Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Installer une mise à jour logicielle (SharePoint 2013)

 

S’applique à : SharePoint Foundation 2013, SharePoint Server 2013

Dernière rubrique modifiée : 2014-10-14

Résumé : Installer une mise à jour logicielle pour effectuer une mise à niveau de build à build sur les serveurs d’une batterie SharePoint 2013.

Dans cet article :

Avant de commencer le processus de mise à jour logicielle, consultez les informations suivantes sur les autorisations, les configurations matérielles et logicielles requises, ainsi que sur les processus de mise à jour.

Pour exécuter les procédures décrites dans cet article, vous devez disposer des appartenances et des rôles suivants :

  • rôle de serveur fixe securityadmin sur l’instance SQL Server ;

  • rôle de base de données fixe db_owner sur toutes les bases de données à mettre à jour ;

  • administrateur local du serveur sur lequel vous exécutez les cmdlets Windows PowerShell

Avant d’installer une mise à jour, vérifiez que les conditions suivantes sont remplies :

  • La charge est équilibrée sur tous les serveurs web frontaux qui fonctionnent en rotation avec l’équilibreur de charge.

  • Tous les serveurs de la batterie fonctionnent correctement. Pour la recherche, vous pouvez afficher l’état du serveur à l’aide de la cmdlet Windows PowerShell Get-SPEnterpriseSearchStatus ou en accédant à Administration centrale > Gérer les applications de service > nom_application_service_recherche.

  • Toutes les bases de données sont actives et fonctionnent correctement.

Si l’une des conditions précédentes n’est pas remplie, ne démarrez pas la mise à jour. Veillez à résoudre tous les problèmes avant de continuer.

SharePoint 2013 peut gérer certains échecs de mise à niveau une fois l’installation des correctifs terminée. Cependant, en cas d’échec de la mise à niveau de build à build, vous devrez peut-être effectuer une restauration depuis une sauvegarde. Veillez donc à exécuter une sauvegarde complète avant de démarrer le processus de mise à jour. Une fois la restauration terminée, vous pouvez reprendre la mise à jour. Les tâches terminées ne s’exécuteront pas à nouveau. Pour plus d’informations, voir les ressources suivantes :

Avant de déployer une mise à jour logicielle, vérifiez que la stratégie de mise à jour choisie est optimale pour votre environnement SharePoint 2013. Aidez-vous de certains facteurs, comme la réduction des temps morts, le coût et la complexité, pour déterminer la stratégie à employer lors du déploiement d’une mise à jour logicielle. Utilisez le diagramme de la section Détermination de l'approche de mise à jour de la rubrique Préparer le déploiement des mises à jour logicielles pour SharePoint 2013, pour déterminer la stratégie de mise à jour que vous souhaitez utiliser : sur place, attachement de base de données ou mixte. Pour plus d’informations sur le fonctionnement du processus d’attachement de base de données, voir les diagrammes de la rubrique Vue d’ensemble du processus de mise à niveau vers SharePoint 2013.

NoteRemarque :
Certains liens figurant dans cet article conduisent à du contenu qui concerne la mise à niveau de version à version plutôt que la mise à niveau de build à build. Toutefois, le processus général est similaire pour les deux types de mise à niveau. Par exemple, la phase de mise à niveau de base de données est sensiblement la même pour la mise à niveau build à build que pour la mise à niveau de version à version.

Surveillez le processus de déploiement de mises à jour pour vérifier que tout se déroule comme prévu. Certains problèmes risquent de bloquer la mise à jour ou d’entraîner la mise à jour d’une batterie de serveurs dont les éléments ne fonctionnent pas comme prévu. Soyez très attentif à la synchronisation et aux personnalisations de bases de données.

Nous vous recommandons de consulter principalement la page Mise à niveau et migration dans Administration centrale pour connaître l’état des données, des mises à jour et des installations de correctifs ou de produits en temps réel.

Une fois les installations terminées, vous pouvez également afficher les fichiers journaux et utiliser Windows PowerShell pour vérifier la progression de l’installation.

L’illustration suivante montre la topologie de batterie de serveurs utilisée en tant qu’exemple pour chaque scénario de mise à jour corrective décrit dans cet article.

Montre un exemple d’une topologie de batterie de serveurs pour un scénario de correction

Lorsque vous êtes prêt à continuer, n’effectuez qu’une seule des procédures suivantes de cet article pour installer la mise à jour :

Dans ce scénario, vous désactivez les demandes entrantes adressées aux serveurs web frontaux afin d’arrêter la batterie entière, puis vous installez la mise à jour sur tous les serveurs de la batterie. Cette stratégie combine les phases de mise à jour et de mise à niveau de build à build décrites à la section Processus de mise à jour logicielle de la rubrique Vue d’ensemble des mises à jour logicielles pour SharePoint 2013.

L’illustration suivante montre les différentes étapes nécessaires à l’installation de la mise à jour sur la batterie de serveurs. Vous pouvez utiliser l’illustration comme un guide à utiliser à mesure que vous effectuez les étapes de la procédure qui suit (« Pour installer une mise à jour sans compatibilité descendante »).

Illustre comment mettre hors ligne, corriger et remettre en ligne chaque serveur Web frontal. Exécutez l’Assistant Configuration des produits SharePoint sur chaque serveur d’application, puis exécutez-le sur chaque serveur Web frontal. Pour installer une mise à jour sans compatibilité descendante
  1. Avertissez les utilisateurs que la batterie de serveurs ne sera pas disponible lorsque vous installerez la mise à jour.

  2. Supprimez tous les serveurs web (de WEB-1 à WEB-4) de la rotation dans l’équilibreur de charge, ou suspendez l’équilibreur de charge afin de bloquer les demandes entrantes sur les serveurs.

  3. Cliquez sur le fichier exécutable de la mise à jour pour installer la mise à jour sur le serveur d’applications hébergeant l’Administration centrale (APP-1).

  4. Cliquez sur le fichier exécutable de la mise à jour pour installer la mise à jour sur tous les autres serveurs d’applications hébergeant les composants de recherche (APP-2). Pour ce faire, exécutez la procédure Mettre à jour les serveurs qui hébergent des composants de recherche pendant le temps d'arrêt de la batterie de serveurs qui apparaît plus loin dans cet article, puis revenez à l’étape suivante de cette procédure. N’exécutez pas l’Assistant Configuration des produits SharePoint sur ces serveurs à ce stade.

  5. Passez en revue les fichiers journaux de mise à niveau afin de vérifier que tous les serveurs d’applications ont été mis à jour.

    Le fichier journal de mise à niveau se trouve à l’emplacement %COMMONPROGRAMFILES%\Microsoft Shared\Web server extensions\15\LOGS. Les fichiers sont nommés selon le format suivant : Upgrade-AAAAMMJJ-HHMMSS-SSS.log, où AAAAMMJJ est la date et HHMMSS-SSS est l’heure (au format 24 heures, minutes, secondes et millisecondes). Le fichier journal d’erreurs de mise à niveau regroupe toutes les erreurs et tous les avertissements dans un fichier plus petit et qui s’appelle Upgrade-AAAAMMJJ-HHMMSS-SSS-error.log.

  6. Connectez-vous au premier serveur Web (WEB-1).

  7. Cliquez sur le fichier exécutable pour installer la mise à jour sur le serveur Web.

  8. Cliquez sur le fichier exécutable pour installer la mise à jour sur les serveurs Web restants (WEB-2, WEB-3 et WEB-4).

  9. Passez en revue les fichiers journaux de mise à niveau afin de vérifier que tous les serveurs web ont été mis à jour.

  10. Exécutez l’Assistant Configuration des produits SharePoint sur le serveur (APP-1) de l’Administration centrale. Cela mettra à niveau la base de données de configuration et chaque base de données de contenu. Pour plus d’informations sur la façon d’exécuter l’Assistant, voir Créer et configurer la batterie de serveurs dans l’article Installer SharePoint 2013 sur plusieurs serveurs pour une batterie de serveurs à trois niveaux.

  11. Exécutez l’Assistant Configuration des produits SharePoint sur les autres serveurs d’applications.

  12. Exécutez l’Assistant Configuration des produits SharePoint sur le premier serveur (WEB-1).

    NoteRemarque :
    Exécutez l’Assistant de configuration pour vous assurer que, si la mise à jour échoue sur un serveur, l’erreur ne se propage pas aux autres serveurs. Par exemple, l’échec de la mise à jour d’un serveur peut faire échouer celle de certaines collections de sites.
  13. Répétez l’étape précédente pour chaque serveur Web restant.

  14. Vérifiez l’état d’avancement et la réussite de la mise à jour. Pour plus d’informations, voir Vérifier les mises à niveau de base de données dans SharePoint 2013.

  15. Ajoutez les serveurs Web (WEB-1 à WEB-4) à la rotation de l’équilibreur de charge ou démarrez l’équilibrage de charge pour permettre l’envoi de demandes aux serveurs.

  16. Informez les utilisateurs que la batterie de serveurs est disponible. Vous avez terminé l’installation de la mise à jour et n’avez plus besoin de cet article.

Ce scénario exploite la compatibilité descendante de SharePoint 2013 et la fonctionnalité de mise à niveau différée afin de réduire le temps mort de la batterie nécessaire au déploiement d’une mise à jour. Toutefois, le temps mort n’est pas entièrement éliminé. Les sites et les services concernés ne sont pas disponibles pendant la mise à niveau du contenu de la base de données.

Ce scénario de mise à jour comporte deux phases à appliquer pour installer la mise à jour sur les serveurs de la batterie :

  1. Installez la mise à jour sur la batterie de serveurs.

  2. Effectuez une mise à niveau de build à build pour terminer le processus d’application des mises à jour correctives.

ImportantImportant :
Pendant la mise à jour, la batterie de serveurs peut continuer de fonctionner avec un temps mort minimal. Cependant, pendant la phase de mise à niveau de build à build, elle est indisponible. Si les utilisateurs essaient d’accéder au contenu pendant la mise à niveau de la batterie de serveurs, ils risquent de faire échouer l’opération ou de provoquer des temps morts excessifs du fait de l’inaccessibilité des ressources. Nous déconseillons de tenter d’y accéder, car les incidences d’une telle tentative sont inconnues.

Pour plus d’informations, voir la section Processus de mise à jour logicielle dans Vue d’ensemble des mises à jour logicielles pour SharePoint 2013.

L’illustration suivante montre les étapes nécessaires à l’installation de la mise à jour sur la batterie de serveurs. Vous pouvez utiliser cette illustration comme guide pour exécuter les étapes de la procédure suivante « Pour installer la mise à jour ».

Illustre comment la méthode sur place avec compatibilité descendante fonctionne en mettant la moitié du serveur Web hors ligne, la corrigeant, la remettant en ligne, puis en répétant la procédure pour le reste des serveurs Web. Notez que l’Assistant Configuration des produits SharePoint n’est pas exécuté dans cette étape. Pour installer la mise à jour
  1. Supprimez la moitié des serveurs Web (WEB-1 et WEB-2) dans la rotation d’équilibrage de charge, ou suspendez l’équilibreur de charge pour arrêter le flux de demandes entrantes vers les serveurs.

  2. Sur chaque serveur web se trouvant en dehors de la rotation d’équilibrage de charge (WEB-1 et WEB-2), exécutez le fichier exécutable pour installer la mise à jour. N’exécutez pas l’Assistant Configuration des produits SharePoint sur ces serveurs. Vérifiez que ces serveurs web ont été mis à jour avec succès en consultant les fichiers journaux de mise à niveau.

    Le fichier journal de mise à niveau se trouve à l’emplacement %COMMONPROGRAMFILES%\Microsoft Shared\Web server extensions\15\LOGS. Les fichiers sont nommés selon le format suivant : Upgrade-AAAAMMJJ-HHMMSS-SSS.log, où AAAAMMJJ est la date et HHMMSS-SSS est l’heure (au format 24 heures, minutes, secondes et millisecondes). Le fichier journal d’erreurs de mise à niveau regroupe toutes les erreurs et tous les avertissements dans un fichier plus petit et qui s’appelle Upgrade-AAAAMMJJ-HHMMSS-SSS-error.log.

  3. Supprimez les serveurs web restants (WEB-3 et WEB-4) de la rotation dans l’équilibreur de charge, ou suspendez l’équilibreur de charge pour arrêter le flux de demandes entrantes vers les serveurs.

  4. Ajoutez de nouveau les serveurs Web mis à jour (WEB-1 et WEB-2) dans la rotation d’équilibrage de charge.

  5. Sur chaque serveur web se trouvant en dehors de la rotation d’équilibrage de charge, exécutez le fichier exécutable pour installer la mise à jour. N’exécutez pas l’Assistant Configuration des produits SharePoint sur ces serveurs à ce stade. Vérifiez que ces deux serveurs web ont été mis à jour avec succès en consultant les fichiers journaux de mise à niveau.

  6. Ajoutez de nouveau les serveurs Web mis à jour (WEB-3 et WEB-4) dans la rotation d’équilibrage de charge.

  7. Installez la mise à jour sur tous les serveurs d’applications hébergeant des composants de recherche (APP-1 et APP-2). Pour ce faire, exécutez la procédure Mettre à jour les serveurs qui hébergent des composants de recherche avec un temps mort minimal figurant plus loin dans cet article, puis revenez à l’étape suivante de cette procédure. N’exécutez pas la Assistant Configuration des produits SharePoint à ce stade.

  8. Si votre batterie de serveurs dispose de serveurs d’applications supplémentaires qui n’hébergent pas de composants de recherche, exécutez le fichier exécutable de mise à jour pour installer la mise à jour sur ces serveurs. N’exécutez pas la Assistant Configuration des produits SharePoint sur ces serveurs à ce stade.

  9. Passez en revue les fichiers journaux de mise à niveau afin de vérifier que ces serveurs d’applications ont été mis à jour avec succès.

À ce stade, vous devez encore mettre à niveau les bases de données et d’autres éléments tels que les paramètres, les fonctionnalités et les données au niveau du site, car l’Assistant Configuration des produits SharePoint n’a été exécuté sur aucun des serveurs de la batterie. Toutefois, la batterie devrait fonctionner en mode de compatibilité descendante.

L’illustration suivante montre les étapes de la mise à niveau des serveurs de la batterie pour terminer le processus de mise à jour corrective. Au cours de ce processus, les sites mis à niveau sont indisponibles pour les utilisateurs.

Étapes à utiliser durant la phase de mise à niveau d’une mise à jour logicielle sur place

Aidez-vous de l’illustration précédente pour effectuer les étapes figurant dans la procédure qui suit.

ImportantImportant :
Surveillez l’état de la mise à niveau sur chaque serveur avant de passer au suivant. Nous vous recommandons de sauvegarder la batterie de serveurs avant de démarrer la mise à niveau.

La procédure suivante indique toutes les étapes à suivre pour mettre à niveau la batterie de serveurs. Vous pouvez mettre à niveau tous les éléments dans la même fenêtre d’indisponibilité, ou utiliser des fenêtres d’indisponibilité de taille réduite et mettre à niveau les différentes parties de la batterie de serveurs en plusieurs fois. Pour décomposer la phase de mise à niveau, vous pouvez mettre à niveau les composants suivants dans des fenêtres d’indisponibilité distinctes :

  • Services

    Si la mise à jour logicielle contient des mises à jour de services qui doivent être appliquées, vous pouvez mettre à niveau le service, puis relancer les opérations de la batterie de serveurs (étape 8 de la procédure suivante) jusqu’à ce qu’une indisponibilité prolongée de la batterie soit possible pour terminer la mise à niveau du contenu et de la batterie.

  • Bases de données de contenu

    Vous pouvez rendre la batterie de serveurs indisponible pendant un court instant pour mettre à niveau quelques bases de données de contenu (étapes 3 à 4 de la procédure suivante), puis relancer les opérations de la batterie (étape 8 de procédure suivante). Vous pouvez répéter ce processus sur différentes fenêtres d’indisponibilité jusqu’à ce que tout le contenu soit mis à niveau et que tous les serveurs de la batterie soient prêts pour la mise à niveau.

    Vous pouvez aussi mettre à niveau simultanément un nombre très réduit de bases de données de contenu individuelles en parallèle. Toutefois, ne mettez pas à niveau beaucoup de bases de données à la fois car cela ralentirait le processus global et allongerait le temps d’indisponibilité. Nous vous recommandons de ne pas mettre à niveau plus de deux bases de données de contenu à la fois sur le même volume SQL Server. Espacez la mise à niveau en parallèle de chaque base de données de contenu de quelques minutes pour éviter tout blocage lors du démarrage du processus de mise à niveau. Limitez également le nombre de bases de données de contenu que vous mettez à niveau sur un même serveur Web ou serveur d’applications. Chaque nouveau processus de mise à niveau nécessitera une certaine quantité de ressources. En général, il est conseillé de ne pas mettre à niveau plus de quatre bases de données de contenu pour un serveur Web ou pour un serveur d’applications. Toutefois, veillez à ne pas dépasser le nombre de bases de données en cours de mise à niveau par volume SQL Server, indépendamment du serveur Web ou du serveur d’applications à l’origine de la mise à niveau.

Pour mettre à niveau la batterie de serveurs
  1. Supprimez les serveurs Web (de WEB-1 à WEB-4) de la rotation dans l’équilibreur de charge, ou suspendez l’équilibreur de charge afin de bloquer le flux de demandes entrantes sur les serveurs.

    ImportantImportant :
    Les sites et les services redeviennent disponibles une fois la mise à niveau terminée et lorsque les serveurs sont à nouveau actifs sur l’équilibreur de charge.
  2. Mettez à niveau des services spécifiques, si nécessaire.

    Certaines mises à jour peuvent nécessiter l’exécution de cmdlets Windows PowerShell supplémentaires pour mettre à niveau des applications de service spécifiques. Les remarques associées à une mise à jour logicielle peuvent indiquer qu’il est nécessaire de mettre à niveau un service spécifique afin que celui-ci continue de fonctionner une fois la mise à jour corrective installée. C’est notamment le cas pour les services qui ne fonctionnent pas en mode de compatibilité descendante.

    Vous pouvez passer momentanément hors ligne pour mettre à niveau un service, et non la batterie de serveurs dans son ensemble. Si nécessaire, l’applet de commande Windows PowerShell supplémentaire permettant de mettre à niveau des applications de service spécifiques est indiquée dans les notes.

  3. (Facultatif) Utilisez la cmdlet Windows PowerShell Upgrade-SPContentDatabase pour mettre à niveau toutes les bases de données de contenu. Pour plus d’informations, voir Upgrade-SPContentDatabase.

    Il s’agit d’une étape facultative garantissant que toutes les bases de données de contenu sont mises à niveau en premier. L’avantage est de pouvoir créer un certain parallélisme et de réduire le temps d’indisponibilité. Dans le cas contraire, toutes les bases de données de contenu restantes seront mises à niveau les unes après les autres lorsque vous exécuterez l’Assistant Configuration des produits SharePoint pour mettre à niveau les serveurs de la batterie.

    ImportantImportant :
    Exécutez l’applet de commande Upgrade-SPContentDatabase pour chaque base de données depuis chaque serveur Web ou serveur d’applications mis à niveau. Remarque : le contenu de la base de données est indisponible tant que ce processus est en cours sur celle-ci.
  4. Sur le serveur Administration centrale (APP-1), effectuez l’une des opérations suivantes :

    • Exécutez l’Assistant Configuration des produits SharePoint.

    • Exécutez les commandes suivantes à partir de l’invite de commandes Windows PowerShell :

      cd \Program Files\Common Files\Microsoft Shared\web server extensions\15\bin
      .\PSConfig.exe -cmd upgrade -inplace b2b
      
      
    ImportantImportant :
    L’Assistant Configuration des produits SharePoint démarre immédiatement une mise à niveau de la base de données de configuration et de toutes les bases de données qui ne sont pas encore mises à niveau. Puisqu’il est probable que les bases de données de contenu soient les seules à avoir déjà été mises à jour (tel que décrit à l’étape précédente), toutes les bases de données d’application de services sont également mises à niveau au cours de cette étape. Vos sites sont indisponibles pendant l’exécution du processus.
  5. Exécutez l’Assistant Configuration des produits SharePoint ou PSConfig (comme dans l’étape 4 de cette procédure) sur le serveur d’applications restant (APP-2).

  6. Exécutez l’Assistant Configuration des produits SharePoint ou PSConfig (comme dans l’étape 4 de cette procédure) sur les serveurs web (WEB-1 à WEB-4).

  7. Vérifiez l’état d’avancement et la réussite de la mise à jour. Pour plus d’informations, voir Vérifier les mises à niveau de base de données dans SharePoint 2013.

  8. Ajoutez à nouveau les serveurs Web mis à niveau (WEB-1 à WEB-4) dans la rotation d’équilibrage de charge.

    Vous avez terminé l’installation de la mise à jour et n’avez plus besoin de cet article.

Pour assurer la haute disponibilité du contenu existant, ce scénario utilise des bases de données en lecture seule sur la batterie de serveurs existante. Installez la mise à jour sur une nouvelle batterie et redirigez le flux d’utilisateurs vers la nouvelle batterie une fois les mises à jour installées.

L’illustration suivante montre les étapes à suivre pour installer la mise à jour sur une nouvelle batterie de serveurs à l’aide de la méthode d’attachement de base de données. Pour plus d’informations, voir Mettre à niveau les bases de données de contenu vers SharePoint 2013.

Installer une mise à jour logicielle avec l’attachement de base de données pour la haute disponibilité du contenu existant

Aidez-vous de l’illustration précédente pour effectuer les étapes recommandées dans la procédure suivante.

Installer la mise à jour à l’aide de la méthode d’attachement de base de données
  1. Créez la batterie de serveurs sur laquelle installer la mise à jour logicielle. Cette batterie ne nécessite pas de serveurs Web frontaux. Pour plus d’informations, voir Créer une batterie de serveurs SharePoint 2013 pour une mise à niveau d’attachement de base de données.

    NoteRemarque :
    Si la batterie d’origine a recours à une mise en miroir des bases de données, configurez la mise en miroir après avoir installé la mise à jour logicielle sur la nouvelle batterie de serveurs.
  2. Configurez les bases de données sur la batterie de serveurs existante de manière à ce qu’elles soient en lecture seule.

    NoteRemarque :
    Si la batterie de serveurs existante est mise en miroir, vous devez suspendre la mise en miroir avant de configurer les bases de données en lecture seule.

    Pour plus d’informations sur la configuration des bases de données en lecture seule, voir la section Définir des bases de données de version antérieure comme étant en lecture seule (attachement de bases de données en lecture seule) dans Mettre à niveau les bases de données de contenu vers SharePoint 2013 et Exécuter une batterie qui utilise des bases de données en lecture seule dans SharePoint 2013.

  3. Configurez les bases de données d’application de service sur la batterie de serveurs existante de manière à ce qu’elles soient en lecture seule.

  4. Si vous installez un correctif sur la base de données d’application du service de profil utilisateur, qui ne se trouve pas dans SharePoint Foundation 2013, vous devez exporter la clé de chiffrement du service de synchronisation des profils utilisateur de l’ancienne base de données et l’importer dans la nouvelle base de données. Cette clé porte également le nom de clé MIIS (Microsoft Identity Integration Server), clé de chiffrement du service de synchronisation et clé Forefront Identity Manager 2010 (FIM 2010). Si vous n’exportez puis n’importez pas la clé correctement, le service de synchronisation ne démarre pas. Pour exporter la clé de chiffrement, effectuez les étapes suivantes :

    1. Utilisez les informations d’identification de l’administrateur de la batterie de serveurs pour vous connecter à l’ordinateur contenant l’ancienne base de données d’application du service de profil utilisateur.

    2. Ouvrez la fenêtre d’invite de commandes, puis accédez au dossier suivant :

      %Program Files%\Microsoft Office Servers\15.0\Synchronization Service\Bin\

    3. Tapez la commande suivante, puis appuyez sur Entrée :

      miiskmu.exe /e <Path>

      <Path> est le chemin complet du fichier vers lequel vous exportez la clé.

  5. Sauvegardez les bases de données de contenu sur la batterie de serveurs existante. Pour plus d’informations, voir Planifier la sauvegarde et la récupération dans SharePoint 2013.

  6. Pour importer la clé de chiffrement, effectuez les étapes suivantes :

    1. Utilisez les informations d’identification de l’administrateur de la batterie de serveurs pour vous connecter à l’ordinateur contenant la nouvelle base de données d’application du service de profil utilisateur.

    2. Essayez de démarrer le service de synchronisation de profil utilisateur. Étant donné que vous n’avez pas encore importé la clé de chiffrement, le service ne démarre pas. Vérifiez cela dans le journal ULS ou en confirmant que le service est arrêté.

    3. Ouvrez la fenêtre d’invite de commandes, puis accédez au dossier suivant :

      %Program Files%\Microsoft Office Servers\15.0\Synchronization Service\Bin\

    4. Tapez la commande suivante, puis appuyez sur Entrée :

      miiskmu.exe /i <Path> {0E19E162-827E-4077-82D4-E6ABD531636E}

      <Path> est le chemin complet du fichier vers lequel vous avez exporté la clé.

    5. (Facultatif) Pour vérifier que la clé de chiffrement a été importée correctement, tapez la commande suivante dans l’invite de commandes, puis appuyez sur Entrée :

      miiskmu.exe /c {0E19E162-827E-4077-82D4-E6ABD531636E}

  7. Restaurez les bases de données de contenu sur le nouveau serveur de base de données.

  8. Sur la nouvelle batterie de serveurs, créez des applications de services pour chaque application de services existante sur l’ancienne batterie.

    Dupliquez tous les paramètres de la batterie de serveurs existante.

  9. Utilisez la méthode d’attachement de base de données pour créer les bases de données sur la nouvelle batterie de serveurs. Pour plus d’informations, voir Mettre à niveau les bases de données de SharePoint 2010 vers SharePoint 2013 et Attacher et restaurer une base de données de contenu en lecture seule dans SharePoint 2013.

  10. Vérifiez que la nouvelle batterie de serveurs ne rencontre aucun problème.

  11. Activez la nouvelle batterie de serveurs en tant que batterie de production. Pour cela, faites pointer le DNS vers la nouvelle batterie ou assurez-vous que la charge de la nouvelle batterie est équilibrée. Vérifiez ensuite que les utilisateurs ont accès à la nouvelle batterie de serveurs.

  12. Laissez le temps aux utilisateurs de procéder au changement depuis le DNS en cache, puis désactivez l’ancienne batterie de serveurs.

  13. Vérifiez l’état d’avancement et la réussite de la mise à jour. Pour plus d’informations, voir Vérifier les mises à niveau de base de données dans SharePoint 2013.

    Vous avez terminé l’installation de la mise à jour et n’avez plus besoin de cet article.

Effectuez les procédures décrites dans cette section uniquement si d’autres procédures décrites dans cet article y font référence. Cela comprend les procédures suivantes qui se trouvent dans cette section :

  • Mettre à jour les serveurs qui hébergent des composants de recherche pendant le temps d’arrêt de la batterie de serveurs

  • Mettre à jour les serveurs qui hébergent des composants de recherche avec un temps mort minimal

  • Déterminer les groupes de disponibilité de serveur pour effectuer la mise à jour avec un temps d’arrêt minimal

Mettre à jour les serveurs qui hébergent des composants de recherche pendant le temps d’arrêt de la batterie de serveurs
  1. Suspendez l’application de service de recherche en saisissant les commandes suivantes dans l’invite de commandes Windows PowerShell :

    $ssa=Get-SPEnterpriseSearchServiceApplication 
    Suspend-SPEnterpriseSearchServiceApplication -Identity $ssa
    
    
  2. Sur chaque serveur qui héberge un ou plusieurs composants de recherche, arrêtez les services Windows liés à la recherche dans l’ordre suivant :

    1. SPTimerV4

    2. Osearch15

    3. SPSearchHostController

    ImportantImportant :
    Vérifiez que chaque service est arrêté avant d’arrêter le service suivant.
  3. Sur chaque serveur qui héberge un ou plusieurs composants de recherche, exécutez le fichier exécutable de mise à jour pour installer la mise à jour.

  4. Sur chaque serveur qui héberge un ou plusieurs composants de recherche, démarrez les services Windows liés à la recherche dans l’ordre suivant :

    1. SPSearchHostController

    2. Osearch15

    3. SPTimerV4

  5. Vérifiez que tous les composants de recherche deviennent actifs après la mise à jour en saisissant la commande suivante dans l’invite de commandes Windows PowerShell :

    Get-SPEnterpriseSearchStatus -SearchApplication $ssa | where {$_.State -ne "Active"} | fl
    
    

    Exécutez à nouveau la commande jusqu’à ce qu’aucun composant de recherche ne soit répertorié dans les résultats.

  6. Relancez l’application de service de recherche en saisissant la commande suivante dans l’invite de commandes Windows PowerShell :

    Resume-SPEnterpriseSearchServiceApplication -Identity $ssa
    
    
  7. Vérifiez que la batterie de serveurs analyse le contenu mis à jour et qu’elle peut indexer des documents nouveaux et modifiés. Pour ce faire, vous pouvez ajouter ou modifier un élément dans une collection de sites, exécuter une analyse de la source de contenu de sites SharePoint locaux, puis effectuer une recherche de l’élément et vérifier qu’il apparaît dans les résultats de la recherche.

Mettre à jour les serveurs qui hébergent des composants de recherche avec un temps mort minimal
  1. Divisez les serveurs qui hébergent des composants de recherche en deux groupes de disponibilité pour réduire le temps d’arrêt lors de leur mise à jour et de leur mise à niveau build à build. (Tant qu’un des groupes est actif et intègre, la batterie de serveurs peut traiter des requêtes et analyser et indexer le contenu.) Pour savoir comment diviser les serveurs en deux groupes de disponibilité, reportez-vous à la procédure Déterminer les groupes de disponibilité de serveur pour effectuer la mise à jour avec un temps d'arrêt minimal plus loin dans cet article.

  2. Suspendez l’application de service de recherche en saisissant la commande suivante dans l’invite de commandes Windows PowerShell :

    Suspend-SPEnterpriseSearchServiceApplication -Identity $ssa
    
    
  3. Sur chaque serveur du groupe de disponibilité de serveur 1, arrêtez les services Windows liés à la recherche dans l’ordre suivant :

    1. SPTimerV4

    2. Osearch15

    3. SPSearchHostController

    ImportantImportant :
    Vérifiez que chaque service est arrêté avant d’arrêter le service suivant.
  4. Sur chaque serveur du groupe de disponibilité 1, exécutez le fichier exécutable de mise à jour pour installer la mise à jour.

  5. Sur chaque serveur du groupe de disponibilité 2, arrêtez les services Windows liés à la recherche dans le même ordre que celui prévu dans le groupe de disponibilité 1. Il est encore important de vérifier que chaque service est arrêté avant d’arrêter le service suivant.

  6. Sur chaque serveur du groupe de disponibilité 1, démarrez les services Windows liés à la recherche dans l’ordre suivant :

    1. SPSearchHostController

    2. Osearch15

    3. SPTimerV4

  7. Patientez jusqu’à ce que tous les composants de recherche associés au groupe de disponibilité 1 soient actifs. Pour identifier les composants actifs, saisissez la commande suivante dans l’invite de commandes Windows PowerShell :

    Get-SPEnterpriseSearchStatus -SearchApplication $ssa | where {$_.State -eq "Active"} | fl
    
    

    Exécutez à nouveau la commande jusqu’à ce que tous les composants de recherche associés au groupe de disponibilité 1 soient répertoriés dans les résultats.

  8. Sur chaque serveur du groupe de disponibilité 2, exécutez le fichier exécutable de mise à jour pour installer la mise à jour.

  9. Sur chaque serveur du groupe de disponibilité 2, démarrez les services Windows liés à la recherche dans le même ordre que celui prévu dans le groupe de disponibilité 1.

  10. Patientez jusqu’à ce que tous les composants de recherche associés au groupe de disponibilité 2 soient actifs. Pour identifier les composants actifs, saisissez la commande suivante dans l’invite de commandes Windows PowerShell :

    Get-SPEnterpriseSearchStatus -SearchApplication $ssa | where {$_.State -eq "Active"} | fl
    
    

    Exécutez à nouveau la commande jusqu’à ce que tous les composants de recherche associés au groupe de disponibilité 2 soient répertoriés dans les résultats.

  11. Relancez l’application de service de recherche en saisissant la commande suivante dans l’invite de commandes Windows PowerShell :

    Resume-SPEnterpriseSearchServiceApplication -Identity $ssa
    
    
  12. Vérifiez que la batterie de serveurs analyse le contenu mis à jour et qu’elle peut indexer des documents nouveaux et modifiés. Pour ce faire, vous pouvez ajouter ou modifier un élément dans une collection de sites, exécuter une analyse de la source de contenu de sites SharePoint locaux, puis effectuer une recherche de l’élément et vérifier qu’il apparaît dans les résultats de la recherche.

Déterminer les groupes de disponibilité de serveur pour effectuer la mise à jour avec un temps d’arrêt minimal
  1. Démarrez un environnement SharePoint 2013 Management Shell sur l’un des serveurs de la batterie de serveurs.

  2. Déterminez le composant d’administration de recherche principal et le serveur qui héberge le composant en saisissant les commandes suivantes dans l’invite de commandes Windows PowerShell :

    $ssa=Get-SPEnterpriseSearchServiceApplication
    Get-SPEnterpriseSearchStatus -SearchApplication $ssa | where { (($_.State -ne "Unknown") -and ($_.Name -match "Admin")) } | ForEach {if (Get-SPEnterpriseSearchStatus -SearchApplication $ssa -Component $_.Name -Primary) { Get-SPEnterpriseSearchTopology -SearchApplication $ssa -active | Get-SPEnterpriseSearchComponent -identity $($_.Name) } }
    
    
  3. Déterminez l’ensemble de serveurs du groupe de disponibilité 1. Ces serveurs doivent remplir les trois conditions suivantes :

    • L’ensemble doit contenir un ou plusieurs des types suivants de composants de recherche (mais pas tous) :

      • Composant de traitement de contenu

      • Composant de traitement des requêtes

      • Composant de traitement de l’analyse

      • Composant d’analyse

      • Composant d’index

    • L’ensemble doit contenir un ou plusieurs composants d’index (mais pas tous) pour chaque partition d’index.

    • L’ensemble doit contenir un composant d’administration de recherche qui ne doit pas être le composant principal qui a été identifié à l’étape 2 de cette procédure.

  4. Déterminez l’ensemble de serveurs du groupe de disponibilité 2. Cet ensemble doit contenir tous les autres serveurs qui hébergent des composants de recherche, y compris le serveur qui héberge le composant d’administration de recherche principal qui a été identifié à l’étape 2 de cette procédure.

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.
Afficher:
© 2015 Microsoft