et sa boîte aux lettres associée dans le service. L'adresse de routage distant n'a pas besoin d'être précisée puisque vous avez configuré le flux de messagerie entre l'organisation locale et le service. À l'aide de cette configuration, la cmdlet New-RemoteMailbox calcule automatiquement l'adresse SMTP de la boîte aux lettres à utiliser avec le paramètre RemoteRoutingAddress. Cet exemple part également du principe que la synchronisation d'annuaire a été configurée.

Stockez d'abord le mot de passe à utiliser avec la nouvelle boîte aux lettres distante dans une variable en utilisant la cmdlet Get-Credential.

$Credentials = Get-Credential

Ensuite, exécutez la cmdlet New-RemoteMailbox pour créer l'utilisateur de messagerie.

New-RemoteMailbox -Name "Kim Akers" -Password $Credentials.Password -UserPrincipalName kim@corp.contoso.com

Une fois le nouvel utilisateur de messagerie créé, la synchronisation d'annuaire le synchronise avec le service, puis la boîte aux lettres qui y est associée est créée.

Cet exemple explique comment effectuer les opérations suivantes :

  • Créer un utilisateur de messagerie local. L’utilisateur de messagerie est placé dans l’unité d’organisation contoso.com/Archive Users. L'unité d'organisation n'a aucune incidence sur la boîte aux lettres dans le service.

  • Crée la boîte aux lettres associée dans le service.

  • Crée une boîte aux lettres d'archivage dans le service pour la boîte aux lettres concernée.

Comme dans l'exemple 1, cet exemple suppose que le flux de messagerie et la synchronisation d'annuaire ont été correctement configurés.

Stockez d'abord le mot de passe à utiliser avec la nouvelle boîte aux lettres distante dans une variable en utilisant la cmdlet Get-Credential.

$Credentials = Get-Credential

Ensuite, exécutez la cmdlet New-RemoteMailbox pour créer l'utilisateur de messagerie.

New-RemoteMailbox -Name "Kim Akers" -Password $Credentials.Password -UserPrincipalName kim@corp.contoso.com -OnPremisesOrganizationalUnit "corp.contoso.com/Archive Users" -Archive

La cmdlet New-RemoteMailbox crée un utilisateur de messagerie local. L’utilisateur de messagerie contient un attribut spécifique qui indique qu’une boîte aux lettres associée dans le service doit être créée lorsque l’utilisateur est synchronisé avec le service par le biais de la synchronisation d’annuaire.

La synchronisation d'annuaire doit être configurée comme il se doit pour qu'une boîte aux lettres soit créée dans le service. La création de la boîte aux lettres dans le service n'est pas immédiate et dépend du plan de synchronisation d'annuaire.

importantImportant :
Les stratégies que vous appliquez aux destinataires dans l'organisation Exchange locale, notamment la messagerie unifiée ou les stratégies de conformité, ne sont pas appliquées dans le service. Vous devez configurer des stratégies dans le service si vous souhaitez appliquer des stratégies aux destinataires dans ce même service.

Des autorisations doivent vous être attribuées avant de pouvoir exécuter cette cmdlet. Bien que tous les paramètres de cette cmdlet soient répertoriés dans cette rubrique, il est possible que vous n’ayez pas accès à certains paramètres s’ils ne sont pas inclus dans les autorisations qui vous ont été attribuées. Pour voir les autorisations qui vous sont nécessaires, voir l’entrée « Boîtes aux lettres distantes » dans la rubriqueAutorisations des destinataires.

 

Paramètre Obligatoire Type Description

AccountDisabled

Obligatoire

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur AccountDisabled spécifie si l’utilisateur de messagerie doit être créé avec l’état désactivé. Il n'est pas nécessaire de spécifier une valeur pour ce commutateur.

Equipment

Obligatoire

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur Equipment spécifie que la boîte aux lettres dans le service doit être créée en tant que boîte aux lettres de ressources d’équipement.

Vous ne pouvez pas utiliser le commutateur Equipment si vous avez spécifié le Room.

Name

Obligatoire

System.String

Le paramètre Name spécifie le nom unique de l’utilisateur de messagerie local et la boîte aux lettres associée dans le service. La longueur maximale est de 64 caractères. Si la valeur contient des espaces, mettez le nom entre guillemets (").

Password

Obligatoire

System.Security.SecureString

Le paramètre Password spécifie le mot de passe utilisé par l'utilisateur de messagerie pour sécuriser son compte et sa boîte aux lettres associée dans le service.

Ce paramètre utilise la syntaxe (ConvertTo-SecureString -String '<password>' -AsPlainText -Force). Pour être invité à entrer le mot de passe et à le stocker en tant que variable, vous pouvez également exécuter la commande $password = Read-Host "Enter password" -AsSecureString, puis utiliser la valeur $password pour ce paramètre.

Room

Obligatoire

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur Room spécifie que la boîte aux lettres dans le service doit être créée en tant que boîte aux lettres de ressources de salle.

Vous ne pouvez pas utiliser le commutateur Room si vous avez spécifié le Equipment.

UserPrincipalName

Obligatoire

System.String

Le paramètre UserPrincipalName spécifie le nom de connexion du compte d’utilisateur. L’UPN utilise un format d’adresse de messagerie <username>@<domain>. Généralement, la valeur <domain> est le domaine dans lequel le compte d’utilisateur réside.

ACLableSyncedObjectEnabled

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Ce paramètre est réservé à l’usage interne chez Microsoft.

Alias

Facultatif

System.String

Le paramètre Alias spécifie l’alias Exchange (également appelé pseudonyme de messagerie) pour le destinataire. Cette valeur identifie le destinataire en tant qu’objet à extension messagerie et ne doit pas être confondue avec plusieurs adresses de messagerie pour le même destinataire (également appelées adresses proxy). Un destinataire ne peut avoir qu’une seule valeur Alias.

La valeur de Alias peut contenir des lettres, des chiffres et les caractères !, #, $, %, &, ’, *, +, -, /, =, ?, ^, _, `, {, |, } et ~. Les points (.) sont autorisés, mais chacun d’entre eux doit être entouré par d’autres caractères valides (par exemple, help.desk). Les caractères Unicode de U+00A1 à U+00FF sont également autorisés. La longueur maximale de la valeur Alias est de 64 caractères.

Lorsque vous créez un destinataire sans spécifier d’adresse de messagerie, la valeur Alias que vous spécifiez est utilisée pour générer l’adresse de messagerie principale (<alias>@<domain>). Les caractères Unicode pris en charge sont mappés à des caractères de texte US-ASCII plus adaptés. Par exemple, U+00F6 (ö) est remplacé par oe dans l’adresse de messagerie principale.

Si vous n’utilisez pas le paramètre Alias lorsque vous créez un destinataire, la valeur d’un autre paramètre obligatoire est utilisée pour la valeur de propriété Alias :

  • Destinataires avec comptes d’utilisateur (par exemple, des boîtes aux lettres d’utilisateur et des utilisateurs de messagerie)   La partie gauche du paramètre MicrosoftOnlineServicesID ou UserPrincipalName est utilisée. Par exemple, helpdesk@contoso.com entraîne la valeur de propriété Aliashelpdesk.

  • Destinataires sans comptes d’utilisateur (par exemple, des boîtes aux lettres de salle, les contacts de messagerie et des groupes de distribution)   La valeur du paramètre Name est utilisée. Les espaces sont supprimées et les caractères non pris en charge sont convertis en points d’interrogation (?).

Si vous modifiez la valeur Alias d’un destinataire existant, l’adresse de messagerie principale est automatiquement mise à jour uniquement dans les environnements locaux, où le destinataire est soumis à des stratégies d’adresse de messagerie (la propriété EmailAddressPolicyEnabled est True pour le destinataire).

noteRemarque :
Le paramètre Alias ne génère ou ne met jamais à jour l’adresse de messagerie principale d’un contact de messagerie ou d’un utilisateur de messagerie.

Archive

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur Archive spécifie si une boîte aux lettres d'archivage doit être créée dans le service en plus de la boîte aux lettres qui y est créée.

Il n’est pas nécessaire de spécifier une valeur pour ce commutateur.

Confirm

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur Confirm spécifie s’il faut afficher ou masquer l’invite de confirmation. L’incidence de ce commutateur sur la cmdlet varie selon que la cmdlet requiert une confirmation avant de poursuivre.

  • Les cmdlets destructives (par exemple, les cmdlets Remove-*) ont une pause intégrée qui vous oblige à confirmer la commande avant de poursuivre. Pour ces cmdlets, vous pouvez ignorer l’invite de confirmation à l’aide de cette syntaxe exacte : -Confirm:$false.

  • La plupart des autres cmdlets (par exemple, les cmdlets New-* et Set-*) n’ont pas de pause intégrée. Pour ces cmdlets, la spécification du commutateur Confirm sans valeur introduit une pause qui vous oblige à confirmer la commande avant de poursuivre.

DisplayName

Facultatif

System.String

Le paramètre DisplayName spécifie le nom complet de l’utilisateur de messagerie et la boîte aux lettres associée dans le service. Le nom complet est visible dans le Centre d’administration Exchange, dans les listes d’adresses et dans Outlook. La longueur maximale est de 256 caractères. Si la valeur contient des espaces, mettez le nom entre guillemets (").

Si vous n’utilisez pas le paramètre DisplayName, la valeur du paramètre Name est utilisée pour le nom complet.

DomainController

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Fqdn

Le paramètre DomainController spécifie le contrôleur de domaine qui est utilisé par cette cmdlet pour lire ou écrire les données dans Active Directory. Vous identifiez le contrôleur de domaine par son nom de domaine complet (FQDN). Par exemple : dc01.contoso.com.

FirstName

Facultatif

System.String

Le paramètre FirstName spécifie le prénom de l’utilisateur.

ImmutableId

Facultatif

System.String

Le paramètre ImmutableId est utilisé dans le cadre de la synchronisation de la liste d’adresses globale (GALSync) et spécifie un identificateur unique et immuable sous la forme d’une adresse SMTP pour une boîte aux lettres Exchange que vous utilisez à des fins de délégation fédérée pour des demandes de jetons de délégation SAML (Security Assertion Markup Language). Si la fédération est configurée pour cette boîte aux lettres et si ce paramètre n’apparaît pas au moment de créer la boîte aux lettres, Exchange crée la valeur de l’ID immuable d’après l’attribut ExchangeGUID de la boîte aux lettres et l’espace de noms de compte fédéré (par exemple, 7a78e7c8-620e-4d85-99d3-c90d90f29699@mail.contoso.com).

Vous devez définir le paramètre ImmutableId si vous déployez les services de fédération Active Directory (AD FS) pour autoriser l’authentification unique dans une boîte aux lettres hors site et si les services AD FS sont configurés pour l’utilisation d’un attribut autre que l’attribut ExchangeGUID pour les demandes de jetons d’authentification. Exchange et les services AD FS doivent demander le même jeton pour le même utilisateur afin de garantir un fonctionnement correct dans un scénario de déploiement Exchange entre différents locaux.

Le paramètre ImmutableId est utilisé dans le cadre de la synchronisation de la liste d'adresses globale (GALSync) et spécifie un identificateur unique et immuable sous la forme d'une adresse SMTP pour une boîte aux lettres Exchange que vous utilisez à des fins de délégation fédérée pour des demandes de jetons de délégation SAML (Security Assertion Markup Language). Si la fédération est configurée pour cette boîte aux lettres et si ce paramètre n'est pas défini lors de la création de la boîte aux lettres, Exchange crée la valeur de l'identificateur immuable d'après l'attribut ExchangeGUID de la boîte aux lettres et l'espace de noms de compte fédéré (par exemple, 7a78e7c8-620e-4d85-99d3-c90d90f29699@mail.contoso.com). Vous devez définir le paramètre ImmutableId si vous déployez les services ADFS (Active Directory Federation Services) pour autoriser l'authentification unique dans une boîte aux lettres hors site et si les services ADFS sont configurés pour utiliser un attribut autre que l'attribut ExchangeGUID pour les demandes de jetons de connexion. Exchange et les services ADFS à la fois doivent demander le même jeton pour le même utilisateur pour garantir un fonctionnement correct dans un scénario de déploiement Exchange inter-site.

Initials

Facultatif

System.String

Le paramètre Initials spécifie le deuxième prénom de l’utilisateur.

LastName

Facultatif

System.String

Le paramètre LastName spécifie le nom de famille de l’utilisateur.

ModeratedBy

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Le paramètre ModeratedBy spécifie un ou plusieurs modérateurs pour ce destinataire. Un modérateur approuve les messages envoyés au destinataire avant qu’ils ne soient remis. Un modérateur doit être une boîte aux lettres, un utilisateur de messagerie ou un contact de messagerie de votre organisation. Vous pouvez utiliser n’importe quelle valeur qui identifie de manière unique le modérateur.

Par exemple :

  • Nom

  • Nom complet

  • Alias

  • Nom unique

  • Nom unique canonique

  • Adresse de messagerie

  • GUID

Pour saisir plusieurs valeurs et remplacer les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : <value1>,<value2>.... Si les valeurs contiennent des espaces ou requièrent des guillemets, vous devez utiliser la syntaxe suivante : "<value1>","<value2>"....

Pour ajouter ou supprimer une ou plusieurs valeur(s) sans affecter les entrées existantes, utilisez la syntaxe suivante : @{Add="<value1>","<value2>"...; Remove="<value1>","<value2>"...}.

Vous devez utiliser ce paramètre pour spécifier au moins un modérateur lorsque vous définissez le paramètre ModerationEnabled sur la valeur $true.

ModerationEnabled

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre ModerationEnabled spécifie si la modération est activée pour ce destinataire. Les valeurs valides sont les suivantes :

  • $true   La modération est activée pour ce destinataire. Les messages envoyés à ce destinataire doivent être approuvés par un modérateur avant qu’ils ne soient remis.

  • $false   La modération est désactivée pour ce destinataire. Les messages envoyés à ce destinataire sont remis sans l’approbation d’un modérateur. Il s’agit de la valeur par défaut.

Utilisez le paramètre ModeratedBy pour spécifier les modérateurs.

OnPremisesOrganizationalUnit

Facultatif

Microsoft.Exchange.Configuration.Tasks.OrganizationalUnitIdParameter

Le paramètre OnPremisesOrganizationalUnit spécifie, au sein de l'organisation locale, l'unité d'organisation à laquelle l'utilisateur est ajouté (par exemple, redmond.contoso.com/Users).

Une entrée valide pour ce paramètre est une unité d’organisation (UO) ou un domaine qui est visible à l’aide de la cmdlet Get-OrganizationalUnit. Vous pouvez utiliser n’importe quelle valeur qui identifie de façon unique l’unité d’organisation ou le domaine. Par exemple :

  • Nom

  • Nom canonique

  • Nom unique

  • GUID

Ce paramètre n'a aucune incidence sur la boîte aux lettres dans le service.

PrimarySmtpAddress

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.SmtpAddress

Le paramètre PrimarySmtpAddress spécifie l’adresse de messagerie de retour principale qui est utilisée pour le destinataire. S’ils sont disponibles sur cette cmdlet, vous ne pouvez pas utiliser les paramètres EmailAddresses et PrimarySmtpAddress dans la même commande.

RemotePowerShellEnabled

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre RemotePowerShellEnabled spécifie si l’utilisateur peut se connecter à Exchange à l’aide de PowerShell à distance. PowerShell à distance est requis pour ouvrir l’Environnement de ligne de commande Exchange Management Shell sur les Exchange serveurs, ou pour utiliser Windows PowerShell pour ouvrir et importer une session PowerShell à distance vers Exchange. L’accès à PowerShell à distance est requis, même si vous essayez d’ouvrir l’Environnement de ligne de commande Exchange Management Shell sur le serveur Exchange local. Les valeurs valides sont les suivantes :

  • $true   L’utilisateur peut utiliser PowerShell à distance. Il s’agit de la valeur par défaut.

  • $false   L’utilisateur ne peut pas utiliser PowerShell à distance.

RemoteRoutingAddress

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.ProxyAddress

Le paramètre RemoteRoutingAddress spécifie l'adresse SMTP de la boîte aux lettres dans le service auquel cet utilisateur est associé. Cette adresse est créée automatiquement quand le service est initialement configuré au format <votre domaine>.mail.onmicrosoft.com.

Si vous avez configuré le flux de messagerie entre l'organisation locale et le service, par exemple dans le cadre d'un déploiement hybride, il n'est pas nécessaire de spécifier ce paramètre. L'adresse de routage distante est calculée automatiquement et attribuée à la stratégie d'adresse de messagerie de l'organisation locale par l'Assistant Configuration hybride.

ResetPasswordOnNextLogon

Facultatif

System.Boolean

Le paramètre ResetPasswordOnNextLogon spécifie si l’utilisateur doit modifier son mot de passe lors de sa prochaine connexion. Les valeurs valides sont les suivantes :

  • $true   L’utilisateur doit modifier son mot de passe la prochaine fois qu’il se connecte.

  • $false   L’utilisateur ne doit pas modifier son mot de passe la prochaine fois qu’il se connecte. Il s’agit de la valeur par défaut.

SamAccountName

Facultatif

System.String

Le paramètre SamAccountName (également appelé nom de groupe ou compte d’utilisateur pré-Windows 2000) spécifie un identificateur d’objet qui est compatible avec les versions antérieures des systèmes d’exploitation de serveur et de client Microsoft Windows. La valeur peut contenir des lettres, des chiffres, des espaces, des points (.) et les caractères !, #, $, %, ^, &, -, _, {, }, et ~. Le dernier caractère ne peut pas être un point. Les caractères Unicode sont autorisés, mais les caractères accentués peuvent générer des conflits (par exemple, correspondance entre o et ö). La longueur maximale est de 20 caractères.

SendModerationNotifications

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Directory.Recipient.TransportModerationNotificationFlags

Le paramètre SendModerationNotifications spécifie quand les messages de notification de modération doivent être envoyés. Les valeurs valides sont :

  • Always   Avertir tous les expéditeurs lorsque leurs messages ne sont pas approuvés. Il s’agit de la valeur par défaut.

  • Internal   Avertir les expéditeurs de l’organisation lorsque leurs messages ne sont pas approuvés.

  • Never   N’avertir personne lorsqu’un message n’est pas approuvé.

Ce paramètre n’est significatif que si la modération est activée (le paramètre ModerationEnabled est défini sur la valeur $true).

WhatIf

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur WhatIf simule les actions de la commande. Vous pouvez utiliser ce commutateur pour afficher les modifications qui se produiraient sans réellement appliquer ces modifications. Il n’est pas nécessaire de spécifier une valeur pour ce commutateur.

Pour visualiser les types d’entrées acceptés par cette cmdlet, consultez la rubrique Types d’entrée et de sortie de la cmdlet d’Exchange Management Shell. Si le champ Type d’entrée pour une cmdlet est vide, la cmdlet n’accepte pas les données d’entrée.

Pour visualiser les types de retours, également appelés types de sorties, acceptés par cette cmdlet, consultez la rubrique Types d’entrée et de sortie de la cmdlet d’Exchange Management Shell. Si le champ Type de sortie est vide, la cmdlet ne renvoie pas de données.

 
Afficher: