Niveau de compatibilité d’une base de données multidimensionnelle (Analysis Services)

 

S’applique à : SQL Server 2016

Dans Analysis Services, la propriété du niveau de compatibilité de la base de données détermine le niveau fonctionnel d'une base de données. Les niveaux de compatibilité sont propres à chaque type de modèle. Par exemple, un niveau de compatibilité de 1 100 a une signification différente selon que la base de données est multidimensionnelle ou tabulaire.

Cette rubrique décrit le niveau de compatibilité des bases de données multidimensionnelles uniquement. Pour plus d’informations sur les solutions tabulaires, consultez Niveau de compatibilité pour les modèles tabulaires dans Analysis Services.

System_CAPS_ICON_note.jpg Remarque


Les modèles tabulaires possèdent des niveaux de compatibilité de base de données qui ne s'appliquent pas aux modèles multidimensionnels. Le niveau de compatibilité 1103 n'existe pas pour les modèles multidimensionnels. Consultez What is new for the Tabular model in SQL Server 2012 SP1 and compatibility level (Nouveautés concernant le modèle tabulaire dans SQL Server 2012 SP1 et le niveau de compatibilité) pour plus d’informations sur 1103 pour les solutions tabulaires.

Niveaux de compatibilité des bases de données multidimensionnelles

Actuellement, le seul comportement de base de données multidimensionnelle qui varie selon le niveau de compatibilité est l'architecture de stockage de chaînes. En augmentant le niveau de compatibilité d'une base de données, vous pouvez dépasser la limite de 4 Go pour le stockage de chaînes de mesures et de dimensions.

Pour une base de données multidimensionnelle, les valeurs valides pour la propriété CompatibilityLevel sont les suivantes :

ParamètreDescription
1050Cette valeur n'est pas visible dans un script ou des outils, mais elle correspond aux bases de données créées dans SQL Server 2005, SQL Server 2008ou SQL Server 2008 R2. Toute base de données pour laquelle CompatibilityLevel n'est pas défini explicitement, s'exécute implicitement au niveau 1050 .
1 100C'est la valeur par défaut pour les nouvelles bases de données que vous créez dans SQL Server 2012 ou SQL Server 2016. Vous pouvez également la spécifier pour les bases de données créées dans les versions antérieures de Analysis Services pour permettre l'utilisation des fonctionnalités prises en charge uniquement à ce niveau de compatibilité (à savoir, le stockage amélioré des chaînes pour les attributs de dimension ou les mesures de comptage des valeurs qui contiennent les données de chaîne).

Les bases de données dont la valeur CompatibilityLevel est définie sur 1 100 comportent une propriété supplémentaire, StringStoresCompatibilityLevel, qui vous permet de choisir un autre stockage de chaînes pour les partitions et les dimensions.
System_CAPS_ICON_warning.jpg Avertissement


La définition de la compatibilité de la base de données sur un niveau supérieur est irrévocable. Après avoir augmenté le niveau de compatibilité à 1 100, vous devez continuer à exécuter la base de données sur des serveurs plus récents. Vous ne pouvez pas revenir au niveau 1 050. Vous ne pouvez pas attacher ni restaurer une base de données 1 100 sur une version de serveur antérieure à SQL Server 2012 ou SQL Server 2016.

Les niveaux de compatibilité de la base de données ont été introduits dans SQL Server 2012. Vous devez disposer de SQL Server 2012Analysis Services ou ultérieur pour visualiser ou définir le niveau de compatibilité de la base de données.

La base de données ne peut pas être un cube local. Les cubes locaux ne prennent pas en charge la propriété CompatibilityLevel .

La base de données doit avoir été créée dans une version précédente (SQL Server 2008 R2 ou antérieure), puis attachée ou restaurée sur un serveur SQL Server 2012Analysis Services ou plus récent. Les bases de données déployées vers SQL Server 2012 sont déjà au niveau 1100 et ne peuvent pas être déclassifiées pour s'exécuter à un niveau inférieur.

La seule façon d'afficher ou modifier le niveau de compatibilité de la base de données est de passer par XMLA. Vous pouvez afficher ou modifier le script XMLA qui spécifie la base de données dans SQL Server Management Studio.

Si vous recherchez la définition XMLA d'une base de données pour la propriété CompatibilityLevel et qu'elle 'existe pas, vous disposez probablement d'une base de données au niveau de compatibilité 1050 .

Vous trouverez des instructions pour l'affichage et la modification du script XMLA dans la section suivante.

  1. Avant d'augmenter le niveau de compatibilité, sauvegardez la base de données au cas où vous souhaiteriez annuler les modifications apportées.

  2. Connectez-vous au serveur SQL Server 2016Analysis Services qui héberge la base de données à l’aide de SQL Server Management Studio.

  3. Cliquez avec le bouton droit sur le nom de la base de données, pointez sur Générer un script de la base de données en tant que, sur ALTER To, puis sélectionnez Nouvelle fenêtre d’éditeur de requête. Une représentation XMLA de la base de données s'ouvre dans une nouvelle fenêtre.

  4. Copiez l'élément XML suivant :

    <ddl200:CompatibilityLevel>1100</ddl200:CompatibilityLevel>  
    
    
  5. Collez-le après l'élément de fin </Annotations> et avant l'élément <Language> . Le XML doit ressembler à l'exemple suivant :

    </Annotations>  
    <ddl200:CompatibilityLevel>1100</ddl200:CompatibilityLevel>  
    <Language>1033</Language>  
    
    
  6. Enregistrez le fichier.

  7. Pour exécuter le script, cliquez sur Exécuter dans le menu Requête ou appuyez sur F5.

Les opérations suivantes requièrent que les bases de données sources partagent le même niveau de compatibilité.

  1. La fusion de partitions de bases de données différentes est prise en charge uniquement si les deux bases de données partagent le même niveau de compatibilité.

  2. L'utilisation de dimensions liées d'une autre base de données requiert le même niveau de compatibilité. Par exemple, si vous souhaitez utiliser une dimension liée d’une base de données SQL Server 2008 R2 dans une base de données SQL Server 2012 , vous devez déplacer la base de données SQL Server 2008 R2 sur un serveur SQL Server 2012 et définir le niveau de compatibilité sur 1 100.

  3. La synchronisation des serveurs est prise en charge uniquement pour les serveurs qui partagent la même version et le même niveau de compatibilité de base de données.

Après avoir augmenté le niveau de compatibilité de la base de données, vous pouvez définir la propriété StringStoresCompatibilityLevel dans Outils de données SQL Server. Cela augmente le stockage des chaînes de mesures et de dimensions. Pour plus d’informations sur cette fonctionnalité, consultez Configurer le stockage de chaînes pour des dimensions et des partitions.

Sauvegarde, restauration et synchronisation de bases de données (XMLA)

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher: