New-MailboxRepairRequest

 

S’applique à :Exchange Server 2016

Dernière rubrique modifiée :2016-03-31

Cette cmdlet est disponible uniquement dans Exchange Server 2016 sur site.

Utilisez la cmdlet New-MailboxRepairRequest pour détecter et corriger une boîte aux lettres endommagée. Vous pouvez exécuter cette commande par rapport à une boîte aux lettres ou une base de données spécifique. Pendant l’exécution de cette tâche, l’accès aux boîtes aux lettres est perturbé uniquement pour la boîte aux lettres en cours de réparation. Si vous exécutez cette commande par rapport à une base de données, seule la boîte aux lettres en cours de réparation est perturbée. Toutes les autres boîtes aux lettres de la base de données restent opérationnelles.

Pour plus d'informations sur les jeux de paramètres dans la section Syntaxe ci-après, voir SyntaxeSyntaxe de cmdlet Exchange.

noteRemarque :
Une fois la procédure pour demande de réparation entamée, vous ne pouvez pas l’interrompre sauf si vous démontez la base de données.

New-MailboxRepairRequest -Mailbox <MailboxIdParameter> [-Archive <SwitchParameter>] <COMMON PARAMETERS>
New-MailboxRepairRequest -Database <DatabaseIdParameter> [-StoreMailbox <StoreMailboxIdParameter>] <COMMON PARAMETERS>
COMMON PARAMETERS: -CorruptionType <MailboxCorruptionType[]> [-Confirm [<SwitchParameter>]] [-DetectOnly <SwitchParameter>] [-DomainController <Fqdn>] [-Force <SwitchParameter>] [-WhatIf [<SwitchParameter>]]

Cet exemple détecte et répare toutes les vues de dossiers pour la boîte aux lettres tony@contoso.com.

New-MailboxRepairRequest -Mailbox tony@contoso.com -CorruptionType FolderView

Cet exemple détecte et signale uniquement les problèmes d’endommagement ProvisionedFolder et SearchFolder dans la boîte aux lettres d’Ayla Kol. Cette commande ne répare pas les boîtes aux lettres.

New-MailboxRepairRequest -Mailbox ayla -CorruptionType ProvisionedFolder,SearchFolder -DetectOnly

Cet exemple détecte et répare AggregateCounts pour toutes les boîtes aux lettres de la base de données de boîtes aux lettres MBX-DB01.

New-MailboxRepairRequest -Database MBX-DB01 -CorruptionType AggregateCounts

Cet exemple détecte et répare tous les types de corruption pour la boîte aux lettres et l’archive de Ayla Kol.

New-MailboxRepairRequest -Mailbox ayla -CorruptionType ProvisionedFolder,SearchFolder,AggregateCounts,Folderview -Archive

Cet exemple crée une variable qui identifie la boîte aux lettres d’Ann Beebe, puis utilise la variable pour spécifier les valeurs des paramètres Database et StoreMailbox afin de créer une demande de détection et de réparation de tous les types de dommages.

$Mailbox = Get-MailboxStatistics annb
New-MailboxRepairRequest -Database $Mailbox.Database -StoreMailbox $Mailbox.MailboxGuid -CorruptionType ProvisionedFolder,SearchFolder,AggregateCounts,Folderview

Pour éviter tout problème de performance, des limites ont été définies pour le nombre de demandes de réparation simultanées qu’il est possible de soumettre par serveur. Seule une demande peut être active pour une réparation au niveau de la base de données ou bien 100 demandes au maximum peuvent être activées pour une réparation par serveur au niveau de la boîte aux lettres.

La cmdlet New-MailboxRepairRequest détecte et répare les types de corruptions de boîte aux lettres suivants :

  • Dossier de recherche endommagé (SearchFolder)

  • Nombres agrégés dans les dossiers non conformes aux valeurs correctes (AggregateCounts)

  • Vues dans les dossiers dont le contenu renvoyé n’est pas correct (FolderView)

  • Dossiers configurés qui pointent de manière incorrecte vers des dossiers parents qui ne sont pas configurés (ProvisionedFolder)

Des autorisations doivent vous être attribuées avant de pouvoir exécuter cette cmdlet. Bien que tous les paramètres de cette cmdlet soient répertoriés dans cette rubrique, il est possible que vous n’ayez pas accès à certains paramètres s’ils ne sont pas inclus dans les autorisations qui vous ont été attribuées. Pour voir les autorisations qui vous sont nécessaires, voir Entrée « Demande de réparation de boîte aux lettres » dans la rubrique Autorisations des destinataires.

 

Paramètre Obligatoire Type Description

CorruptionType

Obligatoire

Microsoft.Exchange.Management.Tasks.MailboxCorruptionType[]

Le paramètre CorruptionType spécifie le problème d’endommagement à détecter et réparer. Vous pouvez utiliser les valeurs suivantes :

  • SearchFolder

  • AggregateCounts

  • ProvisionedFolder

  • FolderView

Vous pouvez rechercher plusieurs types d’endommagement à la fois. Séparez les types par une virgule (par exemple, SearchFolder,AggregateCounts).

Database

Obligatoire

Microsoft.Exchange.Configuration.Tasks.DatabaseIdParameter

Le paramètre Database spécifie la base de données sur laquelle exécuter cette commande. Si vous utilisez ce paramètre, toutes les boîtes aux lettres au sein de la base de données font l’objet d’une recherche pour savoir si elles ont été endommagées. Pour éviter tout problème de performance, vous êtes limité à une demande de réparation de base de données à la fois. Vous pouvez utiliser les valeurs suivantes :

  • GUID de la base de données

  • Nom de la base de données

Vous pouvez utiliser ce paramètre en association avec le paramètre Mailbox.

Mailbox

Obligatoire

Microsoft.Exchange.Configuration.Tasks.MailboxIdParameter

Le paramètre Mailbox spécifie la boîte aux lettres sur laquelle exécuter cette commande. Vous pouvez utiliser les valeurs suivantes :

  • GUID

  • Nom unique (DN)

  • Domaine\Compte

  • Nom d'utilisateur principal (UPN)

  • LegacyExchangeDN

  • Adresse SMTP

  • Alias

Vous pouvez utiliser ce paramètre en association avec le paramètre Database.

Archive

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le paramètre Archive spécifie s'il faut détecter des dommages ou réparer la boîte aux lettres d'archivage associée à la boîte aux lettres spécifiée. Si vous ne spécifiez pas ce paramètre, seule la boîte aux lettres principale est réparée.

Vous pouvez utiliser ce paramètre en association avec le paramètre Database.

Confirm

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur Confirm spécifie s’il faut afficher ou masquer l’invite de confirmation. L’incidence de ce commutateur sur la cmdlet varie selon que la cmdlet requiert une confirmation avant de poursuivre.

  • Les cmdlets destructives (par exemple, les cmdlets Remove-*) ont une pause intégrée qui vous oblige à confirmer la commande avant de poursuivre. Pour ces cmdlets, vous pouvez ignorer l’invite de confirmation à l’aide de cette syntaxe exacte : -Confirm:$false.

  • La plupart des autres cmdlets (par exemple, les cmdlets New-* et Set-*) n’ont pas de pause intégrée. Pour ces cmdlets, la spécification du commutateur Confirm sans valeur introduit une pause qui vous oblige à confirmer la commande avant de poursuivre.

DetectOnly

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le paramètre DetectOnly spécifie que vous souhaitez que cette commande signale des erreurs sans les réparer. Vous n’avez pas besoin de spécifier une valeur avec ce paramètre.

DomainController

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Fqdn

Le paramètre DomainController spécifie le contrôleur de domaine qui est utilisé par cette cmdlet pour lire ou écrire les données dans Active Directory. Vous identifiez le contrôleur de domaine par son nom de domaine complet (FQDN). Par exemple : dc01.contoso.com.

Force

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur Force spécifie que la cmdlet doit être exécutée immédiatement et non attendre d'être transmise par le gestionnaire de charge de travail.

StoreMailbox

Facultatif

Microsoft.Exchange.Configuration.Tasks.StoreMailboxIdParameter

Le paramètre StoreMailbox spécifie le GUID de la boîte aux lettres à réparer. Utilisez ce paramètre avec le paramètre Database.

Exécutez la cmdlet Get-MailboxStatistics pour trouver le GUID d'une boîte aux lettres.

WhatIf

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur WhatIf simule les actions de la commande. Vous pouvez utiliser ce commutateur pour afficher les modifications qui se produiraient sans réellement appliquer ces modifications. Il n’est pas nécessaire de spécifier une valeur pour ce commutateur.

Pour visualiser les types d’entrées acceptés par cette cmdlet, consultez la rubrique Types d’entrée et de sortie de la cmdlet d’Exchange Management Shell. Si le champ Type d’entrée pour une cmdlet est vide, la cmdlet n’accepte pas les données d’entrée.

Pour visualiser les types de retours, également appelés types de sorties, acceptés par cette cmdlet, consultez la rubrique Types d’entrée et de sortie de la cmdlet d’Exchange Management Shell. Si le champ Type de sortie est vide, la cmdlet ne renvoie pas de données.

 
Afficher: