Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Configuration du logiciel antivirus

Mis à jour: novembre 2013

S'applique à: System Center 2012 - Data Protection Manager, System Center 2012 R2 Data Protection Manager, System Center 2012 SP1 - Data Protection Manager

DPM est compatible avec les logiciels antivirus les plus connus. Toutefois, les antivirus peuvent affecter les performances de DPM et ils peuvent endommager les données des réplicas et des points de récupération s'ils ne sont pas configurés correctement. Cette section fournit des instructions pour atténuer ces problèmes.

Configuration de l'analyse en temps réel des virus

Pour réduire la dégradation des performances sur le serveur DPM, désactivez l'analyse en temps réel de l'antivirus des réplicas pour toutes les sources de données protégées en désactivant l'analyse en temps réel du processus DPM DPMRA.exe, qui se trouve dans le dossier Microsoft Data Protection Manager\DPM\bin. L'analyse en temps réel des réplicas dégrade les performances car elle force l'antivirus à analyser tous les fichiers affectés chaque fois que DPM applique des modifications aux réplicas.

En outre, si vous rencontrez une dégradation des performances lors de l'utilisation de la console Administrateur DPM, désactivez l'analyse en temps réel du processus csc.exe, qui se trouve dans le dossier Windows\Microsoft.net\Framework\v2.0.50727. Le processus csc.exe est le compilateur C#. L'analyse en temps réel du processus csc.exe peut dégrader les performances car elle force l'antivirus à analyser les fichiers que le processus csc.exe émet lors de la génération des messages XML.

Pour savoir comment configurer l'analyse en temps réel pour des processus individuels, consultez la documentation de votre antivirus.

Définition d'options pour les fichiers infectés

Pour empêcher la corruption des données des réplicas et des points de récupération, configurez l'antivirus sur le serveur DPM pour supprimer les fichiers infectés au lieu de les nettoyer ou de les mettre en quarantaine automatiquement. Le nettoyage et la mise en quarantaine automatiques peuvent provoquer une corruption des données car ces processus forcent l'antivirus à modifier des fichiers avec des modifications que DPM ne peut pas détecter. À chaque fois que DPM tente de synchroniser un réplica qui a été modifié par un autre programme, cela peut entraîner une corruption des données du réplica et des points de récupération. La configuration de l'antivirus pour supprimer les fichiers infectés évite ce problème. Notez, cependant, que vous devez exécuter la synchronisation manuelle avec vérification de cohérence chaque fois que l'antivirus supprime des fichiers d'un réplica. Pour savoir comment configurer votre antivirus pour supprimer les fichiers infectés, consultez la documentation du produit.

Voir aussi

-----
For additional resources, see Information and Support for System Center 2012.

Tip: Use this query to find online documentation in the TechNet Library for System Center 2012. For instructions and examples, see Search the System Center 2012 Documentation Library.
-----
Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.
Afficher:
© 2015 Microsoft