New-MailboxRestoreRequest

 

S’applique à :Exchange Online, Exchange Server 2016

Dernière rubrique modifiée :2017-07-12

Cette cmdlet est disponible dans Exchange Server 2016 sur site et dans le service en nuage. Certains paramètres peuvent être propres à un environnement ou à un autre.

La cmdlet New-MailboxRestoreRequest permet de restaurer une boîte aux lettres supprimée (récupérable) ou déconnectée. Cette cmdlet lance le processus de déplacement du contenu de la boîte aux lettres supprimée (récupérable), de la boîte aux lettres désactivée ou de toute boîte aux lettres stockée dans une base de données de récupération vers une boîte aux lettres d’archivage ou principale qui est connectée.

Pour plus d'informations sur les jeux de paramètres dans la section Syntaxe ci-après, voir SyntaxeSyntaxe de cmdlet Exchange.

New-MailboxRestoreRequest -SourceDatabase <DatabaseIdParameter> -SourceStoreMailbox <StoreMailboxIdParameter> <COMMON PARAMETERS>

New-MailboxRestoreRequest -RemoteDatabaseGuid <Guid> -RemoteHostName <Fqdn> -RemoteRestoreType <None | RecoveryDatabase | DisconnectedMailbox | SoftDeletedRecipient> -SourceStoreMailbox <StoreMailboxIdParameter> [-RemoteCredential <PSCredential>] <COMMON PARAMETERS>

New-MailboxRestoreRequest -SourceMailbox <MailboxIdParameter> [-SourceIsArchive <SwitchParameter>] <COMMON PARAMETERS>

COMMON PARAMETERS: -TargetMailbox <MailboxOrMailUserIdParameter> [-AcceptLargeDataLoss <SwitchParameter>] [-AllowLegacyDNMismatch <SwitchParameter>] [-AssociatedMessagesCopyOption <DoNotCopy | MapByMessageClass | Copy>] [-BadItemLimit <Unlimited>] [-BatchName <String>] [-CompletedRequestAgeLimit <Unlimited>] [-Confirm [<SwitchParameter>]] [-ConflictResolutionOption <KeepSourceItem | KeepLatestItem | KeepAll | UpdateFromSource | ForceCopy>] [-DomainController <Fqdn>] [-ExcludeDumpster <SwitchParameter>] [-ExcludeFolders <String[]>] [-IncludeFolders <String[]>] [-InternalFlags <InternalMrsFlag[]>] [-LargeItemLimit <Unlimited>] [-Name <String>] [-Priority <Lowest | Lower | Low | Normal | High | Higher | Highest | Emergency>] [-RequestExpiryInterval <Unlimited>] [-SkipMerging <SkippableMergeComponent[]>] [-SourceRootFolder <String>] [-Suspend <SwitchParameter>] [-SuspendComment <String>] [-TargetIsArchive <SwitchParameter>] [-TargetRootFolder <String>] [-WhatIf [<SwitchParameter>]] [-WorkloadType <None | Local | Onboarding | Offboarding | TenantUpgrade | LoadBalancing | Emergency | RemotePstIngestion | SyncAggregation | RemotePstExport | XO1Migration | CrossResourceForest>]

Pour créer une demande de restauration, vous devez spécifier les éléments DisplayName, LegacyDN ou MailboxGUID de la boîte aux lettres supprimée (récupérable) ou désactivée. Cet exemple utilise la cmdlet Get-MailboxStatistics pour renvoyer les éléments DisplayName, LegacyDN, MailboxGUID et DisconnectReason de toutes les boîtes aux lettres stockées dans la base de données de boîtes aux lettres MBD01, dont le motif de déconnexion est SoftDeleted ou Disabled.

Get-MailboxStatistics -Database MBD01 | Where { $_.DisconnectReason -eq "SoftDeleted" -or $_.DisconnectReason -eq "Disabled" } | Format-List LegacyDN, DisplayName, MailboxGUID, DisconnectReason

Cet exemple restaure la boîte aux lettres source, dont le MailboxGUID est 1d20855f-fd54-4681-98e6-e249f7326ddd sur la base de données de boîtes aux lettres MBD01, vers la boîte aux lettres cible dont l’alias est Ayla.

New-MailboxRestoreRequest -SourceDatabase "MBD01" -SourceStoreMailbox 1d20855f-fd54-4681-98e6-e249f7326ddd -TargetMailbox Ayla

Cet exemple restaure le contenu de la boîte aux lettres source, dont le DisplayName est Tony Smith sur la base de données de boîtes aux lettres MBD01, vers la boîte aux lettres d’archivage de Tony@contoso.com.

New-MaiboxRestoreRequest -SourceDatabase "MBD01" -SourceStoreMailbox "Tony Smith" -TargetMailbox Tony@contoso.com -TargetIsArchive

Lorsque des boîtes aux lettres sont déplacées d’une base de données vers une autre base de données, Exchange ne supprime pas entièrement la boîte aux lettres de la base de données source immédiatement tant que le déplacement n’est pas terminé. En effet, la boîte aux lettres qui se trouve dans la base de données de boîtes aux lettres source bascule vers l’état supprimé (récupérable), ce qui permet aux données de la boîte aux lettres d’être accessibles lors d’une opération de restauration de boîte aux lettres, en utilisant la nouvelle cmdlet MailboxRestoreRequest. Les boîtes aux lettres supprimées (récupérables) sont conservées dans la base de données source tant que la période de rétention de la boîte aux lettres n’est pas terminée ou que vous n’utilisez pas la cmdlet Remove-StoreMailbox pour vider la boîte aux lettres.

Pour afficher les boîtes aux lettres supprimées (récupérables), exécutez la cmdlet Get-MailboxStatistics sur une base de données et recherchez les résultats comportant un DisconnectReason dont la valeur est SoftDeleted. Pour plus d’informations, consultez l’exemple 1 plus loin dans cette rubrique.

Une boîte aux lettres est marquée Désactivée dès que la commande Disable-Mailbox ou Remove-Mailbox a été exécutée.

noteRemarque :
La boîte aux lettres ne sera pas marquée Désactivée tant que le service Banque d’informations Microsoft Exchange n’aura pas déterminé que Active Directory a été mis à jour avec les informations de la boîte aux lettres désactivée. Vous pouvez accélérer le processus en exécutant la cmdlet Update-StoreMailboxState sur cette base de données.

Exchange conserve les boîtes aux lettres désactivées dans la base de données de boîtes aux lettres en fonction des paramètres de rétention des boîtes aux lettres supprimées qui sont définis pour cette base de données de boîtes aux lettres. Après la période spécifiée, la boîte aux lettres est supprimée définitivement.

Pour afficher les boîtes aux lettres désactivées, exécutez la cmdlet Get-MailboxStatistics sur une base de données et recherchez les résultats comportant un DisconnectReason dont la valeur est Disabled. Pour plus d’informations, consultez l’exemple 1 plus loin dans cette rubrique.

Des autorisations doivent vous être attribuées avant de pouvoir exécuter cette cmdlet. Bien que tous les paramètres de cette cmdlet soient répertoriés dans cette rubrique, il est possible que vous n’ayez pas accès à certains paramètres s’ils ne sont pas inclus dans les autorisations qui vous ont été attribuées. Pour voir les autorisations qui vous sont nécessaires, voir Entrée « Demande de restauration de boîte aux lettres » dans la rubrique Autorisations des destinataires.

 

Paramètre Obligatoire Type Description

RemoteDatabaseGuid

Obligatoire

System.Guid

Ce paramètre est réservé à l’usage interne chez Microsoft.

RemoteHostName

Obligatoire

Microsoft.Exchange.Data.Fqdn

Ce paramètre est réservé à l’usage interne chez Microsoft.

RemoteRestoreType

Obligatoire

Microsoft.Exchange.Management.Migration.MailboxReplication.RequestBase.RemoteRestoreType

Ce paramètre est réservé à l’usage interne chez Microsoft.

SourceDatabase

Obligatoire

Microsoft.Exchange.Configuration.Tasks.DatabaseIdParameter

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre SourceDatabase spécifie l’identité de la base de données à partir de laquelle vous restaurez la boîte aux lettres supprimée (récupérable) ou déconnectée.

SourceMailbox

Obligatoire

Microsoft.Exchange.Configuration.Tasks.MailboxIdParameter

Ce paramètre est disponible uniquement dans le service informatique.

Le paramètre SourceMailbox spécifie la boîte aux lettres supprimée (récupérable) que vous souhaitez restaurer. La meilleure façon d’identifier la boîte aux lettres supprimée (récupérable) est d’utiliser sa valeur GUID. Vous pouvez trouver cette valeur en exécutant la commande suivante : Get-Mailbox -SoftDeletedMailbox.

SourceStoreMailbox

Obligatoire

Microsoft.Exchange.Configuration.Tasks.StoreMailboxIdParameter

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre SourceStoreMailbox spécifie l’identité de la boîte aux lettres à partir de laquelle vous souhaitez restaurer le contenu. Ce paramètre accepte les valeurs suivantes :

  • MailboxGUID

  • LegacyExchangeDN

  • DisplayName

Vous trouverez ces informations en exécutant la cmdlet Get-MailboxStatistics.

TargetMailbox

Obligatoire

Microsoft.Exchange.Configuration.Tasks.MailboxOrMailUserIdParameter

Le paramètre TargetMailbox spécifie l’identité de la boîte aux lettres ou de l’utilisateur de messagerie vers laquelle/lequel vous souhaitez restaurer le contenu. La boîte aux lettres ou l’utilisateur de messagerie cible doit être présent pour pouvoir exécuter cette commande avec succès. Ce paramètre accepte les valeurs suivantes :

  • GUID

  • Alias

  • LegacyExchangeDN

  • Domaine\Nom de compte

  • Adresse SMTP

AcceptLargeDataLoss

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur AcceptLargeDataLoss spécifie que la demande doit continuer même si un grand nombre d’éléments dans la boîte aux lettres source ne peuvent pas être copiés dans la boîte aux lettres cible. Vous devez utiliser ce commutateur si vous définissez le paramètre BadItemLimit ou LargeItemLimit sur une valeur supérieure ou égale à 51. Sinon, la commande échoue.

AllowLegacyDNMismatch

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur AllowLegacyDNMismatch indique que l’opération peut se poursuivre si l’attribut LegacyExchangeDN de la boîte aux lettres physique source et celui de la boîte aux lettres cible ne correspondent pas. Il n’est pas nécessaire de spécifier une valeur pour ce commutateur.

Par défaut, cette cmdlet vérifie que l’attribut LegacyExchangeDN de la boîte aux lettres physique source est présent sur l’utilisateur cible, sous la forme de LegacyExchangeDN ou d’une adresse proxy X500 qui correspond à LegacyExchangeDN. Cette vérification vous empêche de restaurer accidentellement une boîte aux lettres source vers une mauvaise boîte aux lettres cible.

AssociatedMessagesCopyOption

Facultatif

Microsoft.Exchange.MailboxReplicationService.FAICopyOption

Le paramètre AssociatedMessagesCopyOption spécifie s’il faut copier les messages associés lors du traitement de la demande. Des messages associés constituent des messages spéciaux qui contiennent des données masquées avec des informations sur les règles, les écrans et les formulaires. Par défaut, les messages associés sont copiés. Ce paramètre accepte les valeurs suivantes :

  • DoNotCopy Les messages associés ne sont pas copiés.

  • MapByMessageClass   Cette option trouve le message associé correspondant en recherchant l’attribut MessageClass du message source. S’il existe un message de cette classe associé dans les dossiers source et cible, le message associé est remplacé dans la cible. S’il n’existe aucun message associé dans la cible, une copie est créée dans la cible.

  • Copy Cette option copie des messages associés à partir de la source vers la cible. S’il existe le même type de message aux emplacements source et cible, ces messages associés sont dupliqués. Il s’agit de l’option par défaut.

noteRemarque :
Le filtrage de contenu ne s’applique pas aux messages associés.

BadItemLimit

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Unlimited

Le paramètre BadItemLimit indique le nombre maximal d’éléments incorrects autorisés avant l’échec de la demande. Un élément incorrect est un élément endommagé dans la boîte aux lettres source ne pouvant pas être copié vers la boîte aux lettres cible. Les éléments manquants sont également inclus dans la limite d’éléments incorrects. Les éléments manquants sont des éléments de la boîte aux lettres source qui ne figurent pas dans la boîte aux lettres cible lorsque la demande est prête à être exécutée.

L’entrée valide pour ce paramètre est un nombre entier ou la valeur unlimited. La valeur par défaut est 0, ce qui signifie que la demande échoue si des éléments incorrects sont détectés. Si l’abandon de quelques éléments incorrects ne vous pose pas de problème, vous pouvez définir ce paramètre sur une valeur raisonnable (recommandation : 10 ou moins) afin que la demande se poursuive. Si trop d’éléments incorrects sont détectés, envisagez d’utiliser la cmdlet New-MailboxRepairRequest pour tenter de réparer les éléments endommagés dans la boîte aux lettres source, puis réessayez la demande.

noteRemarque :
Si vous définissez cette valeur sur 51 ou plus, vous devez également utiliser le commutateur AcceptLargeDataLoss. Sinon, la commande échoue.

BatchName

Facultatif

System.String

Le paramètre BatchName spécifie un nom descriptif pour la restauration d’un lot de boîtes aux lettres. Vous pouvez utiliser le nom figurant dans le paramètre BatchName comme chaîne de recherche lorsque vous utilisez la cmdlet Get-MailboxRestoreRequest.

CompletedRequestAgeLimit

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Unlimited

Le paramètre CompletedRequestAgeLimit spécifie la durée de définition de l’état d’une demande de restauration terminée sur Completed. Si ce paramètre est défini sur une valeur de 0, l’état est immédiatement effacé au lieu d’être changé en Completed.

Confirm

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur Confirm spécifie s’il faut afficher ou masquer l’invite de confirmation. L’incidence de ce commutateur sur la cmdlet varie selon que la cmdlet requiert une confirmation avant de poursuivre.

  • Les cmdlets destructives (par exemple, les cmdlets Remove-*) ont une pause intégrée qui vous oblige à confirmer la commande avant de poursuivre. Pour ces cmdlets, vous pouvez ignorer l’invite de confirmation à l’aide de cette syntaxe exacte : -Confirm:$false.

  • La plupart des autres cmdlets (par exemple, les cmdlets New-* et Set-*) n’ont pas de pause intégrée. Pour ces cmdlets, la spécification du commutateur Confirm sans valeur introduit une pause qui vous oblige à confirmer la commande avant de poursuivre.

ConflictResolutionOption

Facultatif

Microsoft.Exchange.MailboxReplicationService.ConflictResolutionOption

Le paramètre ConflictResolutionOption spécifie comment agir en cas de messages multiples correspondants dans la cible. Les valeurs valides sont les suivantes :

  • ForceCopy

  • KeepAll

  • KeepLatestItem

  • KeepSourceItem   Il s’agit de la valeur par défaut.

  • KeepTargetItem

  • UpdateFromSource

DomainController

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Fqdn

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre DomainController spécifie le contrôleur de domaine qui est utilisé par cette cmdlet pour lire ou écrire les données dans Active Directory. Vous identifiez le contrôleur de domaine par son nom de domaine complet (FQDN). Par exemple : dc01.contoso.com.

ExcludeDumpster

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le paramètre ExcludeDumpster indique si le dossier Éléments récupérables doit être exclu. Il n’est pas nécessaire de spécifier une valeur pour ce paramètre. Si vous ne spécifiez pas ce paramètre, le dossier Éléments récupérables est copié avec les sous-dossiers suivants :

  • Suppressions

  • Versions

  • Purges

ExcludeFolders

Facultatif

System.String[]

Le paramètre ExcludeFolders spécifie la liste des dossiers à exclure lors de la demande de restauration.

Les noms de dossiers ne tiennent pas compte de la casse et ne comportent aucune restriction de caractère. Utilisez la syntaxe suivante :

<FolderName>/*   Utilisez cette syntaxe pour désigner un dossier personnel sous le dossier spécifié dans le paramètre SourceRootFolder, par exemple « Mes projets » ou « Mes projets/2010 ».

#<FolderName>#/*   Utilisez cette syntaxe pour désigner un dossier connu, quel que soit le nom du dossier dans une autre langue. Par exemple, #Inbox# désigne le dossier Boîte de réception, même si la boîte de réception est traduite en turc par Gelen Kutusu. Voici quelques types de dossiers connus :

  • Boîte de réception

  • SentItems

  • DeletedItems

  • Calendrier

  • Contacts

  • Brouillons

  • Journal

  • Tâches

  • Notes

  • JunkEmail

  • CommunicationHistory

  • Messagerie vocale

  • Fax

  • Conflits

  • SyncIssues

  • LocalFailures

  • ServerFailures

Si l’utilisateur crée un dossier personnel portant le même nom qu’un dossier connu et entouré par le symbole #, vous pouvez utiliser une barre oblique inverse (\) comme caractère d’échappement pour désigner ce dossier. Par exemple, si un utilisateur crée un dossier appelé #Notes# et que vous souhaitez désigner ce dossier et non le dossier connu Notes, utilisez la syntaxe suivante : \#Notes\#.

noteRemarque :
Les caractères génériques ne peuvent pas être utilisés dans les noms de dossiers.

IncludeFolders

Facultatif

System.String[]

Le paramètre IncludeFolders spécifie la liste des dossiers à inclure lors de la demande de restauration.

Les noms de dossiers ne tiennent pas compte de la casse et ne comportent aucune restriction de caractère. Utilisez la syntaxe suivante :

<FolderName>/*   Utilisez cette syntaxe pour désigner un dossier personnel sous le dossier spécifié dans le paramètre SourceRootFolder, par exemple « Mes projets » ou « Mes projets/2010 ».

#<FolderName>#/*   Utilisez cette syntaxe pour désigner un dossier connu, quel que soit le nom du dossier dans une autre langue. Par exemple, #Inbox# désigne le dossier Boîte de réception, même si la boîte de réception est traduite en turc par Gelen Kutusu. Voici quelques types de dossiers connus :

  • Boîte de réception

  • SentItems

  • DeletedItems

  • Calendrier

  • Contacts

  • Brouillons

  • Journal

  • Tâches

  • Notes

  • JunkEmail

  • CommunicationHistory

  • Messagerie vocale

  • Fax

  • Conflits

  • SyncIssues

  • LocalFailures

  • ServerFailures

Si l’utilisateur crée un dossier personnel portant le même nom qu’un dossier connu et entouré par le symbole #, vous pouvez utiliser une barre oblique inverse (\) comme caractère d’échappement pour désigner ce dossier. Par exemple, si un utilisateur crée un dossier appelé #Notes# et que vous souhaitez désigner ce dossier et non le dossier connu Notes, utilisez la syntaxe suivante : \#Notes\#.

noteRemarque :
Les caractères génériques ne peuvent pas être utilisés dans les noms de dossiers.

InternalFlags

Facultatif

Microsoft.Exchange.Management.Migration.MailboxReplication.RequestBase.InternalMrsFlag[]

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre InternalFlags spécifie les étapes facultatives de la demande. Ce paramètre sert principalement à des fins de débogage.

LargeItemLimit

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Unlimited

Le paramètre LargeItemLimit indique le nombre maximal d’éléments volumineux autorisés avant l’échec de la demande. Un élément volumineux est un message dans la boîte aux lettres source qui dépasse la taille de message maximale autorisée dans la boîte aux lettres cible. Si aucune valeur de taille de message maximale n’est spécialement configurée pour la boîte aux lettres cible, la valeur à l’échelle de l’organisation est utilisée.

Pour plus d’informations sur les valeurs de taille de message maximale, consultez les rubriques suivantes :

L’entrée valide pour ce paramètre est un nombre entier ou la valeur unlimited. La valeur par défaut est 0, ce qui signifie que la demande échoue si des éléments volumineux sont détectés. Si l’abandon de quelques éléments volumineux ne vous pose pas de problème, vous pouvez définir ce paramètre sur une valeur raisonnable (recommandation : 10 ou moins) afin que la demande se poursuive.

noteRemarque :
Si vous définissez cette valeur sur 51 ou plus, vous devez également utiliser le commutateur AcceptLargeDataLoss. Sinon, la commande échoue.

Name

Facultatif

System.String

Le paramètre Name spécifie le nom de la demande spécifique à des fins de suivi et d’affichage. Étant donné que chaque boîte aux lettres peut avoir plusieurs demandes de restauration, Exchange fait précéder le nom par l’alias de la boîte aux lettres. Par exemple, si vous créez une demande d’exportation pour la boîte aux lettres d’un utilisateur dont l’alias est Kweku et que vous attribuez la valeur RestoreFailedMoves à ce paramètre, l’identité de cette demande d’exportation est Kweku\RestoreFailedMoves.

Si vous n’avez pas spécifié de nom pour la demande de restauration au moment de sa création, Exchange génère automatiquement le nom par défaut MailboxRestore. Exchange génère un maximum de dix noms, en commençant par MailboxRestore, puis MailboxRestoreX (où X est une valeur comprise entre 1 et 9).

Priority

Facultatif

Microsoft.Exchange.MailboxReplicationService.RequestPriority

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre Priority spécifie l’ordre selon lequel la demande doit être traitée dans la file d’attente des demandes. Les demandes sont traitées dans un ordre basé sur l’intégrité, l’état, la priorité et la dernière durée de mise à jour du serveur. Les valeurs de priorité valides sont les suivantes :

  • Lowest

  • Lower

  • Low

  • Normal   Il s’agit de la valeur par défaut.

  • High

  • Higher

  • Highest

  • Emergency

RemoteCredential

Facultatif

System.Management.Automation.PSCredential

Ce paramètre est réservé à l’usage interne chez Microsoft.

RequestExpiryInterval

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Unlimited

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre RequestExpiryInterval spécifie une limite d’âge pour les demandes terminées ou en échec. Lorsque vous utilisez ce paramètre, la demande terminée ou en échec est supprimée automatiquement après l’expiration de l’intervalle spécifié. Si vous n’utilisez pas ce paramètre :

  • La demande terminée est automatiquement supprimée en fonction de la valeur du paramètre CompletedRequestAgeLimit.

  • Si la demande échoue, vous devez la supprimer manuellement à l’aide de la cmdlet Remove-*Request correspondante.

Pour spécifier une valeur, entrez-la sous forme d’une période : dd.hh:mm:ssdd = jours, hh = heures, mm = minutes et ss = secondes.

Lorsque vous utilisez la valeur Unlimited, la demande terminée n’est pas automatiquement supprimée.

SkipMerging

Facultatif

Microsoft.Exchange.Management.Migration.MailboxReplication.RequestBase.SkippableMergeComponent[]

Ce paramètre est disponible uniquement dans Exchange 2016 sur site.

Le paramètre SkipMerging spécifie les éléments relatifs aux dossiers à ignorer lors de la restauration de la boîte aux lettres. Utilisez l’une des valeurs suivantes :

  • FolderRules

  • FolderACLs

  • InitialConnectionValidation

Utilisez ce paramètre uniquement si la demande de restauration échoue à cause des règles du dossier, des listes de contrôle d’accès aux dossiers (ACL) ou de la validation de connexion initiale.

SourceIsArchive

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Ce paramètre est disponible uniquement dans le service informatique.

Le commutateur SourceIsArchive spécifie que la boîte aux lettres source est une boîte aux lettres d’archivage. Vous pouvez utiliser ce commutateur uniquement avec le paramètre SourceMailbox.

SourceRootFolder

Facultatif

System.String

Le paramètre SourceRootFolder spécifie le dossier racine de la boîte aux lettres à partir de laquelle les données sont restaurées. Si ce paramètre n’est pas spécifié, la commande restaure tous les dossiers.

Suspend

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur Suspend spécifie si la demande doit être suspendue. Si vous utilisez ce commutateur, la demande est placée dans la file d’attente, mais n’atteint l’état InProgress que lorsqu’elle est reprise à l’aide de la cmdlet de reprise appropriée. Il n’est pas nécessaire de spécifier une valeur pour ce commutateur.

SuspendComment

Facultatif

System.String

Le paramètre SuspendComment fournit une description expliquant pourquoi la demande a été suspendue. Vous pouvez uniquement recourir à ce paramètre si vous spécifiez le paramètre Suspend.

TargetIsArchive

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le paramètre TargetIsArchive indique que le contenu est restauré dans l’archive de la boîte aux lettres cible spécifiée.

TargetRootFolder

Facultatif

System.String

Le paramètre TargetRootFolder spécifie le dossier de niveau supérieur dans lequel vous souhaitez restaurer les données. Si vous ne spécifiez pas ce paramètre, la commande restaure les dossiers vers le niveau supérieur de la structure de dossiers dans l’archive ou la boîte aux lettres cible. Le contenu est fusionné sous des dossiers existants et de nouveaux dossiers sont créés s’ils n’existaient pas déjà dans la structure de dossiers cible.

WhatIf

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur WhatIf simule les actions de la commande. Vous pouvez utiliser ce commutateur pour afficher les modifications qui se produiraient sans réellement appliquer ces modifications. Il n’est pas nécessaire de spécifier une valeur pour ce commutateur.

WorkloadType

Facultatif

Microsoft.Exchange.MailboxReplicationService.RequestWorkloadType

Le paramètre WorkloadType est réservé à l’usage interne chez Microsoft.

Pour visualiser les types d’entrées acceptés par cette cmdlet, consultez la rubrique Types d’entrée et de sortie de la cmdlet d’Exchange Management Shell. Si le champ Type d’entrée pour une cmdlet est vide, la cmdlet n’accepte pas les données d’entrée.

Pour visualiser les types de retours, également appelés types de sorties, acceptés par cette cmdlet, consultez la rubrique Types d’entrée et de sortie de la cmdlet d’Exchange Management Shell. Si le champ Type de sortie est vide, la cmdlet ne renvoie pas de données.

 
Afficher: