Set-RMSTemplate

 

S’applique à :Exchange Online

Dernière rubrique modifiée :2016-03-31

Cette cmdlet est disponible uniquement dans le service en nuage.

La cmdlet Set-RMSTemplate permet de modifier les propriétés d’un modèle RMS (Rights Management Services) existant dans votre organisation.

Pour plus d'informations sur les jeux de paramètres dans la section Syntaxe ci-après, voir SyntaxeSyntaxe de cmdlet Exchange.

Set-RMSTemplate -Identity <RmsTemplateIdParameter> -Type <Archived | Distributed | All> [-Confirm [<SwitchParameter>]] [-DomainController <Fqdn>] [-WhatIf [<SwitchParameter>]]

Cet exemple modifie le modèle RMS nommé Contoso Confidential de Distributed vers Archived. Ceci empêche l’usage ultérieur Contoso Confidential pour l'encryptions, mais autorise l’accès à du contenu existant protégé par Contoso Confidential.

Set-RMSTemplate "Contoso Confidential" -Type Archived

Les modèles RMS existent dans un ou plusieurs domaines de publication approuvés qui ont été importés depuis un serveur sur site doté de services Active Directory Rights Management Services (AD RMS).

 

Paramètre Obligatoire Type Description

Identity

Obligatoire

Microsoft.Exchange.Configuration.Tasks.RmsTemplateIdParameter

Le paramètre Identity spécifie le modèle RMS. Vous pouvez utiliser toute valeur servant d’identificateur distinct au modèle RMS, par exemple :

  • Name

  • GUID

Vous pouvez utiliser la cmdlet Get-RMSTemplate pour afficher les modèles RMS appliqués dans votre organisation.

Type

Obligatoire

Microsoft.Exchange.Security.RightsManagement.RmsTemplateType

Le paramètre Type spécifie le type de modèle RMS. Vous pouvez spécifier l’une des valeurs suivantes :

  • Archived

  • Distributed

  • All

Le type par défaut pour les modèles RMS importés est Archived.

Confirm

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur Confirm spécifie s’il faut afficher ou masquer l’invite de confirmation. L’incidence de ce commutateur sur la cmdlet varie selon que la cmdlet requiert une confirmation avant de poursuivre.

  • Les cmdlets destructives (par exemple, les cmdlets Remove-*) ont une pause intégrée qui vous oblige à confirmer la commande avant de poursuivre. Pour ces cmdlets, vous pouvez ignorer l’invite de confirmation à l’aide de cette syntaxe exacte : -Confirm:$false.

  • La plupart des autres cmdlets (par exemple, les cmdlets New-* et Set-*) n’ont pas de pause intégrée. Pour ces cmdlets, la spécification du commutateur Confirm sans valeur introduit une pause qui vous oblige à confirmer la commande avant de poursuivre.

DomainController

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.Fqdn

Ce paramètre est réservé à l’usage interne chez Microsoft.

WhatIf

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur WhatIf simule les actions de la commande. Vous pouvez utiliser ce commutateur pour afficher les modifications qui se produiraient sans réellement appliquer ces modifications. Il n’est pas nécessaire de spécifier une valeur pour ce commutateur.

Pour visualiser les types d’entrées acceptés par cette cmdlet, consultez la rubrique Types d’entrée et de sortie de la cmdlet d’Exchange Management Shell. Si le champ Type d’entrée pour une cmdlet est vide, la cmdlet n’accepte pas les données d’entrée.

Pour visualiser les types de retours, également appelés types de sorties, acceptés par cette cmdlet, consultez la rubrique Types d’entrée et de sortie de la cmdlet d’Exchange Management Shell. Si le champ Type de sortie est vide, la cmdlet ne renvoie pas de données.

 
Afficher: